Etancheite des Toitures terrasses Toitures végétalisées

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Etanchéité des Toitures terrasses Toitures végétalisées Protection des ouvragescontre les infiltrations d’eau

Text of Etancheite des Toitures terrasses Toitures végétalisées

  • LTANCHEITEToitures terrasses Toitures vgtalises

    Le terme tanchit dsigne tout ouvrage ayant pour objet de rendre tanche une paroi: toiture-terrasse, mur enterr, etc., et le rsultat dun tel ouvrage Universit de Marne la Valle-Paris EST*Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Analyse fonctionnelleUniversit de marne la Valle-Paris EST*Protection des ouvragescontre les infiltrations deauAccessibilitThermiqueScurit incendie HygromtriqueDurabilit Esthtique

    Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Planning de Gantt

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Types de toitures terrassesUniversit de marne la Valle-Paris EST*Techniques

    Accessibles aux pitons

    Accessibles la circulation des vhicules lgers

    Accessibles la circulation des vhicules lourdsJardinsDiallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Quelques dfinitionsUniversit de marne la Valle-Paris EST*Porteur: Cest la partie rsistante du gros uvre. Il peut tre en maonnerie, en acier ou en bois.

    Support: Partie qui reoit le systme dtanchit (llment porteur lexception de lacier ou des panneaux isolants)Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Association de lisolant et de ltanchitDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Isolation sous tanchit (isole llment porteur mais pas ltanchit)

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Association de lisolant et de ltanchitDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Isolation inverse (ltanchit est protge); pas de pare vapeur donc moins coteux;

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Universit de marne la Valle-Paris EST*Pare-Vapeur: Elment associ lisolant pour lutter contre la condensation

    Pente de la toiture: elle est

  • Revtements dtancheitUniversit de marne la Valle-Paris EST*Feuilles bitumineuses: elles sont constitues:

    Dune masse bitumeuse denrobage

    Darmatures (support pour la masse bitumineuse)

    Dun traitement de surface pour viter le collage entre les spires Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Revtements dtancheitUniversit de marne la Valle-Paris EST*Asphalte(pente
  • Revtements dtanchitDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Type A: Utilis pour toutes terrasses; Asphalte pur (5mm) + asphalte sabl (15 mm). La protection est obligatoire.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Type P: Type A + asphalte gravillonn.Toitures accessibles aux pitons (protection dalle sur plot), poids lourds (protection en dur)et les vhicules lgers (uniquement sur support en maonnerie).

    Revtements dtanchit

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Universit de marne la Valle-Paris EST*Systmes dtanchit liquide: produit base de rsine.

    Mousse de polyurthane projete: association de rsine et de mousse de polyurthane. Double avantage dtanchit et disolation.

    Feuilles synthtiques: feuilles prfabriques souples base de rsine de hauts polymres associs des armatures Diallo D. Ringenbach L.Revtements dtanchit

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Protection de ltanchitUniversit de marne la Valle-Paris EST*Certains systmes sont auto-protgs (ne sont concernes que les toitures techniques et inaccessibles).Protection lourde:Protection dure: Obligatoire pour les terrasses accessibles. Ce sont:Chappe en mortier ou en bton coul; dalles prfabriques; pavs en bton; dalles sur plots

    Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Protection par dalles prfabriques Universit de marne la Valle-Paris EST*Diallo D. Ringenbach L.le sable ou les gravillons servent de couche de dsolidarisation

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Protection par pavs en btonUniversit de marne la Valle-Paris EST*Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Protection par dalles sur plotsUniversit de marne la Valle-Paris EST*Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Protection meubleUniversit de marne la Valle-Paris EST*Protection meuble: cest une couche de granulats de 4 6cm dpaisseur. Seulement pour les terrasses techniques.

    Diallo D. Ringenbach L.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Ouvrages annexesDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Schma toiture-terrassereliefsEEPtrop pleinJoints

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Ouvrages annexes: ReliefsToute saillie du gros uvre sur laquelle il faudra raliser ltanchit pour viter que leau ne sinfiltre par ruissellement.

    retour

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Ouvrages annexes: SeuilsOuvrage raliss pour permettre laccs de la terrasse tout en empchant les eaux de rejaillissement de pntrer lhabitationDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Ouvrages annexes: EEP et Trop pleinsLes EEP (platine + moignon); un dcaiss est ralis pour faciliter lvacuation des eaux.

    Trop pleins: vacuation des EP pour viter les dbordementsDiallo D. Ringenbach L.*Universit de marne la Valle-Paris ESTretour

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Ouvrages annexes: Joints Universit de marne la Valle-Paris ESTDiallo D. Ringenbach L.*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Plan de qualitDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Propret du support

    Temprature du support (>2C)

    Planit (rgle de 2m, flche max de 10mm)

    Circulation rduite

    Prise en compte des conditions mto (sauf dans le cas dune isolation inverse)

    Cas de jonction de deux toitures, viter des matriaux inflammables, et respect dune distance de scurit (suivant les matriaux).

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • PPSPSDiallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Informer le personnel (matriaux, risques)

    Prvoir ancrages, fixations et garde-corps pour prvenir les chutes ventuelles

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Produits dangereux utiliss par les ouvriers:

    Bitume, produits bitumineux

    Asphalte

    Mousse de polyurthane

    Rsines poxydes

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*PPSPS

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Exemple de conduite risque:

    Mise en uvre de la couche dasphalte sans gants, ni masquePPSPS

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Pathologies: infiltrationsDysfonctionnement du revtement dtanchit qui peut tre d :Un poinonnement de ltanchit

    Un dfaut des relevs

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Pathologies : JointsLinterruption de la protection en tte du relev au droit du joint peut entraner des infiltrations derriere les relevs

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Pathologies : les relevsMauvais collage ou dfaut de protection en tte du relevFissuration des relevs par mouvement des supports.

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Mise en OeuvreSupportIsolantPare VapeurProtection EtanchitIsolation sous tanchit

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Mise en uvre: Ecran Pare-Vapeur et isolantLa mise en uvre de lisolant doit suivre immdiatement le pare vapeur.

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Exemple dun isolant monocouche appliqu pose libre Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Application des revtementsAsphalte

    Ils sont appliqus en indpendance ou en semi indpendance par coulage, avec linterposition d1 ou 2 couches de papier kraft. Les pains dasphalte sont chauffs dans des fondoirs sur les chantiers.Lapplication se fait manuellement ou au finisseur

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • MulticoucheLs d1m de largeur.

    Les multicouches sont aujourdhui remplaces par les bicouches

    Application des bicouches par:collage a lEACsoudage au chalumeau

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*Application des revtements

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Mise en uvre: revtements en bitumeLapplication se fait par collage lEAC ou soudage au chalumeau

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Multicouches (Chappe de bitume arme): modes de liaisons des feuillesPose lits successifs: Chaque lit est plac sur le prcdent dans le mme sens et droul au fur et mesure, quon verse lEAC (ou chalumeau).

    Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Multicouches: modes de liaisons des feuillesPose lits croiss: lits poss perpendiculairement, (le recouvrement min=6cm).Diallo D. Ringenbach L.Universit de marne la Valle-Paris EST*

    Universit de marne la Valle-Paris EST

  • Mousse de polyurthaneProduit appliqu au pistolet en trois couches afin dobtenir une paisseur de 30 a 40mm;

    Sens