Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up

Embed Size (px)

Text of Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up

  • RAPPORT DE RESPONSABILIT

    SOCITALE 2012

    NOTRE DMARCHE NOUS ENGAGE

  • prface

    Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chque Djeuner a pour objectif de vous faire connatre la ralit de nos engagements aujourdhui et de vous prsenter nos objectifs venir.

    Depuis fin 2010, nous avons entam avec dtermination un diagnostic RSE en ladossant la norme ISO 26 000, et pris le par(t)i audacieux dune concertation approfondie de nos parties prenantes, toutes catgories confondues. Volontairement, nous avons fait le choix de raliser ce diagnostic RSE sur le primtre du Ple Titres France, mme si certaines pratiques responsables du Groupe manent dautres ples et dpassent les frontires nationales.

    Durant toute lanne 2012, en collaboration avec les diffrentes entits du Groupe, nous avons men ce projet, tape par tape, pour finalement russir de faon trs satisfaisante notre valuation ISO 26 000 et devenir ainsi, en 2012, le premier acteur de notre secteur tre valu sur notre responsabilit socitale.

    Cette labellisation CAP 26 000 marque linnovation socitale du Groupe. Sur le pilier social, le Groupe a poursuivi en 2012 ses projets porteurs de sens et destins prparer lavenir : projet GPEC pour accompagner le Groupe dans sa croissance et sa mutation technologique et projet Culture Groupe pour affirmer les valeurs qui laniment.

    Enfin, sur le volet environnemental, le Groupe a rpondu aux attentes de ses clients et bnficiaires intresss par lorigine des matires premires composant ses produits. Aprs un travail de proximit avec ses partenaires impliqus au plus prs dans sa chane de valeur, le Groupe a obtenu la labellisation de ses fibres bois selon le rfrentiel PEFC, apportant ses parties prenantes la garantie dune origine responsable de ses matires premires.

    Entre contraintes conomiques, sociales et environnementales, la communication est indispensable pour expliquer les dcisions et les arbitrages consentis. Il nest pas question de se justifier mais bien dexpliquer en toute transparence les leviers activs quils soient financiers, sociaux ou environnementaux.

    Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chque Djeuner sinscrit dans ce besoin interne et externe de prsenter ses engagements cls, qui sarticulent autour de cinq grands axes, chacun correspondant un chapitre.

    Avec la cration de la Direction RSE, rattache la prsidence du Groupe, et ce premier rapport, le Groupe montre ds aujourdhui sa volont de mettre en uvre une communication transparente et rgulire. Les annes venir tendront intgrer lensemble des filiales du Groupe dans la dmarche, en largissant notamment le primtre vers linternational.

    Bonne lecture.

    Avec ce premier rapport, le Groupe dmontre

    sa volont de mettre en uvre une communication transparente et rgulire.

    Catherine CandellaDirectrice de la Responsabilit Socitale du Groupe Chque Djeuner

  • sommaire

    Partager les responsabilits . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Promouvoir la RSE au cur de la gouvernance . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

    Instaurer un nouveau mode de dialogue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Associer ses parties prenantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Du dialogue avec les parties prenantes

    au dialogue entre les parties prenantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

    Entretenir des pratiques loyales avec ses partenaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Faire voluer ses pratiques dachats . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Fiabiliser la chane de valeur de la fort jusquau client . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28

    voluer durablement avec ses clients . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Sadapter la transition technologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Moderniser la gestion de laction sociale en France . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Privilgier une approche partenariale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

    Proposer des conditions de travail propices lpanouissement professionnel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Dvelopper le potentiel humain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38

    Sengager en faveur des droits de lHomme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Poursuivre la formation la diversit . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Faire accepter le handicap . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Garantir lgalit professionnelle hommes/femmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

    Poursuivre lengagement en faveur de lenvironnement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Ancrer sa politique environnementale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 tablir son 2e Bilan Carbone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Participer la biodiversit urbaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49

    Approfondir son engagement citoyen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Agir pour une conomie solidaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Sinvestir pour des grandes causes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Une fondation Groupe qui se mobilise pour agir contre l'exclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Un engagement socital partag l'international . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56

    LA GOUVERNANCE

    LA RESPONSABILIT CONOMIQUE

    LA RESPONSABILIT SOCIALE

    LA RESPONSABILIT ENVIRONNEMENTALE

    LA RESPONSABILIT SOCITALE

    Entretien avec Jacques Landriot, Prsident Directeur Gnral . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Le Groupe en quelques chiffres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Le Groupe dans le monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10