Titres et structuration des documen .« Titres et structuration des documents » ... projets, description

Embed Size (px)

Text of Titres et structuration des documen .« Titres et structuration des documents » ... projets,...

  • 1

    Marie-Paule Jacques & Josette Rebeyrolle Titres et structuration des documents

    Schedae

    , 2006, prpublication n1, (fascicule n1, p. 1-12).

    Schedae

    ,

    2006

    Titres et structuration des documents

    Marie-Paule Jacques & Josette Rebeyrolle

    ERSS (UMR5610)/Maison de la Recherche

    Universit Toulouse-Le Mirail 5, alles A. Machado 31058 Toulouse Cedex 9

    mpjacques@univ-tlse2.fr, rebeyrol@univ-tlse2.fr

    Rsum :

    La structuration dun document peut tre assure, entre autres moyens, par un dcoupage en

    sections et sous-sections, gnralement dotes dun titre. Nous nous focalisons sur ces titres et

    sur la faon dont, en plus dassurer la segmentation et lorganisation visuelle du texte, ils contri-

    buent la construction de son contenu smantique. Nos travaux antrieurs nous ayant permis de

    dgager deux grands types dimplication des titres dans cette construction, la question essen-

    tielle est ici de mettre au jour les corrlats formels qui permettent de distinguer ces deux types

    dimplication et de montrer que selon le registre de textes limplication des titres est diffrente.

    Mots-cls : titres, document, linguistique du discours, structuration du texte, analyse de

    corpus.

    Abstract :

    Textual organization of a document includes material characteristics such as sections which usu-

    ally have a heading. We are particularly interested in headings and especially in how headings

    contribute to the construction of the meaning of a text. In previous work a functional approach of

    headings was presented in detail. In the present paper, our study is meant to identify in corpora

    linguistic correlates of the two types of heading implication in discourse : referential/thematic. The

    final corpus analysis shows how the headings are distributed in the texts of the corpus.

    Keywords : headings, document, discourse linguistics, text structure, corpus analysis.

    Sommairement

    Sans entrer dans la dlicate question de dfinir rigoureusement ce quest un docu-

    ment

    1

    , nous considrerons quun document crit est un texte i. qui forme un tout (mme

    si lon peut y reprer une certaine intertextualit et/ou des rfrences et renvois dautres

    documents), ii. qui prsente une organisation interne, notamment dans le cas de ce que

    Prpublication n 1 Fascicule n 1

    1. Voir la rflexion de Roger T. Pdauque (2003),

    Document : forme, signe et mdium, les re-formulations dunumrique

    , disponible sur http://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_00000413.html page consulte le 13-05-06.

  • 2

    Schedae

    ,

    2006, prpublication n1, (fascicule n1, p. 1-12).

    lon peut appeler des documents longs tels que rapports, thses, articles scientifiques,

    ouvrages, etc.

    Nous proposons ici une analyse descriptive de ce que nous pensons tre des consti-

    tuants essentiels de cette structuration : les titres de section. La suite explique moins som-

    mairement la problmatique.

    Le document : un tout structur

    Aux deux caractristiques formelles du document postules ci-dessus correspondent

    deux proprits smantiques : un document prsente un niveau de contenu smantique

    et, simultanment, un niveau abstrait de structuration de ce contenu. Nous voulons dire

    par l que le document ne dlivre pas son contenu smantique en vrac , mais comme

    contenu organis, structur, hirarchis. Cest de cet ensemble que le lecteur construit un

    discours, cest--dire un modle mental de ce qui est en train de snoncer, au fur et

    mesure quil lit le document.

    Divers modes de structuration discursive font lobjet de recherches, notamment les

    moyens de cohsion lexicale, qui construisent des chanes rfrentielles (Cornish 2003) ou

    les expressions introductrices de cadres de discours, qui construisent des univers de dis-

    cours particuliers, les cadres : plusieurs propositions apparaissant dans le fil dun texte

    entretiennent un mme rapport avec un certain critre et sont, de ce fait, regroupables

    lintrieur dunits que nous appellerons des

    cadres

    . (Charolles 1997). ct de ceux-l,

    dautres moyens de structuration discursive sont encore assez peu tudis comme tels,

    hormis par le mme M. Charolles (2002). Il sagit de la segmentation

    matrielle

    du texte

    crit en paragraphes, sections et sous-sections, ces dernires tant gnralement dotes

    dun titre.

    Ce dcoupage fournit au lecteur une structuration visuelle du texte qui, avant mme

    dentrer dans son contenu, lui permet de commencer construire la structuration discursive :

    le lecteur peroit des blocs, des enchssements, quil peut utiliser comme autant de cases

    de lesprit

    2

    dans lesquelles classer les lments du discours en train de se construire. Et

    si les segments perceptibles visuellement sont titrs, alors les diffrents blocs ne constituent

    plus danonymes tagres ou tiroirs pour ordonner le propos, classer et ranger les lments

    du discours, ils tirent aussi de leur titre dautres lments pour la structuration, qui sont pr-

    cisment lobjet de notre tude.

    Nous avons fait remarquer que ces moyens visuels dorganisation du texte nont gure

    t tudis en tant que moyens de structuration discursive, ce qui ne veut pas dire quils nont

    pas t tudis du tout. Au contraire, le Modle dArchitecture Textuelle (Luc & Virbel 2001)

    est un cadre thorique qui rend compte du fait que, tout texte crit tant inscrit sur un

    sup-

    port

    , il possde des caractristiques matrielles qui peuvent jouer un rle au plan textuel

    (plus rcemment, voir aussi le travail de Power, Scott & Bouyad-Agah 2003). Par exemple,

    on peut raliser une numration de diverses manires, en utilisant des marqueurs lexicaux

    du type

    le premier, le deuxime, le troisime

    , ou bien en utilisant exclusivement des moyens

    visuels : disposition dans lespace du support, indentation, puces ou numros La figure

    ci-dessous reprsente ces deux types dnumration.

    2. Prcisons que cette expression ne vhicule aucune hypothse sur notre conception de lesprit. Nous lareprenons dune communication dAnne Le Draoulec, qui elle-mme lemprunte Heinrich Weil (1844),

    Delordre des mots dans les langues anciennes compares aux langues modernes. Question de grammairegnrale

    . Paris, Didier rudition, rdition 1991.

  • 3

    Schedae

    ,

    2006, prpublication n1, (fascicule n1, p. 1-12).

    En prenant cette matrialit au srieux, autrement dit en en faisant une composante

    part entire du texte, le Modle dArchitecture Textuelle dfinit des objets textuels qui se

    caractrisent par un contraste de mise en forme matrielle avec le reste du texte et par une

    fonction au sein du texte. Sans dvelopper outre mesure, parmi les objets textuels identi-

    fis dans le cadre de ce modle, citons dans le dsordre les numrations, les paragraphes,

    les titres.

    Dans cet ensemble plus vaste que ces quelques exemples, nous nous focalisons sur

    les titres de section car ils prsentent la particularit dtre un objet deux faces.

    Les titres de section, objet deux faces

    Lune de leurs faces est constitue de cette proprit matrielle dtre un objet con-

    trastant avec le reste du texte et oprant ainsi une segmentation, une dlimitation en sec-

    tions, sous-sections, sous-sous-sections, etc. Notons que les sparations ainsi marques ne

    sont pas de simples bornes de segments de textes car les titres sont hirarchiss une hi-

    rarchie elle aussi marque par des moyens typo-dispositionnels et cette hirarchisation se

    rpercute sur les sections titres. De ce fait, nous lavons dj soulign, le texte peut tre

    apprhend non comme une suite linaire de blocs de natures diverses, mais comme une

    structure faite dlments de plus haut niveau englobant dautres lments, hirarchie qui

    nest assurment pas neutre.

    Les titres prsentent aussi une seconde face, non plus matrielle mais smantique, lie

    au fait que les titres sont composs dunits lexicales et syntaxiques, porteuses elles-mmes

    dune signification. Ce qui implique que les titres participent doublement la construction

    de la smantique du document, non seulement ils segmentent et hirarchisent, mais leur

    propre contenu smantique interagit avec le contenu smantique du reste du texte. En un

    certain sens, les titres sont la fois

    dans

    et

    hors

    du texte.

    Dans

    parce que nous allons mon-

    trer maintenant quils sont partie prenante du contenu du texte, quils remplissent certaines

    fonctions discursives ;

    hors

    parce quils ont ce statut particulier de se distinguer du

    corps

    de texte

    , de jouer ce rle dorganisateur textuel visuel.

    Nous exposons maintenant les modalits pratiques de notre tude : quels textes, quelle

    mthodologie ; puis nous indiquerons les rsultats actuels de notre analyse. Dans la der-

    nire partie, nous abordons un autre aspect de notre problmatique : la relation entre forme-

    fonction des titres et registre de textes.

    Mthodologie, corpus et tout a

    Pour comprendre quel est le rle des titres sur le plan de la structuration discursive de

    documents textuels, il est essentiel de disposer de documents textuels dans lesquels il y a

    des titres et dindicateurs de la fonction discursive des titres. Le premier point qui pourrait

    paratre une boutade nen est qu moiti une et nous sert souligner que nous avons rso-

    lument inscrit notre tude dans le cadre dune analyse de corpus, cest--dire que nous avons

    runi un ensemble de textes authentiques, comportant