LE PASSAGE PORTUAIRE

  • View
    84

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Approches interdisciplinaires

Text of LE PASSAGE PORTUAIRE

  • Approches interdisciplinaires GHVX[GHPDUFKDQGLVHVWUDQVLWDQWSDUOHVSRUWV

    LE PASSAGE PORTUAIRE

    Passage Portuaire 2013

  • Pages_86_ACHEVE_IMPRIME.indd 3 03/06/13 10:40

  • Approches interdisciplinaires des flux de marchandises transitant par les ports

    LE PASSAGE PORTUAIRE

    Page_1_titre_seul.indd 3 03/06/13 15:06

  • Le passage portuaireApproches interdicsciplinaires des flux de marchandises transitant par les ports

    Le Code de la proprit intellectuelle interdit les copies ou les reproductions destines une utilisation collective. Toute reprsentation ou reproduction intgrale ou partielle faite par quelque procd que ce soit, sans le consente-ment de lauteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaon sanctionne par les articles L 335-2

    et suivants du Code de la proprit intellectuelle.

    ISBN 978-2-9545436-0-4

    AuteursChapitre I. Du terminal lhinterland, laxe Seine revisit. Coordinateur : Laurent Lvque

    Auteurs : Laurent Lvque, Ronan KerbiriouChapitre II. Modlisation du terminal et de lhinterland. Coordinateurs : Sophie Michel et Eric Sanlaville

    Auteurs : Ibrahima Diarrassouba, Mansoriya Hamidou, Cdric Joncour, Arnaud Knippel, Sophie Michel, Eric Sanlaville, Xavier Schepler, Frdric Serin.Chapitre III. Technologie de linformation sur le terminal. Coordinateur : Adnan Cabani

    Auteurs : Habib Abdulrad, Adnane Cabani, Dalila Boudebous, Jouad Boukachour, Mhamed Itmi, Mehdi Najib, Tatyana Poletaeva.Encarts sur lenvironnement juridique et rglementaire. Auteur : Valrie Bailly-Hascot

    Coordination graphique, maquette et mise en pageJuliette Dolique, Ronan Kerbiriou

    Systme dinformation gographique (SIG Axe Seine), traitement graphique et cartographieJuliette Dolique, Ronan Kerbiriou, Laurent Lvque

    PhotosGPMH, AscoTP, Hakim Maraoui, Arnaud Serry

    ImpressionLa Petite Presse

    Pages_2_3_ours_avant_propos.indd 2 03/06/13 14:11

  • AVANT-PROPOS

    Les ports reprsentent les points de convergence des flux dchanges internationaux de marchandises et ce titre jouent un rle majeur,

    bien que souvent ignor, dans le fonctionnement de lconomie globale. Pour beaucoup le passage portuaire de la marchandise demeure

    une bote noire dont on nentend parler que lorsque surgissent des problmes. En fait, le port est le sige dune alchimie complexe qui

    mobilise des marchs, des technologies et des hommes.

    Du cot des marchs, le passage portuaire va matrialiser la relation des clients, chargeurs et importateurs avec dautres clients, arma-teurs maritimes et transporteurs terrestres. Lactivit du port est donc le reflet de limportance des marchs continentaux, cest dire des

    concentrations de population et des conditions daccs ces marchs par les moyens de transports terrestres. Du cot des technologies,

    le port est de longue date le sige dinnovations majeures, par exemple dans le domaine de la construction navale puis rcemment avec

    la rvolution du conteneur. La gnralisation de ce mode de conditionnement des marchandises et laccroissement des volumes amplifient

    la complexit des oprations se droulant sur des terminaux. La recherche doit pouvoir proposer des outils pour grer ces problmes. Par

    ailleurs, la marchandise incorpore une part grandissante dinformation dmatrialise qui laccompagne dans toute son existence, les

    systmes dinformation vont donc jouer un rle grandissant dans la fluidit du passage portuaire.

    Le passage portuaire, cest galement et surtout une question dhommes ; dockers, transitaires, armateurs, douaniers, pilotes, marins,

    et bien dautres encore. Selon le principe que la performance de lensemble est beaucoup plus que la somme des performances indivi-duelles, les termes de place ou de cluster portuaire ont t invents pour exprimer ce ciment qui relie des mtiers complmentaires et

    indissociables pour assurer le traitement du navire et de la marchandise.

    Sophie Michel et Laurent Lvque

    Cet ouvrage recueille de faon trs pdagogique les travaux dune communaut scientifique qui se constitue sur laxe Seine, autour des

    activits maritimes, portuaires et logistiques. Jespre quil apportera matire rflexion tous, et particulirement ceux qui sim-pliquent avec HAROPA, dans la construction dune offre de service complte, du navire jusqu lhinterland.

    Herv Cornde Directeur Commercial et Marketing dHAROPA

    Pages_2_3_ours_avant_propos.indd 3 03/06/13 14:11

  • SOMMAIRE

    Passage portuaire 2013

    4

    I. du tERMInAl lhIntERlAnd, lAxE SEInE REvISIt

    concepts et modles de lanalyse spatiale

    laxe seine : lments de cadrage

    le trafic portuaire et la relation avec la demande

    les quipements logistiques de laxe seine

    les entreprises

    le sig axe seine : structure des donnes

    la mthode du scoring

    un modle pour estimer lattraction des ports

    linterface mtropolitaine

    linterface maritime

    pour en savoir plus ...

    IntROductIOn 6

    9

    10

    12

    14

    16

    18

    20

    24

    26

    30

    34

    40

    Pages_4_5_sommaire_principale.indd 2 31/05/13 11:35

  • Passage portuaire 2013

    5

    III. tEchnOlOGIE dE lInFORMAtIOn SuR lE tERMInAlla traabilit

    la gestion des risques

    la traabilit et la gestion de donnes

    pour en savoir plus ...

    II. MOdlISAtIOn du tERMInAl Et dE lhIntERlAnd

    les enjeux de laide la dcision

    le processus dcisionnel

    les dfis de la recherche oprationnelle

    la rsolution, une question en soi

    laide la dcision pour des systmes dynamiques

    loptimisation des flux de conteneurs

    loptimisation des emplacements et des repositionnements

    loptimisation de la gestion des engins de manutention

    pour en savoir plus ...

    cOncluSIOn

    43

    44

    46

    48

    50

    54

    58

    66

    70

    72

    75

    76

    78

    80

    81

    82

    Pages_4_5_sommaire_principale.indd 3 31/05/13 11:35

  • INTRODUCTION

    Passage Portuaire 2013

    6

    Approches interdisciplinaires des flux de marchandises transitant par les ports

    LE PASSAGE PORTUAIRE

    avec les ports du havre et de rouen, la Haute-Normandie concentre sur son terri-toire le plus important complexe portuaire franais et le quatrime dEurope. Au Havre, plus de 300 entreprises dpendent de lacti-vit maritime et portuaire et, lchelle rgionale, cest plus de 40 000 emplois qui sont concerns directement ou indirecte-ment par ces activits.

    En tant que premier port pour le commerce extrieur, le systme portuaire haut-nor-mand est galement un trs grand poste frontire pour les dclarations de marchan-dises, les collectes des droits et taxes et la gestion de la scurit/sret du transport de marchandises (terrorisme, contrefa-on,..). Depuis janvier 2010, le Grand Port Maritime du Havre est dailleurs la premire autorit portuaire europenne avoir t certifie ISO 28000 pour son organisation interne en matire de sret.

    Ce complexe portuaire, se trouve tre concurrenc sur son hinterland proche par les ports du Range Nord de lEurope et plus particulirement ceux du delta Rhin-Es-caut (Zeebrugge, Anvers, Rotterdam, Ams-terdam) qui bnficient de modes dache-minement terrestres des marchandises beaucoup plus performants, que ce soit par voie ferroviaire ou par la voie fluviale, qui reprsentent ensemble prs de 35% des flux

    sur lhinterland contre environ 15 % au Havre.

    La stratgie des armateurs consistant augmenter la taille des navires tout en ra-lentissant leur vitesse a des rpercussions sur les organisations portuaires qui doivent sappuyer sur un hinterland extrmement dense et bien desservi par les modes mas-sifis, mais galement offrir des capacits de transbordement par feeder (navires de taille plus petite) destination des ports ne pouvant accueillir les navires grand tirant deau. Il sagit galement de limiter le nombre descales pour des navires extr-mement coteux en termes dexploitation. Compte tenu des alas inhrents la navi-gation maritime (par opposition la circu-lation terrestre), le rle des organisations portuaires sen trouve boulevers. Le pas-sage portuaire devient lobjet dune double conversion des flux, conversion de flux ma-ritimes massifis en flux atomiss destins des clients terrestres gographiquement et quantitativement disperss ; et conversion des flux maritimes, ayant un caractre ala-toire, en flux devant tre rguls pour sin-srer dans lorganisation logistique terrestre de lindustrie ou de la grande distribution.

    Lun des principaux enjeux du passage por-tuaire est donc de rester comptitif en r-pondant plusieurs objectifs : Dvelopper puis intgrer de nouveaux

    modes de transbordement et de collecte/distribution des marchandises permettant de capter de nouveaux marchs,

    Assurer une meilleure fluidit des changes tout en apportant une parfaite scurit/sret, dans le respect des rgle-mentations internationales,

    Contribuer lamlioration des oprations en particulier celles des plateformes mul-timodales et intermodales (barges, fer, route) et des terminaux,

    Dvelopper et mettre en uvre de nou-velles technologies (systme dinforma-tions, golocalisation, automatisation, tracking et traabilit),

    valuer la performance de la logistique globale pour lamliorer au regard des autres systmes portuaires de la range Nord Europe,

    Synchroniser en temps rel les flux phy-siques et les flux dinformations dans une mme finalit damlioration de la chane logistique globale.

    Dans le contexte particulier des ports nor-mands, lamlioration de lefficacit globale passe par une approche prospective des relations qui pourraient sinstaurer dans la Basse-Seine entre l