Strat©gies d’apprentissage par la lecture rapport©es .Strat©gies d’apprentissage par la lecture

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Strat©gies d’apprentissage par la lecture rapport©es .Strat©gies...

  • Document generated on 09/15/2018 4:38 p.m.

    Revue des sciences de lducation

    Stratgies dapprentissage par la lecture rapportespar des lves en difficult dapprentissage depremire secondaire en classe de cheminementparticulier de formation

    Sylvie C. Cartier

    Volume 32, Number 2, 2006

    URI: id.erudit.org/iderudit/014573arDOI: 10.7202/014573ar

    See table of contents

    Publisher(s)

    Revue des sciences de lducation

    Explore this journal

    Cite this article

    Cartier, S. (2006). Stratgies dapprentissage par la lecturerapportes par des lves en difficult dapprentissage depremire secondaire en classe de cheminement particulier deformation. Revue des sciences de lducation, 32(2), 439460.doi:10.7202/014573ar

    Article abstract

    The aim of this study is to describe strategies for learningthrough reading as reported by students with learningdifficulties in a secondary one level special track class (CP).Two objectives include a) to describe cognitive strategies andself-regulation strategies that these students report, and b) tocompare this portrait with that reported by regular classsecondary one students (CO). The questionnaire Reading toLearn was administered to 111 students in CP and 102students in CO in the greater Montreal region. The resultsshow that CP students use strategies that have poor efficiencyand that the portrait of their strategies is differentiated incertain aspects from that of the CO students. These results arediscussed in light of a model of learning through reading.

    This document is protected by copyright law. Use of the services of rudit (includingreproduction) is subject to its terms and conditions, which can be viewed online.[https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/]

    This article is disseminated and preserved by rudit.

    rudit is a non-profit inter-university consortium of the Universit de Montral,Universit Laval, and the Universit du Qubec Montral. Its mission is to promoteand disseminate research. www.erudit.org

    Tous droits rservs Revue des sciences del'ducation, 2006

    https://id.erudit.org/iderudit/014573arhttp://dx.doi.org/10.7202/014573arhttps://www.erudit.org/en/journals/rse/2006-v32-n2-rse1456/https://www.erudit.org/en/journals/rse/https://apropos.erudit.org/en/users/policy-on-use/

  • Stratgies dapprentissage par la lecture rapportes par des lves en difficult dapprentissage de premire secondaire en classe de cheminement particulier de formation

    Sylvie C. Cartier, professeureUniversit de Montral

    rsum - Le but de cette tude consiste dcrire les stratgies dapprentissage par la lecture rapportes par des lves en difficult dapprentissage de premire secondaire en classe de cheminement particulier (CP). Pour ce faire, deux objectifs sont poursuivis : (a) dcrire les stratgies cognitives et dautorgulation que ces lves disent utiliser ; et (b) comparer ce portrait celui rapport par des lves de premire secondaire en classe ordinaire (CO). Le questionnaire Lire pour apprendre a t rempli par 111 lves en CP et par 102 lves en CO de la grande rgion de Montral. Les rsultats indiquent que les lves en CP utilisent des stratgies peu efficaces et que leur portrait stratgique se dmarque en certains aspects de celui des lves en CO. Ces rsultats sont discuts au regard dun modle dapprentissage par la lecture.

    Introduction Plusieurs situations dapprentissage sont utilises lcole, mais lune

    dentre elles est particulirement importante pour tous les lves qui dsirent russir leurs cours et obtenir leur diplme : apprendre par la lecture (Barton, 1997 ; Ciborowski, 1995 ; Ellis et Lenz, 1990 ; Laparra, 1991 ; Vacca, 1998). Nous concevons lapprentissage par la lecture comme une situation et un processus par lesquels le lecteur/apprenant acquiert des connaissances par la lecture de textes informatifs et ce, en grant cette situation et son environnement de travail, tout en tant motiv le faire (Cartier, 2000). Ce processus dapprentissage par la lecture est en relation de continuit avec celui de comprhension de texte. Lors de la comprhension de texte, llve est amen interprter les informations dun texte partir de ses propres connaissances sur le sujet (Smith, 1979). Dans le cas o llve est amen acqurir intentionnellement de nouvelles connaissances sur un sujet par la lecture de diffrents textes (par exemple, apprendre sur les plantes en lisant trois chapi-tres dune encyclopdie) ou organiser diffremment ses connaissances, il sagit alors de lapprentissage par la lecture.

    Aux tats-Unis, plusieurs recherches visant ltude de lengagement des lves lorsquils apprennent en lisant montrent que ces derniers ont de la diffi cult le faire (Beck et McKeown, 1991, Stetson et Williams, 1992). Au Qubec, dans les

    Volume 32, no 2, 2006 439 - 460

  • 440 Revue des sciences de lducation

    coles de milieux populaires, les lves rapportent utiliser peu de stratgies adap-tes la situation ; ils mentionnent surtout lire et relire, se faire une image dans la tte, lire les textes sans planifi cation (Cartier, 2003).

    Ces constats sont proccupants, car dautres tudes ont montr que des diffi -cults dapprentissage par la lecture peuvent mener lchec scolaire (Horton et Lovitt, 1994), lequel peut causer le dcrochage scolaire (Hrimech, Thort, Hardy et Garipy, 1993). Dans un contexte scolaire o les exigences de lecture sont de plus en plus importantes pour la russite de llve (Vacca, 1998), pour son travail futur (Lindberg, 2003) et pour sa vie personnelle (Hittleman, 1988), il savre donc important de se pencher sur lapprentissage par la lecture.

    Or quen est-il des stratgies dapprentissage par la lecture des lves en diffi cult dapprentissage, cest--dire de ceux qui, de faon gnrale, prsentent un retard scolaire (MEQ, 1999) et qui sont susceptibles dabandonner lcole ? Au Qubec, ces lves sont nombreux : ils reprsentent 8 % de lensemble des lves du secon-daire, prs des deux tiers dentre eux sont scolariss dans des classes de chemine-ment particulier de formation (MEQ, 1999).

    SITUATION PROCESSUS

    Acquis de llve Au dbut Pendant la fin

    } Activits } Connaissances } Stratgies } Stratgies } Stratgies } Occasions } Conceptions de dautorgulation cognitives dautovaluation } Textes (manuel) lapprentissage fixation dobjectifs lire/relire autovaluation } Domaines } Motivation planification traiter les } Performance informations } Stratgies dautorgulation contrle ajustement

    Cadre thoriquePour analyser les stratgies des lves qui ont des difficults apprendre en lisant au secondaire, nous utiliserons une adaptation de la deuxime version dun modle de lapprentissage par la lecture (Cartier, 2002). Ce modle (voir Figure 1) a t labor partir du cadre de rfrence conu pour la pdagogie universitaire (Cartier, 2000) et ajust pour les lves du secondaire en difficult dapprentissage.

    figure 1

    Modle de lapprentissage par la lecture (adaptation de Cartier, 2002)

  • Le processus de llve Le processus dapprentissage par la lecture sollicite deux principales composantes dans la ralisation dune activit : les stratgies dautorgulation et les stratgies cognitives. Comme lapprentissage par la lecture est une situation complexe (Perry, 1998), elle requiert de llve quil sautorgule (Butler et Cartier, 2004 ; Zimmerman, 2000). Les stratgies dautorgulation constituent un ensemble de penses et dac-tions, orientes sur la fixation dobjectifs et sur la planification au dbut de lactivit, sur le contrle et lajustement pendant lactivit et, la toute fin, sur lautovaluation (Cartier, 2000 ; Pressley et Afflerbach, 1995 ; Wittrock, 1991 ; Zimmerman, 2000).

    Pour traiter le texte (lire/relire) et les informations quil contient, les lves utilisent des stratgies cognitives. Les stratgies cognitives comprennent un ensemble de penses et dactions qui permettent lapprenant de sengager pendant lactivit dapprentissage par la lecture (Cartier, 2000 ; Van Dijk et Kintsch, 1983 ; Vauras, 1991 ; Weinstein et Mayer, 1986). En plus des stratgies de lecture et de relecture visant le traitement du texte (par exemple, lire mot mot, lire les titres, etc.), llve utilise des stratgies de traitement des informations allant de la repro-duction dinformations textuelles, selon la structure intgrale du texte (stratgies de rptition), jusqu la ralisation dune version personnalise de la structure des informations (stratgies dorganisation, comme regrouper dans le schma et le tableau, et dlaboration, comme paraphraser et faire une image) (Vauras, 1991). De plus, des stratgies de slection sont requises pour rduire la densit des infor-mations et retenir les plus importantes (se donner des mots-cls) ou les secondaires (Van Dijk et Kintsch, 1983 ; Wittrock, 1991).

    Ces stratgies dautorgulation et cognitives sont sollicites diffrents moments de la ralisation dune situation dapprentissage. Ce processus doit donc tre tudi comme tant un event (Winne et Perry, 2000), cest--dire au dbut, pendant et la fi n de la situation. Ainsi, au dbut de lapprentissage par la lecture, llve prend connaissance de cette situation puis se donne des objectifs personnels. De manire plus ou moins consciente, llve dfi nit ce quil souhaite raliser dans cette situa-tion : par exemple comprendre et apprendre sur ce sujet. Dans certains cas, il peut poursuivre des objectifs qui vont lencontre de ceux viss, par exemple, souhaiter lire le moins possible. Poursuivre de tels objectifs peut nuire lengagement de llve dans cette situation dapprentissage par la lecture. partir de ses objectifs, llve planifi e plus ou moins lactivit en prenant en compte, par exemple, les consignes de lactivit. Pendant lactivit, il mobilise des stratgies cognitives de lecture/relecture et de traitement des informations pour comprendre et apprendre en lisant. Tout au