ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN .ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE DIVERSIFIÉ

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN .ANALYSE TECHNICO-ÉCONOMIQUE EN MARAÎCHAGE BIOLOGIQUE DIVERSIFIÉ

  • ANALYSE TECHNICO-CONOMIQUE EN MARACHAGE BIOLOGIQUE DIVERSIFI

    Rsultats et perspectives de lanalyse de groupe

    Journes Horticoles de St-Rmi5 dcembre 2017 1

    Anne Le Mat, Agroconomiste, MBA

    Conseillre aux entreprises

  • 22

    Participation volontaire de 20 entreprises en production diversifie ;

    Moyenne de 3 hectares cultivs ;

    Donnes et documents technico-conomiques et financiers, annes 2014 et 2015 ;

    Analyses individuelles et analyse

    de groupe ;

    2

    APPROCHE MTHODOLOGIQUE

  • 33

    Les rsultats ont t prsents aux entreprises et valids en mars 2017

    Il ne sagit pas dune tude statistique. Les rsultats doivent tre utiliss avec prudence.

    Ltude permet de dgager des observations et des tendances.

    3

    APPROCHE MTHODOLOGIQUE

  • 44

    VOUS SITUER POUR MIEUX AVANCER

    4

    LE BUT DE LA DMARCHE

  • REVENU BRUT ET BNFICE DEXPLOITATION

    5

    fff

    PAR HECTARE CULTIV EN LGUMES

    MininumObserv

    Rsultat moyen Observ

    MaximumObserv

    30 000 $/ha 60 000$ /ha 130 000 $

    Grande amplitude de variation. La taille de lentreprise nest pas le seul

    facteur.

  • REVENU BRUT ET BNFICE DEXPLOITATION

    6

    :

    RAMEN LHECTARE CULTIV EN LGUMES

    Revenu brut moyen observ

    Bnfice dexploitation moyen observ

    60 000$ /ha 20 % du revenu brut

    Cohrence potentiel du site/modle de production/comptences.

    Ne pas sous-valuer lensemble des dpenses ;

  • LA PRODUCTIONBIEN DIMENSIONNER VOTRE

    SYSTME

    7

  • PRODUCTION DE LGUMES : QUEL REVENU BRUT/M ?

    8

    AjoutStructure Ordre de grandeur considrer

    Cultures de pleinchamp

    4-6 $/m

    Abris saisonniers et serres froides

    10-100 $/m

    Serres chauffes 100-300 $/m

  • 99

    9

    COMMENT SE COMPOSE VOTRE SYSTME ?

    Grand Tunnel, source : site web Harnois

  • REVENUS PAR M : QUELLES IMPLICATIONS ?

    10

    AjoutStructure Besoins en heures pour la production

    Cultures de pleinchamp

    0.15 - 0.2 heure/m

    Abris saisonnierset serres froides

    0.5- 1 heure/m

    Serres chauffes 1 3 heures /m

  • LE TRAVAIL UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES ENTREPRISES EN MARACHAGE DIVERSIFI

    11

  • 12

    RPARTITION DU TRAVAIL

    12

    Propritaires

    44%

    Main-d'oeuvre rmunre

    46%

    Main-d'oeuvre non-rmunre

    10%

    Moyenne du groupeSur les entreprises les plus performantes au niveau conomique,

    les propritaires assurent une plus faible part (35%) de la charge de travail globale.

    PROPRITAIRES/SALARIS/ BNVOLES

  • 13

    RPARTITION DU TEMPS

    13

    cxvsdvfsdvfsdENTRE LES ACTIVITS DE LENTREPRISE

  • LES BESOINS TOTAUX

    14

    AjoutHEURES POUR lENSEMBLE DES ACTIVITSRapportes lhectare cultiv en lgumes

    Ordre de grandeur considrer

    3500 heures/ha et plus

    Rsultat observ sur les entreprises performantes au niveau conomique

    2500Heures/haet moins

  • LA MISE EN MARCH

    15

  • 16

    UTILISATION DES CANAUX DE MISE EN MARCH

    0

    2

    4

    6

    8

    10

    12

    14

    16

    18

    0

    20 000

    40 000

    60 000

    80 000

    100 000

    120 000

    Paniers Ventes laferme

    Marchspublics

    Dtaillants,restaurateurs

    Distributeurs Autresagriculteurs

    Autres canaux

    Ventes par canal ($)

    Moyenne Groupe de tte Nombre de fermes qui l'utilisent

  • COMMERCIALISATION DES PANIERS

    17

    Ajout Indicateurs Valeursobserves

    Prix moyen du panier

    (valeur moyenne pondre)28 $/ panier

    Ventes moyennes Par abonn

    500 $ /an

    Les entreprises les plus performantes au niveau conomique ont un prix moyen par panier similaire MAIS elles ralisent davantage de ventes (20%) par abonn.

  • NIVEAU DES VENTES ANNUELLES PAR CANAL

    18

    AjoutType de canal de commercialisation

    Valeur moyenne des ventes pour lanne

    Marchs publics 12 000$

    Restaurateurs 2000 $

    Dtaillants 3000 $

  • QUELS INDICATEURS SURVEILLER ?

    19

    AjoutIndicateurs Ordre de grandeur considrer

    Kilomtres parcourus pour la commercialisation

    7000 km

    Km rapports 1000$ de ventes

    40 30 km/1000 $

    Heures totales de mise en march rapports 1000$ de ventes

    17 13 h /1000 $

  • RATIOS DANALYSEFINANCIREComprendre les valeurs et les flux montaires pour assurer la viabilit de lentreprise

    20

  • MESURER LEFFICACIT GNRALE DE PRODUCTION

    21

    Taux de dpenses Moyenne du groupe

    49 %

    Avant salaires

    74 %

    Aprs salaires

    % de dpenses : (Cots variables + cots fixes)/ Revenus totaux

    Se calcule AVANT amortissements et intrts moyen/long terme.

  • RATIOS DU BILAN

    22

    DES RATIOS DE LIQUIDITS SUPRIEURS 1 ?

    Valeurs observes Ratio de Liquidit

    Gnrale

    Ration de Liquidit

    immdiate Quick ratio

    Pour la moyenne du groupe 2.1 1.1

    Pour la moyenne du groupe de tte 2.4 1.4

    Des valeurs < 1 reprsentent de la pression sur les liquidits de lentreprise

  • QUELLE RALIT CONCRTE POUR LENTREPRISE ?

    23

  • LA SOLVABILIT

    24

    :

    FAIRE FACE AUX OBLIGATIONS FINANCIRES

    Valeurs observes

    Taux de valeur nette

    Ratio de couverture de

    dettes

    Pour la moyenne du groupe 42% 1.1

    Pour la moyenne du groupe de tte 35% 2.4

    Dans ltude ralise, les entreprises performantes au niveau conomique ont un niveau dendettement suprieur, mais elles dgagent davantage de fonds disponibles pour rembourser leurs dettes.

  • RENTABILISER SES ACTIFS ?

    25

    Indicateur Valeur observeMoyenne du

    groupe

    Bnfice net+ intrts moyen/long terme________________

    Actifs totaux17%

    Y-a-t-il des actifs sous-utiliss ?

    Quel % de linvestissement vais-je autofinancer ?

    Comment se rentabilise linvestissement ?

  • CONCLUSIONS ET PERSPECTIVES PAR O COMMENCER

    26

  • 2727

    DIMENSIONNEZ bien votre systme de production ;

    Le travail nest pas un COT mais de la VALEUR AJOUTE en puissance.

    Soyez PROCHES de vos clients et MESUREZ vos ventes ;

    valuer vos RENDEMENTS au champs et vos rendements conomiques ;

    Ayez lheure juste sur votre entreprise avec des OUTILS de GESTION.

    27

    CONCLUSIONS

  • 2828

    On ne CONTRLE que ce que lon MESURE !

    Lanalyse de groupe et lanalyse individuelle dentreprise sont des dmarches COMPLMENTAIRES.

    Vers une analyse de groupe 2018 pour un NOMBRE LARGI dentreprises ?

    28

    PERSPECTIVES

  • Anne Le Mat, anne.lemat@cetab.org

    Tl : 819-446-024129

    MERCI !

    mailto:anne.lemat@cetab.org