Les blessures de l'âme

Embed Size (px)

Text of Les blessures de l'âme

  • TABLE DES MATIERES

    Dfinition et caractristiques .................................................................................................................................. 1

    La volont ........................................................................................................................................................... 3

    Lintelligence ....................................................................................................................................................... 3

    Les sentiments .................................................................................................................................................... 3

    Les motions ....................................................................................................................................................... 3

    Les failles ................................................................................................................................................................. 3

    Les blessures de lme ............................................................................................................................................ 5

    Humiliation : Les cas de Samson, David et absalom ........................................................................................... 6

    Samson ............................................................................................................................................................ 6

    David ............................................................................................................................................................... 6

    Absalom .......................................................................................................................................................... 6

    La violence sexuelle ............................................................................................................................................ 7

    La dception amoureuse .................................................................................................................................... 7

    Conclusion .............................................................................................................................................................. 7

    LES BLESSURES DE LME Les hommes et les femmes que nous sommes sont impliqus dans une guerre terrible. Une guerre entre le

    royaume de Dieu et Celui de Satan. Lun cherchant gagner nos mes pour lternit et lautre dtermin nous

    mener la perdition et lopprobre ternel.

    Cest une guerre que nous sommes forcs de mener avec un tratre lintrieur de chacun de nous. Un traitre

    dont nous ne pouvons nous sparer. Un traitre qui nous suit partout. Un traitre qui cr des brches pour nos

    ennemis. Ce traitre cest notre me.

    En fait, cest notre principal ennemi. Un ennemi invincible sans la puissance du Saint-Esprit. Quiconque arrive

    le dompter parvient la stature parfaite de Christ comme lindique laptre Paul dans Ephsiens 4 :13. Cet

    homme-l, cette femme-l saffranchi du pch et devient quasi invulnrable pour lennemi. Cest a le vrai

    combat spirituel. Cest un combat contre soi-mme. Le combat contre son me.

    Lennemi, qui a quelque milliers dannes dexprience dans la guerre contre les Hommes la bien compris et il

    exploite allgrement toutes nos failles contre nous. Ces failles se situent toutes dans nos mes.

    DEFINITION ET CARACTERISTIQUES

    Avant de tenter dexpliquer ce quest une me, on va survoler rapidement ce quest un tre humain.

    Gense 2 : 7 : Or Yahweh Dieu forma l'homme de la poussire de la terre, et il souffla dans ses narines un

    souffle de vie ; et l'homme devint une me vivante.

  • En fait en hbreux le terme exact cest tre ( ) Vivant ( ). On comprend ainsi que lhomme tait inerte avant que le Seigneur lanime au travers de Son Esprit. Au dpart, lhomme tait donc constitu de deux parties :

    lme et le corps. Lhomme est donc avant tout un tre spirituel qui habite un corps de chair. La notion de lme

    tant ici plus complte que celle quon a aujourdhui. Lme humaine tait alors similaire Dieu et aux anges. Un

    tre spirituel capable de sautodterminer, davoir des sentiments et ressentir des motions.

    Lme hrit de Dieu pour tre Son Image selon Gense 1 :26 : Puis Dieu dit : Faisons l'homme notre image,

    selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le btail, sur

    toute la terre, et sur tout reptile qui rampe sur la terre .

    Le corps, permettant lhomme dvoluer sur la terre et dinteragir avec son environnement. Empchant en

    mme temps son me dvoluer dans dautres dimensions (voyages astraux).

    Puis, survint le pch dAdam et Eve qui dsobirent la Parole de Dieu en consommant le fruit de larbre de la

    connaissance du bien et du mal. En fait il sagit ici de linitiation la sorcellerie qui a invitablement souill lme

    de lhomme. Le Seigneur a donc d sparer lme en deux parties :

    - Lme humaine : Cest la partie volontaire de lhomme. Lquivalent grec est psuch quon peut aussi

    dfinir comme souffle de vie. Le sige du libre-arbitre, des sentiments, des motions et de lintelligence.

    Cest l que se conoit le pch. Cest aussi de l que vient la dcision de se convertir.

    - Lesprit humain : Cest la partie involontaire. Lquivalent grec est pneuma ; qui signifie Vent ou souffle.

    Le Seigneur la spar de lme pour le garder des souillures du pch et pouvoir y revenir si lme, par

    son libre-arbitre, se convertit. En effet, un chrtien convertit est un individu dont lesprit est habit par

    LEsprit de Dieu. Illuminant ainsi son me et son corps.

    Lesprit humain est le sige de la conscience.

    Cest la raison pour laquelle lhomme est aujourdhui fait en trois parties : Lesprit, lme et le corps comme

    notre frre Paul en a eu la rvlation dans 1 Thessaloniciens 5:23 23 Que le Dieu de paix veuille vous sanctifier

    entirement, et faire que votre tre entier, l'esprit, l'me et le corps soient conservs sans reproche lors de la

    venue de notre Seigneur Jsus-Christ!. Ainsi, la mort de chaque individu, son esprit et son me fusionnent

    pour nen faire quun comme lorigine.

  • Vous remarquerez qu chaque fois que Jsus nous parle de lhomme dans ces composantes, Il le distingue

    toujours en deux parties. Lme et le corps. On peut le voir notamment dans Matthieu 10 :28 : Et ne craignez

    pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l'me ; mais craignez plutt celui qui peut faire prir et l'me

    et le corps en les jetant dans la ghenne.

    LA VOLONTE

    Cest la capacit de chaque individu prendre des dcisions et agir. Cest la capacit dautodtermination.

    Cette notion est capitale pour comprendre que Dieu aime tellement lhomme quIl lui laisse prendre ses propres

    dcisions, y compris celle de choisir la mort. Le Seigneur en fait mention de faon explicite dans Deutronome

    30 : 19 J'en prends aujourd'hui tmoin les cieux et la terre contre vous : J'ai mis devant toi la vie et la mort,

    la bndiction et la maldiction. Choisis donc la vie .

    LINTELLIGENCE

    Cest la facult qua chaque individu de discerner et dagir de faon rationnelle. Pour cela, le Seigneur a quip

    chaque individu dun certain nombre de lois connues sous le nom de la morale. Ainsi, un individu mme n et

    abandonn au milieu des animaux saura que tuer cest mal. Aider son prochain, cest bien. Ce sont des lois qui

    sont inscrites dans la conscience de chacun, au niveau de lesprit. Rien ne peut les effacer.

    Le Seigneur nous a aussi quips de la mmoire pour enrichir cette intelligence sur la base de lexprience. Ainsi,

    sur la base de lexprience, un nourrisson comprendra rapidement quil lui suffit de crier pour que ses parents

    accourent. Ils en usent dailleurs allgrement.

    LES SENTIMENTS

    Cest la capacit que nous avons ressentir de laffection, du rejet, de lamour, de la haine pour un individu, un

    objet, une situation.

    LES EMOTIONS

    Cest un ensemble de manifestations qui refltent notre tat desprit. On peut citer la joie, la peur, la surprise, la

    tristesse, etc.

    LES FAILLES

    Pour prendre ses dcisions, lhomme rcolte des informations aux travers de ses sens. Les cinq sens que sont la

    vue, loue, le toucher, lodorat et le got. Ces sens sont comme des capteurs qui permettent lhomme

    dinteragir avec son environnement. Cest par ses sens que lme de lhomme reoit des informations qui le

    conduisent au pch. Cest aussi par eux que lhomme reoit les informations qui le conduisent la repentance.

    Tout le combat du chrtien consiste donc discipliner ses sens (Comme un frre en a eu lillumination. Que

    Dieu soit bnit).

  • Ainsi, une vue expose des images caractre rotique (via la tlvision, internet, murs vestimentaires) va

    souiller lme. Une me ainsi souille va concevoir le pch et passer lacte en utilisant le corps. Jacques 1 :12-

    15 14 Mais chacun est tent quand il est attir et amorc par sa propre convoitise. 15 Puis quand la convoitise

    a conu, elle enfante le pch ; et le pch, tant consomm, produit la mort. .Cest pour a que beaucoup de

    chrtiens sont dans la convoitise, la masturbation, ladultre et toutes les impudicits quon connat.

    De tous les sens, la vue est sans aucun doute celui quil faut surveiller de trs prs. Elle occupe elle seule 50%

    de lactivit de nos cerveaux daprs les scientifiques. Au travers delle, lesprit capte mme des informations

    qui chappent lme do lintrt des images sublim