Transport collectif : l’ère du voyageur numérique

  • View
    840

  • Download
    2

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Aujourdhui, en cette fin de premire dcennie du 21me sicle, la question destransports est devenue cruciale. Plus que jamais sa rencontre avec les TIC est lordre du jour...Source : Orange business services

Transcript

  • 1. livre blanc - livre blanc - livre blanc - livre blanc - livre blanc - livre blanc - livre blanc transport collectif : lre du voyageur numrique information dynamique de mobilits

2. sommaire4 prface5 introduction6 une explosion des mobilits la concentration urbaine gnre de nouveauxmodes de dplacement ceux-ci devront rpondre aux ncessitsdu dveloppement durable les transports collectifs devront sorganiser autrement 8 un voyageur numrique enqute dinformation de nouvelles attentes qualitatives mobilit physique et numrique : le territoire .0 un citoyen nomade et de moins en moins prvisible des dplacements raisonns et durables 10 les transports collectifs vont-ils devenir intelligents ? un cadre rglementaire qui volue en permanence des acteurs qui sorganisent le point de vue du voyageur : doit mieux faire ! 16 linformation en temps rel : une opportunit historique de modernisation des rseaux numriques pour fluidifier le trafic de la Ville .0 au Transport .0 les technologies sont disponibles, linnovationse fera par les usages 22 vers un nouvel cosystme au service des voyageurs la ncessit dintgrer la chane de linformationdans tout nouvel investissement une ouverture vers de nouveaux oprateursde services dinformation un business model construire 29 conclusion30 remerciements 3. prface Les relations entre transports et Technologies de lInformation et de la Communication (TIC) sont ancres dans la trs longue dure. Que lon songe, tout simplement, aux premires applications du tlgraphe lectrique dont la fonction fut demble - et cest ainsi quil trouva ses financeurs - de rguler le trafic encore incertain des premiers convois de chemin de fer. Que lon songe galement aux premires applications - et ce, ds avant le second conflit mondial - de la radio-tlphonie. Sans parler, ds les annes 1900, du trafic maritime On pourrait multiplier les exemples !Aujourdhui, en cette fin de premire dcennie du 21me sicle, la question des transports est devenue cruciale. Plus que jamais sa rencontre avec les TIC est lordre du jour. Ce livre blanc en tmoigne avec force.Pour les collectivits locales - urbaines comme rurales - la question des transports, sous tous ses aspects, est centrale. Elle reprsente aujourdhui des budgets considrables, destins non seulement construire de nouvelles infrastructures, mais galement penser et concevoir de nouveaux modes de transport, conomes, respectueux de lenvironnement et des gnrations futures. Pour rpondre ces dfis et remplir ce programme, le numrique, comme ce livre le montre, est un atout considrable.Les TIC permettent dinventer une nouvelle manire de transporter, une relation jusque l indite la mobilit, un renouveau de ce quest le dplacement. Les transports intelligents sont lordre du jour. Ils donnent naissance de nouveaux modes de transports o lindividuel et le collectif pourront dialoguer harmonieusement, o le proche et le lointain scriront dans une mme continuit. De fait, apparat un nouveau type de voyageur, la fois nomade et mobile : le voyageur numrique. A lore des annes 1950, en ces temps anciens o les vacances du Monsieur Hulot de Jacques Tati taient une vritable expdition, un Franais parcourait environ 5 kilomtres par jour. Au dbut du 21me sicle, ce sont 45 kilomtres par jour que parcourent en moyenne nos concitoyens.Or, ce nouveau voyageur ne veut plus voyager passivement, il lui faudra - il lui faut dj - des services de mobilit en complment de la simple prestation de transport. Linformation deviendra partie intgrante du dplacement.A partir dexemples concrets, partir dexpriences de terrain, ce livre montre bien, et pour les collectivits locales lenjeu est dimportance, que France Tlcom et Orange sengagent fortement dans ce domaine afin den explorer toutes les potentialits.Bruno JanetConseiller spcial du PrsidentDirecteur des Relations avec les Collectivits Locales 4. introductionPourquoi des systmes dinformation dynamiquede mobilits dans les transports collectifs ?La question des dplacements est devenue un enjeu majeur pour lhumanit.Que ce soit pour des raisons dconomie dnergie, de respect delenvironnement ou simplement pour rpondre la croissance dmographiqueet urbaine, lorganisation des transports collectifs est une des prioritsde la collectivit. Dans ce contexte, les initiatives locales abondent : mise en place de pageurbain Londres et Stockholm, mtro priphrique et voitures en libre-service pour le Grand Paris, centrales dinformation mobilit dans les grandesagglomrations, info trafic en temps rel, pour nen citer que quelques-unes.Ces innovations ouvrent la voie dautres modes de rgulation centrs sur lesattentes des voyageurs et plus gnralement, sur lensemble de lcosystmedes mobilits. Cependant, la pesanteur du pass et lattente des rsultats venir sont autantde facteurs qui limitent la modernisation des systmes de transports collectifs. Dans le mme temps, lexplosion de la tlphonie mobile et des nombreusesapplications concernant les informations lies la mobilit a banalis lusagequotidien de nouveaux services.On peut dsormais sinformer, se localiser, rserver, payer, valider et enregistrerses dplacements, tout cela partir dun tlphone mobile : des tchesqui ncessitaient autrefois des dmarches lourdes, fastidieuses et fortementchronophages. Lcran personnel du mobile en tend le primtre. Le dveloppement des interfaces de communication du type cran platou panneau dinformation a introduit lvidence et la simplicit de laccs linformation transport. Dans ce contexte, Orange Business Services a souhait faire ltat des lieuxdes systmes dinformation dynamique dans les transports collectifs pourmettre en avant les perspectives dvolution et mieux identifier son rle futur. Il apparat que les innovations introduites par la rvolution de linformationen temps rel vont faire voluer significativement le rle des diffrents acteurs.De nouveaux oprateurs de mobilits sinvitent dans ce paysage.Le mobile, parce quil est au centre des nouvelles pratiques dinformation,offre un rle cl aux oprateurs de tlphonie mobile tel Orange, qui sontde facto oprateurs de mobilits. En effet, les systmes dinformation ont t longtemps considrs commede simples supports de gestion au service des infrastructures, du matrielroulant et des modes de paiement.Nous sommes entrs dans une nouvelle re o le voyageur attend beaucoupplus et o la performance globale, conomique et environnementale imposedes systmes dynamiques dinformation voyageur qui deviennent ds lorsun actif cl dans la chane de mobilits. Ce livre blanc, dans une brve synthse, met en avant les lmentsstratgiques de cette analyse, en reprenant les opinions et dclarationsde responsables et experts du secteur des transports collectifs en France. Nous les remercions pour leur collaboration et disponibilit, et vous souhaitonsune bonne lecture. 5. uneexplosiondesmobilits la concentration urbaine gnre de nouveaux modes de dplacement Lvolution dmographique sillustre notamment par la forte croissance des villes ; le phnomne des conurbations et des mgalopoles nest pas sans consquence sur les politiques de transport. Une telle concentration urbaine rend de plus en plus complexe le dplacement de porte--porte en vhicule individuel. De nouveaux besoins de mobilit mergent, gnrs par des flux de populations variables : trajets professionnels et personnels, utilisation de plusieurs modes de transports, dplacements urbains, priurbains et de ville villeLes transports collectifs changent de contexte. Le rapport Transports 2050 1 indique que des effets de concentration se feront sentir sur les grandes aires urbaines , et recommande donc la ralisation de grands projets dinfrastructures . La monte en charge de ces phnomnes induit la constitution de hubs dchanges situs aux nuds des rseaux de transport.Les gares elles-mmes font leur rvolution culturelle, en se transformant progressivement en ples dchange multimodaux. Selon le rapport Keller sur les gares (fvrier 2009), cest dans la Grande Gare que va se concentrer la chane multimodale des transports. Aux abords immdiats des gares viennent ainsi sorganiser toute une srie de services : parcs de stationnement relais, gares routires, stations de taxis, de vlos en libre-service et de tramways, commerces et services du quotidien, parkings vlos Par leur insertion urbaine, et une organisation de la multimodalit, ces ples dchanges peuvent ainsi assurer un rle dinterface entre la ville et son rseau de transport.ceux-ci devront rpondre aux ncessits du dveloppement durable Le citoyen du 21me sicle veut voir ses dplacements facilits, grce des moyens de transport plus fluides, plus rapides mais aussi moins gourmands en temps inutile et en nergie. La gestion des enjeux environnementaux va logiquement avoir un impact sur les transports. Un chiffre atteste de lurgence de la situation : 98 % des transports dans le monde dpendent du ptrole. La rponse aux besoins de mobilit du citoyen nomade et responsable ncessite plus quune volution technologique. Il sagit dinventer une autre mobilit en rponse ces enjeux de socit, et de proposer dautres usages des modes de transports, mixant le collectif et lindivid