Ressources numeriques : les tendances

  • View
    1.364

  • Download
    1

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Biblioquest Saison 7 épisode 3

Text of Ressources numeriques : les tendances

  • 1. Les impacts du numrique en bibliothque : ! Contenus numriques : modle conomique, accs, mdiation Thomas Fourmeux ! Julien Devriendt ! Montpellier Juillet 2014

2. 1. Ressources numriques : les tendances 2. Comment rendre visible les ressources numriques 3. Le livre et la presse 4. Musique, vido et jeux vido 5. Ateliers numriques 6. L'environnement juridique 7. Les ressources alternatives 3. 3 Le Web fte ses 25 ans 4. Image : Kek : http://www.zanorg.com/ 5. Haut et trs haut dbit en France 1er Trimestre 2014 http://www.arcep.fr/sides/index.php?id=10295 6. 6 Premier smartphone vers 12 ans 7. 7 Un taux dquipement croissant 8. 8 9. 96,5 crans par foyer en moyenne 10. Le temps pass devant les crans par ge 11. source idate : http://www.idate.org/en/Research-store/Collection/Market-report_23/Internet-of- Things_785.html 15 Milliards dobjets connects 12. Moteur de recherche dobjets connects http://www.shodanhq.com/ 13. Les bibliothques n'ont plus le monopole de l'accs des documents rares 14. Avec le numrique Passage dune conomie de la raret http://www.flickr.com/photos/margotte05/2979721814/ 15. http://www.flickr.com/photos/10024349@N08/777043967/ une conomie de labondance Quelles consquences pour les bibliothques ? 16. [] la bibliothque campe fondamentalement sur un principe de raret : raret du stock, raret des exemplaires, raret des lieux et raret des horaires. ! La bibliothque est un univers de non-disponibilit, radicalement inverse de celui qui nat avec la logique du numrique. ! Cest pourquoi, bien que relevant dun service public non marchand, elle est un avatar de lconomie de la raret. ! La bibliothque de labondance reste donc encore inventer [] http://www.flickr.com/photos/automatt/117413934/ Dominique Lahary - http://www.adbdp.asso.fr/spip.php?article991 17. Une rponse, la bibliothque hybride ? http://idiarts.org/assets/0000/0490/Bracken_Library_001.png On prsente la bibliothque hybride comme la figure de l'avenir. Soit. Mais distinguons. La bibliothque hybride est trs facile concevoir dans le domaine universitaire, o d'ailleurs le concept est n vers 1998 au Royaume-Uni. Parce que, dans ce contexte, y sont proposes la fois des ressources matrielles et des ressources dmatrialises, ce qui peut entraner une complexification de la mise en uvre technique et juridique de l'offre, le modle conomique demeure en partie le mme. Un modle classique: celui de la raret. ! La bibliothque achte des livres, denre rare car chaque exemplaire repose sur une proprit exclusive. Elle achte des accs aux ressources, dont le fournisseur organise la raret par contrat et mot de passe. La seule diffrence, qui n'est pas mince, est celle qui fait passer de l'conomie du stock, o on achte des objets, l'conomie de l'accs, dcrite par Jeremy Rifkin (L'ge de l'accs, d. la Dcouverte). Dominique Laharay - http://tinyurl.com/bok22yh 18. Une rponse, la bibliothque hybride ? La bibliothque hybride est plus difficile c o n c e v o i r d a n s l e d o m a i n e d e s bibliothques publiques. ! C'est que les biens dmatrialiss qui intressent le grand public relvent pour l'essentiel, lgalement (l'internet gratuit) ou non (le tlchargement dit illicite) d'un univers de l'abondance, qui est aussi celui de la dsintermdiation. ! L'achat de services payants tel que le propose le service CAREL de la BPI, c'est important, mais demeurera marginal. Quand la dmatrialisation fait passer de la raret l'abondance, alors la bibliothque perd de son intrt parce qu'on peut s'en passer. Il est ainsi dmontr qu'elle relve de lconomie de la raret, non de l'abondance. http://www.apartmenttherapy.com/ny/shelving-storage/book- house-bedside-bookshelves-by-david-restorick-045182 Dominique Laharay - http://tinyurl.com/bok22yh 19. 20 Vous tes ici 20. Garys Social Media Count 21. Infobsit ? http://ptbertram.wordpress.com/2012/04/17/how-many-books-are-going-to-be- published-in-2012-prepare-for-a-shock/ 129 864 880 livres parus selon google 15 000 000 parus en 2012 22. Every 2 Days We Create As Much Information As We Did Up To 2003 ! Eric Schmidt ! ! http://techcrunch.com/2010/08/04/schmidt-data/ 23. Linformation est un flux Source : http://www.flickr.com/photos/steve_steady64/1426454467/ 24. La raret du XXIe sicle cest lattention 25. 26 26. L'conomie de l'attention Dans un monde riche en information, l'abondance d'information entrane la pnurie d'une autre ressource : la raret devient ce qui est consomm par l'information. Ce que l'information consomme est assez vident : c'est l'attention de ses receveurs. Donc une abondance d'information cre une raret d'attention et le besoin de rpartir efficacement cette attention parmi la surabondance des sources informations qui peuvent la consommer ! ! Herbert Simon : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conomie_de_l'attention 27. Ce que nous vendons Coca- Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible ! 28. Le contenu dmatrialis reprsente 12 % du march des biens culturels en France en 2012 29. 31 30. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 33 Source : Observatoire des usages et interactions tlcoms et mdias, tude Deloitte http://www.deloitte.com/view/fr_FR/fr/mediatheque/5e3f6609e85ee310VgnVCM2000003356f70aRCRD.htm Chez les moins de 25 ans, la bascule vers le digital est dsormais opre... 31. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 34 Source : Premire vague du Baromtre de l'offre lgale de la HADOPI http://www.hadopi.fr/actualites/actualites/premiere-vague-du-barometre-de-loffre-legale 32. Le casse-tte des modles conomiques Comment arriver montiser des contenus immatriels ? http://www.flickr.com/photos/sravishankar/3460495/ 33. Quand on partage un bien matriel, il se divise. Quand on partage un bien immatriel, il se multiplie ! Serge Soudoplatoff Les vraies ruptures dinternet 34. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 37 Le numrique ne vaut rien Songeons y un instant, si lon se donne tant de mal pour imaginer un modle daffaire viable pour une filire industrielle de numrisation, cest peut-tre parce que le numrique, de manire tendancielle, ne vaut rien. Le numrique a un cot, surtout lorsquon doit numriser, mais, une fois linvestissement ralis, financirement et en tant que tel, il ne vaut plus rien. Soyons plus prcis : un fichier numrique ne vaut rien. Un fichier numrique en circulation, cest de la nitroglycrine pour celui qui en attend une source de revenu. Christian Faur 35. Et pourtant, le premier rflexe est de recrer artificiellement des formes de raret avec des DRM au risque de dgrader loffre lgale. 36. Second rflexe La tentation de lintgration verticale 37. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 40 Stratgie d'intgration verticale = terminaux > oprateurs > intermdiaires > diteurs de contenus Kindle + Amazon.com + Cloud Player... iPhone + iTunes + iCloud... 24 au 26 juin 2013 38. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 41 Stratgie de partenariats = terminaux + oprateurs + intermdiaires + diteurs de contenus Orange + Deezer ou SFR + Spotify... Kobo + Fnac ou Cybook + Decitre... 39. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 42 Quels modles de montisation ? Gratuit & donnes personnelles Paiement l'acte d'achat La location plutt que l'achat Free + Premium = freemium L'abonnement Des modles alternatifs (financements communautaires, licences de libre diffusion, unglue.it...) 24 au 26 juin 2013 40. Fausse gratuit et recettes publicitaires Profiter de lconomie de lattention http://www.flickr.com/photos/scott_blake/3371844862/ Si tu ne paies pas pour le produit, cest que le produit, cest toi La gratuit est encore un modle conomique D. Lahary 41. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 44 La gratuit : montiser l'audience Un modle conomique bas sur la publicit (conomie de l'attention) grce aux donnes personnelles : Si vous ne voyez pas le prix, c'est que vous n'tes pas le client, mais le produit... 42. 45 Paiement lacte 43. 46 Paiement lacte 44. 47 Digital Copy 45. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 48 La location Le chiffre daffaires gnr en France par la VoD a recul de 10 % sur un an en janvier et fvrier 2013 (en volume, la chute est mme de 16,9 %). Loffre elle-mme pose aussi question, les prix tant peu attractifs (5 euros en moyenne pour la location dune nouveaut). Source : Les chos 46. 49 Replay 47. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 50 Free + Premium = freemium Une offre d'entre de gamme gratuite (avec publicit et souvent soumise une inscription pralable), combine une offre payante : monte en gamme, pas de publicit, consultation en offline... 48. INSET Nancy - CC BY Renaud Aoutz 51 L'abonnement Des pure players producteurs de contenus peuvent aussi opter pour ce modle : Mediapart revendique 64 000 abonns cot de 9 par mois dont 59 000 individuels. Edwy Plenel : Nous avons invent notre propre marketing, chez nous indissociable du contenu. 24 au 26 juin 2013 49. 52 Financement participatif 50. 53 51. 54 52. Tlchargement illgal 53. Merci aux biblioquesteurs pour leurs supports de formations ! Christophe Robert : http://lirographe.wordpress.com/ Renaud Aioutz : ruralsmart.net Lionel Dujol : http://labibapprivoisee.wordpress.com/