Click here to load reader

Synthèse des évaluations de la Comue Université Paris-Est

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Synthèse des évaluations de la Comue Université Paris-Est

  • Synthse des valuations de la Comue Universit Paris-Est

    Campagnes d'valuation :

    2012-2013 Vague D

    2013-2014 Vague E

  • 2

    Note liminaire

    La prise en compte des politiques de site nest pas nouvelle dans le processus dvaluation des tablissements de lAgence dvaluation de la recherche et de lenseignements suprieur (AERES) : prsence de questionnements dans le guide de lvaluation paru en 2009, valuation des ples de recherche et denseignement suprieur (PRES) de la vague A-2010, synthse des valuations des masters au niveau dun site, introduction de critres adapts dans le rfrentiel dvaluation externe des tablissements de 2013 ont marqu les jalons dune rflexion constamment entretenue sur le sujet.

    La vague E-2014, quant elle, se droule dans un contexte o la contractualisation avec les structures de coordination territoriale est inscrite dans la loi, paralllement un renforcement de lautonomie des tablissements via le processus daccrditation des formations. Mme si lvaluation concerne toujours la trajectoire de dveloppement dun tablissement durant sa dernire priode contractuelle, lAERES doit tenir compte de cette nouvelle donne, en ayant conscience de la diversit des politiques de coordination en matire de primtre comme de stratgie, de pilotage et de structuration. Le rle des collectivits et le positionnement des ministres autres que le ministre de lEducation nationale, de lenseignement suprieur et de la recherche (MENESR) sont galement des lments importants considrer. A partir dune demande manant de la Communaut duniversits et dtablissements (Comue) Universit Paris-Est (UPE), lAERES a fait voluer son processus dvaluation, dune part en laborant un nouveau rfrentiel ddi lvaluation externe des coordinations territoriales, et dautre part en dveloppant la dimension intgrative des diffrentes valuations (tablissements, politique de site, formations, units de recherche). Cette prsente synthse, rendue publique en complment tous les rapports dvaluation relatifs au site de Paris-Est, rpond donc deux objectifs :

    satisfaire la demande dUPE par la mise disposition dune vue globale des valuations des formations, des units de recherche et de sa politique de site, et fournir au comit dexperts en charge de lvaluation de la politique de site (postrieure lvaluation des tablissements, des formations et des units de recherche) des lments pouvant nourrir sa rflexion et alimenter son analyse ;

    informer les parties prenantes des politiques publiques de lenseignement suprieur et de la recherche.

    Lorsque cela est possible, ces synthses tiennent compte galement des enjeux et attentes exprims par la Comue ; elles sont introduites par une prsentation dUPE dans son contexte rgional.

    Didier Houssin

    Prsident de lAERES

    Cette synthse a t ralise par les dlgus scientifiques de lAERES :

    Catherine Dargemont et Andr Le Bivic : units de recherche en Sciences du vivant et de lenvironnement (SVE)

    Luc Dugard et Pierre Vierling : units de recherche en Sciences et technologies (ST)

    Jol Lebeaume et Charles Ramond : units de recherche en Sciences humaines et sociales (SHS)

    Nadine Lavignotte : tablissements

    Jacqueline Vauzeilles : formations

  • 3

    Mthodologie des sources et des donnes

    Le caractre encore exprimental du processus et le calendrier nont pas permis de prendre en compte les attentes de la Comue de faon anticipe par rapport aux valuations des formations et des units de recherche. En particulier, les valuations des units de recherche du site taient dj lances, et certaines acheves (35%), lorsque la Comue UPE a formul sa demande auprs de lAeres, savoir que les comits dexperts apprcient le degr dimplication des units de recherche relevant de la Comue dans les activits de celle-ci.

    En revanche, il a t extrait des rapports dvaluation correspondants les lments danalyse permettant dalimenter les synthses au regard des attentes et enjeux exprims par la Comue.

    Sauf indication contraire, toutes les donnes et les analyses qualitatives contenues dans les synthses proviennent des rapports dvaluation de lAERES, disponibles dans leur intgralit sur le site web http://www.hceres.fr.

    La plupart des informations situant UPE dans son contexte territorial sont issues du document Strater diagnostic et de la documentation fournie par la Comue.

    Certaines donnes apparemment voisines pourront parfois sembler non cohrentes entre elles. Cela sexplique gnralement par le fait quelles nont pas la mme dfinition, ni le mme primtre dobservation. Ce primtre sera prcis dans la mesure o il est explicit dans les diffrentes sources utilises.

  • 4

    Caractrisation contextualise de lest-francilien et de la Comue UPE

    Lenseignement suprieur et la recherche (ESR) de lest-francilien sont structurs au sein de la Comue UPE qui fdre en mars 2015, un total de 22 tablissements, dont les deux universits de Paris-Est Marne-la-Valle (UPEM) et de Paris-Est Crteil Val de Marne (UPEC), situs essentiellement dans les petite et grande couronnes de Paris.

    Carte des implantations des principaux tablissements de lESR en petite couronne de Paris1

    1 Sources : MENESR-diagnostic territorial de la Rgion le-de-France Mars 2014.

  • 5

    Carte des implantations des principaux tablissements de lESR en grande couronne de Paris2

    2 Sources : MENESR-diagnostic territorial de la Rgion le de France Mars 2014.

  • 6

    1 Brve caractrisation chiffre de la rgion le-de-France Quelques donnes socio-conomiques et des chiffres-cls 2

    Lle-de-France concentre prs de 18,8% des habitants sur peine plus de 2,2% de la superficie du territoire et la densit de population y est 8,5 fois plus leve que la densit moyenne. La population des moins de 40 ans est de prs de 56% (moyenne nationale de 50,5%) et celle des plus de 60 ans de 17,5% (moyenne nationale de 22,4%).

    La rgion concentre 36% des emplois de cadres franais et prs de 40% de leffectif national employ dans le secteur de la recherche et dveloppement (R&D).

    LE-DE-FRANCE Poids national

    Population en 2009 : 11 728 240 habitants 18,8%

    Produit Intrieur Brut (PIB) en 2010 : 572 398 M 30,2%

    Nombre dtudiants dans lenseignement suprieur en 2011-20123 : 625 592 26,6%

    143 877 personnels de recherche en quivalent temps plein (ETP) en 2009 dont : 37,6%

    34 450 de la recherche publique dont : 35,6%

    18 910 relevant des organismes (55% de la recherche publique)

    57 211 de la recherche prive 42,9%

    Production scientifique hors SHS en 2010 35,9%

    Production technologique en 2010 demandes de brevets europens 36,4%

    30 103 diplms de master en 2010 33,6%

    3 952 docteurs en 2010 34%

    DIRD en 2009 : 16 900 M dont DIRDA 5 900 M et DIRDE 11 000 M4 39,1%

    Pour toutes ces donnes, la rgion le-de-France se situe au 1er rang national et au 9e rang du classement EIS

    (European Innovation Scoreboard 2007).

    Projets Investissements d'avenir 5 , valorisation et transfert

    232 projets pour un montant total de 3767,39 M dont 2355,6 M dans des projets du programme dinvestissement davenir (PIA) impliquant uniquement des partenaires issus de la rgion.

    4 initiatives d'excellence (3400 millions d'euros de dotation non consomptible, soit 1028,9 M d'intrts produits d'ici 2020)

    28 initiatives d'excellence en formations innovantes (143,8 M)

    90 laboratoires d'excellence (817,3 M)

    48 quipements d'excellence (338,88 M)

    3 instituts hospitalo-universitaires (164,3 M)

    3 projets prometteurs hospitalo-universitaires (18 M)

    1 ple de recherche hospitalo-universitaire en cancrologie (10 M)

    10 projets bioinformatique (12,92 M)

    10 projets biotechnologies-bioressources (65,7 M)

    8 cohortes (49,1 M)

    2 projets dmonstrateurs (39 M)

    14 infrastructures nationales en biologie-sant (336,59 M)

    3 Sources : MESR-atlas rgional mars 2013 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24778/atlas-regional-les-effectifs-d-

    etudiants.html 4 DIRD : dpense intrieure de recherche et dveloppement - DIRDA : DIRD des administrations DIRDE : DIRD des entreprises. 5 http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid56717/investissements-d-avenir-en-ile-de-france.html

  • 7

    2 projets nano-biotechnologies (2,2 M)

    2 actions espace (212,5 M)

    2 instituts pour la transition nergtique (72,2 M)

    2 instituts de recherche technologique (310 M)

    3 socits d'acclration du transfert de technologie (146 M)

    19 Instituts Carnot - 3 incubateurs dentreprises - 11 ples de comptitivit (dont 3 mondiaux, 2 vocation mondiale).

    Oprations Campus Paris intra-muros (750 M)

    Paris-Est (50 M) (ddis la rnovation du btiment Copernic de lUniversit de Marne la Valle)

    Cergy (20 M)

    Saclay (850 M sur lappel projets+ 1 Md au titre du PIA)

    dont 200 M consacrs la vie tudiante.

    Les principaux oprateurs de lESR 16 universits dont 9 en petite ou grande couronne + 2 coles normales suprieures (ENS)

    11 PRES puis, en application de la loi du 22 juillet 2013, 9 Comue et 1 PRES (ce dernier pour 5 ans au plus)

    Tous les organismes de recherche

    Fondations de recherche dont lInstitut Pasteur, lInstitut Curie, la Fondation Maison des Sciences de lHomme

    12 grands tablissements

    12 coles dingnieurs sous tutelle du MENESR

    11 coles dingnieurs sous tutelle dautres ministres ou de la Ville de Paris

    19 coles prives ou consulaires

    6 coles darchitecture

Search related