Traite de Magie

  • View
    189

  • Download
    9

Embed Size (px)

Transcript

TRAITE DE MAGIE EVOCATOIREDocument priv lusage des tudiant(e)s de la magie dvolution et Thurgie de la Loge Lumire Divine AKASHA. Document traduit et mis en forme par Frater :. Luxaour C :.B :.C :.S :. Eques a Lucidis Crucis Ora et Labora

L'vocation peut tre dfinie en tant qu'appeler activement une une entit d'un autre plan d'existence la manifestation externe dans l'astral ou sur le plan physique. INTRODUCTION : Le magicien a senti une houle d'excitation se produire en lui pour accder la pratique du livre. Il a soigneusement ouvert le vieil agenda la section marque Conjuration et a commenc lire la lumire rouge, de la lampe filtre sur l'autel. Quand le discours solennel a t rempli, le magicien a jet un coup d'il sur le triangle peint en bois, qu'il avait plac en dehors du cercle magique. Vers le centre du triangle quilatral, la fume s'est leve d'un encensoir en laiton dans un jet rgulier, remplissant la salle entire de parfum de menthe poivre. Un rcipient en forme de cuvette rougeoyante, tait rempli avec des pices de fer, de grenat, et de jaspe rouge. A la droite de l'encensoir se tenait une figurine en mtal d'un scorpion moul, en fonction de la hauteur, comme la lueur des charbons l'a illumin. Lentement, le regard fixe du magicien fix sur le petit objectif la base du triangle. La lumire rouge dans la chambre, combine avec la lueur faible de lencensoir, a clairement montr le symbole dessin sur la pice de papier ronde. Ctait un sceau que le magicien a commenc focaliser sur sa fonction mentale avec les yeux ferms. En quelques moments, le magicien a pris sa Baguette magique et a lentement commenc louverture de ses yeux. Le nom de Phalegh qu'il avait rpt mentalement a chapp de ses lvres comme un chuchotement, et il a continu d'appeler le puissant esprit de Mars lextrieur. Avec chaque rptition du nom, le magicien a ouvert ses yeux, et sa voix sest dveloppe en volume et en rsonance.

Planant dans la fume devant lui, un homme grand et musculaire avec les yeux orange ardent regardait fixement le magicien. Il t habill en rouge et tenait une longue pe brillante dans sa main droite. Un bruit faible de grondement a commenc remplir la pice, et a continu se dvelopper plus fort ensuite, la figure se tenant dans le triangle est devenue plus claire. Le magicien a dirig sa baguette magique vers l'esprit et l'a salu. L'vocation tait un succs, et le magicien pouvait maintenant communiquer avec l'esprit librement. L'vocation magique est l'une des pratiques les plus fascinantes, pourtant les plus mal comprises dans le monde occulte. L'ide d'appeler fortement un esprit d'un autre plan l'aspect visible, et de le commander par consquent pour en excuter le contrat, a fascin des occultistes depuis au moins le dbut de l'histoire crite, et trs probablement avant. Mais pourquoi la fascination ? Demandez n'importe qui, qui a lu un grimoire tel que la Goetia ou le Necronomicon, et eux vous indiqueront pourquoi. Promesse de ces livres dvocation : potentiel des grands pouvoirs et la richesse. La plupart des esprits prsents dans leurs pages, sont dcrits en tant que pouvant accorder au magicien des choses remarquables, y compris l'emplacement des trsors cachs, ladmiration des d'autres, des capacits surnaturelles ( comme la tlportation, lnorme force, et mme voler), et toutes les formes de la connaissance, partir des langages et des sciences, lui faisant le joli espace libre. Ainsi pourquoi la pratique de l'vocation a mis jour le verbe et retenu les esprits des magiciens partout dans le monde. Ce qui pourrait tre plus passionnant que quelques lignes d'un livre et en avoir par le surnaturel, cela tant la concession de quelque chose; vos dsirs de cur ?

Tout ce que vous devez faire est de s'assurer que les mots sont prononcs correctement. Les grimoires des priodes antiques n'ont pas t censs pour enseigner quelqu'un comment sont faites les vocations. Ils taient plutt des cahiers ou des agendas magiques dans lesquels le magicien crivait seulement les choses quil a expriment avec, ou n'a pas eu le temps pour apprendre par cur. Pour cette raison, ces tomes de mystique dans lesquels la connaissance est terriblement inacheve et tout fait inutile aux magiciens non-initis. Les conjurations diffuses trouves dedans, sont seulement une partie systmatique du procd magique. Naturellement, quand j'tais plus jeune je n'ai pas su cela. Comme beaucoup d'autres avant. J'ai achet ma copie de la Goetia, (un des livres de la petite cl de Solomon), et jai dcid de pratiquer des conjurations. En utilisant une pice de craie, j'ai dessin un fac-simil rugueux du cercle magique sur le sol montr dans le livre, (le garon, a fait cela en prenant des heures), et javais runi quelques outils bruts avec lesquels jai senti que je ferais le travail. Arm avec tous ces instruments, j'ai pris mon livre et jai commenc crer. Aprs trois rptitions de cinq conjurations diffrentes, qui ont pris environ une heure, j'ai t rcompens avec un intense mal de tte de l'essai, que jai lu la lumire de deux bougies. Mon rve de devenir un magicien puissant de bien, a t bris l'ge de quatorze ans, et je lai garde presque toute une anne, avant que je commence regarder dans l'occulte. Les travaux de Franz BARDON, un occultiste brillant, ont rallum mon intrt dans la pratique de lvocation magique. BARDON a eu quelques thories, sur la faon dont les vocations fonctionnent, cela ma beaucoup fait de sensation . J'ai pris ce que j'ai appris de lui et ai commenc aprs cinq ans de recherches d'autres thories et techniques dans les espoirs de germer avec une mthode d'vocation qui fonctionne.

Assez sr de moi, avec un peu de recherche, et de l'exprimentation, et une norme quantit derreurs initiales, j'ai trouv deux types distincts d'vocation magique, qui fonctionnent remarquablement bien. Mais avant didentifier ces deux formes d'vocation, il est important d'tablir un travail de dfinition de ce qu'est vraiment l'vocation. L'vocation, peut tre dfinie en tant qu'appeler activement une entit des autres plans d'existence, une manifestation externe dans l'astral ou le plan physique. Des tres voqus sont apports plus prs du magicien, mais jamais en dedans de luimme. C'est ce qui spare des vocations des invocations. Dans l'invocation, le magicien apporte l'intelligence trangre dans lui-mme, et permet l'entit de parler par son corps. La prire est une forme bien connue de l'invocation. Dans une vocation, cependant, le magicien apporte l'entit une forme o le magicien peut la visualiser et communiquer avec elle. L'vocation est pour cette raison une manifestation externe d'une entit, comme elle se produit en dehors du corps du magicien. Cette manifestation peut avoir lieu dans la forme astrale ou physique, cela va dpendre du type d'vocation excute. L'vocation la forme astrale: est quand une entit est apporte par sa forme astrale par un magicien qualifi, ou par une vue clairvoyante par le contact astral de lentit. Un excellent outil pour voir dans le plan astral est la magie du miroir, et cest lui qui est habituellement utilis dans ce type d'vocation. Ce type d'vocation magique est le sujet du chapitre 7. Il est plus difficile de matriser lvocation sur le plan physique. En voquant une entit de cette manire, le magicien doit faciliter la pleine matrialisation de l'tre sur le plan physique. Pour que ceci soit possible, la pice doit tre faite pour tre en accord avec la nature de l'entit

Une fois cette prparation faite, le magicien pourrait alors apporter l'esprit par les plans celui-ci. Les secrets derrire cette technique efficace sont indiqus au chapitre 8. Maintenant que nous avons une dfinition valide de ce qu'est l'vocation magique, on devrait pouvoir illustrer ce quelle n'est pas le plus simplement. Ce prochain rapport peut sembler un peu impair, mais faite moi confiance, je l'expliquerai : L'vocation magique n'est pas si facile ou difficile comme les grimoires le font croire. Le procd de l'vocation ncessite plus, que juste quelques rcitations de lignes d'un livre. Il y a un procd systmatique l'art que les auteurs des grimoires antiques ont su, mais cela na pas t partag. En fait, non seulement ils ne fournissent pas au lecteur assez d'information pour le travail des rituels, ils ont fabriqu rellement des pratiques bizarres et des rituels pour jeter des non-initis hors de la piste. Tandis que certains d'entre eux taient simplement signifis pour tre une perte de temps, la plupart d'entre eux ont t crs, pour dcourager quelqu'un de jamais essayer une vocation en premier lieu. Par exemple: le Grimoire d'Honorius vous ferait prparer une vocation avec presque la valeur d'un mois de rituels sans signification, y compris deux sacrifices animaux, la prparation de parchemin couvert de douzaines de symboles incohrents, et de dplacement aux zones et places secrtes pour enterrer diverses parties de cadavres danimaux. Quoique toutes ces prtendues prparations de l'oprateur aient t contrles absolument, elles ont t exprim d'une manire, afin dinciter des personnes croire dans leur pouvoir, et moi ; je suis sr que quelques personnes ont essay les rituels, sans rsultats. La vrit est, que lvocation magique n'exige aucun sacrifice animal ou humain, aucun sang, aucun bain dans les fleuves, aucun enterrement de coq un carrefour, et absolument aucun pacte avec des dmons. Il n'y a rien de mauvais ou sadique au sujet de cet art magique du tout.

L'vocation magique est une exprience positive et salutaire. Ce livre est votre guide de l'art de l'vocation magique. C'est le seul livre ou que vous devrez jamais apprendre cette pratique antique, et elle est seule, parce qu'il y a des rubriques sur chaque aspect de la formation magique ncessaire, pour obtenir des rsultats. Mme si vous n'avez jamais pratiqu la magie avant, vous pouvez nanmoins en toute scurit excuter des vocations, en pratiquant d'abord la formation magique: par les exercices qui sont dans les chapitres suivants. Les