Psaume 010 - Part 1

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Le jugement

Transcript

  • I

    1

    TEXTE DU PSAUME : rendu page 32

  • I

    2

    1 - Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin? Pourquoi te cacher aux jours dangoisse? 2 Limpie dans son orgueil, poursuit le malheureux : ils se font prendre aux ruses quil invente. 3 Limpie se glorifie du dsir de son me, larrogant blas-phme, il brave le Seigneur ; 4 plein de suffisance, limpie ne cherche plus : Dieu nest rien , voil toute sa ruse. 5 tout moment, ce quil fait russit ; tes sentences le do-minent de trs-haut. (Tous ses adversaires, il les mprise.) 6 Il sest dit : Rien ne peut mbranler, je suis pour long-temps labri du malheur. 7 Sa bouche qui maudit nest que fraude et violence, sa langue, mensonge et blessure.

    8 Il se tient lafft prs des villages, il se cache pour tuer

    linnocent. Des yeux, il pie le faible,

    9 il se cache lafft, comme un lion dans son fourr ; il se tient lafft pour surprendre le pauvre, il attire le pauvre, il le prend dans son filet. 10 Il se baisse, il se tapit ; de tout son poids, il tombe sur le faible. 11 Il dit en lui mme : Dieu oublie ! Il couvre sa face, jamais il ne verra ! 12 Lve-toi, Seigneur ! Dieu, tends la main ! Noublie pas le pauvre ! 13 Pourquoi limpie brave-t-il le Seigneur en lui disant : Viendras-tu me chercher? 14 Mais tu as vu : tu regardes le mal et la souffrance, tu les prends dans ta main ; sur toi repose le faible, cest toi qui viens en aide lorphelin.

  • I

    3

    15 Brise le bras de limpie, du mchant ; alors tu cherche-ras son impit sans la trouver. 16 tout jamais, le Seigneur est roi : les paens ont pri sur la terre. 17 Tu entends, Seigneur, le dsir des pauvres, tu rassures leur cur, tu les coutes. 18 Que justice soit rendue lorphelin, quil ny ait plus dopprims, et que tremble le mortel n de la terre !

    COMMENTAIRE DU PSAUME VERSET PAR VERSET. 1 - Pourquoi, Seigneur, es-tu si loin? Pourquoi te cacher aux jours dangoisse? Pourquoi t'loignes-tu de moi dans les preuves? Explication : Le psalmiste angoiss crie vers le Sei-gneur. Il souffre de labsence de Dieu. Il soupire aprs le jugement final de Dieu juste et fi-dle. Il anantira les projets des impies. Le dsir d'un jugement final juste inspire les psaumes 9 et 10. Cette situation sternise. Le pauvre se lamente. Il ne comprend pas linaction de Dieu. Rflexion : Les victimes de viols rpts, dinjus-tices chroniques, de condamnations injustes, de longues maladies et de rejet de la socit prouvent des sentiments de rvoltes. Ils n'acceptent pas leurs souffrances.

  • I

    4

    Dieu semble absent, mais, en ralit, il surveille la situation de prs. Il se penche vers les victimes. Il inspire aux chrtiens les secours et le soutien nces-saires. Commentaire1 : Le Seigneur jugera les vivants et les morts. Le Christ jugera avec la puissance quil sest acquise comme rdempteur du monde, venu pour sauver les hommes. Les secrets des curs se-ront dvoils, ainsi que la conduite de chacun envers Dieu et envers son prochain. Tout homme recevra la vie ou bien sera condamn pour la plnitude du Christ (Ep 4,13), dans laquelle Dieu sera tout en tous (1 Co 15, 28). (Compendium de l'glise ca-tholique, 135) et Le roi leur rpondra : Je vous le dclare, c'est la vrit : toutes les fois que vous l'avez fait l'un de ces plus petits de mes frres, c'est moi que vous l'avez fait. C'est pourquoi nous servons le Seigneur dans la per-sonne des pauvres. Les uvres de misricordes cor-porelles et spirituelles nous sollicitent de mille ma-nires. Commentaire 2 : Le crime organis pose un dfi de taille. Comment pouvons-nous secourir la multitude de ses victimes? Cela semble impossible.

  • I

    5

    Le poids du nombre, linfluence des ptitions et la force des manifestations auprs des gouvernements ont une influence considrable sur les dputs. Les petites actions, en faveur des misrables, con-courent tablir une justice meilleure. Ces gouttes deau assainissent la situation. Une petite amliora-tion dans la vie des pauvres l'emporte sur les dis-cours politiques. Les chrtiens engags dans les uvres de charit apportent une aide efficace pour rtablir la justice dans les milieux dfavoriss. Le Seigneur espre notre engagement concret en fa-veur de la justice. Quand nous avons fourni notre ef-

    fort maxi-mum, le Sei-gneur prend la relve.

    2-11 : Le psalmiste d-crit ses enne-mis, les im-pies. Il incite

    le Seigneur le dfendre et liminer les misrables. 2 Limpie, dans son orgueil, poursuit le malheu-reux : ils se font prendre aux ruses quil invente.

  • I

    6

    Les stratagmes des impies trompent les pauvres. Explication : Le psalmiste incite Dieu agir en fa-veur des pauvres. C'est pourquoi il dcrit longuement les impies. Ils ne respectent ni Dieu ni ses fidles. Les pauvres tombent dans leurs piges. Commentaire : Les fausses promesses des commer-ants trompent les consommateurs. Les journaux, la tlvision, et lInternet foisonnent de leurres. Les sites pornographiques prsentent, comme un grand bonheur, les pires perversits. Le mal, le luxe, le vice et les loteries cotent cher. Les mdias proposent ces mensonges comme vrais. La situation dcrite par le psalmiste perdure. Mditation : Je rsiste tentation de faux bonheurs. Jai achet des gadgets inutiles. Les publicits mensongres excitent mes passions mal contrles. Le Seigneur me donne la grce de renoncer ces faux paradis. Je choisis dacheter selon mes besoins et selon mes moyens. Je prfre les meilleures publications et les beaux sites sur Internet. Je regrette le site internet de Jules Beaulac. Je souhaite une reprise de ce site ferm aprs sa mort.

  • I

    7

    Seul Jsus me protge des sollicitations du mal. Avec lui, je choisis une consommation conforme lvan-gile. 3 Limpie se glorifie du dsir de son me, larro-gant blasphme, il brave le Seigneur ; Les impies provoquent Dieu, Explication : Le psalmiste dcrit les impies de son entourage. Que le Seigneur les limine ! Ces misrables gonfls dorgueil mprisent Dieu et ils le provoquent. Je me rappelle la fable de la gre-nouille et du buf : http://www.la-fontaine-ch-thierry.net Les ennemis du juste se vantent de leurs succs. Ils ignorent la protection de Dieu pour ses fidles. Ils er-rent : Dieu ne soccupe pas de cette affaire. Quelle normit ! Mditation : Qui suis-je devant l'immensit du cos-mos? Qui suis-je au milieu du temps commenc de-puis des millions d'annes? J'occupe un point minus-cule dans l'univers. Je dure un petit instant dans le temps. Je ne suis rien par moi-mme devant Dieu. Il me donne l'existence et il me comble de bienfaits. 4 plein de suffisance, limpie ne cherche plus : Dieu nest rien , voil toute sa ruse. Quelle niaiserie ! Dieu est tout en tout et en tous.

  • I

    8

    Explication : Limpie dclare le Seigneur impuissant, inefficace et incapable de le contredire. Cette bra-vade de quatre sous condamne les orgueilleux. Dieu ne supporte pas une pareille prtention ? Mditation : Mon Dieu se livre moi. Je l'adore mu et reconnaissant. Il se donne l'intrieure de mon me. Je peux le chasser en pchant gravement. Il sabandonne sous la forme du pain. Il risque linjure du sacrilge. Il se dguise en pauvre. Je ne le regarde mme pas. Il m'arrive de le mpriser. Oui, Dieu se livre moi, sans condition. Et moi, pour lui? Oui, mais avec rticence. Que le Seigneur me donne de le reconnatre et de l'adorer partout o il se livre moi. Commentaire : La faiblesse apparente de Dieu n'en-lve rien sa toute-puissance. 5 tout moment, ce quil fait russit ; tes sen-tences le dominent de trs-haut. (Tous ses adver-saires, il les mprise.) Dieu domine l'adversaire qui russit. Explication : Ce misrable fort de ses raisonnements insignifiants et attach ses succs immdiats se prend pour un petit dieu. Il ignore ses adversaires.

  • I

    9

    Il mconnat sa ralit. Sa force lui vient du Sei-gneur. Il interprte le silence de son Crateur comme de limpuissance. Tt ou tard, il se courbera le nez dans la poussire devant son juge. Il ne vaut pas plus que ses idoles. 6 Il sest dit : Rien ne peut mbranler, je suis pour longtemps labri du malheur.

    Mon avenir est garanti.

    Explication : Cet impie senfonce dans son erreur. Il pense : Je suis solide comme le roc, personne ne peut me dtruire. Les malheurs, les dboires, les dfaites, la maladie, la mort : toutes les misres humaines ne le

    touchent pas. Il sestime in-vulnrable. Il ignore la fra-gilit de sa vie et de sa for-tune. Il nie la ralit, Dieu seul est Dieu et lui nest quun faux dieu. Le temps et l'exprience lui apprendront le contraire.

    Commentaire : Mais Dieu sait que, le jour o vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez

  • I

    10

    comme des dieux, qui connaissent le bien et le mal. (Gn 3,5). Les pcheurs, les blasphmateurs, les tyrans, les vo-leurs, les jouisseurs, les sadiques et les ivrognes ses-timent ternels, invulnrables et solides. Ils jouent aux faux dieux. Trs fragiles, ils vivent un pied dans la tombe. Les chrtiens infidles croupissent dans leurs pchs. Ils oublient lchance invitable. Mditation : O en suis-je face mon Dieu? Suis-je conscient de la fragilit de ma vie et de mes avoirs? Je mdite la grandeur infinie de mon crateur et sur ma petitesse dans le temps et lespace. Je mapprcie mieux comme crature humaine, comble par son Pre et enrichie de tant de qualits et de dons. Je dveloppe cette mdia-tion fondamentale. 7 Sa bouche qui maudit nest que fraude et vio-lence, sa langue, men-songe et blessure. La bouche du mchant rvle son cur. Explica-tion : La violence et la fourberie de l'ennemi inspi-

  • I

    11

    rent ses paroles. Sa langue menteuse blesse comme une pe. Jsus expliquait : Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de sa bouche, voil ce qui so