of 504 /504
1/465 L’INTEGRALE Plan Stratégique de Développement 2011-2030 De la République de Côte d’Ivoire Ministère des Mines, du Pétrole et de l’Energie Secteur ELECTRICITE Secteur HYDROCARBURES Secteur MINES ET GEOLOGIE Projets d’urgence

Plan Stratégique de Développement (L'intégrale)

  • Author
    vantruc

  • View
    304

  • Download
    11

Embed Size (px)

Text of Plan Stratégique de Développement (L'intégrale)

  • 1/465

    LINTEGRALE

    Plan Stratgique de Dveloppement 2011-2030

    De la Rpublique de Cte dIvoire

    Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie

    Secteur ELECTRICITE Secteur HYDROCARBURES Secteur MINES ET GEOLOGIE

    Projets durgence

  • 2/465

    ELECTRICITE

    Le prsent document, qui constitue lannexe du rapport du secteur de lElectricit classique et les Energies Nouvelles et Renouvelables, prsente lensemble des fiches techniques des projets identifis. Leur slection a tenu compte des capacits financires et techniques de lEtat de Cte dIvoire, des opportunits offertes travers les partenariats en cours ou venir et les niveaux de ressources mobilisables.

  • 3/465

    La mise en uvre de ces projets pourrait ncessiter la ralisation dtudes de faisabilit devant permettre daffiner les donnes techniques et financires. Aussi, les cots affichs dans le prsent document sont-ils donns titre indicatif.

    Le document comporte 66 projets dclins partir de la vision du dveloppement, des enjeux, des axes stratgiques et des objectifs spcifiques.

    Chacune des fiches comporte 22 rubriques dfinies comme suit :

    Numro de la fiche projet ou micro projet : cest un numro dordre permettant un reprage et une manipulation aise des fiches projets

    Nom du projet : cest lintitul ou la dsignation du projet ; Code action : cest un numro permettant didentifier laction par rapport lenjeu, laxe

    stratgique, aux objectifs correspondants ; 1. Orientation : elle se rapporte lobjectif de dveloppement ; 2. Objectif : il indique pourquoi le projet est ralise ; 3. Description de la situation : il sagit de dcrire la situation qui prvaut actuellement et qui est

    la base de la formulation du projet ; 4. Cots des faiblesses : situent les efforts accomplir 5. Contraintes lies au projet : quels sont les facteurs ou les lments susceptibles de

    compromettre la russite du projet ; 6. Bnficiaires : catgorie de la population pour laquelle le projet est entrepris ; 7. Actions antrieures ou en cours : il sagit dindiquer les activits dj entreprises ou en cours

    de ralisation se rapportant au projet en question ; 8. Stratgies de mise en uvre : cest lensemble des mthodes techniques, dorganisation et

    de collaboration qui sera utilis pour mettre en uvre les actions ; 9. Activits raliser : dcrit comment le projet compte atteindre ses objectifs. Ce sont les

    actions ncessaires mener pour raliser le projet ; 10. Marqueurs de progrs (indicateurs) : mesures qualitatives ou quantitatives visant un suivi

    dun tat atteindre ; 11. Priode dexcution : cest la priode ncessaire pour atteindre les objectifs fixs ; 12. Matre douvrage : cest linstitution responsable (propritaire) du projet ; 13. Matre duvre : cest linstitution responsable de la mise en uvre du projet ; 14. Partenaires : ceux sont des acteurs qui participent diversement lexcution du projet, des

    niveaux diffrents de responsabilit. Cette participation peut se faire sous forme financire, sous forme matrielle ou sous forme dexpertise ;

    15. Cot prvisionnel : combien va coter le projet ; 16. Contributions souhaites : cest lapport en espce ou en nature par les bnficiaires du

    projet. Dans le cas dun cofinancement extrieur, cest la dcomposition du montant financer localement, entre la Commune et les bnficiaires du projet

    17. Gains attendus : dans le cadre de projets rentabilit conomique, ils permettent dapprcier le retour sur linvestissement

  • 4/465

    18. Impact sur les OMD/ su lenvironnement : il sagit dindiquer comment le projet contribue la mise en uvre des objectifs du millnaire pur le dveloppement (OMD). Mais galement dindiquer les dbats ou les effets nfastes du projet sur lenvironnement

    19. Charges rcurrentes : il sagit de prciser la prise en compte des charges pesant normalement sur le fonctionnement du projet

    Les projets sont dclins selon les quatre (4) Domaines dActivits Stratgiques (DAS) retenus, eux-

    mmes dclins en axes stratgiques :

    i. Adquation offre lectricit dorigine classique-demande a. Promotion de lefficacit nergtique. b. Rhabilitation des ouvrages de production. c. Dveloppement de politiques de conqute de marchs. d. Augmentation des capacits de production : Thermique, Hydraulique.

    ii. Contribution des Energies Nouvelles et Renouvelables. iii. Mesures daccompagnement : Cadre institutionnel. iv. Equilibre financier.

    Abrviations et sigles

    - EEN & R : Electricit, Energies Nouvelles & Renouvelables - AOD : Adquation Offre vs Demande - PEE : Promotion de lEfficacit Energtique - REHA : Rhabilitation - DMAR : Dveloppement des Marchs - CAPTHER : Capacit thermique - CAPHYD: Capacit hydraulique - CONN: (Inter)Connexion - CIRH : Cadre Institutionnel et renforcement des Ressources Humaines - FIN : Viabilit Financire - CT : Court Terme

    - MT : Moyen Terme

    - LT : Long Terme

  • 5/465

    RECAPITULATIF DES PROJETS PAR DOMAINE DACTIVITES STRATEGIQUES (DAS)

    No DAS PREVISIONS SELON PROJETS RECENSES

    Cumul

    (Millions F CFA)

    Etat Cte dIvoire Autres sources de financement

    Millions F CFA

    %

    Millions F CFA %

    1 Adquation offre lectricit dorigine classique-demande

    3 371 100.0 210 330.0 6.4 3 060 770.0 93.6

    2 Energie durable par le dveloppement des sources dnergie nouvelles et renouvelables

    522 469.8 20 037.5 3.8 502 432.3 96.2

    3 Cadre institutionnel, Renforcement des capacits, Organisation

    7 600.0 1 600.0 21.1 6 000.0 78.9

    4 Viabilit financire 82 000.0 82 000.0 100.0 - -

    Cumul 3 883 169.8 313 967 .5 8.1 3 569 202.3 91.9

    Le cot prvisionnel du plan de dveloppement du secteur de lElectricit classique et des Energies

    Nouvelles & Renouvelables du Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie est valu 3 883.2

    milliards de franc CFA. Les investissements productifs sont confis au secteur priv et lEtat assure

    son rle rgalien de mise en place des rgles, de leur contrle et de la promotion.

  • 6/465 Liste des projets

    DAS/Axes Stratgiques

    N fiches

    Projets Titre du projet

    Cots Priode ralisation propose

    Cot total

    (Millions F CFA)

    Part Etat CI Part autres CT (2011-2015)

    MT (2016- 2020)

    LT (2021-2030)

    Millions F CFA

    % Millions F CFA

    %

    DAS N1: Adquation de loffre en lectricit dorigine classique et de la demande

    Promotion efficacit nergtique

    1 Approvisionnement en urgence de 5 transformateurs 4 000 - 4 000 X

    2 Promotion de lefficacit nergtique en matire dclairage dans le secteur public 2 000

    1 500 500 X

    3 Gestion et conomie d'nergie dans les btiments publics 2 300 1 380 920 X

    4 Suivi de la consommation d'lectricit de l'Etat 5 000 3 000 2 000 X

    5 Eclairage Public efficace 11 800 1 782 10 098 X

    6 Lampes basse consommation au niveau rsidentiel 11 000 10 500 500 X

    7 Audit nergtique des complexes hteliers et administratifs de Yamoussoukro. 500

    350 150 X

    8 Maitrise de l'Energie dans les secteurs Public et Priv (MEPP) 2 300 1 380 920 X x x

    9 Audit du systme de climatisation et dclairage dans les btiments administratifs d'Abidjan 3 150

    2 200 950 X X

    10 Maitrise de l'Energie dans les 20 Centres Hospitaliers (MECH) de Cote d'Ivoire 3 000

    800 2 200 X X

    11 Efficacit nergtique dans lindustrie 1 500 (*) 1 000 500 X X

    12 Labellisation des appareils lectromnagers 1 000 700 300 x

  • 7/465 Cumul promotion efficacit nergtique 47 630 24 592 51.6 23 038 48.4

    Rhabilitation

    13

    Projet dUrgence de Rhabilitation du Secteur de lElectricit (PURE) 24 200

    24 200 - X

    14 Programme BOAD 29 000 4 060 24 940 X

    15 Rhabilitation des ouvrages de production - BUYO 9 170 6 200 2 970 X

    16 Rhabilitation des quipements de distribution 125 000 125 000 X

    17 Rhabilitation des quipements de transport 187 000 187 000 X

    Cumul rhabilitation 374 370 135 260 36.1 239 110 63.9

    Dveloppement des marchs

    18 Extensions de rseau lectrique 400 400 X

    19 Subvention des branchements 3 000 - 3 000 x

    20 Alimentation lectrique des quartiers peri-urbain sous quip et quartier prcaire 23 000

    2 300 20 700 X

    Cumul dveloppement marchs 26 400 2 700 10.2 23 700 89.8

    (*) : Etudes

  • 8/465 DAS/Axe Stratgique

    N fiches

    Projets Titre du projet

    Cots Priode ralisation propose

    Cot total

    (Millions F CFA)

    Part Etat CI Part autres CT

    (2011-2015)

    MT

    (2016- 2020)

    LT

    (2021-2030) Millions F CFA

    % Millions F CFA

    %

    DAS N1: Adquation de loffre en lectricit dorigine classique et de la demande

    Augmentation capacits production/Thermique

    21 Centrale thermique tampon (150 MW) 125 000 - 125 000 - X

    22 Azito Phase 3) 200 500 - 200 500 - X x

    23 CIPREL IV 150 000 - 150 000 - X x

    24 Treichville 235 000 - 235 000 - X x

    25 Centrale thermique cycle combin Abatta (450 MW) 250 000 - 250 000 - X x

    26 Centrale thermique cycle combin 1 (450 MW) 250 000 - 250 000 - x

    27 Centrale thermique cycle combin 2 (450 MW) 250 000 - 250 000 - X

    28 Centrale thermique cycle combin 3 (450 MW) 250 000 - 250 000 - X

    29 Centrale thermique cycle combin 4 (450 MW) 250 000 - 250 000 - x

    Cumul augmentation capacits/thermique 1 960 500 - 0.0 1 960 500 100.0

    Augmentation capacits production/Hydraulique

    30 Construction du barrage de Soubr (270 MW) 305 000 30 500 274 500 X X

    31 Sassandra/ Gribopopoli : 112 MW 630 (*) 630 X

    32 Sassandra/ Bou Toubr 630 (*) 630 X

    33 Sassandra/ Louga : 270 MW 630 (*) 630 X

    34 Sassandra/ Kouroukoro : 29 MW 800 (*) 800 X

    35 Barrage de Boloumr 630 (*) 630 X

  • 9/465 36 Barrage de TAHIBLI : 18 MW 800 (*) 800 X

    37 Barrage Drou 16 000 1 600 14 400 X

    38 Barrage sur Agnby 800 (*) 320 480 x

    39 Barrage Aboisso/Bia 8 600 - 8 600 X

    40 Barrage Aboisso/Como 250 000 - 250 000 x

    Cumul augmentation capacits/hydraulique 584 520 32 420 5.5 552 100 94.5

    Augmentation capacits production/Itransport & interconnexions

    41 Interconnexion Cte dIvoire -MALI 47 000 658 46 342 X

    42 Doublement de linterconnexion Cte dIvoire-Ghana en 330 kV 22 150 14 700 7 450 X

    43 Interconnexion Cte dIvoire Libria-Sierra Leone-Guine 208 530 - 208 530 - X

    Cumul augmentation capacits/Interconnexions 277 680 15 358 5.5 262 322

    Cumul DAS 1 : adquation offre vs demande 3 271 100 210 330 6.4 3 060 770 93.6

    (*) : Etudes

  • 10/465 DAS/Axe Stratgique

    N fiches

    Projets Titre du projet

    Cots Priode ralisation propose

    Cot total

    (Millions F CFA)

    Part Etat CI Part autres CT

    (2011-2015)

    MT

    (2016- 2020)

    LT

    (2021-2030) Millions F CFA

    % Millions F CFA

    %

    DAS N 2: Contribution des EN & R

    Augmentation capacits production/EN & R

    44 Evaluation du potentiel national des sources dnergie renouvelable 1 328 (*)

    929.5 398.5

    X

    45 Promotion EN & R pour communaut rurale 1 631.8 400 1 231.8 X

    46 Production dlectricit partir de biomasse (lectrification dcentralise) 98 400

    2 952 95 448

    X

    47 & 48 Unit de production dlectricit partir des dchets solides (Districts dAbidjan et de Yakro) 8 300

    1 300 7 000

    X

    49 Electrification des localits rurales par systme photovoltaque 7 150

    1 788 5 362

    X

    50 Projet pilote clairage public par systme photovoltaque

    2 000 2 000 - X

    51 Rhabilitation dcharge dAkoudo et valorisation du biogaz

    22 000 - 22 000 X

    52 Etude de prfaisabilit dun programme lectronuclaire 5 600 (*) 5 600 A/D X

    53 Centrales solaires de 2 MW 6 560 1 968 4 592 X

    54 Projet olien de 6 MW 4 000 1 000 3 000 x

    55 Unit de production dnergie partir du traitement des dchets de la dcharge dAnyama 263 000

    - 263 000 X

  • 11/465 56 Cognration 7 500 2 100 5 400 x

    57 Centrale solaire PCCI 01 95 000 - 95 000 X

    Cumul DAS N 2 : Contribution des EN & R 522 469.8 20 037.5 3.8 502 432.3 96.2

    DAS N 3 : Mesures accompagnement/Cadre Institutionnel

    capacits production/Itransport & interconnexions

    58 Code E 100 100 X

    59 Loi E 2 800 1 400 1 400 X

    60 Gestion des emplois 100 (*) 100 X

    61 Institut 4 600 A/D 4 600 x x

    Cumul DAS 3 : Mesures accompagnement/Cadre Institutionnel 7 600 1 600 21.1 6 000 78.9

    (*) : Etudes

    A/D : A dterminer

  • 12/465 DAS/Axe Stratgique

    N fiches

    Projets Titre du projet

    Cots Priode ralisation propose

    Cot total

    (Millions F CFA)

    Part Etat CI Part autres CT

    (2011-2015)

    MT

    (2016- 2020)

    LT

    (2021-2030)

    Millions

    F CFA

    % Millions

    F CFA

    %

    DAS no 4 : Mesures accompagnement/Equilibre financier

    62 Lutte contre la fraude, les vols, actes de vandalisme 22 000 22 000 - - x x

    63 Apurement des dettes du secteur de llectricit 60 000 400 - - x

    64 Baisse prix gaz naturel A/D A/D - - x

    65 Etude tarifaire dans secteur de l'lectricit A/D A/D - - x

    66 Rvision des contrats de vente dlectricit lexport A/D A/D - - x

    Cumul DAS no 4 : Mesures accompagnement/Equilibre financier 82 000 82 000 100.0 -

    Plan de dveloppement du secteur de lElectricit classique et des EN & R 3 883 169.8 313 967.5 10.4 3 569202.3 91.9

    (*) : Etudes

    A/D : A dterminer

  • 13/465

    FICHES PROJETS DU DOMAINE DACTIVITE STRATEGIQUE N1 : ADEQUATION DE LOFFRE EN ELECTRICITE DORIGINE CLASSIQUE ET DE LA

    DEMANDE

  • 14/465

    Fiche n 1

    Projet Approvisionnement de 5 Transformateurs

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_1

    1. Orientation : Renforcer le rseau lectrique de Transport Distribution dlectricit.

    2. Objectif : Amliorer la desserte des populations et la continuit du service.

    3. Description de la situation : La qualit de service est dgrade et le branchement de nouveaux clients nest pas ais.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    - Internes : En 2010, lnergie non distribue tait de 33 GWh dont 25 GWh pourraient tre conomiss. Soit une perte value 12,5 milliards Fcfa/ an. La non ralisation du projet conduirait une aggravation de cette situation estime 10%, soit 1,25 milliards F CFA/an ;

    END 2010 TMC 2010 TMC rf 2000

    Cot END Risques

    33 GWh 55,51 h 13,6 h 500

    Fcfa/kWh +10%

    - Externes : Sans Objet ; - Mtier : Risque dexplosion des transformateurs existants saturs (800 millions F CFA par

    transformateur).

    5. Contraintes lies au projet : Non disponibilit des transformateurs.

    6. Bnficiaires : Secteur ivoirien de lElectricit ; Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau ; Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et Industriels).

    7. Actions antrieures ou en cours : Le programme PURE PPU.

    8. Stratgies de mise en uvre : Conclure le march pour lapprovisionnement en urgence des cinq premiers transformateurs avec STA.

    9. Activits raliser :

    Il sagit de la fourniture et de la mise en uvre du matriel :

    - Trois (3) transformateurs 90/33/16,5 kV de 36 MVA ; - Deux (2) transformateurs 90/33/16,5 de 24 MVA.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    2 mois : Phase tudes, ingnierie et approbation ; 6 mois : Phase fabrication ; 1 mois : Phase essais ; 1 mois : Phase installation.

    11. Priode dexcution : CT ; le projet sera excut sur une dure de 10 mois partir de 2012.

  • 15/465

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie, CIE autoris agir en qualit de matre douvrage dlgu.

    13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE).

    14. Partenaires : LEtat de Cte divoire reprsent par les acteurs du secteur ivoirien de llectricit : La SOGEPE pour la phase de recherche de financement ; La SOPIE dans la phase de ralisation du projet ; la CIE pour lexploitation des rseaux de transport et de distribution.

    15. Cots prvisionnels : Obtenu aprs une consultation restreinte de trois (3) candidats GTG, JST et STA en exigeant des candidats dapporter le financement. Montant du moins disant : 4 000 millions F CFA :

    - Etude (3%) : 120 millions F CFA ; - Equipement (90%) : 3 600 millions F CFA ; - Fonctionnement (7%) : 280 millions F CFA.

    16. Contributions souhaites : Privs extrieurs (STA) : 100%.

    17. Gains attendus : en cours de dtermination

    18. Impact sur les ODM/Environnement : dterminer.

    19. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de lentretien et de la maintenance des transformateurs.

  • 16/465

    Fiche n 2

    Projet Promotion de lefficacit nergtique en matire dclairage dans le secteur public

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Promouvoir lutilisation rationnelle de lnergie dans le secteur public. 2. Objectifs : Rduire la consommation dlectricit par la transformation du march de l'clairage

    efficacit leve et par l'limination progressive des ampoules incandescentes des secteurs rsidentiels, municipaux et institutionnels de Cte d'Ivoire.

    3. Description de la situation : La Cte d'Ivoire compte un peu plus de 1 000 000 consommateurs de l'lectricit basse tension en 2010. Lclairage reprsente approximativement 50% de la demande de puissance dans le secteur domestique et 30% dans les btiments publics, soit environ 880 GWh par an de l'lectricit consomme. En remplaant des produits dclairage de meilleur rendement, il est possible de raliser une conomie denviron 60% en cinq (5) ans.

    4. Cot des risques (faiblesses) : - Internes : non mobilisation du financement, rsistances des distributeurs, cot prohibitif

    des lampes basses consommation ; non observance de la nouvelle rglementation sur les produits dclairage.

    - Externes : instabilit politique. - Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : bonne pntration du march par les produits dclairage mauvais rendement ; cot trs bas les produits dclairage mauvais rendement ; dlais souvent long pour les changements de comportement.

    6. Bnficiaires : secteur de llectricit ; populations ivoiriennes ; Etat. 7. Actions antrieures ou en cours : tude de prfaisabilit acheve ; enregistrement auprs du

    secrtariat gnral du Fonds pour lEnvironnement Mondial (FEM) 8. Stratgies de mise en uvre : Le projet d'clairage public efficacit vise lever les barrires

    l'utilisation massive des systmes efficaces d'clairage d'nergie en Cte d'Ivoire savoir: (1) la mise jour des politiques d'efficacit nergtique, des normes et des directives sur les applications d'clairage; (2) le renforcement des capacits institutionnelles et techniques; (3) la diffusion de l'information et lducation du consommateur; (4) le dveloppement et mise en uvre de mcanismes appropris de financement; (5) lattnuation de limpact sur l'environnement de la diffusion des lampes basse consommation. Le projet portera spcifiquement sur la promotion des produits conomes en nergie tels que les rglettes fluorescentes, les lampes fluorescentes de compact (LFC), les lampes dcharge haute intensit, les ballasts pour les rglettes fluorescentes et les appareils d'clairage haute efficacit.

    9. Activits raliser : renforcer la Politique et la rglementation en faveur de lclairage efficacit leve, renforcer les capacits en matire de cration du march de lclairage efficacit leve, amliorer la qualit des produits dclairage, diffuser des lampes efficacit leve dans les secteurs rsidentiel, commercial, clairage public et le btiment publics, Informer et sensibiliser les consommateurs

  • 17/465

    10. Marqueurs de progrs (indicateurs) : 1 an : la loi est adopt et de dcideurs et diffrentes parties prenantes ont une meilleur prise

    des consciences ; 2 ans : les standards sur les lampes efficacit lev sont approuvs et des projets pilotes

    sont raliss ; 3 ans : information et sensibilisation sur les produits dclairage efficacit leve sont

    ralises. 11. Priode dexcution : court terme ; le projet sera excut sur une dure de 36 mois partir de

    2012. 12. Matre douvrage : Direction Gnrale de lEnergie 13. Matre duvre : Programme des Nations Unies pour lEnvironnement (PNUE) : agence

    dexcution 14. Partenaires : FEM, ANARE, CIE, CODINORM, Ministre de lenvironnement, Ministre du

    commerce, Ministre de lIndustrie, RTI, importateurs et vendeurs de produit dclairage 15. Cots prvisionnels : - Etude : 450 millions F CFA - Equipement : 1 400 millions F CFA - Fonctionnement : 150 millions F CFA

    16. Contributions souhaites - Etat de CI : 1 500 millions F CFA, soit 75 % - Institutionnels (FEM) : 500 millions F CFA, soit 25 %

    17. Gains attendus : en cours de dtermination

    18. Impact sur les OMD/Environnement : OMD N7 : Garantir un environnement durable travers la rduction de nos missions de gaz effet de serre (rduction annuelle d'missions de GES la fin du projet de 0,42 MtCO2/an).

    19. Financement des charges rcurrentes : Pas de charges rcurrentes.

  • 18/465

    Fiche n 3

    Projet Gestion et conomie d'nergie dans les btiments publics

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs : - Eliminer la superposition des pointes, - piloter et coordonner des charges optimises en fonction des scenarii dusage, - tablir la facture lectrique journalire et mensuelle pour comparaison avec la facture CIE ; - superviser et suivre les performances des btiments

    3. Description de la situation : un parc important des grands btiments tant publics que privs reprsentant 40,2% de la consommation annuelle dlectricit du pays qui sest tablit 3 400 GWh en 2007 ; ce parc de constructions est aujourdhui vieillissant car il a t ralis la fin des annes 70-80, priode qui correspondait une re de relative prosprit conomique en Cte dIvoire ; lEtat lui-mme est un gros consommateur dnergie, la facture dlectricit des btiments publics a t value en 2009 plus de 27 milliards de FCFA ; Le projet Gestion et conomie dnergie dans les btiments publics consiste en linstallation de systme de gestion automatique de lensemble des quipements qui consomment lnergie lectrique dans les btiments publics concerns ; La phase pilote concerne huit (8) btiments administratifs, que sont :

    4. Cot des risques (faiblesses) - Internes : Augmentation de la puissance de pointe

    Lnergie totale consomme dans les btiments viss est de 36 700 000 kWh ; soit environ 2 330 000 000 F CFA /an . La Puissance moyenne correspondante est de 5,23 MW si on considre que la demande de cette puissance est maintenue sur 80% de lanne. Ltude pralable sur la dtermination du profil de consommation de ces btiments a permis dvaluer lnergie gaspille environ 14 900 000 kWh/an, reprsentant environ 850 000 000 FCFA/an

    NOM POINT DE LIVRAISON KW MAX ANNUELLE KWH (2009)MONTANT FCFA

    MINIST CONSTR URBANI CITE ADMINIS TOUR D 1005 5 620 500 417 078 680MINIST CONSTRUCTION CITE ADMINIST TOUR C 1125 6 118 500 370 037 085MINISTERE CONS URBA CITE ADMINIS TOUR E 1020 5 262 000 355 267 265MINISTERE CONS URBA ADJAME IMM ADMINIST TOUR A&B 1290 4 284 000 274 044 915MINISTERE TELECOM IMMEUBLE POSTEL 2001 1000 5 049 746 319 419 418IMMEUBLE CCIA IMMEUBLE CCIA 978 5 113 893 290 043 678MINST MINES ENERGIE IMMEUBLE EECI 990 5 180 820 296 187 479TOTAL 36 629 459 2 322 078 520

  • 19/465

    Lnergie totale consomme dans les services (32,7 % de la consommation totale) est de 969 000 MWh ; soit environ 55 400 000 000 FCFA avec 57,17 FCFA/kWh

    La Puissance moyenne correspondante est de 138,14 MW si on considre que la demande de cette puissance est maintenue sur 80% de lanne

    Lnergie gaspille dans les services (35% de la consommation) est de 339 000 MWh/an, reprsentant environ 19 400 000 000 FCFA/an

    - Externes : - Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : Expertise avre dune seule entreprise locale, Non adhsion du secteur priv au projet.

    6. Bnficiaires : Etat, population, structures prives 7. Actions antrieures ou en cours : Profil nergtique des btiments cibles ralis, campagne de

    formation du personnel de conduite des quipements nergtiques: FNR 1987 8. Stratgies de mise en uvre : Assistance de lexpertise de lInstitut de lnergie et de

    lenvironnement de la Francophonie (IEPF) pour la mise en place du programme 9. Activits raliser

    - Elaboration du Dossier dAppel dOffres (DAO) pour la ralisation du projet - Lancement et attribution du march - Mise en place de la gestion technique et autonome des btiments concerns - Raliser le profil nergtique des structures prives

    10. Marqueurs de progrs (indicateurs) : 1 an : Elaboration du Dossier dAppel dOffres (DAO) pour la ralisation du projet, Lancement

    et attribution du march 2 ans : mise en place de la gestion technique dans les btiments cibles (30% du parc de lEtat) 3 ans : mise en place de la gestion technique du btiment dans lensemble du parc de lEtat 5 ans : ralisation du profil nergtique des structures prives cibles

    11. Priode dexcution : Court Terme ; le projet sera excut sur une dure de 5 ans partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Direction Gnrale de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, CIE, LYNAYS 15. Cots prvisionnels : 2 300 millions F CFA

    Etude : 300 M F CFA

    Equipement : 2 000 MF CFA

    16. Contributions souhaites : Etat CI : 60 %, soit 1 380 MF CFA ; Institutionnels : 40 %, soit 920 MF CFA

    17. Gains attendus : A ltude

  • 20/465

    18. Impact sur les ODM/Environnement : Rduction des GES travers la rduction de la consommation dnergie lectrique dorigine thermique.

    19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 21/465

    Fiche n 4

    Projet : Suivi de la consommation d'lectricit de l'Etat

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs :

    - rduire les consommations nergtiques de lEtat par le contrle et lanalyse de la facturation des abonns de lEtat

    - raliser la formation des gestionnaires des btiments de lEtat 3. Description de la situation : un parc important des grands btiments tant publics que privs

    reprsentant 40,2% de la consommation annuelle dlectricit du pays ; ce parc de constructions est aujourdhui vieillissant car il a t ralis au cours des annes 70-80, priode qui correspondait une re de relative prosprit conomique en Cte dIvoire ; lEtat lui-mme est un gros consommateur dnergie, la facture dlectricit des btiments publics a t value en 2009 plus de 27 milliards de FCFA ; ces factures ne sont pas transmises directement aux exploitants des btiments de lEtat ; chaque anne, les erreurs de facturation et les diverses pnalits reprsentent plus de 2 milliards de F CFA.

    4. Cot des risques (faiblesses) Internes : Diverses pnalits sur les factures des btiments de lEtat ; cot : 2 milliards de FCFA

    Externes :

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : suivi et contrle de la facturation effectu par le Laboratoire du Btiment et des Travaux Publics (LBTP) log au Ministre des Infrastructures Economiques.

    6. Bnficiaires : Parc immobilier de lEtat, Gestionnaires du parc 7. Actions antrieures ou en cours : campagne de formation du personnel de conduite des

    quipements nergtiques: FNR 1987 8. Stratgies de mise en uvre : Assistance de lexpertise de lInstitut de lnergie et de

    lenvironnement de la Francophonie (IEPF) pour la mise en place du programme. 9. Activits raliser : Mettre en place des ressources humaines et un dispositif informatique

    permettant danalyser les factures dlectricit de lEtat et appliquer les mesures de redressement y rsultant ; Former les gestionnaires des btiments de lEtat.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : base de donnes informatises permettant le suivi et le contrle de la facturation des

    abonns de lEtat mis en place ; recrutement et formation de ressources humaines pour lexploitation de la base de donnes ; gestionnaires des btiments de lEtat forms.

    3 ans : les btiments cibles pilots automatiquement ; les gestionnaires des btiments de lEtat forms.

  • 22/465

    11. Priode dexcution : Court terme ; le projet sera excut sur une dure de 5 ans partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Direction Gnrale de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, CIE, LBTP, UEMOA, IEPF

  • 23/465

    15. Cots prvisionnels : 5 000 millions F CFA Etude : 2 000 millions F CFA Equipement : 3 000 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat CI : 60 %, soit 3 000 millions F CFA Institutionnels : 40 %, soit 2 000 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement : Rduction des GES travers la rduction de la

    consommation dnergie lectrique dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 24/465

    Fiche n 5

    Projet Eclairage public efficace

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lefficacit nergtique de lclairage public 2. Objectifs

    - amlioration de lefficacit nergtique de lclairage public - ralisation des conomies (dnergie et financires) sur les cots dexploitation - rduction de la production de gaz effet de serre

    3. Description de la situation : Le parc de foyers dclairage public de la Cte dIvoire est compos de 74 033 lampes mixtes soit 22% du parc dclairage public. Or ces lampes sont moins performantes sur le plan du rendement nergtique et de lclairement par rapport aux lampes vapeur de sodium qui comptent pour 73% du parc dclairage public.

    4. Cot des risques (faiblesses) : Internes : non mobilisation du financement, qualit des travaux de mise en uvre

    Externes : instabilit politique ; vols et acte de vandalisme sur le rseau

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : faibles retour sur linvestissement cause du tarif de lclairage public qui est bas ; parc de lclairage public tendu sur lensemble du territoire national.

    6. Bnficiaires : secteur de llectricit, populations ivoiriennes, Etat. 7. Actions antrieures ou en cours : Etude de prfaisabilit acheve. 8. Stratgies de mise en uvre : Le projet consiste au remplacement des lampes mixtes 160 W et

    250 W du parc dclairage public ivoirien en lampes Haute Pression (SHP). Ce sont 74 033 foyers EP de type Mixte qui sont concerns : - Remplacement des lampes mixtes 160 W : Le parc dclairage public ivoirien comporte

    37 406 lampes mixtes 160 W qui seront remplaces par des lampes SHP 100W ; - Remplacement des lampes mixtes 250 W : Le parc dclairage public ivoirien comporte

    36 627 lampes mixtes 250 W qui seront remplaces par des lames SHP 150 W.

    La stratgie de mise en uvre sur le plan technique se rsume comme suit :

    1) la dpose de la totalit des lampes mixtes (74 033) ;

    2) le recyclage des anciennes lampes (stockage, destruction, scurisation environnementale) ;

    3) la pose de 37 406 lampes SHP 100W ;

    4) la pose de 36 627 lampes SHP 150W.

    9. Activits raliser : Recherche de financement ; Etude de faisabilit ;

  • 25/465

    Etude dAvant projet Dtaill ; Examen des Dossiers dAppel dOffres ; Supervision des travaux ; Suivi Evaluation.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : - De 0 1 mois : validation des tudes dexcution - De 2 6 mois : fourniture de matriels - Du 4me au 11me mois : excution travaux - Au 12me mois: rception provisoire - Du 13me au 24me mois : rception dfinitive

    11. Priode dexcution : Court terme ; le projet sera excut sur une dure de 24 mois partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Direction Gnrale de lEnergie 13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit 14. Partenaires : CIE 15. Cots prvisionnels : 11 880 millions F CFA

    Etudes : 457 millions F CFA Equipement : 9 132 millions F CFA Imprvus : 479 millions F CFA Taxes : 1 812 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat de CI : 1 782 millions F CFA, soit 15 % Privs extrieurs : 10 098 millions F CFA, soit 85 %

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les OMD/Environnement : OMD N7 : Garantir un environnement durable travers

    la rduction de nos missions de gaz effet de serre (conomie de 16 088 tonnes CO2 q./an ; conomie de la consommation dnergie de 28 GWh/an)

    19. Financement des charges rcurrentes : Ce projet requiert une maintenance rgulire du rseau dclairage public des lampes SHP installes. La maintenance consiste au remplacement des lampes usages et des autres composants du luminaire. La maintenance a lieu une fois les trois (3) ans.

  • 26/465

    Fiche n 6

    Projet Diffusion de cinq (5) millions de lampes basse consommation en milieu rsidentiel en Cte dIvoire

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Matrise de la demande nationale dnergie lectrique. 2. Objectif :

    Rduire la consommation nationale dnergie lectrique; Rduire la facture nergtique nationale ; Rduire les pertes techniques dues la saturation de certains ouvrages de transport et de

    distribution dnergie lectrique ; Rduire les missions de gaz effet de serre.

    3. Description de la situation Utilisation excessive des lampes incandescence peu efficaces ; Dficit de production variant de 30 60 MW en priode de pointe.

    4. Cot des risques (faiblesses) : prciser hypothses et calculs

    RISQUES HYPOTHESES DE CALCUL

    COUT DES FAIBLESSES

    DEFINITIONS

    Risque interne Pecp : conomie estime de Puissance sur lclairage, vue du cot de la production

    Ppt: dficit de puissance la pointe en MW

    Dfl : dure de fonctionnement en heures de lclairage domestique

    Dpt : dure de la pointe en heure

    Tmv : Tarif moyen de vente de llectricit en FCFA/kWh

    Tmp : Tarif moyen de production de llectricit base thermique FCFA/kWh

    Cdr: Cot de risques en FCFA/an

    Tend: Tarifs de valorisation des END

    Dficit de puissance de 30 60 MW la pointe

    Cdr =Ppt x Dptx Nja X Tm v

    Cdr = (30 ou 60) X 5 X 365 X 46

    3 6,5 milliards FCFA /an

    Surconsommation (100 MW)

    Cdr =Pecp x Dfl x Nja X Tmp

    Cdr =120 X 3, 5X 365 X 46

    7milliards FCFA/an

    Risque externe

    Impact conomique du Cdr =Ppt x Dpt x Nja 27 55

  • 27/465

    dficit de puissance X Tend

    Cdr= (30 ou 60) x 5 x 365 X 500

    milliards FCFA /an

    qui prend en compte le prjudice caus aux abonns

    Nja : Nombre de jours dans une anne

    5. Contraintes lies au projet - Rpartition sur lensemble du territoire national des cibles du projet ; - Collecte et destruction dun nombre important de lampes incandescence ; - Collecte et destruction des lampes basse consommation en fin de vie (elle contient de petite

    quantit de mercure). 6. Bnficiaires : Les abonns domestiques de la CIE ; LEtat de Cte dIvoire ; Le secteur de

    lElectricit. 7. Actions antrieures ou en cours :

    - Enqute rfrence au niveau rsidentiel pour connaitre le nombre, le type de lampes et la dure dutilisation des lampes a t ralise

    - Etudes de dfinition pour dfinir le cout et les modalits de mise en uvre du projet est en cours de validation

    8. Stratgies de mise en uvre : Distribution de quatre (4) lampes par mnages raison de 300 FCFA/ lampes Remplacement des lampes par des entreprises prives agres par le projet Campagne de communication intense pour garantir ladhsion des cibles au projet

    9. Activits raliser : La ralisation du projet ncessitera lexcution des activits suivantes :

    - ltude de dfinition ; - lacquisition des lampes basse consommation ; - la communication ; - la distribution des lampes ; - la collecte et destruction des lampes incandescence ; - la gestion du projet ; - le suivi et valuation.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : - En 4 mois : Cinq (5) millions de lampes basse consommation sont acquises ; - En 10 mois : Cinq (5) millions de lampes basse consommation sont Installes et autant de

    lampes incandescence sont collectes et dtruites ; - En 12 mois : le suivi-valuation du projet est ralis.

    11. Priode dexcution : court terme ; le projet sera excut sur une dure de 12 mois partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie ; Ministre de lEconomie et des Finances

    13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE) ; Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE)

    14. Partenaires : Banque Mondiale, CIE, ANARE, Entreprises prives 15. Cots prvisionnels :

  • 28/465

    Cot unitaire de lampes : 1 700 FCFA Le fonctionnement comprend : Les prestations autres que les tudes et lacquisition des

    lampes (quipement) Montant Total : 11 000 millions F CFA dont :

    Etude (0,5%) : 50 millions F CFA Equipement (76 ,5%) : 8 450 millions F CFA Fonctionnement (23%) : 2 500 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat de CI : 10 500 millions F CFA, soit 86% Privs locaux : 500 millions F CFA, soit 14%

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement

    OMD N1 : rduire lextrme pauvret et la faim travers la rduction des dpenses nergtiques de mnages (conomies financires denviron 7 milliards FCFA/an pour lensemble des mnages) ;

    OMD N7 : Garantir un environnement durable travers la rduction de nos missions de gaz effet de serre (rduction annuelle d'missions de GES la fin du projet de 104 tonnes CO2/an).

    19. Financement des charges rcurrentes : Une provision annuelle de 50 millions FCFA devra tre budgtise pour assurer la collecte et la destruction des lampes basse consommation en fin de vie.

  • 29/465

    Fiche n 7

    Projet Audit nergtique des complexes hteliers et administratifs de Yamoussoukro

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs

    - valuer le potentiel dconomie dnergie en se basant sur lvolution technologique et le changement de comportement socital,

    - proposer des mesures pour diminuer la facture nergtique des tablissements. 3. Description de la situation

    - Le secteur non-rsidentiel (public et priv) occupe 25% de la consommation annuelle dlectricit du pays

    - le parc de constructions est vieillissant car il a t ralis la fin des annes 70-80 - la plupart des quipements de techniques installs dans les btiments (clairage,

    climatisation, force motrice, etc.) ont atteint leur dure de vie - les difices sont dans leur ensemble, de gros consommateurs dnergie, ce qui alourdit les

    dpenses de lEtat et de fonctionnement pour les gestionnaires de ces difices. - un potentiel dconomie dnergie estime environ 30% de la consommation annuelle

    dlectricit selon ltude du PNUD/FEM ; - au titre de lanne 2009, les dix (10) btiments cibles du projet ont enregistr une

    consommation lectrique de prs de 26 GWH soit une dpense de prs 1,7 milliards de francs.

    4. Cot des risques (faiblesses) Internes :

    - Augmentation de la consommation dlectricit de lEtat 30% de 1,7 milliards de FCFA/an. Soit environ 500 millions de FCFA/an

    - Investissement pour laccroissement du parc de production dlectricit Hypothse : 1 kWh produit cote 3 fois plus chre que 1 kWh conomis.

    Investissement : 3 x 500 millions de FCFA. Soit 1,5 milliards de FCFA

    Externes : Augmentation de lintensit nergtique du pays

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : Manque de comptences locales pour laudit 6. Bnficiaires : Etat/Entreprises prives/Populations 7. Actions antrieures ou en cours

    - Projet dAudit dans les Btiments publics - Etude de cas Projet defficacit nergtique en Cte dIvoire Mars 1993 - Projet FEM/BM/IEPF de dveloppement du march de lefficacit nergtique en Cte

    dIvoire sur la priode 2000-2005

  • 30/465

    8. Stratgies de mise en uvre 9. Activits raliser

    - La visite et linspections des btiments. Linspection insistera sur les sources de consommation nergtique telles que :

    o Lclairage o La climatisation o La force motrice o Les locaux techniques (Poste de transformateurs, poste de suppression de leau, les

    TGBT etc. les groupes secours) o La piscine o Le stockage de leau chaude o Les panneaux solaires du chauffe eau. o Les circuits dalimentations (lectricit, eau, gaz et fuel)

    - Les mesures o pour quantifis les consommations nergtiques par point de consommation puis la

    classification en fonction de limportance des consommations nergtiques (la tension lectrique, lintensit, le facteur de puissance, les dbits deau et dair etc).

    o Des conditions climatiques (tempratures, taux dhygromtrie) - Lanalyse

    o de la facturation des nergies o du taux doccupation du btiment o des mesures de consommations nergtiques o des grandeurs climatiques o de lutilisation du btiment

    - La proposition de mesures chiffres o Sur les protections thermiques mettre en place sur les diffrents btiments en

    fonction de leur orientation. o Sur la technologie de climatisation compte tenu du taux doccupation. (la

    climatisation DRV serait plus conome avec des faible taux doccupation) 10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    1 an : les btiments administratifs et les complexes hteliers audits 2 ans : Recommandations des audits mis en uvre

    11. Priode dexcution : Court terme ; le projet sera excut sur une dure de 5 ans partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, ESE, 15. Cots prvisionnels : 500 millions F CFA (Etude) 16. Contributions souhaites

    Etat CI : 70. %, soit 350 millions F CFA Institutionnels : 30 %, soit 150 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement :

    Lutte contre la pauvret travers la promotion de lefficacit nergtique

  • 31/465

    Rduction des GES travers la matrise de la consommation dnergie lectrique dorigine thermique.

    19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 32/465

    Fiche n 8

    Projet Maitrise de l'Energie dans les secteurs Public et Priv (MEPP)

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs

    - Eliminer la superposition des pointes, - piloter et coordonner des charges optimises en fonction des scenarii dusage, - tablir la facture lectrique journalire et mensuelle pour comparaison avec la facture CIE ; - superviser et suivre les performances des btiments

    3. Description de la situation - un parc important des grands btiments tant publics que privs reprsentant 40,2% de la

    consommation annuelle dlectricit du pays qui sest tablit 3 400 GWh en 2007, - ce parc de constructions est aujourdhui vieillissant car il a t ralis la fin des annes 70-

    80, priode qui correspondait une re de relative prosprit conomique en Cte dIvoire. - lEtat lui-mme est un gros consommateur dnergie, la facture dlectricit des btiments

    publics a t value en 2009 plus de 27 milliards de FCFA. 4. Cot des risques (faiblesses)

    Internes : Augmentation de la puissance de pointe

    Lnergie totale consomme dans les services (32,7 % de la consommation totale) est de 969 000 MWh ; soit environ 55 400 000 000 FCFA avec 57,17 FCFA/kWh. La Puissance moyenne correspondante est de 138,14 MW si on considre que la demande de cette puissance est maintenue sur 80% de lanne. Lnergie gaspille dans les services (35% de la consommation) est de 339 000 MWh/an, reprsentant environ 19 400 000 000 FCFA/an

    Externes :

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : Non adhsion du secteur priv au projet. 6. Bnficiaires : Etat, structures prives 7. Actions antrieures ou en cours

    - Profil nergtique des btiments cibles ralis - campagne de formation du personnel de conduite des quipements nergtiques: FNR 1987

    8. Stratgies de mise en uvre : Assistance de lexpertise de lInstitut de lnergie et de lenvironnement de la Francophonie (IEPF) pour la mise en place du programme

    9. Activits raliser - Mettre en place une gestion technique et autonome des btiments de lEtat - Raliser le profil nergtique des structures prives

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : mise en place de la gestion technique du btiment dans 30% du parc de lEtat 3 ans : mise en place de la gestion technique du btiment dans lensemble du parc de lEtat 5 ans : ralisation du profil nergtique des structures prives cibles

  • 33/465

    11. Priode dexcution : long terme ; 20 ans partir de 2012 12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Direction Gnrale de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, CIE, LYNAYS 15. Cots prvisionnels : 2 300 millions F CFA

    Etude : 300 millions F CFA Equipement : 2 000 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat CI : 60 %, soit 1 380 millions F CFA Institutionnels : 40 %, soit 920 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement : Rduction des GES travers la rduction de la

    consommation dnergie lectrique dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 34/465

    Fiche n 9

    Projet Audit du systme de climatisation et dclairage dans les btiments administratifs d'Abidjan

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs : Ce Projet vise rduire les consommations dlectricit dans les btiments

    administratifs et complexes hteliers 3. Description de la situation

    - Le secteur non-rsidentiel (public et priv) occupe 25% de la consommation annuelle dlectricit du pays ;

    - le parc de constructions est vieillissant car il a t ralis au cours des annes 70-80 - la plupart des quipements de techniques installs dans les btiments (clairage,

    climatisation, force motrice, etc.) ont atteint leur dure de vie - les difices sont dans leur ensemble, de gros consommateurs dnergie, ce qui alourdit les

    dpenses de lEtat et de fonctionnement pour les gestionnaires de ces difices. - un potentiel dconomie dnergie estime environ 30% de la consommation annuelle

    dlectricit selon ltude du PNUD/FEM ; 4. Cot des risques (faiblesses)

    Internes : Augmentation de la consommation dlectricit de lEtat

    Externes :

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : Manque de comptences locales pour laudit 6. Bnficiaires : Etat/Populations 7. Actions antrieures ou en cours

    - Projet dAudit dans les Btiments publics - Etude de cas Projet defficacit nergtique en Cte dIvoire Mars 1993 - Projet FEM/BM/IEPF de dveloppement du march de lefficacit nergtique en Cte

    dIvoire sur la priode 2000-2005 8. Stratgies de mise en uvre : Mise en uvre du projet en collaboration avec le LBTP 9. Activits raliser

    - Slection des btiments administratifs auditer - Elaboration des Dossiers dAppel dOffres (DAO) pour laudit et la mise en uvre - Lancement et attribution des marches - Ralisation des audits - Mise en uvre des recommandations des audits

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : les btiments administratifs auditer slectionns ; les DAO labors et les marchs

    attribus 2 ans : les audits raliss

  • 35/465

    5 ans : Recommandations des audits mis en uvre 11. Priode dexcution : le projet sera excut sur une dure de 20 ans partir de 2012 12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, ESE 15. Cots prvisionnels : 3 150 millions F CFA

    Etude : 150 millions F CFA Equipement : 3 000 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat CI : 70 %, soit 2 200 millions F CFA Institutionnels : 30 %, soit 950 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement :

    Lutte contre la pauvret travers la promotion de lefficacit nergtique Rduction des GES travers la matrise de la consommation dnergie lectrique

    dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 36/465

    Fiche n 10

    Projet Maitrise de l'Energie dans les 20 Centres Hospitaliers (MECH) de Cote d'Ivoire

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs : Rduire les consommations dlectricit dans les vingt (20) Centres Hospitaliers de

    Cote d'Ivoire. 3. Description de la situation

    - Le secteur non-rsidentiel (public et priv) occupe 25% de la consommation annuelle dlectricit du pays

    - la plupart des quipements de techniques installs dans les CHUs (clairage, climatisation, force motrice, etc.) ont atteint leur dure de vie

    - les CHUs sont dans leur ensemble, de gros consommateurs dnergie, ce qui alourdit les dpenses de lEtat et de fonctionnement pour les gestionnaires de ces difices.

    - En 2009, la facture dlectricit des 3 CHUs dAbidjan et de celui de Bouak sest tablit environ 1 000 000 000 FCFA, soit une consommation de 15 850 000 kWh.

    - un potentiel dconomie dnergie estime environ 30% de la consommation annuelle dlectricit selon ltude du PNUD/FEM ;

    4. Cot des risques (faiblesses) Internes : Augmentation de la consommation dlectricit de lEtat ; Cot : 30% de 1 000 000 000 FCFA ; soit 300 000 000 F CFA

    Externes :

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : 6. Bnficiaires : Etat/Populations 7. Actions antrieures ou en cours

    - Projet dAudit dans les Btiments publics - Etude de cas Projet defficacit nergtique en Cte dIvoire Mars 1993 - Projet FEM/BM/IEPF de dveloppement du march de lefficacit nergtique en Cte

    dIvoire sur la priode 2000-2005 8. Stratgies de mise en uvre : Mise en uvre du projet en collaboration avec le Ministre de la

    sant 9. Activits raliser

    - Audit des 20 CHU/Rs - Formation des services techniques des 20 CHU/Rs - Mise en uvre des recommandations des audits

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : 10 CHU/Rs audits et leurs services techniques forms 2 ans : 10 CHU/Rs audits et leurs services techniques forms

  • 37/465

    5 ans : Recommandations des audits mis en uvre 11. Priode dexcution : Court terme ; le projet sera excut sur une dure de 5 ans partir de

    2012 12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, ESE, Ministre de la sant 15. Cots prvisionnels : 3 000 millions F CFA

    Etude : 1 000 millions F CFA Equipement : 2 000 millions F CFA

    16. Contributions souhaites Etat CI : 60 %, soit 800 millions F CFA Institutionnels : 40 %, soit 1 200 millions F CFA

    17. Gains attendus : ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement :

    Lutte contre la pauvret travers la promotion de lefficacit nergtique Rduction des GES travers la matrise de la consommation dnergie lectrique

    dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 38/465

    Fiche n 11

    Projet Efficacit nergtique dans lindustrie

    Code action EEN & R_AOD/PEE/CT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs

    - crer un march pour le dveloppement des ESE travers la subvention des tudes dans le secteur priv et industriel

    - raliser laudit nergtique de 10 industries gros consommateur dlectricit (plus de 1 000 000 kWh/an) ;

    - former les responsables -Energie aux notions d'conomie d'nergie ; 3. Description de la situation

    - Le secteur non-rsidentiel (public et priv) occupe 25% de la consommation annuelle dlectricit du pays

    - un potentiel dconomie dnergie estime environ 30% de la consommation annuelle dlectricit selon ltude du PNUD/FEM ;

    - manque dincitations conomiques (subventions) aux entreprises prives pour la mise en uvre de programme defficacit nergtique ;

    - plus de 85% des dpenses nergtiques des entreprises sont factures par la CIE ; - mois de 5% des entreprises ont une politique formalise axe sur lefficacit nergtique ; - plus de 20% des entreprises sont sujettes des pnalits pour dpassement de puissance

    souscrite ; - plus de 30% des entreprises sont sujettes des pnalits lies au mauvais facteur de

    puissance.1 4. Cot des risques (faiblesses)

    Internes : Investissement pour laccroissement du parc de production dlectricit ; Consommation mini. des 10 entreprises : 10 x 1 000 000 kWh/an ; soit 10 GWh/an ; Economie escompte : 30% de 10 GWh/an ; soit 3 GWh/an ; Hypothse : taux de disponibilit de 70% et 600 millions de FCFA / MW thermique install ; Temps de fonctionnement : 8 760 h x 70% ; soit 6 130 heures ; Puissance du groupe : 3 000 MWh / 6 130 heures ; soit 0,5 MW ; Investissement mini. : 600 millions de FCFA/MW x 0,5 MW ; soit 300 millions de FCA

    Externes : dfinir

    Mtier : dfinir

    5. Contraintes lies au projet - Accords de lEtat pour subventionner les tudes dans le secteur priv - Manque de comptences locales pour laudit du secteur industriel

    6. Bnficiaires : Etat/Entreprises prives 7. Actions antrieures ou en cours

    - Projet dAudit dans les Btiments publics 1 Enqute prliminaire pour programme damlioration de lefficacit nergtique des entreprises en Afrique de lOuest.

  • 39/465

    - Etude de cas Projet defficacit nergtique en Cte dIvoire Mars 1993 - Projet FEM/BM/IEPF de dveloppement du march de lefficacit nergtique en Cte

    dIvoire sur la priode 2000-2005 8. Stratgies de mise en uvre : Mise en uvre du projet en collaboration avec le patronnt 9. Activits raliser

    - Mise en place de la subvention accorder aux entreprises ; - Slection dune entreprise de service co-nergtique - Prdiagnostic nergtique

    o point globale sur la situation nergtique du site, avec avis dun expert (lectricit, gaz, fuel, vapeur, eau chaude, eau surchauffe, fluides thermiques, eau glace, eau glycole, dtente directe, air comprim, vide, eau, process, etc.)

    o identification par utilit ou par application, le potentiel damliorations techniques et de rduction des cots

    o dfinir et cibler par ordre de priorit un plan dactions sur mesures

    o ralisation dune premire approche un cot limit

    - Expertise instrumente o valuation de la perte dnergie occasionne par lapplication identifie

    o dtermination des travaux et de linvestissement ncessaires

    o dtermination du temps de retour sur investissement

    - Mise en place dun systme intelligent de planification et de gestion de lefficacit nergtique.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : La dcision de subvention des entreprises prives est prise 2 ans : Les entreprises prives audites 5 ans : Recommandations des audits mis en uvre

    11. Priode dexcution : le projet sera excut sur une dure de 20 ans partir de 2012 12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, ESE, CCI-CI 15. Cots prvisionnels : 1 500 millions F CFA (Etude) 16. Contributions souhaites

    Etat CI : 70 %, soit 1 000 millions F CFA Institutionnels : 30 %, soit 500 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement :

    Lutte contre la pauvret travers la promotion de lefficacit nergtique Rduction des GES travers la matrise de la consommation dnergie lectrique

    dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 40/465

    Fiche n 12

    Projet Labellisation des appareils lectromnagers

    Code action EEN & R_AOD/PEE/MT_

    1. Orientation : Amlioration de lutilisation finale de llectricit 2. Objectifs : amliorer lefficacit nergtique chez les mnages en mettant sur le march des

    appareils avec de trs bons rendements nergtiques. 3. Description de la situation

    - En Cote dIvoire la consommation dnergie lectrique des mnages reste trs importante. En 2008 la vente dlectricit BTA majoritairement constitue par la consommation des mnages reprsentait prs de 47% du total des ventes contre 40% pour les ventes HTA qui sont constitues par la consommation industrielle, tertiaire et administrative.

    - Au niveau des mnages lclairage est la premire source de consommation, suivi par la consommation des appareils lectromnagers de la chaine du froid surtout le rfrigrateur et/ou conglateur qui reste branchs en permanence puis vient la climatisation.

    - Le taux dquipement des mnages en appareils lectromnagers reste relativement faible peine 0,2% pour le rfrigrateur.

    - Chaque anne les appareils doccasion reprsentent plus de 80% de toutes les nouvelles acquisitions dappareils par les mnages.

    - La Cote dIvoire est dpourvu de toute rglementation et standards sur les appareils lectromnagers.

    - Les appareils doccasion de premire gnration bien quils soient trs moins chers lachat sont 40% voir 60% moins performants nergtiquement que la dernire gnration

    4. Cot des risques (faiblesses) Internes : Augmentation de la consommation dlectricit des mnages

    Externes :

    Mtier :

    5. Contraintes lies au projet : 6. Bnficiaires : Etat/Populations 7. Actions antrieures ou en cours

    - Projet dAudit dans les Btiments publics - Etude de cas Projet defficacit nergtique en Cte dIvoire Mars 1993 - Projet FEM/BM/IEPF de dveloppement du march de lefficacit nergtique en Cte

    dIvoire sur la priode 2000-2005 8. Stratgies de mise en uvre 9. Activits raliser

    - laboration de normes et standards concernant les appareils lectromnagers et les conomies dnergie.

    - les normes doivent tre approuves et faire lobjet dune loi au niveau de lassembl national,

  • 41/465

    - mise en place dun laboratoire pour effectuer les mesures et contrles pour lattribution des tiquettes

    - tiquetage en conformit avec la norme et les standards adopts. Cette phase se dcompose en deux : o La dfinition du processus de ltiquetage o Les mesures et contrle pour attribuer ltiquette correspond aux diffrents appareils.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) : 1 an : Normes labores et approuves au niveau de lassembl national 2 ans : Mis en place du laboratoire 5 ans : 70% des appareils lectromnagers tiquets

    11. Priode dexcution : moyen terme ; le projet sera excut sur une dure de 5 ans partir de 2016

    12. Matre douvrage : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 13. Matre duvre : Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie 14. Partenaires : Bailleurs de fonds, CCI-CI 15. Cots prvisionnels : 1 000 millions F CFA (Equipements) 16. Contributions souhaites

    Etat CI : 70 %, soit 700 millions F CFA Institutionnels : 30 %, soit 300 millions F CFA

    17. Gains attendus : A ltude 18. Impact sur les ODM/Environnement :

    Lutte contre la pauvret travers la promotion de lefficacit nergtique Rduction des GES travers la matrise de la consommation dnergie lectrique

    dorigine thermique. 19. Financement des charges rcurrentes : Inclus dans le cot du projet

  • 42/465

    Fiche N 13

    Projet Projet dUrgence de Rhabilitation du Secteur de lElectricit (PURE)

    Code action EEN & R_AOD/REHA/CT_

    1. Orientation : Amlioration de la qualit de loffre dlectricit et de la rentabilit financire du secteur de llectricit.

    2. Objectif : Le PURE vise faire baisser le nombre de coupures dlectricit, les cots dexploitation et dentretien et les pertes dnergie lectrique travers :

    Le remplacement des quipements de distribution obsoltes et /ou surchargs par un matriel de pointe plus efficace ;

    Lextension et la reconfiguration du rseau de distribution ; La promotion des activits de gestion de la demande.

    3. Description de la situation :

    Augmentation des pertes dnergie du rseau plus de 25% ; Dgradation de la qualit de service (TMC est pass de 13 heures en 2000 56 heures en

    2010) Prolifration des branchements lectriques anarchiques et illgaux ; Atteinte des limites de capacit du rseau de transport et de distribution.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    Internes : les pertes globales du rseau de plus de 25% entrainent une perte de chiffre daffaire de

    35 milliards FCFA/an ; En 2010, lnergie non distribue tait de 33 GWh dont 25 GWh pourraient tre vits.

    Soit une perte value 12 milliards F CFA/ an. Externes : Sans Objet

    Mtier : sans objet

    5. Contraintes lies au projet : La Cellule de coordination du projet comprend plusieurs structures diffrentes.

    6. Bnficiaires : Populations du District dAbidjan, de Yamoussoukro, des rgions de Gagnoa, Gueyo, Agnibilikro, Ferk, Laboa, Zagn, Bondoukou

    7. Actions antrieures ou en cours : Les processus de passation des marchs sont achevs. Plusieurs projets sont en cours de mise en uvre.

    8. Stratgies de mise en uvre : Mettre en place une cellule de coordination du projet regroupant les structures du secteur

    de llectricit ; Prparer et lancer les consultations conformment aux directives nationales et de la banque

    en matire de passation de march ;

  • 43/465

    Faire raliser les tudes et travaux ; Faire une revue priodique du programme travers la transmission dun rapport

    davancement la Banque mondiale.

    9. Activits raliser :

    Rhabilitation et extension du rseau de distribution : Extension du rseau de distribution dans lagglomration dAbidjan Amlioration et reconfiguration du rseau de distribution en surcharge. Travaux damlioration des stations secondaires HT/MT Moyens logistiques pour la promotion de la gestion de la demande et le raccordement de

    nouveaux abonns & renforcement de la capacit de supervision Prparation de futurs investissements dans le rseau de transport: Etudes prparatoires pour lextension et le renforcement du rseau HT dans le secteur de

    Grand Abidjan ; Etudes prparatoires pour lextension et le renforcement du rseau HT dans les rgions de

    lEst et de lOuest. Appui institutionnel et supervision du Projet Assistance pour la mise en uvre du projet. Assistance pour la mise en uvre de la lettre de politique nergtique

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    1 an : processus de passation de marchs achev ; 2 ans : les tudes les travaux sont raliss ; les fournitures attendus sont livres ans : Phase essais.

    11. Priode dexcution : court terme ; le projet sera excut sur une dure de 3 ans partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie

    13. Matre duvre : Socit de Gestion du Patrimoine du Secteur de lElectricit (SOGEPE)

    14. Partenaires :

    - DPP/DMP : gestion processus de passation des marchs - Banque Mondiale : financement travers le don - SOPIE : quipe de coordination du projet - DGE : quipe de coordination du projet - CIE : quipe de coordination du projet

    15. Cots prvisionnels : 24 200 millions F CFA (48,4 millions $US) - Extension et rhabilitation du rseau de distribution (80%) : 19 300 millions F CFA (38,6 millions

    $US) ; - Prparation de futurs Investissements sur le rseau de transport (8%) : 1 850 millions F CFA (3,7

    millions $US) ; - Appui et supervision du Projet (12%) : 3 050 millions F CFA (6,1 millions $US).

  • 44/465

    16. Contributions souhaites : Institutionnels : 100% ;

    17. Gains attendus : A ltude

    18. Impact sur les ODM/Environnement : dterminer

    19. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de lentretien et de la maintenance des ouvrages raliser.

  • 45/465

    Fiche n 14

    Projet Programme BOAD

    Code action EEN & R_AOD/REHA/CT_

    1. Orientation : Organisation dune meilleure exploitation du rseau lectrique ivoirien et scuriser lalimentation de la clientle nationale

    2. Objectifs :

    Rduire lnergie non distribue due aux limites de capacit de certains ouvrages du rseau interconnect de plus de 80% (soit plus de 10 GWh ) ;

    Contribuer la satisfaction des besoins en nergie lectrique du rseau interconnect par la production annuelle de 175 GWh.

    3. Description de la situation :

    Dgradation de la qualit de service (TMC est pass de 13 heures en 2000 56 heures en 2010).

    Cots dexploitation levs ; Rduction des exportations dlectricit vers les pays voisins, Limite de capacit du rseau de transport

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    Internes : La non ralisation du projet ne permettra pas datteindre les objectifs objectivement vrifiables suivants :

    Rduction du Temps Moyen de Coupure TMC de 15h, soit un gain de 9 GWh en END, valoris 4,5 milliards de FCFA/an ;

    Rduction de lEnergie Non Distribue de 10 GWh, soit 5 milliards Fcfa/an ; Production annuelle de 140 GWh du groupe n3 de Vridi et de 35 GWh du groupe n1 de

    Taabo, soit au total 175 GWh valoris 7,8 milliards Fcfa. Total : 17,3 milliards Fcfa/an.

    Hypothses :

    END 2010 TMC Cot END Rendement 2010

    Tarif moyen

    33 GWh 55,51 h

    500 Fcfa/kWh

    74,4% 60 Fcfa/kWh

    Externes : Sans Objet ;

    Mtier : sans objet

    5. Contraintes lies au projet :

    Le respect des directives nationales et de la BOAD ralentissent la mis en uvre du programme ;

  • 46/465

    Contrepartie nationale mobiliser ; Les parties prenantes proviennent de plusieurs structures diffrentes

    6. Bnficiaires : Secteur ivoirien de lElectricit ;Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau ; Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et Industriels).

    7. Actions antrieures ou en cours : Laccord de prt a t sign par le Ministre de lEconomie et de Finance et la rtrocession du prt la SOGEPE est en cours.

    8. Stratgies de mise en uvre :

    Satisfaire les conditions suspensives la mise en vigueur du prt ; Mettre en place une cellule de coordination du projet regroupant les structures du secteur

    de llectricit Prparer et lancer les consultations conformment aux directives nationales et de la banque

    en matire de passation de march ; Faire raliser les tudes et travaux ; Faire une revue priodique du programme travers la transmission dun rapport

    davancement la Banque mondiale.

    9. Activits raliser :

    la rhabilitation dquipements lectromcaniques des centrales de Vridi, Taabo, Fay, Anyam 1 et Anyame 2

    la construction du poste de transformation 225/90/30 kV de la Djibi ; le renforcement du rseau interconnect par lacquisition et linstallation de quatorze (14)

    transformateurs le renforcement du rseau de distribution de la ville dAbidjan par la cration de quatre (04)

    dparts MT et le renouvellement des rames HTA du poste de Vridi. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    2 mois : Phase tudes, ingnierie et approbation ; 20 mois : Approvisionnement ; 12 mois : Travaux ; 2 mois : Phase installation.

    11. Priode dexcution : court terme ; le projet sera excut sur une dure de 3 ans aprs la mise en vigueur du prt.

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie

    13. Matre duvre : Socit de Gestion du Patrimoine du Secteur de lElectricit (SOGEPE)

    14. Partenaires :

    - DPP/DMP : gestion du don et du processus de passation des marchs - BOAD : financement travers le prt sur le Fonds de dveloppement Energie - SOPIE : quipe de coordination du projet

  • 47/465

    - DGE : quipe de coordination du projet - CIE : quipe de coordination du projet

    15. Cots prvisionnels : 29 000 millions F CFA.

    Etudes : 3% : 870 millions F CFA ;

    Equipement : 77% : 22 330 millions F CFA ;

    Fonctionnement : 20% : 5 800 millions F CFA.

    16. Contributions souhaites :

    Etat CI : 14%, soit 4 060 millions F CFA ;

    Institutionnels : 86%, soit 24 940 millions F CFA.

    17. Gains attendus : A ltude

    18. Impact sur les ODM/Environnement : dterminer.

    19. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de lentretien et de la maintenance des ouvrages raliser.

  • 48/465

    Fiche n 15

    Projet Rhabilitation des ouvrages de production - BUYO

    Code action EEN & R_AOD/REHA/CT_

    1. Orientation : Scurisation du parc de production par la rhabilitation du barrage hydrolectrique de Buyo de 165 MW.

    2. Objectifs :

    - permettre une connaissance approfondie de la Raction Alcali-Granulat (RAG) et ses consquences (gonflement de bton, stabilit des ouvrages, effets sur les quipements lectromcaniques), afin de trouver les solutions appropries ;

    - comprendre le comportement des ouvrages en bton sige des ractions afin de prvenir toutes les dgradations dommageables.

    - raliser une rhabilitation complte des quipements lectromcaniques afin de leur permettre de fonctionner en respectant les limites de tolrance ;

    - scuriser la disponibilit de la puissance de Buyo 165 MW.

    3. Description de la situation : La centrale hydrolectrique de BUYO est le sige de ractions alcali-granulat. La raction alcali-granulat se traduit par un gonflement du bton. Ce gonflement anisotrope a pour consquence la dformation des ouvrages et lapparition de fissures qui occasionnent des fuites importantes deau. Il est aussi lorigine de la dsolidarisation des pices mcaniques du bton et la rduction importante des jeux fonctionnels des groupes turbo-alternateurs.

    Ces diffrents dsordres remettent en cause la scurit des ouvrages, acclrent la dtrioration des pices lectromcaniques et rduisent considrablement la disponibilit des groupes. Enfin, ils compromettent la prennit des ouvrages et de lexploitation de la centrale de Buyo.

    Le prsent programme de rhabilitation devrait garantir la prennit des ouvrages et de lexploitation de lamnagement de Buyo.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    - Internes : La non ralisation du projet, sans alternative viable, entrainerait un dficit nergtique de lordre de 1084 GWh et un manque gagner, sur les recettes projetes denviron 48 milliards/an.

    - Hypothses :

    Nb dheures / an Disponibilit Rendement

    rseau Tarif moyen

    8760 h 75% 74,4% 60 Fcfa/kWh

    - Externes : Dplacement des populations ; - Mtier : Echec des solutions apportes pour combattre alcali-granulat.

  • 49/465

    5. Contraintes lies au projet :

    - Absence de financement suite au retrait du principal Bailleur de Fonds (AFD) ; - Retards importants dans lexcution du projet.

    6. Bnficiaires :

    - Secteur ivoirien de lElectricit ; - Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau de distribution

    et de la facturation ; - Population vivant en Cte dIvoire, consommateurs dnergie lectrique (mnages et

    industriels).

    7. Actions antrieures ou en cours :

    Les actions suivantes ont t acheves : - mise en vigueur des marchs le 27 dcembre 2000 : - dmarrage du projet en 2002 par la remise en tat du groupe 1 ; - rhabilitation du groupe 1 et remis en service.

    8. Stratgies de mise en uvre :

    La stratgie de mise en uvre est base sur le programme suivant :

    - tude du phnomne de gonflement des btons ; - travaux de gnie civil : la reprise du second uvre de l'usine, le renforcement du dispositif de

    drainage et d'tanchit ; - remise en tat de la turbine et de l'alternateur des groupes n1 et n3 ; - remise en tat de l'alternateur du groupe n2.

    9. Activits raliser : Les activits suivantes ont t identifies : rhabilitation de la turbine et de lalternateur du groupe n3, rhabilitation de lalternateur du groupe n2.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    1 mois : mise en place du financement ; 6 mois : livraison des pices Abidjan ; 12 mois : excution des travaux.

    11. Priode dexcution : court terme ; le projet sera excut sur une priode de 18 mois partir de 2012.

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie.

    13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE) ; Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE).

    14. Partenaires :

    - SOGEPE pour la phase de recherche de financement ; - SOPIE dans la phase de ralisation du projet ; - CIE pour lexploitation. - Autres Ministres : Ministre de lEconomie et des Finances

  • 50/465

    - Bailleurs de Fonds : Alsthom, Agence Franaise de Dveloppement (AFD).

    15. Cots prvisionnels : 9 170 millions F CFA

    16. Contributions souhaites : Depuis le retrait de lAFD, le projet est entirement financ par le secteur de llectricit. Et cette situation devrait se poursuivre tant que lAFD na pas repris sa coopration avec la Cte dIvoire.

    - Etat CI : 68 % , soit 6 200 millions F CFA; - Institutionnels : 32 %, soit 2 970 millions F CFA.

    17. Gains attendus : A ltude

    18. Impact sur les ODM/Environnement : OMD (Objectif 7) : Prservation de lenvironnement par lutilisation dune technologie rduisant les missions de CO2.

    19. Financement des charges rcurrentes : Le Concessionnaire charg de lexploitation, CIE supporte la maintenance et le secteur ivoirien de llectricit supporte les charges de grosses rvisions.

  • 51/465

    Fiche n 16

    Projet Rhabilitation des quipements de distribution

    Code action EEN & R_AOD/REHA/MT_

    1. Orientation : Amlioration de la fourniture dlectricit et rduction des risques de disfonctionnement du rseau lectrique.

    2. Objectif :

    - Amliorer la qualit de la fourniture dlectricit ; - Rduire les pertes techniques.

    3. Description de la situation : Le rseau de distribution est dans un tat de vtust et de dgradation avanc.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    Internes : la non ralisation du projet entrainerait une augmentation des pertes qui sont de 25,6% en 2010, correspondant un gain prvisionnel de 10,11% soit 591 GWh et une conomie sur les cots de production de 22,50 milliards Fcfa/an. Hypothses :

    Rendement 2010

    Rendement mini

    admissible

    Cot de production

    pondr du kWh

    Production 2010

    Risques

    74,4% 84,5% 38,02 Fcfa/kWh 5850 GWh 10,11%

    Externes : Sans Objet ;

    Mtier : Augmentation des pertes techniques et non techniques.

    5. Contraintes lies au projet : Contrainte financire ; la contribution de lEtat hauteur de 100% est requis.

    6. Bnficiaires :

    - Secteur ivoirien de lElectricit ; - Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau ; - Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et

    Industriels).

    7. Actions antrieures ou en cours : Le Projet dUrgence de Rhabilitation du secteur de lElectricit (PURE) PPU.

    8. Stratgies de mise en uvre :

    Lancer un appel doffre pour lapprovisionnement du matriel ;

    Suivre lexcution des prestations et travaux.

  • 52/465

    9. Activits raliser : Il sagit de la fourniture et de la mise en uvre du matriel de rseau HTA, BTA, de Postes de transformation HTA/BTA et de Foyers dclairage public.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    Le planning de ralisation est le suivant :

    18 mois : Approvisionnement des fournitures ; 12 mois : Travaux de montage ; 6 mois : Phase essais et mise en service.

    11. Priode dexcution : moyen terme ; le projet sera excut sur une dure de 3 ans partir de 2016

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie.

    13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE) ; Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE).

    14. Partenaires :

    - Les Collectivits territoriales; - La SOPIE dans la phase de ralisation du projet ; - et la CIE pour lexploitation des rseaux de transport et de distribution.

    15. Cots prvisionnels : 125 000 millions F CFA

    - Etude (3%) : 3 750 millions F CFA ; - Equipement (90%) : 112 500 millions F CFA ; - Fonctionnement (7%) : 8 750 millions F CFA.

    16. Contributions souhaites : Etat CI : 125 000 millions F CFA, soit 100%;

    17. Gains attendus : A ltude

    18. Impact sur les ODM/Environnement : OMD : Objectif 1 : Rduction de la pauvret par la densification du rseau de distribution dlectricit.

    19. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de lentretien et de la maintenance du rseau de distribution.

  • 53/465

    Fiche n 17

    Projet Rhabilitation des quipements de transport

    Code action EEN & R_AOD/REHA/MT_

    1. Orientation : Rhabilitation des quipements de transport du rseau lectrique ivoirien.

    2. Objectif : renouveler les quipements de transport et de tlconduite du rseau lectrique ivoirien.

    3. Description de la situation : Certains quipements de transport sont vtustes, dautres hors service. Il est imprieux de les rhabiliter afin de permettre la satisfaction des besoins en matire dlectricit et damliorer le service et la qualit du produit.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    Internes : En 2010, le rseau a transport une production brute de 5850 GWh. Laccroissement escompt de +8% soit 468 GWh qui ne pourrait tre transmise si le projet nest pas ralis, soit un manque gagner sur les recettes de 28 milliards Fcfa/an; Hypothses :

    Production 2010

    Tarif moyen Risques

    5850 GWh 60 Fcfa/kWh -8%

    Externes : Sans Objet ;

    Mtier : Risque dexplosion des transformateurs existants saturs, de surchauffe des cbles, dexplosion des disjoncteurs.

    5. Contraintes lies au projet : Contrainte financire : la contribution des Etats, de laide bilatrale et des partenaires au dveloppement est requise.

    6. Bnficiaires :

    Secteur ivoirien de lElectricit ; Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau ; Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et

    Industriels).

    7. Actions antrieures ou en cours : Le programme PURE PPU.

    8. Stratgies de mise en uvre :

    - Ralisation des tudes de faisabilit ; - Ralisation des tudes dimpact environnemental ; - Confection des Dossier dAppel dOffres ; - Contrle de lexcution des prestations et des travaux ; - Ralisation des ouvrages.

  • 54/465

    9. Activits raliser : Il sagit de la fourniture et de la mise en uvre du remplacement des quipements vtustes identifis par ltude de faisabilit.

    10. Marqueurs de progrs (indicateur) :

    2 mois : Phase tudes, ingnierie et approbation ; 20 mois : Approvisionnement ; 12 mois : Travaux ; 2 mois : Phase installation.

    11. Priode dexcution : moyen terme ; le projet sera excut sur une dure de 3 ans partir de 2016.

    12. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie, CIE autoris agir en qualit de matre douvrage dlgu.

    13. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE) ; Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE).

    14. Partenaires :

    LEtat de Cte divoire reprsent par les acteurs du secteur ivoirien de llectricit qui sont:

    - La SOGEPE pour la phase de recherche de financement ; - La SOPIE dans la phase de ralisation du projet ; - et la CIE pour lexploitation des rseaux de transport et de distribution.

    15. Cots prvisionnels : 187 000 millions F CFA.

    Etudes : 3% : 5 610 millions F CFA ;

    Equipement : 90% : 168 300 millions F CFA ;

    Fonctionnement : 7% : 13 090 millions F CFA.

    16. Contributions souhaites : Institutionnels : 100%

    17. Gains attendus : A ltude

    18. Impact sur les ODM/Environnement : dterminer

    19. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de lentretien et de la maintenance du rseau lectrique.

  • 55/465

    Fiche n 18

    Micro projet : Extensions de rseau lectrique

    Code action EEN & R_AOD/DMAR/MT_

    1. Orientation : Amlioration du taux daccs des mnages lnergie lectrique de +1%.

    2. Objectif :

    - Assurer la fourniture dlectricit tous les mnages en zones urbaine et rurale ; - Assurer la scurisation des populations.

    3. Description de la situation : Le rseau de distribution nest pas assez dense dans certains quartiers se qui empche le raccordement conomique de nouveaux abonns.

    4. Cot des risques (faiblesses) :

    Internes : La non ralisation du projet entrainerait une augmentation de la fraude de +1%, soit un manque gagner de 0,2 milliards Fcfa/an. Hypothses :

    Fraude Risque

    20 milliards Fcfa/an + 1%

    Externes : Sans Objet ;

    Mtier : Augmentation de la fraude par des branchements anarchiques fait perdre 20 milliards F CFA par an au secteur lectrique.

    5. Contraintes lies au projet : Contrainte financire

    6. Bnficiaires :

    - Secteur ivoirien de lElectricit ; - Concessionnaire du service Public (CIE) en charge de lexploitation du rseau ; - Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et

    Industriels).

    7. Cible : Les Population vivant en Cte dIvoire, Consommateurs dnergie lectrique (Mnages et Industriels).

    8. Actions antrieures ou en cours : Le Projet dUrgence de Rhabilitation du secteur de lElectricit (PURE) PPU.

    9. Stratgies de mise en uvre : Lancer un appel doffre.

    10. Activits raliser : Il sagit de la fourniture et de la mise en uvre du matriel de rseau HTA, BTA, de Postes de transformation HTA/BTA et de Foyers dclairage public.

    11. Marqueurs de progrs (indicateur) :

  • 56/465

    18 mois : Approvisionnement des fournitures ; 12 mois : Travaux de montage ; 6 mois : Phase essais et mise en service.

    12. Priode dexcution : moyen terme ; le projet sera excut sur une dure de 3 ans partir de 2016.

    13. Matre douvrage : Etat de Cte dIvoire reprsent par le Ministre des Mines, du Ptrole et de lEnergie.

    14. Matre duvre : Socit dOpration Ivoirienne dElectricit (SOPIE) ; Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE).

    15. Partenaires :

    - Les Collectivits territoriales; - La SOPIE dans la phase de ralisation du projet ; - et la CIE pour lexploitation des rseaux de transport et de distribution.

    16. Cots prvisionnels : 400 millions F CFA

    Etude (3%) : 12 millions F CFA ;

    Equipement (90%) : 3 60 millions F CFA ;

    Fonctionnement (7%) : 28 millions F CFA.

    17. Contributions souhaites : Etat CI : 100%.

    18. Gains attendus : A ltude

    19. Impact sur les ODM/Environnement :

    - OMD : Objectif 1 : Rduction de la pauvret par la densification du rseau de distribution lectrique en zone rurale et pri urbaine ;

    - OMD : Objectif 2 : Assurer lducation primaire pour tous par le raccordement systmatique des coles primaires ;

    - OMD : Objectif 4 : Rduire la mortalit infantile et post-infantile par le raccordement systmatique des centre de sant ;

    - OMD : Objectif 5 : Amliorer la sant maternelle par le raccordement systmatique des maternits.

    20. Financement des charges rcurrentes : La Compagnie Ivoirienne dElectricit (CIE) est charge de