Une introduction pratique et .La Sociocratie : un mode de gouvernance positive ? Une introduction

  • View
    217

  • Download
    1

Embed Size (px)

Text of Une introduction pratique et .La Sociocratie : un mode de gouvernance positive ? Une introduction

  • La Sociocratie : un mode de gouvernance positive ? La Sociocratie : un mode de gouvernance positive ? Une introduction pratique et philosophique

    Ligue des optimistes du Royaume de Belgique ASBL

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Agenda

    Timing Programme

    19h30 Introduction

    19h45 Exprimentation

    2

    20h45 Pause

    21h Concepts

    21h30 Questions & rponses

    22h Fin & networking

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • IntroductionOrganisation

    Centre Mondial de Sociocratiewww.sociocratie.nl

    3

    www.sociocratie-france.fr

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • IntroductionOrateurs

    Philippe DELSTANCHE

    Economiste de formation (UCL, ICHEC, Solvay ULB), il a une longue exprience de management en entreprise de toutes tailles et dans des secteurs varis. Il a galement gr des projets intgrant les valeurs du Dveloppement durable. Il enseigne depuis vingt ans dans plusieurs Hautes Ecoles et Universits en Belgique et en France. Site web : www.nextplanet.be

    ( philippe.delstanche@nextplanet.be )

    4

    Benoit LEJEUNETitulaire dun master en sciences de gestion des universits de Louvain-la-Neuve et de Leuven, Benoit Lejeune, est consultant en management chez F2B Management Consulting. Site web : http://www.f2bmc.com

    Il a gr des projets doptimisation dorganisations et de fusions dans le secteur financier. Son exprience de terrain et ses formations ont renforc ses convictions quant la ncessit dune rvolution dans les pratiques de management.

    ( lejeunebenoit@hotmail.com )

    Expert Comptable et Conseil Fiscal IECCF. Il est titulaire dun master en Sciences Economiques et Sciences Sociales FUNDP et dun master en Gestion Fiscale Solvay ULB. Il conseille des dirigeants depuis 20 ans mettant son exprience, ses comptences thoriques et son cur soutenir le dveloppement durable des organisations dans leur volution.

    Jean-Luc GILSON

  • IntroductionAnimateurs

    5

    Sabine

    Heymann

    Mario

    Rastelli

    Anne-Franoise

    Mariscal

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • IntroductionNos motivations

    Partager une approche

    La sociocratie vs. vos expriences La sociocratie vs. vos expriences

    Exprience danimation

    69 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Agenda

    Timing Programme

    19h30 Introduction

    19h45 Exprimentation

    7

    20h45 Pause

    21h Concepts

    21h30 Questions & rponses

    22h Fin & networking

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • ExprimentationModus operandi

    1. Runion de coordination

    1. DG & chefs

    2. Enoncer la problmatique

    2. Travail en sous-groupe

    1. Elaborer une piste de proposition

    2. Elire le second lien Cercle gnral

    Cercle

    suprieur

    2. Elire le second lien

    3. Cercle gnral

    1. Formuler les propositions

    2. Saccorder sur une proposition

    commune

    8

    Cercle gnral

    Oprations Finance Commercial

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • ExprimentationLe cas LOPTI et le Parking

    La socit sappelle LOPTI (Ligue des Optimistes). LOPTI vend des produits dassurances.

    LOPTI compte 3 dpartements.

    En

    trep

    rise

    Suite au travaux du RER, toutes les places de parking disponibles aux abords du lieu de travail seront rquisitionnes et ce, ds le 1er septembre 2011 pour une dure de 3 ans.

    Seules 3 places sont pargnes et laisses disposition de LOPTI.

    Pro

    bl

    me

    DG

    Oprations Finance Commercial

    9

    Seules 3 places sont pargnes et laisses disposition de LOPTI. Toutes les places de parking publics sont payantes dans un rayon de 5 KM.

    Larrt de bus le plus proche est situ 2 KM et celui du mtro 4 KM.

    La nouvelle a provoqu de linquitude au sein du personnel. Cest LE sujet brlant de la machine caf !Pro

    bl

    me

    Bo

    nu

    s

    Le home-working nest pas une pratique dentreprise.

    Les outils informatiques de gestion des dossiers sont prcaires. Chaque gestionnaire travaille avec ses

    dossiers papiers dans ses armoires.

    Les commerciaux invitent frquemment les clients pour des visites dentreprises.

    La majorit des employs disposent dune voiture de socit avec carte dessence dont les 3 responsables

    de dpartements, les commerciaux ainsi que le directeur gnral.

    Par dpartement, proposer des pistes de solutions de mobilit pour les employs, de sorte que le cercle gnral puisse prendre une dcision.B

    ut

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • ExprimentationRgles de fonctionnement dun sous-groupe

    Chaque groupe est support par un animateur :

    Recueillir les opinions

    Animer le vote sociocratique

    La parole tourne.

    Chacun aura lopportunit sexprimer.

    Ne pas ragir directement un argument.

    Ne pas rpter ce qui a dj t dit. Si besoin, on complte un argument.

    109 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Agenda

    Timing Programme

    19h30 Introduction

    19h45 Exprimentation

    11

    20h45 Pause

    21h Concepts

    21h30 Questions & rponses

    22h Fin & networking

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • ConceptsUne thorie pratique

    Section Programme

    Exprimentation Buts recherchs

    Constats

    1. Indpendance des trois fonctions de base : orientation, excution, dcision

    2. Equivalence, pas de contrles des uns sur les autres

    3. Objectif commun

    12

    4 Rgles

    1. Lorganisation en cercle

    2. Le consentement

    3. Le second lien

    4. Election sociocratique

    Want more? Gilles Charest

    Gerard Edenburg

    Conclusions

    Messages cls

    Thierry Roche

    Gurir ou soigner ?

    The elevator pitch

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Retour dexprienceLes buts recherchs

    Vivre quelques principes de gouvernance Sociocratique

    Goter lintelligence collective Goter lintelligence collective

    Rcolter tous les avis et dcider ensemble

    Dlguer les dcisions

    Ce nest pas le chef qui dcide de tout

    139 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Constat 1Les limites dune structure classique

    DG

    Finance Com. Ops

    Unit 1 Unit 2

    MATRE

    Sub unit 1

    Sub unit 2

    Sub unit 4

    Sub unit 5

    Sub unit 6

    14

    Pyramide dexcution et non de dcision / dorientation !

    ESCLAVE

    OUI, nous avons besoin dun chef pour lexcution.

    NON, nous navons pas besoin de chefs pour prendre les dcisions.

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Constat 1 Les limites dune structure classique

    Excution Dcision Orientation

    Sparer les rles

    15

    DG

    Finance Com. Ops.

    Excution Dcision Orientation

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Constat 2Equivalence

    Lorganisation comme un organisme vivant

    suivant les rgles de la nature :

    Loi de la pesanteur

    Loi de lattraction des affinits

    Loi de la rciprocit des effets

    Loi de la compensation

    16

    Loi de la compensation

    Loi du mouvement

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Constat 3Lobjectif commun

    17

    Un objectif commun de lorganisation plus grand que la somme des intrts individuels.

    Un projet dentreprise pour les employs.

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 1 : Organisation en

    18

    Ajouter une structure dynamique de communication et de prises de dcision.

    Lorganisation en cercle complte la structure dexcution, lorganisation hirarchique.

    Chaque individu dans lorganisation appartient un cercle.

    Orientation & dcision

    Excution

    Lgende

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 1 : Organisation en

    Chef

    19

    Chef

    Quel est ou qui est le problme ?

    Le plus important est-il que la tche soit excute ou que je lexcute ?

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 1 : Organisation en

    Chef

    20

    Le chef, un membre de lquipe comme les autres !

    Chef

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 1 : Organisation en

    21

    Le projet est au centre des proccupations, pas le chef.

    Le chef et chaque individu sont grs par le groupe.

    Equivalence entre les individus.

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 1 : Organisation en

    22

    Lnergie provient de limplication des membres au projet commun et de

    lquivalence entre les individus.

    Trois rles : Secrtaire / Animateur / Chef

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 2 : Le consentement

    Le consentement comme mode de prises de dcision

    Absence dobjections

    Objecter pour bonifier !

    Oui et... vs. Oui mais...

    En participant les individus simpliquent

    Principes But recherchs

    23

    Absence dobjections

    Consentement consensus

    Impliquer ceux qui subiront les consquences de la dcision.

    simpliquent

    Renfort du lien projet / individu

    Respect par la libert de parole / valorisation du feedback

    Crer lespace pour traiter les propositions et les dcisions

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 2 : Le consentementLe consentement et la crativit

    Luc de Brabandere

    Aucune ide n'est bonne ternellement.

    Aucune ide ne nat bonne.

    24

    Aucune ide ne nat bonne.

    Avoir une ide nest pas le problme majeur, le plus difficile est de la faire partager.

    9 juin 2011 Benoit Lejeune

  • Rgle 3 : Second lienPrincipes

    Garant de la communication descendante

    Amliorer la qualit des informations

    SC

    Principes

    25

    Amliorer la qualit des i