Stress et prise de décision : de l’émotion .EVEIL DE L’ATTENTION EVEIL DE L’EMOTION Courbe

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Stress et prise de décision : de l’émotion .EVEIL DE L’ATTENTION EVEIL DE L’EMOTION Courbe

  • Stress et prise de

    dcision : de lmotion

    aux cognitions

    Dr Franois Ducrocq,

    Urgences psychiatriques, CHRU de Lille & F2RSM

  • 2 F2RSM, Lille, 2013

  • 3

    Raction utile et adaptative

    Processus psychologique qui permet : Soustraction au danger / centre le sujet sur la situation

    dangereuse et incite laction

    Mais aussi : Focalisateur dattention / mobilisateur dnergie /

    incitateur laction

    Vritable booster Mobilise les capacits dveils Inventaire des moyens de faire face Met en lien les schmas appris / raisonnement dductif

    Le stress comme processus

    adaptatif

  • Gnralits

    Prise de dcision et contrle dexcution

    Traitement constant dune grande quantit dinformation

    Filtre slectif des informations pertinentes

    Inhibition des rponses spontanes

    Dtection des erreurs

    Corrections des comportements

    Mais : sensibilit aux facteurs de stress

    Psychologiques : situation de contrle, observation

    Physiques : SPA, privation de sommeil, hypoxie,

    narcose, activit physique

    F2RSM, Lille, 2013 4

  • 5

    Adaptation de lindividu

    Intensit du stress

    Bon stress

    Stress optimal

    Stress dpass

    F2RSM, Lille, 2013

  • 6

    Niveaux de vigilance Niveaux de performance

    Niveaux dactivit des centres nerveux

    Som

    mei

    lV

    eill

    e

    dif

    fuse

    Vei

    lle

    atte

    nti

    ve

    Em

    oti

    on

    Hyper

    -

    exci

    tati

    on

    REVEIL

    EVEIL DE

    LATTENTION

    EVEIL DE

    LEMOTION

    Courbe vigilance / performance

  • Littrature exprimentale Stress historiquement reconnu comme compromettant les performances en

    entravant (Easterbrook, 1959) :

    Lattention

    La mmoire de travail

    En exprimental sur des tches complexes

    Courbe en cloche bon / mauvais

    Effet protecteur et mobilisateur du stress Rduction de ltendue des indices quune personne peut utiliser

    Ignorance des stimulus non pertinents au profit de stimulus centraux immdiatement pertinents

    Rtrcissement du champ attentionnel

    Mais quid des situations complexes relles haut niveau de responsabilit

    et denjeu (avion, ra, centrale ) ?

    Environnements dynamiques / incertains / volution rapide

    Stress potentiellement catastrophique (Driskell, 1996)

    Nombreux exemples (Bhopal, Tchernobyl ) soulignant la part de lerreur

    humaine

    Changements systmatiques des stratgies dcisionnelles des oprateurs (Orasanu,

    1997) souvent secondaires une altration des processus de dcision

    F2RSM, Lille, 2013 7

  • Lexemple de lexercice physique Nombreuses activits physiques au cours desquelles les sujets sont

    amens grer simultanment exigences physiologiques et cognitives

    Modle cognitivo-nergtique de Sanders (1983)

    Interactions entre les modifications physiologiques et les processus

    informationnels

    Tache dEriksen : lorsque que lintensit de lexercice devient difficile :

    temps de rponse et des erreurs (McMorris, 2009)

    Tache de Simon : altration de linhibition slective pendant lexercice

    physique (Davranche, 2009)

    Mais aussi (Davranche, 2003) :

    > 20 % PMA (Puissance Max Aerobie) : niveau dveil cortical

    > 40 % PMA : amlioration des perfomances de TR qui persiste aprs larrt

    de lexercice

    50 % PMA : altration du contrle cognitif

    80 % PMA : dgradation des performances

    F2RSM, Lille, 2013 8

  • Chez les dcideurs

    Pour le dcideur : plus que linformation elle-

    mme : la perception du besoin ou de la

    ncessit dinformations complmentaire

    (Wheeler, 1990)

    3 biais classiques dnoncs pour les NTIC

    Perte de confiance dans lexactitude de linformation

    Auto-renforcement (boucle cognitive)

    Biais subjectif du dcideur lui-mme (personnalit)

    F2RSM, Lille, 2013 9

  • Le modle princeps : SA

    situation awareness SA (connaissance ou

    conscience situationnelle)

    Concept crucial dont la prise de dcision et la

    performance dpendent dans des environnements

    dynamiques

    Au-del de laspect qualitatif de la prise en compte de

    nombreuses donnes

    Requiert

    un niveau lev de comprhension de la situation

    Une projection de ltat futur du systme la lumire des buts

    oprateurs

    Susceptible dexpliquer le comportement humain dans

    des situations dynamiques

    F2RSM, Lille, 2013 10

  • Le champ dapplication Laviation (prise en compte permanent des

    diffrents paramtres de vol, conditions externes,

    des infos de navigation)

    Le contrle arien (maintien jour lvaluation des

    changements rapides et des localisations

    projetes)

    Contrle industriel

    Systmes tactiques et stratgiques

    La ra cardio-pulmonaire

    Ou la conduite automobile

    F2RSM, Lille, 2013 11

  • Les systmes changeants

    Point commun toutes ces situations : prise de

    dcision dans des systmes changeants

    Nb dcisions en peu de temps

    Tches dpendantes dune analyse temps rel

    permanente de lenvironnement

    F2RSM, Lille, 2013 12

  • La construction du SA

    3 phases hirarchiques

    Niveau 1 : perception des lments de lenvironnement

    Guide par les contenus de la mmoire long terme et la

    mmoire de travail

    Sensible la charge motionnelle

    Niveau 2 : comprhension de situation actuelle

    Trs sensible lexprience

    Niveau 3 : projection de ltat futur

    F2RSM, Lille, 2013 13

  • Les facteurs de variation

    F2RSM, Lille, 201314

    Les rponses agent stressant donn ne sont pas

    strotypes

    A stresseur gal, les ractions de stress sont souvent

    ingales

    Il existe des processus intermdiaires que lorganisme

    interpose entre lvnement stressant et lui-mme

    Modulateurs : jouent sur limpact des vnements stressants

    sur le stress

    Importance accorde lagent stressant

    Evaluateurs : agissent en valuant la situation

    Sentiment de contrle de la situation

    Variables cognitives : penses plus ou moins conscientes

    Croyance en ses capacits de contrle

  • Les agents stressants

    F2RSM, Lille, 201315

    Personnelsmnagers,

    conjugaux,

    relationnels,

    financiers

    Professionnels Agents physiques

    Agents sociaux

    Agents psychologiques

  • Les agents stressants

    F2RSM, Lille, 201316

    Ex en mdecine durgence : longueur de la tache / contexte tendu / climat de peur, danxit ou danimosit / niveau de responsabilit / sentiment de comptence et dadquation la tache / contraintes temporelles / regard des pairs / projection personnelle dans la situation

    Leur prsence, mais surtout leur cumul, ncessite un effort particulier dadaptation et de rajustement de lindividu (43 items, Holmes, 1967)

  • 17

    Intensit

    du stress

    ressenti

    Stress adapt

    Stress dpass

    Emotions > Cognitions

    Cognitions > Emotions

    Balance motion / cognition

    F2RSM, Lille, 2013

  • Les facteurs motionnels

    F2RSM, Lille, 201318

    La surprise

    Le type dintervention (situation dexception)

    Le choc motionnel li aux images (souffrance, dtresse, patient connu, patient proche )

    Le danger (contexte, animosit, menaces de lenvironnement)

    La raction motionnelle des autres intervenants

  • Mais aussi

    F2RSM, Lille, 201319

    Cadre professionnel difficile ou mconnaissance du cadre (sniorisation, difficults relationnelles avec la hirarchie, mtiers diffrents, charges de travail, pression mdico-conomique )

    Manque de formation (gestes techniques, arbres dcisionnels, choix mdicamenteux)

    Confrontation la mort, nos liens familiaux

    Confrontation lintimit des autres, la misre, linnommable, la dchance

    Des facteurs physiques ou physiologiques : la fatigue, la rptition, la nuit profonde

  • Les facteurs protecteurs

    F2RSM, Lille, 201320

    1. Professionnels

    Sentiment

    dappartenance

    Sentiment dune valeur

    Formation et

    exprience

    Formation la gestion

    du stress

    Prise en charge

    motionnelle post

    intervention

    2. Personnels

    Investissement

    Narcissisme, image de

    soi

    Confiance en soi

    Reprsentation sociale