Click here to load reader

Voix de quartiers

  • View
    226

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Voix de quartiers

  • Villes et Paysdart et dhistoire

    Cambrai

    Tmoignages de lvolution du quartier

    La banlieue de Cambrai fut borne au mois doctobre 1565. On employa pour cela de grandes pierres sur chacune desquelles

    tait grav un aigle. On les appelait Bornes laigle. Cette phrase est extraite du livre dEugne Bouly, Dictionnaire historique de la Ville de Cambrai et du Cambrsis, 1854

    ditions Culture et Civilisation, Bruxelles, 1979.

    Voix de quartiers

    Saint-Roch

  • Le centre social Saint-Roch fte en 2013-2014 ses 50 ans.Pour cet anniversaire, le service Ville dart et dhistoire etle centre ont travaill autour de 5 dcennies dhistoire duquartier. Recueil de tmoignages, recherche en archives,ateliers de pratiques artistiques ont permis de comprendrelvolution singulire de Saint-Roch dans la seconde moitidu XXe sicle. Ce livret est laboutissement du projetcommun. Il laisse la parole aux tmoins et auteurs de lavie locale. Nous remercions au pralable lensemble des personnesinterviewes ainsi que Marcelle Nsefoumou Ebozogo,Hlne Cappelle et Juliette Faye pour les retranscriptions.Nous remercions galement Guy Canonne pour son travailinestimable de recherche iconographique et de relecturesattentives.

    MB : Mireille Bacquart

    TP : Thierry Prvost

    CL : Claudine Laisnes

    FC : Franoise Canonne

    GC : Gaston Canonne

    PD : Pascale Delevalle

    MD : Michel Dumoulin

    PA : Philippe Andr

    PG : Paulette Gamez

    GN : Grard Noyelle

    OF : Odile Forner

    MC : Monique Coupez

    SC : Serge Coupez

    GL : Gisle Lefebvre

    Lorigine du projet Voix de quartiers

    2 - Voix de quartiers : Saint-Roch

  • 50 ans du centre social Saint-Roch, 50 ans dvolution du quartier

    je trouve que c'est un quartier

    qui a une vie, une histoire.

    Pascale Delevalle

    Carte page 5 : Plan de Cambrai vers 1850Carte page 6 : Vue arienne de Cambrai en 2013

    Carte page 7 : Plan du quartier Saint-Roch

    Vous dites que la rue de Roubaix fait partie du quartier ? Je pensais que a sarrtait rue de Dunkerque. On considre que lalle Saint-Roch commence ds le pont vert ? Je ne savais pas. Claudine Laisnes

    4 - Voix de quartiers : Saint-Roch

    Voix de quartiers : Saint-Roch - 7

  • Souvenir de lancien faubourgSitu au nord de Cambrai, cet espace marcageux est inhabitjusquau milieu du XVIe s.

    Le nom de Saint-Roch voque lorigine hospitalire du quartier.Vers 1545, des maisons y sont construites pour loger les maladesde la peste et de la lpre. Sen suit la fondation dun hpital et laconstruction dune chapelle ddie saint Roch, patron des pesti-frs.

    Cette zone dasile est situe en dehors des fortifications de la villeet fait alors partie de la banlieue de Cambrai, dlimite en 1565 parde grandes bornes sur lesquelles sont gravs des aigles. Au XIXesicle, Saint-Roch est intgr au faubourg Notre-Dame, un desquatre grands faubourgs de Cambrai.

    Limit par lEscaut louest et par la voie de chemin de fer au sud,il est alors un lieu de promenade compos de fermes, de guinguetteset de jardins, drain par un maillage de petits canaux. La prsencede leau favorise linstallation dune grande blanchisserie-teinturerieau fond de lalle Saint-Roch. Fond en 1730, ltablissement estspcialis dans le blanchiment de la toile de lin. Cette opration, ne pas confondre avec la blanchisserie, consiste enlever la couleurpropre aux fibres. Ce travail artisanal sindustrialise au XIXe siclegrce larrive de la machine vapeur, qui permet lentreprise,sous la raison sociale Blanchisserie Brabant , de prendre unessor considrable laube de la Premire Guerre mondiale.

    Suite au dmantlement des fortifications dans les annes 1890, lefaubourg devient quartier, pour lequel le nom de Saint-Roch restedusage.

    8 - Voix de quartiers : Saint-Roch Voix de quartiers : Saint-Roch - 9

  • 1920Les annes1920 19401940

    le monde davant

  • Un quartiernourri par leau On a un foss au bout denotre jardin o on habite.Mais le seul qui ait mis son nezdedans, cest notre chat ! MC

    Quand jtais petit, jallaissouvent jouer dans les fosssavec mes copains. On allaitpcher les grenouilles et on mangeaitles pattes. lpoque, il y avait desfosss partout. GN

    Le quartier est parcourude nombreux fosss, ali-ments par les rsurgencesdes nappes phratiques et lesmandres du fleuve Escaut.Pendant longtemps, lequartier est ainsi lerepre des maracherscambrsiens, qui tirentparti des ressources en eauet des terres fertiles.

    On ne se rend plus compteaujourdhui quand on va aumarch. lpoque, sur la place quise trouve devant le march couvert,cet emplacement qui va du caf ducommerce jusqu la poissonnerie,il y avait 4 ranges de marachers(deux de chaque ct). Il y avait desmarachers de Saint-Roch et de la rueSaint-Druon. Ctait norme lpoque et puis, petit petit, lesmarachers ont disparu . MD

    Jhabite alle Saint-Roch,dans une fermette, une maisonmarachre. La grange a t adapteen maison, elle a t construite auXIXe sicle. MB

    Une trentaine de maracherstaient tablis Saint-Roch.Les Cambrsiens voyaientarriver ces faubourgtiers etfaubourgtires pied avecdes brouettes et charrettesremplies de fruits et lgumes.Aujourd'hui, un seul maracher est encoreactif dans les allesvertes.

    12 - Les annes 1920 1940 : le monde davant Les annes 1920 1940 : le monde davant - 13

  • La blanchisserieLa blanchisserie Brabant, en pleine activit avant la Premire Guerremondiale, est ravage pendant le conflit. Elle renat de ses cendres, devientla Blanchisserie-teinturerie de Cambrai , s'industrialise rapidement etconnat un essor considrable, atteignant jusqu' 800 employs.

    Dans les annes 1800, il y avait dj une blanchisserie,avec de nombreux bassins. A ce moment-l, ils faisaient

    scher sur prs, cest pour a que les alentours,il ny avait rien que des prs.Moi, je nai jamaisconnu a, on tait dj arriv au schage par machine. GC

    Dans la cour en entrant, il y avait un btiment avec unechemine, ctait la chaufferie, puis il y avait la place aubleu, et paralllement la teinture. Il y avait aussi une alleet des parkings. Jy suis rentre la teinture car papatravaillait l, et il ny avait ici que des grosses machines,avec des bains. Les tissus taient encastrs dansles machines et a roulait dans leau coloreconstamment, ctait beau voir !La place au bleu, je ntais pas attire parce que ctaitglacial, contrairement la teinture, dans les vapeurs debain donc chauffe. La place au bleu, ctait les picesde tissus qui taient blanchies, ils les faisaient tremper,puis scher. Leau colore partait ensuite dans les canaux.Tout autour de lusine, il y avait des petitsfosss qui devenaient une fois bleu, une foisrouge il ne fallait pas tomber dedans !

    La place au bleu, ctait l o le tissu taitbaign et blanchi. Ils schaient les tissus sur degrandes ptures derrire les btiments. Il y avait descanaux remplis deau, et les hommes devaientenrouler, tordre et tendre les tissus ctait untravail dhomme. FC

    La blanchisserie travaillait beaucoup pour larme. Ilsfaisaient beaucoup de kaki, ils avaient un march norme.Le blanc tait utilis pour faire les draps, le bleu pour lesbleus de travail. GC

    Dun ct, ctait lentre Marcel Sverin, le chef dupersonnel, et ct ctait la conciergerie. Le conciergehabitait ltage. Il surveillait la sortie. Il y avait certainsouvriers qui sortaient du tissu, alors pour viter ducommerce, les sacs taient fouills rgulirement. Dansun autre btiment, il y avait un immense atelier, et lesdames mtraient le tissu. FC

    Mon pre a travaill la blanchisserie pour la teinturerie,dans le btiment qui est maintenant celui de la fac,lun des seuls qui est rest avec la conciergerie. Monpre tait adjoint au maire pendant 21 ans, il reprsentaitle quartier et il a particip llaboration du projet ducentre-social, il en a t le premier prsident. OF

    Les annes 1920 1940 : le monde davant - 15

  • L'entreprise loge ses employs, du cadre louvrier, dans 125 maisons situes proximitimmdiate de l'usine. Les premiers propritaires, les frres Brabant, staient fait construireen 1855, un petit chteau larrire de la blanchisserie. Il restera dans la mme famillejusquaux annes 1950. La blanchisserie a donc eu une grande influence sur la manire dont lequartier s'est loti au XXe sicle.

    La blanchisserie avait une pratique trs familiale. Il y avait des maisons pour les cadres, des maisonspour le personnel dencadrement et des maisons pour les ouvriers. Il y avait 2 types de maisons : les maisons quils ontrachetes et toute une srie de maisons quils ont construites aprs 1921-1922. OF

    La rue Lvque, ctait les maisons des cadres. MC

    Toute la rue Lvque, c'tait de trs belles maisons bourgeoises. Dans les alles vertes, ma grand-mre habitaitaussi une maison de la blanchisserie, ma marraine aussi. Mon papa tait cadre, on avait une maison particulire.Mais il y a eu des corons. Depuis l'alle Saint-Roch l'emplacement actuel de la rue Henri Dunant, c'tait des coronsde la blanchisserie. Il reste quelques petites maisons aujourd'hui. Les loyers taient trs modrs, et toutes nos rpara-tions taient faites par la blanchisserie. Les maisons de la blanchisserie taient les premires avoir leaucourante dans le quartier. FC

    16 - Les annes 1920 1940 : le monde davant Les annes 1920 1940 : le monde davant - 17

  • La limonaderie Jai toujours vcu dans le quartierSaint-Roch, dans la fabrique de limo-nade. Mon pre tait chimiste etfabricant de limonades. Il sest ins-tall ici parce quil y avait leau. Monpre a cr la fabrique en 1920. Avantil tait marchand de bouteilles enverre. Jai repris lentreprise d e monpre en 1966, et jai automatis la fabrication. Il y avait 12 personnesdans lentreprise. On fabriquait deleau gazeuse ordinaire qui sappelaitStello, de lorangeade, du sirop, duvin mousseux et de

Search related