Click here to load reader

TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?

  • View
    106

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?

  • Page 1
  • TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait lEducation Nationale?
  • Page 2
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 2 LES RESSOURCES humaines quipes enseignantes Psychologues scolaires et RASED Conseillers dOrientation Psychologues Infirmires et mdecins scolaires Les Enseignants rfrents
  • Page 3
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 3 LES NIVEAUX DINTERVENTION OBJECTIFS Orientation pertinente vers les structures extrieures adquates Accompagnement et aides adaptes la scolarit Suivi et liens avec les partenaires Formations et information
  • Page 4
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 4 LES NIVEAUX DINTERVENTION REPRAGE: Parents Enseignants: observation en classe, valuations des acquisitions Psychologues scolaires: observations en groupe et individuelles Infirmiers et mdecins scolaires DEPISTAGE Psychologues scolaires: tests spcifiques Sant scolaire: Bilans systmatiques (4ans, 6 ans) lves reprs: tous niveaux de classe
  • Page 5
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 5 LES NIVEAUX DINTERVENTION DIAGNOSTIC DE 1 re INTENTION PSYCHOLOGUES SCOLAIRES, COP: tests psychomtriques adapts lge MEDECINS SCOLAIRES: bilans complets: audition, vision, biomtrie tests spcifiques / troubles dapprentissage en fonction de lge
  • Page 6
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 6 LES NIVEAUX DINTERVENTION ACCOMPAGNEMENT ET AIDE A LA SCOLARITE. PARENTS REEDUCATEURS ET MEDECINS TRAITANTS EQUIPES EDUCATIVES PSYCHOLOGUES SCOLAIRES ET RASED MEDECINS SCOLAIRES, INFIRMIERS ENSEIGNANTS REFERENTS
  • Page 7
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 7 LES NIVEAUX DINTERVENTION LA FORMATION++ Des mdecins EN: initiale et continue Des quipes ducatives
  • Page 8
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 8 MODES DE SCOLARISATION CLASSES SPECIALISEES SCOLARISATION EN MILIEU ORDINAIRE
  • Page 9
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 9 CLASSES SPECIALISEES En primaire: CLIS En secondaire: ULIS (ex UPI) TSL Dyspraxie et handicap moteur Troubles cognitifs Handicap visuel Handicap auditif
  • Page 10
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 10 CLASSES SPCIALISES LOI du 11 Fvrier 2005 Ncessit de constitution dun dossier pour la CDAPH (MDPH) Enseignant rfrent et quipe ducative Mdecin scolaire Intervenants extrieurs: mdecin traitant, rducateurs Centres rfrents Dossier soumis la CDA Propose une orientation Accepte ou non par la MDPH: notification La dcision appartient aux parents
  • Page 11
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 11 SCOLARIT EN MILIEU ORDINAIRE Soit avec dossier MDPH Lenseignant rfrent rdige un PPS ( projet personnalis de scolarisation) qui doit tre valid par la CDAPH Aides humaines: AVS, SESSAD, rducations spcialises sur le temps scolaire Aides matrielles: informatique (fourni par Handiscol)
  • Page 12
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 12 SCOLARIT EN MILIEU ORDINAIRE Soit avec amnagements internes Le mdecin scolaire, la demande des familles, rdige un PAI (projet daccueil individualis) Et/ou lquipe pdagogique met en place un PPRE (projet personnel de russite ducative)
  • Page 13
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 13 Le Projet dAccueil Individualis Circulaire n 2003-135 du 8 septembre 2003: Accueil en collectivit des enfants et des adolescents atteints de troubles de la sant voluant sur une longue priode Le PAI repose sur une dmarche concerte entre les diffrents acteurs. Il est tabli la demande de la famille par le directeur ou le chef d tablissement en concertation troite avec le mdecin scolaire. Il prcise les amnagements dans le cadre scolaire, la restauration et pour le traitement mdical.
  • Page 14
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 14 PAI: points importants Quelques points importants: Doit respecter le secret professionnel Doit respecter le secret professionnel: la pathologie nest pas mentionne. Seuls llve et ses parents peuvent lever le secret mdical. Peut tre modifi en cours danne si besoin Tous les enseignants de llve doivent tre informs de lexistence du PAI
  • Page 15
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 15 TSA et PAI : les amnagements possibles Pdagogiques: Amnagement du temps Aides aux apprentissages Spcifiques Environnement: accessibilit, double jeu de livres, EPS: amnagements spcifiques
  • Page 16
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 16 PAI et TSA Le mdecin rdige en terme de difficults, suggre des adaptations pdagogiques. Individualis En lien avec les rducateurs Les enseignants adaptent. Selon la matire Selon lemploi du temps
  • Page 17
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 17 LE PAI (exemple) Eviter la lecture haute voix
  • Page 18
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 18 Un commentaire denseignant sur une copie dlve dyspraxique
  • Page 19
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 19
  • Page 20
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 20
  • Page 21
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 21 ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DANS LE SECOND DEGR
  • Page 22
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 22 Elves handicaps = lves de droit commun mais Plus grande varit de procdures Plus grand nombre dintervenants Diversit des parcours de formation Adaptation de lenseignement Adaptations des valuations et des certifications
  • Page 23
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 23 Types dorientation Prononce par la CDAPH tablissement mdico-social ou de soin ULIS Orientation vers lenseignement adapt (SEGPA, EREA): CDO Orientation en milieu ordinaire: Affelnet
  • Page 24
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 24 Ncessit de prendre du temps pour construire le meilleur projet possible Projet de vie: llve et sa famille Comptences: quipe pdagogique Capacits: COP Indications et contre-indications mdicales: mdecin Faisabilit pdagogique: IEN-ET, IA-IPR
  • Page 25
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 25 Lquipe de suivi de la scolarisation Doit demander lexpertise du mdecin de lducation nationale chaque palier dorientation (CM2, 4 me, 3 me, 2 nde, terminale) Circulaires acadmiques: Orientation et affectation des lves handicaps, Contrle mdical en vue de lorientation enseignement technologique, agricole ou professionnel, Orientation et affectation lves handicaps vers lenseignement suprieur,
  • Page 26
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 26 ROLE DU MEDECIN Expertise mdicale Concertation avec le COP Etablissement de lavis mdical dorientation au regard des vux de llve Transmission au chef dtablissement Transmission des renseignements mdicaux confidentiels au mdecin dpartemental/rectoral, en vue de ltude du dossier par la commission mdicale
  • Page 27
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 27 Avis mdical Pas de contre-indication Contre-indication mdicale Travaux rglements pour les lves mineurs Possibilits dadaptation (enseignement, poste de travail, examens) Indication mdicale = priorit Lie la formation Lie ltablissement
  • Page 28
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 28 La commission mdicale Prside par le DASEN Peut: Refuser un vu: contre-indication forcer un vu: peu dorientations possibles en raison de nombreuses contre- indications. Proposer un bonus modulable Transmet au service de scolarit, qui saisit le bonus dans Affelnet
  • Page 29
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 29 IMPORTANT Ces procdures ne relvent pas de privilges mais bien de COMPENSATION Lorientation nest pas dfinitive et doit tre rediscute si besoin Le rle des experts nest pas de dcider la place du jeune mais de laccompagner et de laider la dcision
  • Page 30
  • TSA et scolarit. Rseau TAP 30 CONCLUSION Cest laffaire de tous! Information et formation indispensables

Search related