ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ET AGREGES ?· Principes de consolidation a. Périmètre de consolidation…

  • View
    213

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ET AGREGES

    AU 30 JUIN 2013

    30 Juin

    2013

    CCOOMMMMUUNNIICCAATTIIOONN FFIINNAANNCCIIRREE DDUU GGRROOUUPPEE BBMMCCEE BBAANNKK

  • BMCE BANKEXTRAIT DES NORMES ET PRINCIPES COMPTABLES APPLIQUES PAR LE GROUPE

    www.bmcebank.ma

    1. RSUM DES PRINCIPES COMPTABLESAPPLIQUS PAR LE GROUPE

    1.1. Normes comptables applicables

    Le Groupe BMCE Bank a adopt les normes internationalesdinformation financire IFRS depuis larrt des comptesconsolids au 30 juin 2008, avec un bilan douverture au1er janvier 2007.

    Les comptes consolids du Groupe BMCE BANK sonttablis conformment aux normes comptablesinternationales (International Financial ReportingStandards IFRS), telles quelles ont t approuves ausein de lIASB.

    Le groupe produit les notes annexes relatives la situationintermediaire conformment aux dispositions de la normeIAS 34.

    1.2. Principes de consolidation

    a. Primtre de consolidation

    Le primtre de consolidation intgre toutes les entitstrangres et nationales, dont le groupe dtient desparticipations directes ou indirectes.

    Le groupe BMCE Bank intgre dans son primtre deconsolidation les entits, quelles que soient leurs activits,dont il dtient au moins 20% de ses droits de voteexistants et potentiels.

    Par ailleurs, il intgre les entits dont les montantsconsolids remplissent une des conditions suivantes :

    Le total du bilan de la filiale est suprieur 0.5% dutotal du bilan de lentit mre ;

    La situation nette de la filiale est suprieure 0.5% dela situation nette de lentit mre ;

    Les produits bancaires de la filiale sont suprieurs 0.5% des produits bancaires de lentit mre.

    Seuils cumulatifs qui permettent de sassurer quele total combin des entits exclues de laconsolidation ne dpasse pas 5% de lagrgat enconsolid.

    b. Les mthodes de consolidation

    Le niveau dintgration, (une intgration globale ou unemise en quivalence) varie respectivement selon que legroupe exerce un contrle exclusif, conjoint ou uneinfluence notable.

    Au 30 juin 2013, aucune filiale du groupe nest contrlede manire conjointe.

    c. Les rgles de consolidation

    Les tats financiers consolids sont tablis en utilisant desmthodes comptables uniformes pour des transactions etautres vnements semblables dans des circonstancessimilaires.

    limination des oprations rciproques

    Les soldes rciproques rsultant doprations ralisesentre socits consolides du Groupe ainsi que lesoprations elles-mmes, y compris les produits, lescharges et les dividendes, sont limins. Les profits et lespertes raliss du fait de cessions dactifs lintrieur duGroupe sont limins, sauf dans lhypothse o lactif cdest considr comme durablement dprci.

    Conversion des comptes en devises trangres

    Les comptes consolids du Groupe BMCE Bank sont tablisen dirham. La conversion des comptes des entits dont lamonnaie fonctionnelle est diffrente du dirham esteffectue par application de la mthode du cours declture. Selon cette mthode, tous les lments dactif etde passif, montaires ou non montaires, sont convertisau cours de change en vigueur la date de clture delexercice. Les produits et les charges sont convertis aucours moyen de la priode.

    d. Regroupement dentreprises et valuationdes carts dacquisition

    Cot dun regroupement dentreprise

    Le cot dun regroupement dentreprises est valucomme le total des justes valeurs des actifs remis, despassifs encourus ou assums, et des instruments decapitaux propres mis par lacqureur, en change ducontrle de lentreprise acquise. Les frais connexes lacquisition sont comptabiliss en charges.

    Affectation du cot de regroupementdentreprises aux actifs acquis et aux passifset passifs ventuels assums

    Le Groupe affecte, la date dacquisition, le cot dunregroupement dentreprises en comptabilisant les actifs,les passifs et les passifs ventuels identifiables delentreprise acquise qui satisfont aux critres decomptabilisation leur juste valeur respective cettedate.

    Toute diffrence positive entre le cot du regroupementdentreprises et la part dintrt du Groupe dans la justevaleur nette des actifs, passifs et passifs ventuelsidentifiables est constate au niveau de lcartdacquisition .

    Ecart dacquisition

    A la date dacquisition, lcart dacquisition estcomptabilis lactif. Il est initialement valu son cot,cest--dire lexcdent du cot du regroupementdentreprises sur la part dintrt du Groupe dans la justevaleur nette des actifs, passifs et passifs ventuelsidentifiables.

    Le Groupe pratique, partir de 2012, la mthode du Goodwill complet pour les nouvelles acquisitions.Cette mthode consiste dterminer lcart dacquisitionsur la base de lexcdent du prix du regroupementdentreprises et du montant des intrts minoritaires surla juste valeur des actifs, passifs et passifs ventuelsindentifiables.

    Il est noter que le Groupe na pas retrait lesregroupements dentreprises intervenus antrieurementau 01/01/2008, date de la premire transition, selon lanorme IFRS 3 et ce, en application de lexemption offertepar lIFRS 1.

    Evaluation de lcart dacquisition

    Aprs sa comptabilisation initiale, lcart dacquisition est valu son cot diminu du cumul des pertes de valeur.

    Conformment aux dispositions de la norme IAS 36, des tests de dprciation doivent tre ralisslorsquapparait un risque de dprciation durable, et entout tat de cause une fois par an, pour vrifier que lescarts dacquisition constats pour chaque UGT nont paslieu dtre dprcis.

    La valeur recouvrable dune unit gnratrice de trsorerieest dfinie comme la valeur la plus leve entre sa justevaleur nette des cots de vente et sa valeur dutilit.

    La juste valeur, tant le montant auquel on pourraitraisonnablement sattendre pour la vente dune UGT, desconditions normales de march.

    La valeur dutilit est base sur une estimation des cashflows actualiss gnrs par lactivit dans le cadre de sonexploitation par la banque :

    Si la valeur recouvrable de la filiale est suprieure celle comptable, alors il ny a pas lieu de constaterdimpairment ;

    Dans le cas contraire, la diffrence est constate encharge dimpairement. Elle sera en priorit alloue lcart dacquisition, puis aux autres actifs sur la basedun prorata.

    La banque a utilis diffrentes mthodes pour lavalorisation de la valeur dutilit des UGT, selon les critresde chaque filiale. Ces mthodes se sont bases sur deshypothses et estimations :

    Lapproche par les revenus, communment appele Discounted Dividend Model , qui est unemthode classique dans le secteur bancaire. La miseen uvre de cette mthode repose sur le business plan de la filiale et valorise ainsi cette dernire par le biais de la valeur actuelle des flux de dividendesfuturs. Ces flux seront actualiss au cot des fonds propres.

    La mthode des Discounted Cash flows est unemthode traditionnelle pour lvaluation des firmesdans le secteur des services. Elle se base surlactualisation des flux de trsorerie disponibles aucot moyen pondr du capital.

    Acquisitions successives

    Conformment aux dispositions de la norme IFRS 3rvise, le Groupe ne calcule pas un cart dacquisitioncomplmentaire sur les acquisitions successives aprs laprise de contrle initiale.

    En particulier, en cas daugmentation du pourcentage dintrt dans une entit dj consolide par intgration globale, lcart entre le cot dacquisition de la quote-part supplmentaire dintrtset la quote-part acquise de lactif net de lentit cettedate est enregistr dans les rserves consolides part du groupe.

    1.3. Actifs et passifs financiers

    a. Prts et crances

    La catgorie Prts et crances inclut les crditsconsentis par le Groupe.

    Les prts et crances sont comptabiliss initialement leur juste valeur , qui est, en rgle gnrale, le montant net dcaiss lorigine, et comprend les cots dorigine directement imputables lopration ainsi que certaines commissions perues (commissionsde participation et dengagement, frais de dossier),analyses comme un ajustement du rendement effectif du prt.

    Les prts et crances sont valus ultrieurement au cotamorti, et les intrts, ainsi que les cots de transaction etcommissions inclus dans la valeur initiale des crditsconcourent la formation du rsultat de ces oprationssur la dure du crdit calcul selon la mthode du tauxdintrt effectif.

    b. Titres

    Catgories de titres

    Les titres dtenus par le Groupe peuvent tre classs entrois catgories.

    Actifs financiers la valeur de march parrsultat

    Cette catgorie regroupe les actifs et passifs financiersdtenus des fins de transaction. Ils sont valus leurjuste valeur en date de clture et ports au bilan dans larubrique actifs ou passifs la juste valeur par rsultat .Les variations de juste valeur sont enregistres dans lersultat de la priode dans la rubrique Gains ou pertesnets sur instruments financiers la juste valeur parrsultat.

    Il est signaler que le Groupe na pas dsign ds loriginedes actifs et passifs financiers non drivs la juste valeuren contrepartie du compte de rsultat conformment loption offerte par lIAS 39.

  • BMCE BANKEXTRAIT DES NORMES ET PRINCIPES COMPTABLES APPLIQUES PAR LE GROUPE

    www.bmcebank.ma

    Actifs financiers dtenus jusqu lchance

    La catgorie des Actifs financiers dtenus jusqulchance comprend les titres revenu fixe oudterminable, et assortis dune maturit fixe, que leGroupe a lintention et la capacit de dtenir jusqu leurchance.

    Ils sont valus aprs leur acquisition au cot amorti selonla mthode du taux dintrt effectif, qui intgrelamortissement des primes et dcotes correspondant ladiffrence entre la valeur dacquisition et la valeur deremboursement de ces titres ainsi que les fraisdacquisition des titres sils sont significatifs. Ils peuventfaire lobjet, le cas chant, de dprciations en cas dedfaillance de lmetteur. Les revenus perus sur ces titressont