Rapport Atelier de Formation des Formateurs sur les Bonnes

  • View
    224

  • Download
    7

Embed Size (px)

Transcript

  • Atelier de formation de formateurs sur les bonnes pratiques dans le Secteur du FroidCotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Environnement Canada et le PNUE DTIE Programme ActionOzonePage 1 de 30

    PNUEFond Multilatral auxfins dapplication du

    Protocole de Montral

    RRaappppoorrtt

    Atelier de Formation des Formateurssur les

    Bonnes Pratiques dans le Secteur du Froid

    Cotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Organis par:Gouvernement du Bnin

    Ministre de lEnvironnement, de lHabitation et de lUrbanisme,

    Environnement Canada

    etProgramme des Nations Unies pour lEnvironnement (PNUE)

    Division Technologie, Industrie & Economie (DTIE)

    Financ par:Fonds Multilatral aux fins dapplication du Protocole de Montral

    Avec la contribution bilatrale du Canada

  • Atelier de formation de formateurs sur les bonnes pratiques dans le Secteur du FroidCotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Environnement Canada et le PNUE DTIE Programme ActionOzonePage 2 de 30

    SOMMAIRE

    Rsum 3

    1. Introduction 3

    2. Objectifs 4

    3. Rsultats attendus 5

    4. Participants 5

    5. Principe 6

    6. Contenu 7

    7. Rsultats 8

    8. Prolongements 8

    9. Evaluation par les participants 9

    10. AnnexesAnnexe 10.1 Programme de latelier de formationAnnexe 10.2 Liste des participantsAnnexe 10.3 Liste des Formateurs et IntervenantsAnnexe 10.4 Guide de formationAnnexe 10.5 Guide des travaux pratiquesAnnexe 10.6 Recommandations tablies par les participantsAnnexe 10.7 Evaluation par les participantsAnnexe 10.8 Liste des documents de rfrenceAnnexe 10.9 PNUE Programme ActionOzone DTIE

    9101417182122242727

  • Atelier de formation de formateurs sur les bonnes pratiques dans le Secteur du FroidCotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Environnement Canada et le PNUE DTIE Programme ActionOzonePage 3 de 30

    Rsum

    Le programme de formation des formateurs sur les bonnes pratiques dans le secteur du froid faitpartie intgrante dune dmarche globale visant rduire la consommation de CFC dans lesactivits de maintenance en froid et conditionnement dair au Bnin. Cette dmarche est dfiniedans le Plan de Gestion des Fluides Frigorignes (PGFF) du Bnin, qui a t approuv par leComit Excutif du Fond Multilatral lors de la 32me runion pour tre mis en application parle Canada en coopration avec le PNUE DTIE.

    Environnement Canada et le PNUE DTIE sont responsable de la mise en uvre du programmede formation sur les bonnes pratiques en matire de froid et de celle du programme de formationdes officiers des douanes sur le contrle et le suivi des importations et exportations des SAO.

    Lobjectif principal du programme de formation est de permettre la rduction de laconsommation de CFC dans le secteur du froid et du conditionnement dair au Bnin et defournir une aide ce pays en vue de respecter le calendrier dlimination des CFC prescrit par leProtocole de Montral. Ce programme se divise en deux phases : (1) la formation des formateurset (2) la formation des techniciens. Le suivi et lvaluation sappliquent aux deux phases. Lesformateurs, une fois forms, assureront la formation des autres techniciens du froid et duconditionnement dair du Bnin.

    Le rsultat attendu lissue de ce programme est une amlioration des mthodes utilises enmaintenance dans le domaine du froid tout en aidant celui-ci sorienter progressivement versles quipements nutilisant pas les CFC sans causer de difficults excessives aux utilisateurs.

    Ce rapport sera distribu aux participants de l'atelier de formation et sera aussi disponible sur lesite Internet du PNUE au http://www.uneptie.org/ozoneaction

    1. Introduction

    En rgle gnrale, dans les pays en dveloppement, le plus important secteur utilisant dessubstances appauvrissant lozone est celui du froid avec une prdominance des activits demaintenance des quipements contenant des CFC. Ainsi, des oprations telles que par exemple lavidange des installations mal effectues ont pour consquence lchappement de quantitsimportantes de CFC directement latmosphre.

    En 1998, le Bnin a consomm environ 28 tonnes mtriques de substances appauvrissant lozonedans le secteur du froid et du conditionnement dair.

    Une quantit significative de ces missions de CFC pourrait tre vite par ladoptionsystmatique de bonnes pratiques au cours des phases de conception, dinstallation, demaintenance et de mise hors service des quipements de froid et de conditionnement dair. Lesbonnes pratiques concernent des activits telles que la maintenance prventive, linspection, laformation, la rcupration et le recyclage ainsi que la scurit de manipulation des frigorignes.

  • Atelier de formation de formateurs sur les bonnes pratiques dans le Secteur du FroidCotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Environnement Canada et le PNUE DTIE Programme ActionOzonePage 4 de 30

    De bonnes pratiques sont le pralable la mise en place de toute action susceptible de permettreune rduction rapide de la consommation de CFC dans le secteur du froid.

    Le Bnin compte en 2001 environ 700 frigoristes oprant dans la maintenance des installationsde froid et de conditionnement dair. Sur ce nombre, une centaine peut tre considre commefrigoristes qualifis. Leur perfectionnement est ensuite le plus souvent acquis exclusivement parlexprience de terrain. Il faut ajouter que des techniciens "autodidactes" exercent dans ledomaine spcifique des quipements domestiques.

    Une interruption brutale de la disponibilit des frigorignes de type CFC pourrait affecter labonne marche des entreprises ou rduire leur rentabilit. Il est donc essentiel que les utilisateursde CFC puissent rduire et cesser leur consommation dune manire coordonne, planifie etsans surcot financier. Ladoption de dispositions telles que la rcupration et le recyclagepeuvent faciliter les consquences conomiques de larrt de lutilisation de CFC.

    Cest pourquoi la formation aux bonnes pratiques en matire de froid, au mme titre que lesactions progressives de reconversion des installations et de remplacement en temps voulu desfrigorignes ; fait partie de la stratgie globale dlimination des CFC. Ces mesures aideront leBnin atteindre les objectifs fixs par le Protocole de Montral en ce domaine, savoir larrtde la consommation de CFC en 2010.

    2. Objectifs

    Le principal objectif de cet atelier de formation de formateurs est de permettre la rduction de laconsommation de CFC dans le secteur du froid et du conditionnement dair au Bnin et daider lepays respecter le calendrier dlimination fix par le protocole de Montral par :

    - prendre conscience du phnomne de dgradation de la couche dozone- mettre en application les objectifs du Protocole de Montral- introduire et dmontrer des mthodes permettant dviter les fuites de frigorignes lors

    des oprations de maintenance prventive ou non programme, loccurrence larcupration et le recyclage

    - diffuser linformation sur les technologies disponibles ce jour, ne faisant pas appel auxCFC, et sur la reconversion des installations existantes

    - mettre en place un rseau permettant un change dinformations au sein du secteur- aider le pays afin de mener bien lobjectif dlimination dans une dmarche

    coordonne, planifie et sans surcots financiers, autorisant lutilisation des quipementsactuels utilisant les CFC jusquen fin de vie sur le plan conomique.

  • Atelier de formation de formateurs sur les bonnes pratiques dans le Secteur du FroidCotonou, Bnin, 14-18 janvier 2002

    Environnement Canada et le PNUE DTIE Programme ActionOzonePage 5 de 30

    3. Rsultats attendus

    Les rsultats escompts long terme de ce programme de formation sont le renforcement delusage de bonnes pratiques pour la maintenance des installations frigorifiques et laide ausecteur du froid en vue de sorienter progressivement vers les quipements ne faisant pas appelaux CFC sans causer de difficults excessives aux utilisateurs. Plus prcisment les principauxrsultats attendus sont les suivants :

    - une meilleure sensibilisation du public sur les effets nocifs de la dgradation de la couchedozone au travers des comptes rendus publis dans les mdias

    - une diminution ou une suppression des missions non contrles de frigorignes nocifspour lozone rendues possibles par ladoption de meilleures pratiques en matire demaintenance telles que: la prvention des fuites, la rcupration et le recyclage grce la formation des techniciens frigoristes

    - une suppression des rejets de CFC lors des oprations de vidange des installations- un usage accru des quipements ou technologies ne faisant pas appel aux CFC- une diminution de la consommation de CFC partir du moment o la reconversion

    progressive et le remplacement des quipements de froid et de conditionnement daircommencera.

    Il est attendu des centres de formation technique du Bnin quils incorporent le module deformation portant sur les bonnes pratiques en matire de froid en liaison avec le Protocole deMontral dans leurs programmes denseignement. Cela donnerait lassurance que les futurstechniciens issus de ces centres nauraient pas besoin dune formation complmentaire sur cesujet.

    4. Participants

    Au total, 28 personnes ont particip cet atelier de formateurs. Tous les participants avaient uneexprience professionnelle dans le secteur du froid certains dentre eux enseignaient le froid,dautres taient ingnieurs du froid de socit de maintenance ou artisans frigoristes.

    La liste des participants ainsi que leur origine professionnelle figure en Annexe 10.2.

    Pour cet atelier, le formateur tait M. Henri Dubon, consultant pour Environnement Canada,assist par Ron Verch, du Heating, Refrigeration and Air Conditioning Institute of Canada(HRAI)

    Monsieur Taofiki Oketokoon, coordonnateur du Bureau Ozone a prsent les grands axes delengagement du Bnin au regard