Facebook, Twitter, comprendre

  • View
    1.188

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Facebook, Twitter, Réseaux sociaux

Text of Facebook, Twitter, comprendre

  • 1. Facebook / TwitterComprendre

2. Internet et les franais en 201301/02/2013Atelier - 2013 2 3. Internet ? Internet est un rseau international de communicationqui relie desrseaux dordinateursentre eux.01/02/2013Atelier - 2013 3 4. Le World Wide Web Ds 1980, Tim Berners-Lee, unchercheur au CERN de Genve, met aupoint un systme de navigationhypertexte et dveloppe, avec laide deRobert Cailliau, un logiciel baptisEnquire permettant de naviguer selonce principe. Fin 1990, Tim Berners-Lee met au pointle protocole HTTP (Hyper Text TranferProtocol), ainsi que le langage HTML(HyperText Markup Language)permettant de naviguer laide de lienshypertextes, travers les rseaux. Le World Wide Web est n.01/02/2013Atelier - 2013 4 5. Les dbuts 1993, aux tats-Unis, le gouvernement Clinton donne le coupdenvoi officiel du programme National InformationInfrastructure. Le navigateur Mosaic version 1.0 sort et en 1996, le terme Internet est utilis par le grand public. Le Web tait bien plus quune autoroute de linformation , il avait la capacit de donner accs des niveaux suprieurs dinformation, classsde manire intelligente et enrichies 01/02/2013 Atelier - 20135 6. La toile LeWorld Wide Web, littralement la toile (daraigne)mondiale , communment appel le Web, est un systme hypertexte public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages mises en ligne dans des sites.01/02/2013 Atelier - 2013 6 7. Que peut-on faire avec Internet ? Visiter des sites web pour sinformer, apprendre, se distraireet faire des achats. Echanger des fichiers ou des donnes avec dautresordinateurs (transfert de fichiers ftp) . Echanger des messages (ainsi que des images, du son, de lavido .) avec des personnes qui sont dans le mondeentier, grce, entre autres, au courrier lectronique. Discuter en direct avec dautres personnes :tchat, visioconfrence et tlphonie.01/02/2013 Atelier - 20137 8. Bref historique de lvolution du web Lvolution de linternet a commenc avec leweb 1.0 qui a contribu la mise en ligne desdonnes. Ensuite, le web 2.0 vient pour enrichir cettemasse de donnes en ligne par lapparitiondes rseaux sociaux tels que Twitter, Facebooket autres sites de partage : Youtube.les blogs01/02/2013Atelier - 20138 9. Bref historique de lvolution du web Le Web 3.0 a apport desnouvelles fonctionnalits et services. Cest unweb plus intelligent et intuitif, lintgration desinformations personnalises. Le web 3.0sapproche plus de linternaute en visant sasatisfaction. En fait, les utilisateurs bnficientdun contenu web contextuel qui convient avecleurs profils.01/02/2013 Atelier - 2013 9 10. 01/02/2013 Atelier - 2013 10 11. Les mdias et les rseaux sociaux De nouveaux usages existent et Le web est un moyen dese dveloppent, au travers ce que reconstituer des groupeslon appel le web social. Ce nestrelationnels, familiaux ouplus un simple outilprofessionnels (informatique, mais un vecteur Facebook, Copainsrelationnel.davant, Viadeo ) Nous sommes touspotentiellement des acteurs surle web, les plateformes lepermettant sont diverses (Wikipedia, Youtube, Myspace, Flickr, Skyblog01/02/2013 Atelier - 201311 12. Le Web 4. 0 se dfinit comme tant la possibilit de travailler avec des outils uniquement en ligne Ce Cloud Computing constitue une gigantesque mise en commun de ressources (donnes et systmes dinformations) et une habitude de partages forte entre particuliers et entreprises.01/02/2013Atelier - 201312 13. Surfer sur le web ? Les risques La publicit : les internautes sont vuscomme des consommateurs, ciblesdes nombreux messages publicitairesque leur dlivre Internet sans relche. Contenu nuisible: Cela peut aller delinformation crite (sites racistes ousectaires) des images toxiques(pornographie, violence, etc.). Les informations non fiables: toutesles informations que lon trouve surInternet ne sont pas fiables, apprenez vrifier leurs sources.01/02/2013 Atelier - 201313 14. Identit numrique01/02/2013 Atelier - 2013 14 15. Internet et les Franais en 2013La France compte prs de 49 millions dinternautes, soit 75% de sapopulation. Les Franais passent en moyenne 2h30 par jour devant uncran, majoritairement la tlvision pour les tranches dge suprieures, maismajoritairement devant un ordinateur pour les 15-24 ans. Il y a peine plus de 12 ans , seuls 4% de la population avaient accs Internet domicile01/02/2013 Atelier - 201315 16. Facebook est la plateforme sociale la plus connue(95%) suivit de YouTube (92%) et Twitter (85%)Un internaute franais est aujourdhui membre de2,8 rseaux sociaux en moyenne (contre 2,9 lanpass) 11% frquentant six rseaux sociaux ouplusLappartenance un rseau social rvle deschoses surprenantes (49% pour Facebook, 40%pour Windows Live et 37% pour Copainsdavant)01/02/2013Atelier - 201316 17. http://pierre-philippe.blogspot.fr/2013/01/internet-medias-sociaux-les-grands-chiffres-2012-2013.html 01/02/2013Atelier - 2013 17 18. A lorigine: le Web 2.0 La convergence des outils Le web 2.0: relationnel et collaboratif Les principales dimensions du web 2.0 Lutilisateur crateur de contenus Le web social Avnement des rseaux sociaux01/02/2013 Atelier - 201318 19. A lorigine : Le web 2.0Lexpression Web 2.0 dsigne lensemble des technologies et desusages du World Wide Web qui ont suivi la forme initiale du web,en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu deconnaissances techniques de sapproprier les nouvellesfonctionnalits du web et ainsi dinteragir de faon simple la foisavec le contenu et la structure des pages et aussi entre eux.Web 2.0 : Cette expression utilise par Dale Dougherty en 2003,diffuse par Tim OReilly en 2004.01/02/2013Atelier - 201319 20. 01/02/2013 Atelier - 2013 20 21. Web 1.0 Web 2.0lire+ crireutilisateur passif+ utilisateur actifreprsentation+ participation diteur publie du contenu+ approvisionnement par la foule rserv aux experts+ ouvert toustaxonomie + folksonomie catgories a priori+ mots-cls (tags) spontans hirarchique + non-hirarchique indiffrenciation (global) + personnalisation (glocal) lots spars+ briques de lgo formats propritaires+ standardisation / micro-formatstous droits rservs + quelques droits rservs (CC)logiciels / produits+ applications / services en ligne amlioration par cycles / versions + amlioration continue / bta perptuelle le PC comme terminal daccs + atawad (any time any way any device)bureau local (desktop)+ bureau web (webtop) production + partage / collaborationsuites logicielles (intgres)+ suites servicielles (personnalisables)interfaces complexes et limites+ interfaces simples et richeslogique de loffre+ logique de lusageinnovation descendante+ innovation ascendante01/02/2013 Atelier - 201321 22. 01/02/2013 Atelier - 2013 22 23. Le Web actuel : relationnel et collaboratif. Chacun peut crer du contenu sur Internet(texte, audio, vido, photo), et le partager. Ses dfenseurs prnent lutilisation des applications en lignegratuites ou factures la demande (cest--dire des services)plutt que des logiciels installs sur les postes personnels etdont il faut tre propritaire des licences. Ainsi les utilisateurs sont des co-dveloppeurs et non desconsommateurs du Web.01/02/2013 Atelier - 2013 23 24. La rgle des 1% du web 2.0 Pour 100 personnes en ligne : 1 personne va crer un contenu indit, 1% de crateurs 10 vont interagir avec le contenu cr et lenrichir (commenter, amliorer, 10% de contributeursrecommander, noter ou voter, etc.), 89 personnes vont consulter et consommer le contenu. 89% dutilisateurs / visiteurs 2% des utilisateurs de WikiPdia ontcr 75% des articles de lencyclopdie01/02/2013Atelier - 201324 25. La convergence des outils01/02/2013Atelier - 2013 25 26. 01/02/2013 Atelier - 2013 26 27. Des pages daccueil personnalisables01/02/2013 Atelier - 2013 27 28. Ses photos en ligne, et celles des autres01/02/2013Atelier - 2013 28 29. Utiliser le Cloud : les suites bureautique en ligne01/02/2013 Atelier - 201329 30. Stockage de fichiers en ligne01/02/2013Atelier - 2013 30 31. Des outils plus conviviaux01/02/2013 Atelier - 2013 31 32. Partager01/02/2013Atelier - 2013 32 33. Ses vidos en ligne et celles des autres.01/02/2013Atelier - 2013 33 34. Partage dcrits en ligne Calameo : Prsentation sur feuilletoire pour Des cours Des bibliographies Des agendas Des revues Des livres Des journaux01/02/2013Atelier - 2013 34 35. Partage dcrits en ligne01/02/2013 Atelier - 201335 36. Blogs01/02/2013 Atelier - 2013 36 37. 01/02/2013 Atelier - 2013 37 38. Daprs une tude, le nombre de blogs dans le monde en octobre 2011 tait de 173 millions, soit 25 millions de plus que lanne prcdente, st surtout... presque 5x plus que 5 ans plus tt. http://www.tribords.com/?blogosphere-ne-meurt-jamais01/02/2013Atelier - 201338 39. Le web social01/02/2013Atelier - 2013 39 40. Lavnement des rseaux sociaux La plupart des sites et services du web 2.0 combinent unedimension personnelle (compte et profil personnalisables)avec une dimension collective ou communautaire (changeravec les autres, partager ses propres contenus ou interagiravec les leurs) Lindividu nintervient plus seulement sur le rseau(approche technique) mais il peut aussi agir en rseau(virage social du web). Il se situe dsormais au centre de sesmultiples cercles relationnels on parle alors de rseautagesocial 01/02/2013 Atelier - 2013 40 41. 01/02/2013 Atelier - 2013 41 42. Il y a quelques semaines, le Huffington Post a publi un article sur les 100chiffres des mdias sociaux les plus fascinants de lanne 2012.Facebook : 1M dentreprises ont intgr Facebook leur site web 23% des internautes consultent leurs comptes plus de 5 fois par jour Au total, 210 000 annes de musique ont t joues sur FacebookTwitter :Un utilisateur moyen a tweet 307 fois au cours de lanne / 56% des tweetsenvoys par les consommateurs aux entreprises sont ignors / 34 % desmarketers ont gnr du lead grce TwitterGoogle + :Les utilisateurs actifs de Google + passent prs de 60