l'effet papillon - le guide du Japon à Toulouse

  • View
    249

  • Download
    13

Embed Size (px)

DESCRIPTION

l'effet papillon est LE guide de la présence japonaise à Toulouse et dans la région toulousaine.

Text of l'effet papillon - le guide du Japon à Toulouse

  • leffet papillonle guide du Japon Toulousedition 2013 | 2014

    le battement dailes dun papillon au Japon provoque du bonheur dans le Sud-Ouest de la France

  • 2 leffet papillon // le guide annuel du Japon Toulouse | dition 2013 - 2014

  • Toulouse est cette ville chaleureuse, ouverte et convi-viale, qui sest enrichie des migrations dEspagne, dItalie, dAfrique et dailleurs.

    Cest cette ville qui simprgne des diffrentes cultures de ceux qui sy installent, qui les intgre et qui sen nourrit.Une terre daccueil qui compte plusieurs milliers de nou-veaux habitants chaque anne et se classe galement au 4me rang des villes les plus touristiques de France.

    Cette Toulouse cosmopolite, on la retrouve dans son pa-trimoine, un patrimoine qui, loin dtre fig, a su voluer grce aux circulations des hommes et des uvres, aux contacts de cultures et de courants diffrents, aux chan-gements dusage des btiments au fil des ges.

    Les influences sont multiples, et la culture japonaise, quil sagisse de la cration contemporaine, de la gastro-nomie, du cinma ou du manga, connat depuis quelques annes un vritable succs Toulouse.La culture manga et le cosplay , vritables phno-mnes plantaires, tiennent ici une place de choix lors du Toulouse Game Show qui simpose dsormais comme un vnement incontournable.

    Ce guide se fait lcho de cet engouement et slectionne le meilleur du Japon Toulouse.

    Pierre CohenMaire de Toulouse

    Le jardin japonais de Toulouse.

    Photo : Tiffany Cerisier.

    leffet papillon // le guide annuel du Japon Toulouse | dition 2013 - 2014 3

  • La couverture et la quatrime de couverture sont dAdrien Leuci, Designer graphique talentueux, laurat 2012 du prix du Maire de Kyto au concours de motifs pour kimono Yzen.Adrien expose ses crations graphiques en Europe et au Japon.Pour connatre son actualit et dcouvrir ses services : http://blog.adryen.com et http://adryen.com

    TABLE !

    6 amours, bent et jeter de graines recette : dango

    8 cuisinez en version originale recette : okonomi-yaki la faon dHiroshima le blog dIkuko recette : buf la japonaise

    10 nihonshu la crmonie

    11 les ths japonais malt oriental

    CULTURE

    12 larchipel aux trsors

    14 palette sonore

    15 arts et design

    16 mangamania le blog de Tecchin mangaka 10 manga indispensables 10 anime immanquables

    18 littrature : balade lOmbres

    19 cinma : la prophtie 10 films incontournables

    avant-premire

    20 le jardin japonais

    21 associations

    MODE DEMPLOI

    Les termes japonais sont retranscrits dans le systme alphabtique dnomm rmaji. Ni le pluriel, ni les accents graves et aigus ne sont marqus, comme cela est la rgle de la retranscription en rmaji. Contrairement lusage au Japon, nous avons plac le prnom avant le nom de famille. Les noms des disciplines artistiques et culturelles japonaises commencent par une majuscule.

    Si votre lecteur ou ordinateur est connect, un simple clic sur une adresse Web permet daccder directement au site Internet indiqu.

    uchi hodo ii tokoro naiNul lieu ngale jamais celui o on se sent chez soi.proverbe japonais

    4 leffet papillon // le guide annuel du Japon Toulouse | dition 2013 - 2014

  • leffet papillon // le guide annuel du Japon Toulouse | dition 2013 - 2014 5

    VNEMENTS

    24 bifurcations visuelles Toulouse Game Show

    Made in Asia Hanami

    25 super hros

    ARTISANAT

    26 matre du feu le Shino

    27 exceptions en voie dextinction ? meubles & antiquits

    VIE PRATIQUE

    28 Toulouse, la ville rose rue du Japon

    VOYAGES

    30 partir pour les ftes lAsie commence au bord de la Garonne

    32 nos adresses

    Toulouse aime le Japon et il le lui rend bien.

    La capitale de lOccitanie connat depuis quelques annes un fort engouement pour le Japon et ce notamment par le biais de

    structures comme lassociation Toulouse Midi-Pyrnes Japon qui depuis 1990 dveloppe les relations entre Toulouse et le Japon et diffuse la culture japonaise dans la rgion Midi-Pyrnes.La ville de Toulouse compte galement deux coles dikebana, un muse sur les cultures dAsie, le Muse Labit, avec un important d-partement sur le Japon, un jardin japonais qui vient de fter son trentime anniversaire, un Consulat Honoraire, une communaut japonai-se de plus de 330 rsidents permanents, un salon le Toulouse Game Show ddi aux jeux vido, la science-fiction et la culture japo-naise dont le succs ne cesse de crotre dan-ne en anne.Le dpartement de japonais de lUniversit du Mirail compte prs de 500 tudiants, ce qui en fait la deuxime ville de France en termes def-fectif pour lapprentissage de la langue japo-naise dans une universit.Le Lyce Ozenne propose aussi en Lv 2 et Lv 3 lapprentissage du japonais ses lves.

    Historiquement Toulouse a eu lhonneur de re-cevoir la visite de lEmpereur Akihito du Japon en octobre 1994. Pour cette occasion, le Prsi-dent Fondateur de lassociation Toulouse Midi-Pyrnes Japon lAmiral Pierre Seillan avait pu une nouvelle fois le rencontrer.

    Bertil LauthAssociation Toulouse Midi-Pyrnes Japon

    Retrouvez leffet papillonsur Facebook en cliquant ici !

  • 6 leffet papillon // le guide annuel du Japon Toulouse | dition 2013 - 2014

    amours, bentW et jeter de grainesyOkO aMIEL

    Obent ou bentLe bent est un terme japonais dsignant le repas rapide ou casse-crote contenu dans un coffret pris hors de la maison mais aussi un plat unique japonais extrmement populaire au Japon.Un petit repas contenu dans une petite bote. Lobent est trs prsent dans la vie des Japo-nais. Nous pouvons lemporter partout. Il est frquemment utilis par les coliers, les coll-giens, les lycens et les tudiants.

    On trouve trace du bent ds lre Kamakura (1185 1333) o du riz cuit et sch nomm hoshi-ii est produit, stock et transport dans de petits rcipients. Pendant lpoque Azuchi Momoyama (1568 1600), des botes en bois laqu, comme celles actuelles, furent produites et lon mangeait des bent en regardant les sakura en fleur pendant le hanami ou encore pendant la crmonie du th.

    La culture du bent se dveloppa et devint plus raffine pendant lpoque Edo (1603 1867). Les touristes et voyageurs portaient g-nralement un simple koshibent, constitu de plusieurs onigiri enrouls dans des feuilles de bambou ou mis dans des botes en bambou.

    Le premier ekiben ( bent de gare ) appa-rut pendant lre Meiji de 1868 1912. cette poque, les coles ne fournissaient pas de repas. Les tudiants et les professeurs em-menaient donc des bent comme bon nombre demploys. Un bent europanis avec des sandwichs sortit galement cette poque.

    Nous mangeons des bent notamment :n Au printemps, en regardant les sakura en fleurs cest la priode du Hanami.

    n En t la plage.n En automne pour lvnement sportif, ayant lieu travers tout le Japon cest la priode de lUndokai. Habituellement, les tudiants, rpartis en deux quipes, concourent dans diverses courses. Cest loccasion pour eux de montrer leurs parents combien ils ont grandi et combien ils ont pro-gress. Les parents prparent de grands djeuners festifs et encouragent leurs enfants.

    SetsubunLe Setsubun est une fte nationale japonaise non chme qui clbre larrive du printemps selon lancien calendrier lunaire (calendrier agricole dorigine chinoise). De nos jours, elle est clbre le 3 fvrier de chaque anne.

    Le Setsubun est donc le moment charnire du passage dune saison lautre. Il existait donc autrefois quatre ftes de Setsubun, mais seule celle du commencement du printemps (Risshun) est encore clbre de nos jours.

    Le rituel du Setsubun le plus connu est le Ma-memaki : le fait de jeter des graines de soja grilles (Daizu) tout autour de sa maison ou autour des temples. En jetant les graines il faut crier Oni wa soto ! Fuku wa uchi !, qui veut lit-tralement dire Dehors les dmons (mauvais esprits, malheurs) ! Dedans le bonheur ! . Il faut ensuite ramasser et manger le nombre de graines correspondant son ge. Il sagit donc de faire fuir les forces nfastes qui cherchent envahir le foyer chaque nouvelle anne et dat-tirer la bonne fortune dans la maison. Une autre pratique consiste jeter ces mmes graines sur des personnes dguises en dmons (Oni), que lon trouve la plupart du temps dans les temples lors dvnements spciaux, mais un membre de la famille peut aussi se dguiser en dmon la maison pour faire participer les enfants.

    A TABLE !

    Cette clbration, dorigine chinoise, pntra au Japon aux environs du VIIIe sicle (poque de Nara). lorigine, Setsubun tait une crmonie dexorcisation qui, partir de la priode Heian (IXe sicle-XIIe sicle), fut clbre de deux ma-nires diffrentes. Dune part, elle devint une grande fte de palais, o les nobles chassaient larc les mauvais esprits, et dautre part, une fte religieuse, o les mmes mauvais esprits taient alors exorciss laide de haricots de soja (Daizu). Il faut attendre la priode Muro-machi, pour voir les deux crmonies fusionner nouveau. Ce nest qu partir de la priode Edo que la fte de Setsubun se dmocratise et prend une forme proche de celle qui est prati-que de nos jours.

    Une autre tradition veut que lon mange un long Maki appel Ehomaki en un seul morceau, dans la direction eho (la direction du bonheur) afin dtre heureux le reste de lanne.

    En jetant les graines il faut crier Oni wa soto !, qui veut littralement dire Dehors les dmons.

  • La Saint ValentinCadeaux des femmes aux hommesLa Saint Valentin au Japon se droule en deux temps : le jour de la St Valentin (14 fvrier, sup-posment initie en 1958) et le jour blanc (14 mars, un mois plus tard, initie dans les annes 1970). Le jour de la Saint Valentin ce sont les femmes et uniquement elles qui offrent un prsent aux hommes. Les prsents en question sont essen-tiellement des botes de chocolats