of 46 /46
littérature maghrébine d’expression française AHMED sefrioui Etude de l’ œuvre intégrale:

Etude de l’ œuvre intégrale - s4.e-monsite.coms4.e-monsite.com/2011/04/16/30866949mme-bouslikhane-2-pdf.pdf · •CHAPITRE 8 •L’été s’installe avec sa canicule et ses

Embed Size (px)

Text of Etude de l’ œuvre intégrale -...

  • littrature maghrbine

    dexpression franaise

    AHMED

    sefrioui

    Etude de l uvre intgrale:

  • UN ROMAN

    AUTOBIOGRAPHIQUE

    LA BOTE MERVEILLES

    Fiche didentit

    Titre : la bote merveilles

    Auteur: Ahmed Sefrioui

    Genre: roman autobiographique

    Epoque : XXme sicle; 1954.

    Autres uvres du mme auteur:

    La maison de servitude 1989.

    Le chapelet dambre 1949.

  • Autobiographie

    Auto: soi-mme

    Bio: vie

    Graphie : crire

    Roman

    roman: fiction,

    imagination

    Une personne

    racontant sa

    vie elle mme

    Un rcit racontant

    des faits imaginaires, fictifs

  • Roman autobiographique

    Un rcit de vie la premire

    personne. Les faits raconts

    comportent des vnements

    vridiques, mais aussi des

    vnements imaginaires.

  • La Bote Merveilles

    Roman la premire personne

    Faits et vnements rels, vridiques

    Faits fictifs, imaginaires

  • le

    je

    n

    a

    rr

    a

    nt

    Le je narrant

    Cest celui qui narre, qui raconte.

    Cest ladulte qui se souvient de

    son pass Seigneur! je me

    souviens. Je me souviens de

    cette solitude vaste comme les

    immenses tendues des plantes

    mortes

  • Le je narr.

    c'est le personnage de cette

    histoire raconte, de ce vcu.

    C'est le personnage au moment

    de l'action au pass. Il n 'a pas

    encore l'exprience de l'adulte

    et son regard garde encore

    l'innocence de son enfance

  • Schma narratif de luvre

    Tout rcit

    obit une

    structure

    stable:

    cest le

    schma

    narratif.

    Situation initiale

    lment perturbateur,

    dclencheur

    Les pripties

    Le dnouement

    La situation finale

  • Illustration des donnes

    thoriques

    I- Situation initiale

    Comprend 8 chapitres

    Cest une particularit de ce

    roman, la situation initiale

    est gnralement brve.

  • Situation initiale

    Chapitre 1

    Le narrateur-adulte se rappelle son

    enfance solitaire.

    Il prsente la maison o il habite avec

    ses parents et dautres locataires.

    Il raconte avec amertume une scne au

    bain maure. Son refuge, cest sa bote

    merveilles.

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 2 Lalla Acha rend visite Lalla

    Zoubida

    Ils visitent un marabout: Sidi Ali Boughaleb.

    Lenfant est griff par un chat, il tombe malade.

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 3

    Le narrateur nous raconte sa journe studieuse au Msid

    La lampe ptrole fait son entre chez Rahma, puis chez la mre du narrateur.

    La disparition de Zineb- son retour-le dner des mendiants aveugles

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 4

    Le printemps est l, la mre du

    narrateur rend visite son amie

    Lalla Acha.

    Sidi Mohamed joue avec des

    enfants, mais la joie tourne en

    drame

  • SITUATION INITIALE

    Lalla Acha raconte son amie

    la msaventure de son mari

    avec son associ.

    Sidi Mohamed se rappelle

    encore une fois d Abdellah

    lpicier et de ses contes

    merveilleux.

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 5

    Les enfants jouissent dune demi-

    journe de repos; il reste quinze

    jours pour lAchoura

    Lalla Aicha vend son mobilier et ses

    bijoux pour aider son mari

    La mort dun voisin, Sidi Mohamed

    Ben Tahar marque lenfant.

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 6

    Les prparatifs au Msid pour la fte

    de lAchoura.

    Le narrateur accompagne sa mre

    la Kissaria pour lachat dun gilet.

    Un rcit fascinant pour Sidi

    Mohammed: un vieil homme tourn

    en ridicule par sa jeune pouse

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 7

    Il ne reste que deux jours pour

    LAchoura, les prparatifs au Msid

    progressent

    Lenfant accompagne son pre

    chez le coiffeur, puis dans les

    boutiques de jouets

    Le jour de lAchoura: rveil

    matinal.

  • SITUATION INITIALE

    CHAPITRE 8

    Lt sinstalle avec sa canicule et ses mouches

    Lachat des bracelets en or pour la mre du narrateur, finit par la dispute du pre avec le courtier

    Lalla Aicha, malgr ses sacrifices, Moulay Larbi labandonne pour la fille du coiffeur.

  • SITUATION INITIALE

    Lenfant continue vivre dans son monde de rve.

    Il est trs en colre contre les adultes qui ne le comprennent pas.

    La mre refuse de mettre les bracelets de mauvais augure; sidi Mohamed tombe malade.

  • La situation initiale sarrte au 8me

    chapitre

    Le monde douillet et

    merveilleux dans lequel vivait

    le petit garon est troubl par

    un vnement malheureux

    qui jette Sidi Mohamed et sa

    mre dans le chagrin et la

    dsolation

  • lment modificateur,

    perturbateur, dclencheur

    Chapitre 9

    Ltat de sant de Sidi

    Mohamed empire

    Son pre perd son capital et

    part travailler comme

    moissonneur dans les environs

    de Fs

  • Les pripties

    Chapitre 10

    Sidi Arafi rassure les

    deux femmes sur le

    retour de leurs

    maris.

    Un messager de la

    part du pre du

    narrateur, apporte

    argent et provisions.

    Lalla Aicha rserve

    une surprise son

    amie

    Chapitre 11

    Visite chezLalla Aicha.

    Salama, la marieuse a de bonnes nouvelles pour Lalla Aicha: le mariage de son poux scroule.

  • Dnouement et Situation Finale

    Chapitre 12: Le happy- end

    Retour du pre sa famille.

    Moulay Larbi revient son

    foyer.

    Retour de Sidi Mohamed sa

    Bote Merveilles.

  • Les personnages du roman

    Famille du narrateur

    Lalla

    Zoubida

    La mre

    du

    narrateur

    Sidi

    Mohamed le

    narrateur,

    fils de Lalla

    Zoubida

    un enfant de

    six ans

    Malem

    Abdeslam

    Le pre du

    narrateur.

    Il est

    tisserand.

    Personnages principaux

  • Personnages du roman

    La famille de Rahma

    Personnages principaux

    Zineb , la

    fille de

    Rahma, elle

    a une anne

    de plus que

    Sidi

    Mohamed

    Driss Al

    Ouad

    Fabricant

    de

    charrues

    Rahma , la

    voisine

    des

    parents du

    narrateur

  • Personnages principaux

    Les personnages du roman

    Lalla Aicha:

    ancienne voisine

    de Lalla Zoubida

    et son amie

    intime

    Moulay Larbi

    le mari de

    Lalla Acha

  • Personnages du roman

    Personnages principaux

    Abdellah

    lpicier: ses

    contes

    peuplent le

    monde

    merveilleux

    du narrateur

    Chouafa; la

    principale locataire .

    Elle marque la

    mmoire du

    narrateur par ses

    pratiques

    mystrieuses avec

    le monde invisible

  • Personnages du roman

    Personnages principaux

    Le fkih :

    personnage

    svre et sans

    piti, mais il

    volue tout au

    long de

    lhistoire

    La Bote

    Merveilles

    Lunique

    compagnon du

    narrateur dans

    ses moments

    de solitude, de

    dsarroi ou de

    joie

  • Personnages du roman

    personnages secondaires

    Sidi El Arafi:

    un voyant

    aveugle qui

    impressionne

    Sidi

    Mohamed par

    sa sagesse

    Driss le

    teigneux:

    serviteur de

    Malem

    Abdeslam

    Salama

    marieuse

    professionn

    nelle

  • Synthse

    La Bote Merveilles est un

    roman autobiographique

    La situation initiale qui occupe les

    deux tiers du roman, nous plonge

    dans le monde ferique dun enfant, un

    monde fait de rve .

    Daprs le schma narratif de cette

    uvre , nous pouvons mettre les

    remarques suivantes:

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    Moi , Je ne voulais rien imiter, je voulais

    connatre.

    Le narrateur : Enfant unique, Seul,

    fragile, rveur. Il jouit dune imagination

    dbordante: Etait-ce un message de ces

    lointains royaumes? tait-ce un

    talisman? Etait-ce une pierre maudite qui

    mtait remise par notre ennemie pour

    attirer sur nous la colre des dmons

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    Il marrivait parfois de devenir

    homme; lhomme que je voulais

    devenir plus tard. Je me voyais

    simple et robuste, portant des

    vtements en laine grge, les yeux

    pleins de flamme et le cur

    dbordant de tendresse

  • La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

    Javais un penchant pour le rve.

    Le monde me paraissait un domaine

    fabuleux, une ferie grandiose o

    les sorcires entretenaient un

    commerce familier avec des

    puissances invisibles. je dsirais

    que lInvisible madmt participer

    ses mystres

  • La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

    Les personnages qui nourrissent ce

    monde ferique de mystre et de lgende

    Chouafa: Elle tait voyante et quelque peu

    sorcire. tante Kenza, la Chouafa

    appartenait pour moi une autre race.

    Elle tait royale. Les chacals se

    sentaient chacals devant cette lionne.

    Etrange est la beaut des reines

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    A vrai dire jen avais vaguement peur.

    Je lassociais dans mes rves aux

    puissances obscures, aux matres de

    lInvisible avec lesquels elle entretenait

    un commerce familier. Je croyais

    quelle disposait de pouvoirs illimits

    et je considrais comme un privilge

    dhabiter sous le mme toit quune

    personne aussi considrable .

  • La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

    aa Abdallah; lpicier

    Abdallah, lpicier, me raconta les

    exploits dun roi magnifique qui vivait

    dans un pays de lumire, de fleurs et de

    parfums, par del les Mers des

    Tnbres, par del la grande Muraille. Et

    je voulais faire pacte avec les

    puissances invisibles

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    La Bote Merveille

    L unique compagnon du

    narrateur

    je vidais simplement ma Bote

    Merveilles par terre et

    jinventoriais mes trsors. Un

    simple bouton de porcelaine me

    mettait les sens en extase.

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    je me promettais daller couter

    Abdallah, lpicier. Je navais dailleurs

    jamais vu Abdallah, mais il tenait une

    place importante dans mon univers.

    Toutes les histoires merveilleuses que

    javais eu loccasion dentendre, je les

    lui attribuais. .

    le rcit de mon pre( propos des

    histoires dAbdallah) excita mon

    imagination, mobsda durant toute mon

    enfance

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    Dans la Bote Merveilles, il y avait une

    foule dobjets htroclites qui , pour

    moi seul, avaient un sens: des boules

    de verre, des anneaux de cuivre, un

    minuscule cadenas sans clef.chacun

    de ses objets me parlait son langage.

    Ctaient l mes seuls amisils

    taient l, chaque instant, dans leur

    bote rectangulaire, prts me porter

    secours dans mes heures de chagrin

  • Synthse

    Nous pouvons conclure que

    Sidi Mohamed est un enfant

    pench sur un monde de la

    profondeur de ltre et non de

    lapparence

    La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

  • Sidi Mohamed et les autres enfants

    Zineb

    Un personnage principal du roman;

    il reprsente lautre visage de

    lenfance nullement apprci par

    sidi Mohammed

    La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

  • La Boite Merveilles ou la qute de la connaissance

    Nous habitions des univers

    diffrents Mes petits camarades

    de lcole se contentaient du visible,

    surtout quand ce visible se

    concrtisait en sucreries dun bleu

    cleste ou dun rose de soleil

    couchant. ils aimaient grignoter,sucer, mordre pleines dents

    Les enfants du Msid

  • La Boite Merveilles

    ou la qute de la connaissance

    . Ils aimaient aussi jouer la

    bataille, se prendre la gorge

    avec des airs dassassins, crier

    pour imiter la voix de leur pre;

    sinsulter pour imiter les

    voisins, commander pour

    imiter le matre dcole

  • Les espaces et lieux dans

    luvre

    Le narrateur voque dans

    plusieurs passages des lieux

    vocation religieuse et

    culturelle.