Click here to load reader

Interactions 34

  • View
    220

  • Download
    4

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Interactions 34 : Sorbonne Universités

Text of Interactions 34

  • AOT 2015 ### N 34 Interactions is available in English on http://interactions.utc.fr

    Des thses qui changent la viePage 2

    La socit automatiquePage 16

    Le net en ChinePage 13

    PriX De thSe 2015 B.StiegLer Vue D'aiLLeurS

    Sorbonne Universits, catalyseur de projets innovants. Et demain ?

    DitoriaL

    Le prsent numro dInteractions ouvre trs largement ses colonnes des expriences et projets dvelopps dans le cadre de Sorbonne Universits, dont lUTC est membre fondateur.

    Quil sagisse des Journes dtudes sur la tlsant organises par la chaire E_Biomed dans le cadre de lInstitut Universitaire dIngnierie en Sant (IUIS), de la problmatique globale Transports et Mobilit urbaine pour laquelle des chercheurs de GSU sont impliqus dans deux projets Partless et Aim, de la plateforme PLEMO3D mettant au service du patrimoine, notamment architectural, les techniques les plus innovantes en matire de numrisation, de modlisation et danalyse du bti avec application la cathdrale de Senlis ou encore du projet de Halle numrique sappuyant sur la Table Tatin dveloppe lUTC, la diversit de ces exemples traduit bien la richesse des interactions et des complmentarits dont bnfi cie lUTC au sein de SU sur la base de collaborations pluridisciplinaires impliquant des partenaires prestigieux. La Vie Etudiante, avec son cortge doprations (contrats tudiants, Festival Imaginarium, projet Mare Nostrum) constitue de ce point de vue un formidable ferment de structuration dune vritable communaut universitaire tudiante SU.

    Au del de cet engagement de lUTC dans une dynamique de projets trs active, se trouve dsormais pose la question de lvolution de notre trajectoire au sein de la rcente COMUE Sorbonne Universits et donc celle du positionnement, au sein de SU, de la Technologie et des Sciences de lIngnieur par rapport aux champs disciplinaires (Sciences, Sciences humaines et sociales, management) ports par les autres membres fondateurs. Question dont la rponse ncessitera un positionnement stratgique et une vision pertinente de lavenir de lUTC. n

    Alain storckPrsident de lUTC

    regard surle numriqueAxelle Lemaire, secrtaire d'tat charge du numrique Page 12

    les dossiers

    page 5

  • 2 Mai 2015 //// Interactions

    l aCtUalit dE Lutc

    PriX De thSe

    "Des thses qui changent la vie"

    il est question de voitures autonomes sans pilote depuis quelques annes. Quelles sont les principales difficults qui freinent leur dveloppement ?

    Pour un conducteur humain, distinguer un piton dune boite aux lettres ne pose gnralement pas de diffi cult. La tche devient un vritable problme pour un vhicule pilot par un ordinateur. Dautant plus si dautres vhicules occupent la chausse, si des quipements, amnagement et btiments sont prsents, ainsi que dautres obstacles. En ville, la principale diffi cult rside dans la capacit du vhicule a distinguer et identifi er les diffrents objets constituant la scne et en dduire une conduite tenir. Mon travail propose un cadre danalyse, de description et de comprhension de scnes routires. Il intgre dans un mme outil diffrents types de dtecteurs (laser, camra,

    radar), diffrents modules pour traiter les donnes quils recueillent et fournit un cadre homogne afi n de reprsenter ces donnes de natures diffrentes. Le cadre propos construit une scne en organisant les diffrents objets perus suivant des rgles grammaticales qui structurent cette dernire. Par exemple, le cycliste se trouve droite de la chausse, devant le piton, le long du trottoir est une proposition de description cohrente. Par contre, le cycliste situ au dessus de la chausse au milieu du ciel nest peut tre pas un cycliste mais un avion. Les diffrents capteurs fournissent des informations qui aident chacun corriger les erreurs dinterprtation possibles et fournir au fi nal une description cohrente de la situation.

    Quels sont les points forts de loutil prsent dans votre thse et les points les plus marquants ?

    Reprsenter au sein dun mme espace les donnes issues de diffrents types de capteurs permet de rendre loutil volutif. De nouveaux capteurs sont susceptibles dtre introduit ou de nouvelles faons de traiter les donnes ou encore de nouveaux objets. La modularit et la flexibilit constituent un des points fort de cet outil. Non seulement il est susceptible dvoluer au fur et mesures des innovations en matire de systmes de dtections, mais aussi dintgrer toutes sortes de nouveauts concernant les interactions entre le vhicule et son environnement et entre les vhicules entre-eux. A lheure o les objets communicants en rseaux sont lhonneur, lavenir appartient sans doute des voitures capables de communiquer entre-elles, avec la signalisation routire ou les infrastructures. Le systme propos ne permet pas encore dintgrer des voitures se signalant leurs positions ou de tenir compte des donnes transmises par un passage pour pitons, mais il est nanmoins suffisamment ouvert pour envisager de sadapter un tel contexte.

    Pour sa 10e dition, le prix de thse Guy Denilou sest droul lUTC le 10 avril 2015 en rcompensant les travaux de recherche de Philippe Xu (prix Conseil Rgional de Picardie) et de Tony Dinis (prix ARC). Le premier a pass ses trois annes de recherches entre Pkin et lUTC pour fi naliser sa thse dirige par Thierry Denoeux et Franck Davoine du Laboratoire Heudiasyc. Le travail intitule Fusion dinformations pour la comprhension de scnes apporte un cadre gnral et volutif susceptible de reprsenter comment une voiture sans pilote peroit le monde et les objets qui lentoure. Le second a bnfi ci dun partenariat entre lUnit de recherche BioMcanique et BioIngnierie de lUTC et le Department of Biomedical Engineering de luniversit de Tufts (USA) pour sa thse intitule Prothse nerveuse artifi cielle partir de fi brone de soie pour la rparation et la rgnration de nerfs priphriques , dont la direction a t assure par Christophe Egles et Frderic Marin.

    inauguration du Btiment du gnie informatiqueDans le cadre du lancement du projet Robotex du laboratoire Heudiasyc, le btiment du Gnie Informatique a t inaugur, en prsence notamment de Michel Bidoit, directeur de l'INS2I du CNRS, de Ren Anger, conseiller spcial du prsident du Conseil Rgional de Picardie, de madame la rectrice Valrie CABUIL et de quelques grands industriels Renault , PSA, Edf... n

    http://webtv.utc.fr > Inauguration du btiment du Gnie Informatique

    Lancement de robotex compigne et Journes tech DaYS Ces ateliers, organiss par le rseau Robotex ont runi personnels ingnieurs et techniciens assurant la gestion de plateformes de dveloppement et dexprimentation de systmes robotiques sur le territoire national les 8 et 9 juillet au Centre d'Innovation. n

    http://webtv.utc.fr > Table ronde Systmes robotiques autonomes pour la mobilit

    trois diplms laurats du concours i-labTrois diplms de l'UTC, Matthieu Herman, Adrien Wartel et Baptiste Derongs, ont t prims dans le cadre du concours I-Lab pour leur startup Pipplet qui fournit un test d'anglais innovant et entirement en ligne. nwww.pipplet.com

    Lutc prime aux prix de la communication de larcesLors de la crmonie des 30 ans de lArces, le 4 juin la Sorbonne, lUTC a reu le premier prix de la "communication digitale" pour lAppli My UTC, qui permet notamment aux tudiants de recevoir par notifi cation push leur rsultats d'examen mais aussi en 2 langues, tous les articles et vidos sur les avances de la technologie. Dans la catgorie "meilleure ralisation ddition", LUTC a galement reu un prix pour sa BD "Au cur du futur". n

    http://interactions.utc.fr/hors-serie

    UTC App et MY UTC Disponibles sur

  • Mai 2015 //// Interactions 3

    Pour mener ce travail bien, il a fallu sintresser de nombreuses recherches menes par diffrentes quipes internationales et en intgrer les rsultats les plus adapts. Toutes ces rencontres ont t au moins aussi importantes dans lapprentissage du mtier de chercheur que les heures passs au laboratoire. La socit Peugeot a propos de prter des vhicules et assurer un rle de conseil. Les deux annes passes luniversit de Pkin ont aussi aid largir ma faon dapprhender les

    sciences et me convaincre que lapprentissage de la recherche est autant une affaire de science que douverture la diversit du monde de la recherche et de linnovation.

    Votre thse prsente un nouveau type de prothse nerveuse. Quels en sont les enjeux ?

    Mon travail porte sur un nouveau type de prothse destine rparer et rgnrer des nerfs du systme nerveux priphrique gravement endommags. Ces nerfs servent assurer la sensibilit ou commander la motricit entre la moelle pinire et les membres. Ces lsions sont souvent conscutives des accidents, comme par exemple des accidents de la route. Dans ce cas, le membre concern subit une perte de sensibilit et de contrle pouvant aller jusqu une paralysie totale. La seule faon de soigner ces traumatismes consiste faire une greffe dun nerf prlev dans une autre zone de la mme. Ces interventions ne sont pas toujours envisageables, comportent des risques de dommages l o le nerf est prlev, demandent plusieurs actes chirurgicaux importants et montrent des taux de rcupration de lordre de 80%. La technique dveloppe dans mes recherches prsente moins de risques et de dsagrments et laisse supposer une meilleure rcupration. En effet, les biomatriaux utiliss ne comportent pas de risques de rejets comme cest le cas lors de greffe issue de donneurs compatibles.

    Quelle est cette technique propose dans vos travaux ?

    Il sagit dune prothse nerveuse constitue dun tube de soie bioactiv laide de molcules slectionnes pour faciliter la rgnration des cellules nerveuses. Elle vient remplacer le morceau de nerf ls en se connectant aux deux extrmits. Ce tube poreux de nanofibres de soie alignes se rapproche de larchitecture dun nerf physiologique afin de faciliter la rgnrati