Va Au Diable

  • View
    220

  • Download
    6

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Graffiti, Paris

Text of Va Au Diable

  • On a tellement tutoy de fois le bonheur quon pourrait mourir demain.

  • Silvio Magaglio

  • La Walifornie

  • Silvio Magaglio

  • Silvio Magaglio

  • Hobsay - Amsterdam

  • HONET

    Adolescent, je dessinais en permanence au fond de la classe et force de rpondre aux demandes pour des personnages inspirs des graffiti new-yorkais, je me suis retrouv faire des graffs sur les voies ferres. Depuis cette poque, toute ma vie na t ddie qu a. Pendant des annes, jattendais le soir pour aller peindre les trains. Le graffiti est quelque chose de totalement nouveau dans lhistoire et je pense sincrement que cest ce qui reprsente le mieux notre poque. Jai donc dcid de vivre compltement cette aventure. Cest pour moi un mode de vie total qui ma toujours tenu loign dun mtier classique.

    VAD, rsume parfaitement cette vie que nous sommes plusieurs a avoir choisis, ltat desprit dune poque que nous avons fait perdurer. Nous sommes tous fond dans le syndrome de Peter Pan. Mais au del du graffiti, le ciment a surtout t les sorties et la dcouverte de la vie. Ce sont les premiers vrais amis en dehors de lcole, ou des schmas imposs auxquels on est confront quand on est jeune.

    Plus individuellement, javais en moi le got pour laventure sans en avoir la notion. En ralit mes catalogues dagence de voyage ont t les fanzines de graffiti, avec chaque fois comme source de motivation les mtros faciles peindres et les nouveaux modles de trains. Mais le systme de laventure du graffiti a fini par me frustrer. Quel que soit lendroit, ctait la mme chose: vivre la nuit, dormir le jour et graffiti longueur de temps. Seules les couleurs des trains changeaient et indiquaient la ville o nous tions. Je ne regrette rien, mais dsormais, jai dcid de tout concilier quitte beaucoup moins peindre.

    Avec le graffiti et les voyages, la photo sest naturellement impose moi. Peindre des trains a veut dire vivre une aventure et prendre une photo la fin. Sans photo, cest comme si rien navait t fait. Jemprisonne des moments phmres et les collectionne. Par accumulation, jai fini par riger un vritable temple autour de a. Cest aussi devenu synonyme de partage, cest ce que je peux montrer ceux qui ntaient pas l. Le rsultat lui-mme nest pas si important, savoir un graff sur un train quelconque. En revanche, la vie qui va avec, rester cach toute une nuit pour reprer un dpt de train, dcouper un grillage, il ny a a que la photo pour en tmoigner.

    Ma pratique intense du graffiti pendant de nombreuses annes ma donn une discipline dure que japplique aujourdhui mon travail dartiste. Je nai pas de rponse finale quant la direction que je prend. Je suis en perptuelle recherche, mais choisir, je tendrai vers la peinture monumentale mise en scne, scnographie. Encore une fois on en revient la photo, parce quil ny aurait que a pour montrer ce type de travail.

    EARL

    1989, j ai 14 ans cette poque. Je mennuie, je trane.Je rencontre Aye. On sennuie, on trane, on commence a taguer.

    Le seul endroit ou lon doit se sentir bien, cest chez sois, en famille... Ce nest pas le cas.

    Alors sous prtexte de tag, on se cre notre propre famille, les VAD.Vengeance A Deux.Honet arrive rapidement.

    On trane au trocadero. Y a pas mal de passage. Y a des filles ...Y a aussi Septo.On fait connaissance, on fait des toits. Ligne 6 le QG. On fait les tunnels, la cl 11-01...Avec tout autant de simplicit arrivent les autres (Beedib, Hobsay, Ema kca, Adrie, Fars, Matthieu)

    Cest la bonne poque. Les 400 coups.On sort pas mal, on se drgle petit petit...Va Au Diable

    Nel 1991...Saut de rails Mauvaise rception. Je brle sur les rails Saint Jacques...Hopital Foch. 6 mois... cest long !

    Honet est l tous les jours... Merci.Pas de bac encore cette anne.

    Jai 18 ans. Je suis pas mal amoch... Mais vivant !Pas grave, y a srement pire, je continue !Tunnels, saut de rail, etc.

    La vie continue.Nassio, le sud de la france: Nimes . La belle vie !

    Je me suis construis grce ou cause dun marker...Je suis debout, je suis fier.

    Toutes ces annes passes, mont permis de rencontrer, des types formidables, des filles aimantes et un bon paquet de trous du cul...Jai commenc jeune, cette aventure ma marqu a vie. Je ne regrette rien et ne marrterai jamais !

    Elliot - 75015 - 75013 - 77100 - le sud - la Belgique... Jean Cadou - Pierre Marchioni - Adrien Pochna..Jarrive !

    Couv_VaAuDiableVaAuDiable_Promo