Click here to load reader

Urbanite Hiver2012

  • View
    239

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Revue d'urbanisme.

Text of Urbanite Hiver2012

  • Envo

    i de

    Post

    e-pu

    blic

    atio

    n

    N

    de c

    onve

    ntio

    n : 4

    00 3

    3 00

    6

    11,25 $

    Hiver 2012

    Revue de lOrdre des urbanistes du Qubec

    Lart de densifier

  • URBANISME ET AMNAGEMENT DU TERRITOIRE

    ARCHITECTURE DE PAYSAGE

    DESIGN URBAIN

    PLANIFICATION STRATGIQUE

    DVELOPPEMENT DURABLE

    ENVIRONNEMENT

    RCROTOURISME

    PLANIFICATION DES TRANSPORTS

    GATINEAUSAGUENAYQUBECMONTRAL OTTAWA

    [email protected]

    PLANIA.COM

    MARIE-JOSE

    DOLLY

    ANDR

    VRONIQUE

    MARIE-CLAUDE

    AMLIE

    ALAIN

    STPHANE

    MICHELINE

    ANDR

    EMMANUELLE

    KATHERINE

    SIMON

    ARTUR

    LAURENCE

    LAURENT

    CHRISTIAN

    CHANTAL

    MARTIN

    RICHARD

    BENOIT

    REN

    SERGE FILION

    MARIE-VE

    DANIEL

    ELENA

    PIERRE

    ISABELLE

    RENE

    JULIE

    LUCIE

    PAUL

    AURLIE

    GENEVIVE

    NATHALIE

    ANDR

    ALEXANDRE

    GRALD

    MLANIE

    SBASTIEN

    SERGE

    CDRIC

    MARINA

    YVELINE

    VIANNEY

    JACQUES

    LOUISE

    GILLES

    BRIGITTE

    ANDR

    MARC-ANTOINE VALLE

    MARIE-HLNE

    JEAN-FRANOIS

    LISE

    ALLIE

    ANAYA

    ARATA

    MAUDE BARAB

    BEAUDOIN

    BGIN

    BERGERON

    BILODEAU

    BILODEAU

    VIRGINIE BOULAY

    BOULET

    BRODEUR

    BRODEUR

    BRUNET

    CANTIN

    JONATHAN CASAUBON

    KARINA CHAOU

    CHOJNACKI

    CLAIR

    COMTOIS

    CT

    DRY

    DION

    DION

    DUCHARME

    DUMONT

    GARON

    GAUTHIER

    GELFUSA

    GOYER

    LACASSE

    LAFLAMME

    LAKIS

    LARAME

    LECAVALIER

    LPINOUX

    CATHERINE MARCHAND

    MARQUIS

    MARTIN

    MOREAU

    PARENT

    PAU

    PELCHAT

    PINARD

    DAVID POIR

    POITRAS

    PROULX

    RIVERA

    ROC

    ROSS

    ROUSSEAU

    ST-DENIS

    STE-CROIX

    SYLVAIN

    TURCOT

    VALLE

    VIENS

    WOODS

    0

  • Lart de densifier

    10 Lart de densifierAu-del des mesures de densit11 Reconnatre le mode dhabiter

    13 Les figures de la densification urbaineQuelques exemples

    Le dfi des moyens15 Densifier, est-ce si sorcier?

    17 La Pointe-DEstimauville et le Triangle Namur-Jean-TalonDeux exercices de densification

    Le vieillissement de la population23 Une rponse toute naturelle ltalement urbain

    25 Vivre en ville

    28 La densit acceptable, une question de design

    URBANIT HIVER2012

    3

    La revue UrbanitTirage : 2 500 exemplaires

    DistributionMembres de lOUQ 1011 Abonns et autres 1489

    MissionPROMOUVOIR lurbanisme et les urbanistes;

    INFORMER les lecteurs sur les divers sujets relatifs lamnagement du territoire et lurbanisme;

    FORMER sur une base continue, les professionnelsde lamnagement du territoire.

    Comit ditorialPascal Lacasse, coprsident Serge Vaugeois, coprsident

    Franois Goulet Paul Arsenault Jacques Trudel

    CollaborateursMarie-Soleil Brosseau Sarah-Maude GuindonCharlotte Horny Laurent Lussier Jol Thibert

    Pnlope Darcy Ariane Mercier Catherine Vandermeulen

    Conception graphiqueLucie Laverdure LInfographe enr.

    Rviseur et correcteurJean-Paul Gagnon

    PublicitCommunications Publi-Services Inc.

    Dominic Roberge, conseiller [email protected] | 450 227-8414, poste 312

    www.cpsmedia.com

    ImprimerieImprimerie F.L. Chicoine

    Abonnements, information et suggestionswww.ouq.qc.ca | 514 849-1177, poste 27

    [email protected]

    AuteursVous tes invits soumettre vos articles

    ou textes au comit ditorial. Le comit ditorialse rserve le droit de publier ou de refuser un article.

    Information : www.ouq.qc.ca

    Dpt lgalBibliothque nationale du Qubec Bibliothque nationale du Canada

    Tous les textes publis dans Urbanit ne refltent pas forcmentla position ou lopinion de lOrdre et nengagent que lauteur.

    Le genre utilis dans cette publi ca tion englobe le fminin etle mas cu lin dans le seul but den allger la prsentation.

    Ordre des urbanistes du Qubec

    Administrateurs : Robert Chicoine, prsidentRobert Cooke, vice-prsidentDonald Bonsant, trsorier

    Louise Audet, administratriceMathieu Blanger, administrateur

    Marie-Jose Casaubon, administratriceRaphal Fischler, administrateur

    Florent Gagn, administrateur nommRichard Martel, administrateur nomm

    Permanence : Claude Beaulac, directeur gnral

    Odette Michaud, adjointe la direction etsecrtaire de l'Ordre

    Nathalie Corso, coordonnatrice, admission et qualitGenevive Masson, charge des communications

    Adresse : 85, rue Saint-Paul Ouest

    4e tage, suite 410, Montral, QC, H2Y 3V4(514) 849-1177 www.ouq.qc.ca

    4 Mot du prsident5 Actualits7 Coup dil international31 En pratique36 Chronique juridique

    38 Observatoire municipal42 Philosophie44 Regard sur le pass47 Nouvelles de lOrdre50 Calendrier

    SOMMAIREDtail dune uvre de Justin Karas, Nouvelle vague, Floride

  • Projet de Loi sur lamnagement durabledu territoire et lurbanisme

    En finir avec la courtepointedes plans mtropolitains etdes schmas rgionaux !

    URBANIT HIVER2012MOT DU PRSIDEN

    T

    4

    Des villages aux villes, des villes fusionnesaux MRC, des Communauts urbaines auxCommunauts mtropolitaines, les terri -toires de planification stendent toujoursplus pour tenter de prendre en compte cesenjeux toujours plus complexes et couvrantde plus larges territoires.

    Nanmoins, lvolution des limites admi -nistratives est lente et toujours en retardpar rapport aux modifications constantesdchelle des enjeux de dveloppement etdamnagement du territoire.

    Le Plan mtropolitain damnagement etde dveloppement de Montral (PMAD)reflte bien cette problmatique. LaCommunaut mtropolitaine de Montral(CMM) est convaincue que ses orien ta -tions de dveloppement sont menaces parlparpillement urbain et le dveloppementsaute-mouton quelle ne peut contrlerhors de ses limites. Elle interpelle donc legouvernement qubcois afin quil assure lacohrence des orientations des MRCsitues sur le pourtour de son territoireavec les orientations dont elle sest dote.

    Parce que la CMM ne peut pas dicter lesorientations que doivent prendre les MRC

    situes sa priphrie afin quelles seconforment ses propres orientations, elledemande au gouvernement dassumer sesresponsabilits afin que lamnagement duterritoire de la grande rgion mtro po li -taine ne soit plus une simple courtepointede schmas rgionaux attachs entre euxpar des orientations sectorielles sanscohrence.

    Cest ce que lOUQ a soutenu dans sonmmoire en Commission parlementairesur lavant-projet de loi sur lamnagementdurable du territoire et lurbanisme. Laresponsabilit dharmoniser les orien ta -tions entre les territoires de planification etden assurer la cohrence avec les politiquesgouvernementales revient au gouver ne -ment et cette responsabilit doit sexercerdans le cadre dune vritable politiquenationale de lamnagement durable duterritoire et de lurbanisme qui puisseguider les diverses instances, dont laCMM, en vue dassurer la cohrence deleurs interventions.

    Le prsident,Robert Chicoine, urbaniste

    Les territoiresde planification

    demeurent toujoursinadquatspar rapportaux enjeuxterritoriaux

    auxquels ils tententde rpondre.

    Les villes et les territoires connaissent de constantes mutations.Lurbanit nest plus seulement une affaire de ville. Les frontiresentre le rural et lurbain deviennent floues, tout comme celles entre labanlieue et la ville centrale. Lembourgeoisement stend maintenantbien au-del des grands centres urbains. Linterdpendance desrgions est dactualit. Les gens nhabitent plus seulement un villageou une ville, mais aussi une rgion, le Qubec et mme le monde.

  • URBANIT HIVER

    5

    ACTUALITS

    Cette approche a pour but dacclrer lechangement vers des socits durables enmaintenant le cycle de vie en quilibre.Les quatre principes de base de la dmarcheThe Natural Step sont de limiter lutilisationdes ressources, minimiser les substancesartificielles, minimiser limpact sur lescosystmes et permettre toutes lesgnrations de se dvelopper.

    Il sagit dune dmarche scientifique trslong terme. Le but est dimaginer Rivire-du-Loup dans 40 ans, didentifier des objec -tifs atteindre et de dterminer des actions court, moyen et long termes pour y arriver.Tout au long du processus, la Ville estaccompagne par un conseiller en dvelop -pement durable de Natural Step Canada.

    Le plan de dveloppement durable adopten 2007 par le conseil municipal de Rivire-du-Loup est intervenu dans le choix dunemthodologie prconisant une approchedurable. En 2008, la Ville a galement faitappel des tudiants de lUniversit deSherbrooke la matrise en environnementafin de laider faire le meilleur choixpossible entre diffrentes mthodologiescomparables, choix qui sest finalementport sur lapproche The Natural Step.

    Cest une dmarche qui fait une grandeplace la population, aux leaders, aux lus etaux spcialistes. Le travail actif de rflexionmen depuis un an par trois comitscomposs de gestionnaires et dem ploys dela Ville, de leaders du milieu et dlus, apermis didentifier les cinq grands objectifs

    de la dmarche : communaut engage,envi ronnement sain, conomie localevigoureuse, milieu de vie exem plaire etqualit de vie exceptionnelle. La secondetape de la dmar che se droule prsen te -ment sous la forme de consultationspopulai res dont les thmes sont ceux desgrands objectifs. Les consultations seconcluront en dcembre sur la formation decomits dactions cibles, pour chacun descinq grands objectifs stratgiques, dont lemandat sera danalyser la situation actuelle,de consulter le m