Click here to load reader

Personnalité et Vieillissement

  • View
    38

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Personnalité et Vieillissement. Patrick LEMAIRE. Aix-Marseille Université, CNRS, & Institut Universitaire de France. Licence 3 – Année 2012-2013. Cours 1 : Plan. 1 – Personnalité : Définitions 2 – Approches Stadistes 3 – Approches en traits. Qu’est-ce que la personnalité?. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Personnalité et Vieillissement

  • Personnalit et Vieillissement

    Aix-Marseille Universit, CNRS, & Institut Universitaire de France

    Patrick LEMAIRE. Licence 3 Anne 2014-2015

  • Cours 1 : Plan1 Personnalit : Dfinitions

    2 Approches Stadistes

    3 Approches en traits

  • Quest-ce que la personnalit?

    1- Def. Caractristiques spcifiques de comportements, penses et motions

    2- Ces caractristiques sont relativement invariantes dans le temps et travers les situations

    3- Pb: Comment mesurer la personnalit? (questionnaires, interviews, observations directes, tests standardiss?)

  • Deux grandes approches

    1 Approche stades

    2 Approches traits

  • Approche Stades:Trois grandes thories(Hormis la thorie Freudienne)

    Erik Erikson

    Jane Loevinger

    Daniel Levinson

  • Thorie dErik Erikson:Caractristiques1 Thorie qui accepte le dveloppement psychosexuel vu par Freud

    2 Thorie du dveloppement Psychosocial

    3 Thorie en 8 stades, chacun organis autour dune problmatique motionnelle (conflit) spcifique

  • Thorie dErik Erikson:Postulats principaux1 Importance des relations longues dures entre lindividu, les autres et le systme social2 Relation dialectique entre individu et socit: lindiv. change la socit, la socit change lindividu3 Epignse: Programme gntique sous-jacent; la vie sociale lactualise-ralise (ou pas)4 Interaction gntique-environnement: le dveloppement est une mergence pigntique des contraintes sociales

  • Thorie dE. Erikson: lenfance

  • Thorie dE. Erikson: Adulte

  • Limites des thories stadistes1 Difficiles tester empiriquement

    2 Tendance mettre beaucoup laccent sur les crises (stades=crises)

    3 Tendance de plus en plus forte dans la recherche intgrer limportance des vnements de vie personnelle dans la construction de la personnalit

  • Personnalits: Approches Traits1- Traits: dispositions de penses, sentiments et comportements qui durent dans le temps2- Se mesure parQuestionnaires de personnalitEntretiens3- Les grandes tudes longitudinalesBLSA: Baltimore Longitudinal Study of AgingSLS: Seattle Longitudinal StudyBOGS: Berkeley Older Generation StudyBAS: Berlin Aging Study

  • Structure de la personnalit: Big Five

  • Big Five

  • Consigne pour le test du NEO-PI

  • Exemples de questions au test du NEO-PI

  • Etudes de Costa & McRaeTrs grand chantillon dhommes, en bonne sant, gs de 20 80 ans, tests dans les annes 50-60 (transv, longit, longit-transv)Personnalit: 3 dimensions NEO relativement stables avec lge (auto-valuation, valuation par pouses)Ce qui dure avec le temps, ce sont des orientations gnrales, des dispositions (traits) avec lesquels les indiv structurent leur vie.

  • Conclusions: Vieillissement et Personnalit1 Deux Approches Deux conclusions

    2 Approches alternatives

    3 Liens Personnalit-Cognition-Relations Sociales

    Publications: 1963, 1968, Erikson et al., 1986Publications: 1963, 1968, Erikson et al., 1986Dtail sur les vertus:

    1 Espoir: croyance solide dans latteinte des dsirs en dpit des urgences, besoin ou colres lies la dpendance2 Volont: Dtermination solide choisir librement ainsi quun auto-contrle/une auto-limitation en dpit dexpriences invitables de honte, doutes et une certaine colre-frustration tre contrl par les autres3 Objectifs: le courage de poursuivre des buts qui ont une grande valeur nos propres yeux, tout en tant guid par une conscience morale sans tre paralys par la culpabilit4 Comptence: exercice libre de la dextrit et de lintelligence dans laccomplissement dune tche. 5 Fidlit: Capacit entretenir une certaine loyaut librement consentie en dpit dinvitables contradictions au sein du systme de valeurs choisies.Dtails sur les vertus:

    1 Amour: Le dvouement mutuel est plus important que les antagonismes inhrents la division des rles2 Soin: Souci largi ce qui a t cr par lamour, la ncessit ou les accidents3 Sagesse: Un souci dtach mais actif pour la vie limite par la mort Publications: 1963, 1968, Erikson et al., 1986Costa, 1986; Costa & McRae, 77, 78, 80, 82, 85, 86McRae & Costa, 84, 87, 90