of 102 /102
Agence canadienne d’inspection des aliments Budget des dépenses 2007-2008 Partie III — Rapport sur les plans et les priorités Approuvé par : L’honorable Chuck Strahl Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre responsable de la Commission canadienne du blé

Agence canadienne d’inspection des aliments - tbs … · sûreté et sécurité des Canadiens. L’ACIA conservera son rôle important de protection de la sécurité de ... Salubrité

Embed Size (px)

Text of Agence canadienne d’inspection des aliments - tbs … · sûreté et sécurité des Canadiens....

  • Agence canadienne dinspection des aliments

    Budget des dpenses 2007-2008

    Partie III Rapport sur les plans et les priorits

    Approuv par :

    Lhonorable Chuck StrahlMinistre de lAgriculture et de lAgroalimentaire et ministreresponsable de la Commission canadienne du bl

  • Rapport sur les plans et les priorits

    2007-2008

  • Table des matires

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    Section I : Survol de lAgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11.1 Message du Ministre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11.2 Dclaration de la direction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31.3 Survol des plans et des priorits pour 2007-2008 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41.4 Prsentation de lAgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 81.5 Principaux problmes et risques stratgiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 111.6 Priorits de lACIA en 2007-2008. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

    Section II : Analyse dtaille des activits de programme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202.1 Protection des Canadiens contre les risques vitables pour la sant . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 232.2 Protection des consommateurs au moyen dun rgime de rglementation quitable et efficace . . . . . . . . . . . . . . . 342.3 Protection des ressources animales et vgtales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 502.4 Promotion de la scurit de lapprovisionnement alimentaire et des ressources agricoles du Canada . . . . . . . . . . . 622.5 Saine gestion de lAgence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 69

    Section III : Renseignements supplmentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 763.1 Renseignements sur lorganisation. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 763.2 Tableaux financiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 773.3 Plan de lAgence en matire de rglementation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 823.4 Initiatives horizontales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 3.5 Vrifications internes et valuations. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88

    Section IV : Annexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 894.1 Sommaire des modifications aux mesures du rendement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 894.2 Sigles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 944.3 Liens menant des sites Web . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96

  • Vision :Exceller en tant quorganisme de rglementation vocation scientifique fiable et respect des Canadiens etde la communaut internationale.

    Mission :Veiller la sant et au bien-tre des Canadiens, lenvironnement et lconomie en prservant la salubritdes aliments, la sant des animaux et la protection des vgtaux.

    nonc des valeurs :Nos valeursEn tant quemploys de lAgence canadienne dinspection des aliments...

    Nous accordons beaucoup dimportance la rigueur scientifique et aux comptences professionnelles ettechniques. Elles jouent dailleurs un rle crucial dans notre processus dcisionnel. Nous nadmettonsaucun compromis la dmarche scientifique pour obtenir les conclusions souhaites. Nous sommesconscients nanmoins que ce processus englobe dautres facteurs.

    La rputation et la crdibilit de lAgence sont essentielles sa capacit de raliser son mandat. Nousnous comportons de manire prserver la relation de confiance que nous entretenons tant linternequ lexterne.

    Nous sommes fiers de notre contribution la qualit de vie des Canadiens. Nous apprcions ledvouement et la capacit dintervention de tous les employs, au quotidien, et particulirement dans lessituations durgence.

    Nous apprcions la comptence, les qualifications et la motivation du personnel, dont les effortscontribuent aux rsultats de lAgence.

    Afin dlaborer des politiques et des stratgies efficaces, nous tenons compte du point de vue desintervenants touchs par nos dcisions.

    En tant quorganisme de rglementation, nous veillons protger notre indpendance face auxintervenants externes. Nous avons le courage de prendre des dcisions difficiles, susceptibles de dplaire,et de formuler des recommandations sans gard notre opinion.

    Nous nous engageons assurer notre bien-tre physique et psychologique.

    Agence canadienne dinspection des aliments

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    1

    Section I : Survol de lAgence

    1.1 Message du Ministre

    Jai le plaisir de prsenter le Rapport sur les plans et lespriorits 2007-2008 de lAgence canadienne dinspectiondes aliments (ACIA). Ce plan explique en dtail commentlAgence entend utiliser ses ressources pour sacquitterde son mandat : protger lapprovisionnement alimentaireainsi que les animaux et les vgtaux du Canada dontdpendent la salubrit et la qualit suprieure des aliments.

    En tant que ministre de lAgriculture et delAgroalimentaire, je suis fier des efforts que nousdployons pour travailler de concert avec tous lesintervenants pour crer un avenir florissant pour lesfamilles dagriculteurs et le secteur agroalimentaire etpour contribuer la sant et la scurit des Canadiens.En fait, la collaboration est la caractristique principalede ce portefeuille. Notre action concerte nous permetde faire de grands pas lappui des agriculteurs canadiens,tout en tablissant le secteur sur une fondation solidepour le long terme.

    Le portefeuille de lagriculture comprend Agriculture etAgroalimentaire Canada, lAgence canadienne dinspectiondes aliments, le Conseil national des produits agricoles,la Commission canadienne du lait, la Commissioncanadienne des grains et Financement agricole Canada.Les organismes du portefeuille ont tous des mandatsdiffrents, mais ils ont un objectif commun : rendrenotre secteur agricole et agroalimentaire plus vigoureux,plus concurrentiel et viable pour lavenir.

    Au cours des prochaines annes, llaboration et la mise en uvre de la prochaine gnration de politiquesagricoles et agroalimentaires constitueront la cl

    du succs pour le secteur agricole et agroalimentaire. Nosproducteurs ont besoin de politiques et de programmesgouvernementaux qui sont continuellement mis jourpour les aider prosprer dans lconomie en volutionrapide et grer les risques inhrents du secteur. Jecompte sur lnergie et lexpertise du portefeuille delagriculture et de lagroalimentaire pour transformer cesnouvelles orientations stratgiques en une ralit prosprepour le secteur agricole et agroalimentaire canadien.

    Cette anne constituera une tape cl pour lAgence cesera une priode de rflexion alors que lAgence clbrerason dixime anniversaire et dix ans de ralisations. Cesera galement une anne tourne vers lavenir, puisquequon laborera un nouveau Plan dentreprise qui rem-placera le plan courant, qui couvre la priode 2003-2008.

    En nous tournant vers lavenir et en planifiant pour lui, nous continuons soutenir, dans nos actions et nospriorits, le programme du gouvernement du Canada. La sant des Canadiens constitue une priorit essentiellepour le gouvernement. LACIA travaillera en collaborationavec ses partenaires de portefeuille afin dassurer la sant,sret et scurit des Canadiens. LACIA conservera son rle important de protection de la scurit delapprovisionnement alimentaire canadien en obtenantune meilleure conformit aux rglements et encommuniquant aux Canadiens les risques lis auxaliments. En outre, lACIA continuera faire preuvedexcellence dans ses activits visant protger la basede ressources animales et vgtales ses rcoltes, sesforts et ses animaux dlevage contre les parasites et les maladies.

  • Linnovation, la comptitivit et la productivit formentla base de lamlioration du bien-tre conomique dusecteur agroalimentaire canadien. LAgence continuera mettre en place et maintenir des programmes, desrglements et des politiques visant fournir des possi-bilits de dveloppement conomique, ragir de faonefficace aux menaces notre environnement et voir ce que les rglements soient justes et appliqus defaon uniforme.

    LACIA demeure dtermine travailler avec lesintervenants afin dadopter des mesures de contrleaxes sur le risque et fondes sur des donnes scientifiquesvalides et tenant compte des ralits socio-conomiques,et de ragir de faon rapide et efficace aux urgences.

    Agence canadienne dinspection des aliments

    LACIA fera rapport sur les progrs raliss dans la miseen uvre de ce plan dans son Rapport ministriel sur lerendement de 2007-2008

    Le ministre de lAgriculture et de lAgroalimentaire et ministre responsable de la Commission canadienne du bl,Lhonorable Chuck Strahl

    2

  • 1.2 Dclaration de la direction

    Je soumets, aux fins de dpt au Parlement, le Rapportsur les plans et les priorits (RPP) de 2007-2008 delAgence canadienne dinspection des aliments.

    Le prsent document a t prpar conformment auxprincipes de prsentation des rapports noncs dans leGuide de prparation de la Partie III du Budget desdpenses 2007-2008 : Rapports sur les plans et lespriorits et Rapports ministriels sur le rendement :

    Il est conforme aux exigences prcises de dclarationfigurant dans les lignes directrices du Secrtariat duConseil du Trsor.

    Il repose sur les rsultats stratgiques et larchitecturedes activits de programmes du ministre qui ont tapprouvs par le Conseil du Trsor.

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    3

    Il prsente une information cohrente, complte,quilibre et fiable.

    Il fournit une base pour la reddition de comptes lgard des rsultats obtenus avec les ressources et lesautorisations qui lui sont confies.

    Il rend compte de la situation financire en fonction deschiffres des dpenses prvues approuves provenantdu Secrtariat du Conseil.

    Franois GuimontPrsidentAgence canadienne dinspection des aliments

    Mars 2007

  • 4

    1.3 Survol des plans et des priorits pour 2007-2008

    Agence canadienne dinspection des aliments

    * Les ressources attribuables la gouvernance et la gestion ont t alloues au prorata aux quatre rsultats stratgiques quenglobe lArchitecture des activits deprogramme de lACIA.

    MANDAT DE LACIA

    LAgence canadienne dinspection des aliments (ACIA) a pour mandat de protger lapprovisionnement alimentaire ainsique les animaux et les vgtaux du Canada dont dpendent la salubrit et la qualit suprieure des aliments.

    RSULTATS DU GOUVERNEMENT DU CANADA

    Des Canadiens en sant

    Un march quitable et scuris

    Une croissanceconomique forte

    Un partenariatnord-amricain fortet mutuellementavantageux

    CONTRIBUTION DE LACIA

    NOSRSULTATSSTRATGIQUES

    Protger lesCanadiens contre les risquesvitables pour la sant lis la salubrit desaliments ou latransmission desmaladies animalesaux humains

    Protger lesconsommateurs aumoyen dun rgime de rglementation justeet efficace pour lesaliments, les animaux et les vgtaux, lappui des marchscomptitifs, nationaux et internationaux

    Assurer le maintiendes ressourcesvgtales etanimales

    Scurit contre les menacesdlibres enversles ressourcesagricolescanadiennes

    ACTIVITS DEPROGRAMME

    Salubrit desaliments et santpublique

    Sciences etrglementation

    Protection desressources animaleset vgtales

    Scuritpublique

    Gouvernance et gestion

    SOUS-ACTIVITS

    Grer les risqueslis la salubritdes aliments

    Contrler latransmission de maladiesanimales auxhumains

    Effectuer de larecherche enrglementationsur la salubritdes aliments, lanutrition et lasant publique

    Promouvoir unerglementation fondesur des principesscientifiques prouvs

    Maintenir un cadre derglementation efficace

    Protger lesconsommateurs et lemarch contre lespratiques dloyales

    Certifier lesexportations

    Effectuer de larecherche enrglementation sur lesexportations et lespratiques dloyales

    Protger lescultures et lesforts du Canada

    Protger les ani-maux dlevage et les animauxaquatiques duCanada

    valuer lesproduits agricoles

    Effectuer de larecherche enrglementationsur la protectiondes ressourcesanimales etvgtales

    Se prparer intervenir en casdurgence

    Renforcer lacapacit deragir en casdurgence

    Effectuer de larecherche enrglementationsur la scuritpublique

    Finances etadministration

    Gestion desressourceshumaines

    Gestion delinformation

    Communicationsinternes

    Gouvernance,planification etgrance internes

    Servicesjuridiques

    DPENSESPRVUES EN2007-2008(EN MILLIONSDE DOLLARS)

    352,4 93,7 111,7 81,6 s.o.*

    FONDEMENTS DE LACIA

    Des principes scientifiques prouvs Une base de rglementation efficace Une excution efficace des inspections Des partenariats solides

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    5

    Budget de lAgence

    1 Changements dans les niveaux de ressources entre 2007-2008 et 2008-2009 : La baisse des ressources financires denviron 30,9 millions de dollars est due principalement la temporarisation du financement allou lencphalopathie spongiforme bovine (ESB) (23,3 millions de dollars)en ce qui concerne les Retraits des matriels risques spcifis des marchs de lalimentation et du retour dans les marchs dexportation et les Garanties de lavenir delindustrie du buf au Canada et au Cadre stratgique pour lagriculture (5,3 millions de dollars).

    2 Changements dans les niveaux de ressources entre 2008-2009 et 2009-2010 : La baisse des ressources financires denviron 42,9 millions de dollars estprincipalement attribuable la temporarisation du financement allou lESB (16,7 millions de dollars) en ce qui concerne le Repositionnement de lindustriecanadienne du buf et des bovins et les Mesures visant modifier le Programme de redressement dans le sillage de lESB, en facilitant la transition desindustries bovines et des autres ruminants et au Rgime canadien des produits biologiques (2,6 millions de dollars) mis en uvre pour sauvegarder lacrdibilit du secteur canadien des produits biologiques et atteindre un statut dquivalence permettant de maintenir laccs au march de lUnion europenne.Elle est aussi lie la baisse des ressources majeures en immobilisations pour la prparation face linfluenza aviaire et la pandmie dinfluenza (20,0millions de dollars) qui avaient t accordes pour 2008-2009 seulement, et la diminution du financement des efforts dradication de la sharka (2,0 millionsde dollars).

    Priorits de lAgence

    Priorit Type

    1. Amliorer la conformit aux rglements Permanente

    2. Appuyer le programme daction en faveur de la productivit et de la comptitivit en matire dinnovation Permanente

    3. Aller de lavant avec les grandes initiatives de rglementation Permanente

    4. Faire en sorte que lACIA demeure prte intervenir en cas dinfluenza aviaire (IA) ou dautres zoonoses et de maladies ou de ravageurs des plantes

    Permanente

    5. Poursuivre la gestion du programme daction de lACIA Permanente

    Ressources humaines et financires

    Ressources financires (en millions de dollars) 2007-2008 2008-20091 2009-20102

    Dpenses prvues brutes 694,4 663,5 620,6

    Moins : Rentres disponibles 55,0 55,0 55,0

    Dpenses prvues nettes 639,4 608,5 565,6

    Ressources humaines (ETP) 6 464 6 256 6 125

  • 6

    Agence canadienne dinspection des aliments

    ACTIVIT DE PROGRAMMES PAR RSULTAT STRATGIQUE

    DPENSES PRVUES(EN MILLIONS DE DOLLARS)

    CONTRIBUE LA PRIORITSUIVANTE2007-2008 2008-2009 2009-2010

    Rsultat stratgique : Protger les Canadiens contreles risques vitables pour la sant lis la salubrit desaliments ou la transmission de maladies animales auxhumains.Activit de programme : Salubrit des aliments etsant publiqueRsultats prvus Les aliments qui quittent les tablissements enregistrs

    au fdral des fins de commerce interprovincial oudexportation ou qui sont imports au Canada sontsalubres et propres lalimentation humaine.

    Les incidents lis la salubrit des aliments qui quittentles tablissements non enregistrs au fdral et qui sontproduits par eux sont rgls.

    Les rappels et les incidents lis la salubrit des alimentssont matriss en temps voulu et comme il convient.

    Les maladies animales transmissibles aux humains sontsous contrle dans les populations animales.

    Pour prendre ses dcisions relatives la salubrit desaliments, la nutrition et la sant publique, lAgenceeffectue des recherches solides et suffisantes sur larglementation en vigueur.

    352,4 307,3 290,6 Amliorer laconformit auxrglements

    et

    Faire en sorte quelACIA demeureprte intervenir en cas dinfluenzaaviaire (IA) oudautres zoonoses et de maladies ou de ravageurs des plantes

    Rsultat stratgique : Protger les consommateurs aumoyen dun rgime de rglementation juste et efficace pourles aliments, les animaux et les vgtaux lappui desmarchs comptitifs nationaux et internationaux. Activit de programme : Sciences et rglementationRsultats prvus : LAgence contribue llaboration et la mise en uvre

    de rgles, de normes et dententes internationales aumoyen de ngociations internationales.

    LAgence applique des principes scientifiques prouvset actuels pour llaboration de normes, de procdures et de mthodes oprationnelles nationales.

    LAgence veille au maintien dun cadre derglementation national transparent, fond sur desprincipes scientifiques prouvs et des rsultats.

    Elle dcourage ladoption de pratiques commercialestrompeuses et inquitables.

    Les exigences dautres gouvernements en matiredimportation sont respectes.

    Pour prendre ses dcisions concernant llaboration et lexamen rglementaires, la prvention de pratiquesdloyales et les exportations, lAgence effectue desrecherches solides et suffisantes sur la rglementation en vigueur.

    93,7 118,2 115,6 Appuyer leprogramme dactionen faveur de laproductivit et de la comptitivit enmatire dinnovation

    et

    Aller de lavant avec les grandesinitiatives derglementation

    Sommaire des priorits par rsultat stratgique, 2007-2008

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    7

    ACTIVIT DE PROGRAMMES PAR RSULTAT STRATGIQUE

    DPENSES PRVUES(EN MILLIONS DE DOLLARS)

    CONTRIBUE LA PRIORITSUIVANTE2007-2008 2008-2009 2009-2010

    Rsultat stratgique : Assurer le maintien desressources animales et vgtales Activit de programme : Protection des ressourcesanimales et vgtalesRsultats prvus : Lentre et la propagation au pays des maladies et des

    ravageurs des vgtaux rglements sont sous contrle. Lindustrie se conforme aux lois et la rglementation

    fdrales concernant les cultures et les forts du Canada. Lentre et la propagation au pays des maladies

    animales rglementes sont sous contrle. Lindustrie se conforme aux lois et la rglementation

    concernant llevage du btail. Les produits agricoles respectent les exigences des lois et

    de la rglementation fdrale. Pour prendre ses dcisions (y compris en matire de

    rglementation) concernant la sant animale et vgtale,lAgence effectue des recherches solides et suffisantes surla rglementation en vigueur.

    111,7 105,0 103,3 Amliorer laconformit auxrglements

    et

    Appuyer leprogramme dactionen faveur de laproductivit et de lacomptitivit enmatire dinnovation

    et

    Faire en sorte quelACIA demeureprte intervenir en cas dinfluenzaaviaire (IA) oudautres zoonoses et de maladies ou de ravageurs des plantes

    Rsultat stratgique : Scurit contre les menacesdlibres envers les rserves alimentaires et les ressourcesagricoles canadiennes. Activit de programme : Scurit publiqueRsultats prvus : LAgence est bien prpare intervenir efficacement et

    rapidement dans les situations durgence. LAgence a la capacit voulue pour intervenir dans les

    situations durgence. Pour prendre ses dcisions concernant la scurit

    publique, lAgence effectue des recherches solides etsuffisantes sur la rglementation en vigueur.

    81,6 78,0 56,1 Faire en sorte quelACIA demeureprte intervenir en cas dinfluenzaaviaire (IA) oudautres zoonoses et de maladies ou de ravageurs des plantes

    Rsultat : Saine gestion de lAgenceActivit de programme : Gouvernance et gestionRsultats prvus : Daprs lvaluation par rapport auxmesures de la pratique de gestion et aux indicateurs duCadre de responsabilisation de gestion (CRG).

    s.o.* s.o.* s.o.* Poursuivre la gestiondu programmedaction de lACIA

    * Les ressources attribuables la gouvernance et la gestion ont t alloues au prorata aux quatre rsultats stratgiques que comprend lArchitecture des activitsde programme de lACIA.

    Sommaire des priorits par rsultat stratgique, 2007-2008 (suite)

  • 8

    1.4 Prsentation de lAgence

    LACIA est la plus importante agence de rglementation fondement scientifique au Canada. Elle est charge de mettre en uvre tous les programmes fdrauxdinspection des aliments, de protection des vgtaux et de sant animale, ainsi que de protection desconsommateurs en ce qui concerne les aliments. Plus de 6 100 professionnels travaillent dans tout le Canada,dans la Rgion de la capitale nationale et dans les quatresecteurs oprationnels de lAtlantique, du Qubec, delOntario et de lOuest. La cl de la russite de lACIArside dans quatre facteurs ou lments interdpendants des principes scientifiques prouvs, une bonnerglementation, des inspections efficaces et despartenariats solides.

    Des principes scientifiquesprouvs LACIA sappuie sur des bases scientifiques pour concevoiret administrer ses programmes et prendre ses dcisionsen matire de rglementation. La recherche scientifiquecontribue aux principes scientifiques prouvs quitaient les processus dlaboration de politiques et deprise de dcisions de lAgence. La science est un outilimportant pour faire face des situations nouvellescomme lvaluation de la salubrit des nouveaux produitsissus de la biotechnologie et les problmes poss parlinfluenza aviaire (IA) et lencphalopathie spongiformebovine (ESB). Parmi les mthodes scientifiques qui luisont utiles pour accomplir son travail quotidien,mentionnons les techniques de laboratoire, lvaluationdes risques, la surveillance, la recherche et llaborationde technologies. LAgence effectue galement desanalyses de donnes issues de la recherche scientifiqueet dautres informations afin de pouvoir donner des aviset des renseignements scientifiques permettant auxresponsables de lACIA de reprer les problmes nouveaux

    Agence canadienne dinspection des aliments

    et de sy prparer. Le savoir-faire scientifique de lACIAcontribue intgralement llaboration de politiques de rglementation non seulement au Canada, mais dansle monde entier, et jette les bases, au moyen dalimentssrs et de vgtaux et danimaux sains, de possibilitsconomiques dcoulant de la confiance dans le marchcanadien et international.

    Une bonne rglementationPour quun rgime de rglementation soit efficace, lesautorisations lgislatives doivent tre conformes au mandatde lorganisme et tre suffisamment gnrales pourpermettre dassumer toute la gamme de responsabilitsse rattachant au mandat. Par ailleurs, les rglementsdoivent tre clairs, applicables, justes et appliqus demanire uniforme. LACIA examine continuellement sesautorisations lgislatives et met jour ses rglementsafin dtre mieux en mesure de contribuer la ralisationdes objectifs de la politique gouvernementale en tenantcompte du contexte national et international dans lequellAgence sacquitte de ses responsabilits. Ainsi, lACIAappuie linitiative de rglementation intelligente visant amliorer le systme de rglementation du gouvernementdu Canada.

    LACIA reprsente le Canada au sein des organismes denormalisation soccupant des questions relatives lasalubrit des aliments et la sant des animaux et desvgtaux. LAgence est charge de rglementer les produitsimports et exports, et nos actions sont soumises desobligations internationales, principalement en vertu delAccord sur les mesures sanitaires et phytosanitaires delOrganisation mondiale du commerce (OMC). LACIAmettra jour son plan international afin de mieux mettrede lavant les priorits de lAgence et du Canada au cours de llaboration et de la mise en uvre du Cadrerglementaire international; des relations et des accordsbilatraux; de lassistance technique et de laffectation de docteurs en mdecine vtrinaire trangers.

  • Des inspections efficacesLACIA est charge de ladministration et delapplication de 13 lois fdrales et de leurs rglementsrespectifs. Les secteurs rglements par lAgence sontlagriculture, lagroalimentaire, les poissons et lesproduits de la mer, lhorticulture et la foresterie. Lesproduits susceptibles dtre inspects ou certifis parlAgence vont des facteurs de production agricoles, telsque les semences, les aliments du btail et les engrais,jusquaux aliments frais notamment la viande, lepoisson, les ufs, les produits laitiers, les fruits et les lgumes et aux aliments cuisins et emballs.

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    9

    LACIA dfinit les priorits en matire de mise enconformit et dapplication de la loi en fonction destratgies fondes sur le risque scientifiquement tablies.La conformit aux lois et rglements applicables est value laide dinspections, de vrifications et dchantillonnages des produits. Afin de faciliter lamise en conformit, lAgence organise des activits deformation et de sensibilisation qui visent clarifier lesnormes et les prescriptions de la loi et les faire mieuxcomprendre aux parties rglementes. Lorsque lACIAconstate un cas important de non-conformit, elle utiliseune vaste gamme dapproches, allant des avertissementsverbaux et crits des amendes administratives et despoursuites, pour faire appliquer la loi. Pour sacquitterefficacement de son mandat, elle doit imprativementconcevoir, mettre au point et examiner des outils et desprocds dinspection.

    Des partenariats solidesLACIA mne bien son mandat principalement dans des domaines de comptence et de responsabilitpartages. Pour y parvenir, elle doit imprativementconstituer des partenariats solides avec dautresministres fdraux, ainsi quavec des administrationsprovinciales, territoriales et municipales. En 2005,lACIA, par lentremise du Comit de rglementationfdral-provincial-territorial de sous-ministres adjoints(Comit FPT), a fourni les comptences et donn lesconseils stratgiques ncessaires llaboration et lamise en uvre de projets coordonns de rglements et de programmes FPT. Le Comit FPT se penchera sur des questions relatives aux aliments (tels que la rformede linspection des viandes), aux animaux (comme laprparation en vue dune intervention en cas dapparitionde linfluenza aviaire et une stratgie nationale intgresur la sant des animaux) et aux vgtaux (telle quunestratgie nationale intgre sur la bioscurit vgtale),ainsi que sur des questions pouvant avoir desrpercussions sur le systme canadien dinspection des aliments.

    CADRE LGAL DE LACIA

    Loi sur les sanctions administratives pcuniaires en matire dagriculture et dagroalimentaire

    Loi sur les produits agricoles au Canada

    Loi sur lAgence canadienne dinspection des aliments

    Loi sur lemballage et ltiquetage des produits deconsommation (en ce qui concerne les aliments)

    Loi relative aux aliments du btail

    Loi sur les engrais

    Loi sur linspection du poisson

    Loi sur les aliments et drogues (en ce qui concerne les aliments)

    Loi sur la sant des animaux

    Loi sur linspection des viandes

    Loi sur la protection des obtentions vgtales

    Loi sur la protection des vgtaux

    Loi sur les semences

  • 10

    Au sein du portefeuille de lAgriculture, lACIAentretient des rapports bilatraux importants avecAgriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) et laCommission canadienne des grains (CCG). La mise en uvre du Cadre stratgique pour lagriculture (CSA)constitue un lment cl du partenariat avec AAC. Les initiatives finances en vertu du Cadre et mises enuvre par lACIA visent llaboration et ladoption derglements afin de surveiller la fabrication des alimentsmdicamenteux ainsi que, avec les provinces,lapplication du Programme de reconnaissance de lasalubrit des aliments la ferme. Comme les ententes

    Agence canadienne dinspection des aliments

    en cours dans le cadre du CSA expireront en 2008, les ministres fdraux, provinciaux et territoriaux delAgriculture se sont engags travailler la prochainegnration de politiques agricoles et agroalimentairesafin dassurer un secteur plus stable, prvisible etrentable. LACIA, de concert avec ses partenaires duportefeuille de lAgriculture et de lAgroalimentaire,semploie activement laborer la prochaine gnrationde politiques agricoles et agroalimentaires.

    Dans le domaine de la salubrit de lapprovisionnementalimentaire, la responsabilit lgislative fdrale estpartage. Sant Canada est tenu dtablir des politiqueset des normes concernant la salubrit et la qualitnutritionnelle des aliments vendus au Canada et dvaluerlefficacit des programmes de lACIA afin dassurer lerespect des normes prescrites. LACIA prend en chargeles activits de conception et dexcution de linspectiondes aliments et de la conformit et de lapplication de la loi, ainsi que de llaboration des rglements et despolitiques sur ltiquetage non li la sant et lasalubrit des aliments et de leurs normes de composition.En ce qui concerne lactivit visant la sant animale et vgtale et la salubrit des aliments aux frontires et autres points dentre du Canada, lACIA tablit despolitiques et des normes, que fait appliquer lAgence des services frontaliers du Canada (ASFC). La relationentre lACIA et lASFC est au centre des efforts visant empcher lentre despces envahissantes au Canada.Enfin, et la lumire de la menace que reprsentent leszoonoses pour la sant humaine et de la ncessit deprotger les Canadiens contre les menaces pour notrescurit, dlibres et non intentionnelles, lACIA atabli de solides relations de collaboration avec lAgencede sant publique du Canada (ASPC) et Scurit publiqueet Protection civile Canada (SPPCC).

    PRINCIPAUX PARTENAIRES FDRAUX DE LACIA

    Sant Canada

    Agriculture et Agroalimentaire Canada

    Agence de sant publique du Canada

    Commission canadienne des grains

    Scurit publique et Protection civile Canada

    Agence des services frontaliers du Canada

    Pches et Ocans Canada

    Ressources naturelles Canada, y compris le Service canadien des forts

    Affaires trangres et Commerce internationalCanada

    Environnement Canada, y compris le Service canadien de la faune

  • La recherche scientifique est complexe et requiert desliens solides avec dautres organismes ayant des intrtset des responsabilits similaires afin de maximiser lesavantages. LAgence entretient des liens en matire derecherche avec dautres organismes fdraux, commeAgriculture et Agroalimentaire Canada, Sant Canada,lAgence de sant publique du Canada et le Servicecanadien des forts et, au besoin, elle collabore avec lesprovinces, des universits et le secteur priv. En raisonde la nature mondiale de nombreuses questions quirelvent de son mandat, lAgence entretient galementdes liens avec le milieu de la recherche international.Llargissement et lamlioration de ces collaborationsconstituent une priorit pour lAgence. Celle-ci consultergulirement les experts scientifiques quand ellelabore des rglements, des politiques, des programmes,des mthodes et des procdures dinspection et des essaiset interventions durgence. LACIA reconnat dailleurslimportance cruciale dune collaboration troite avec le large ventail de ses intervenants, savoir les partiesquelle rglemente, comme les tablissements et lesimportateurs enregistrs, les agriculteurs ainsi que lesassociations reprsentant les consommateurs, la santpublique, la protection des animaux et les intrtsenvironnementaux.

    Sur la scne internationale, lACIA sefforce de promouvoirun cadre de rglementation international, en rapportavec son mandat, qui est transparent et fond sur desrgles et des principes scientifiques. Pour faire valoir lesobjectifs du Canada en matire de rglementation, elleparticipe plusieurs accords internationaux et bilatrauxou en prend linitiative. Conformment son cadre decoopration internationale en matire de rglementation,lACIA entretient dtroites relations avec dimportantshomologues trangers responsables de la rglementation.

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    11

    1.5 Principaux problmes et risques stratgiques

    La capacit de lAgence obtenir ses rsultats stratgiquesdpend de sa capacit reconnatre, valuer et grerle risque.

    Conformment lengagement quelle a pris de procder une planification fonde sur le risque et dintgrer lespratiques de gestion du risque ses processus dcisionnels,lAgence a men bien un processus intensif didentifi-cation et dvaluation du risque, qui a mis en videncedix problmes et risques stratgiques cls. Chacun dentreeux requiert une intervention de gestion sur une baseprioritaire. En consquence, chaque priorit de lACIAen 2007-2008 est assortie dactivits particulires visantdirectement attnuer ces problmes et risques. LACIAeffectuera un examen approfondi de ses problmes etrisques stratgiques cls en 2007-2008, au moment dellaboration de son plan stratgique long terme.

    Le tableau qui suit renferme une description de tous lesproblmes et risques stratgiques de lACIA et prcise lapriorit accorde au risque en 2007-2008. Les stratgiesdattnuation des risques sont prsentes en dtail lasection II du prsent document.

  • 12

    Agence canadienne dinspection des aliments

    PRINCIPAUX PROBLMES ET RISQUES STRAGGIQUESPRIORITS EN 2007-2008

    Maladies dorigine alimentaire

    Les Canadiens ont accs un approvisionnement alimentaire salubre et nutritif. LACIA et sespartenaires en matire de rglementation ainsi que les industries et les groupes de dfensedes consommateurs se sont efforcs de rduire considrablement la menace de maladiesdorigine alimentaire au Canada, mais le risque que de telles maladies apparaissentsubsistera toujours. LAgence a deux proccupations bien prcises. La premire a trait ausecteur non enregistr au fdral lequel englobe un grand nombre dtablissementsfabriquant et distribuant des aliments. Les produits de ce secteur sont soumis unerglementation, mais les tablissements qui ne sont pas enregistrs au fdral ne sont pasassujettis lobligation denregistrement au fdral, qui leur impose des obligations plustendues et plus prventives concernant la scurit des aliments. La deuxime proccupationest lie la quantit et la diversit croissantes des produits alimentaires imports. Toutchangement dans les habitudes de consommation et la structure des changes commerciauxpeut entraner de nouveaux risques de maladies dorigine alimentaire. La responsabilit lgard de ce secteur est partage avec les provinces.

    Amliorer laconformit auxrglements

    Plan dtaill : section 2.1a

    Apparition et propagation de maladies animales affectantltre humain (zoonoses)

    Les animaux, aussi bien domestiques que sauvages, peuvent transmettre des agentspathognes ltre humain. Entre autres exemples dvnements ou de maladies dorigineanimale risquant de se rpercuter sur la sant publique, on peut citer lencphalopathiespongiforme bovine (ESB), linfluenza aviaire, la propagation du virus du Nil occidental et la dtection de nouvelles souches du virus de la rage. Linsuffisance des connaissancesscientifiques sur la nature et la transmission des nouvelles maladies et linfrastructuresanitaire publique inadquate pour les animaux rendent leur gestion encore plus complexe.LACIA protge les Canadiens contre ces types de maladies en travaillant en troitecollaboration avec les professionnels de la sant animale, les leveurs, les provinces et la communaut internationale pour promouvoir la dtection rapide, la dclaration et lecontrle des maladies.

    Faire en sorte quelACIA demeure prte intervenir en casdinfluenza aviaire(IA) ou dautreszoonoses et demaladies et deravageurs des plantes

    Plan dtaill : section 2.1b, 2.4a

    Cadre de rglementation international

    La prservation et le renforcement dapproches fondes sur des principes scientifiques et des rgles dans le cadre de rglementation international aidera le Canada atteindre sesobjectifs en matire de rglementation, assurer sa scurit et protger les exportateurscanadiens contre les obstacles discriminatoires et inutiles. LAgence doit continuer uvrerdans des institutions internationales en vue dlaborer et de mettre en place des rglesinternationales, et dans dautres tribunes internationales pour promouvoir llaboration denormes et de politiques internationales fondes sur des principes scientifiques prouvs, afindtre certaine de protger la vie ou la sant humaine, animale ou vgtale et lcosystmedans un monde o le commerce est en pleine expansion.

    Appuyer leprogramme dactionen faveur de laproductivit et de lacomptitivit enmatire dinnovation

    Aller de lavant avecles grandes initiativesde rglementation

    Plan dtaill : section 2.2a, 2.2b, 3.3

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    13

    PRINCIPAUX PROBLMES ET RISQUES STRAGGIQUESPRIORITS EN 2007-2008

    Cadre lgislatif national

    Des lois obsoltes et des pouvoirs insuffisants pourraient empcher lACIA de sacquitterpleinement de son mandat avec efficacit. LACIA continuera dadopter des mcanismesafin dactualiser et de moderniser son cadre lgislatif.

    Appuyer leprogramme dactionen faveur de laproductivit et de lacomptitivit enmatire dinnovation

    Aller de lavant avecles grandes initiativesde rglementation

    Plan dtaill : section 2.2b, 3.3

    Entre et propagation de phytoravageurs, de parasites etde maladies des vgtaux et des animaux rglementsportant atteinte aux ressources

    Lexistence de ressources animales et vgtales saines et durables est dune importancecruciale pour les objectifs environnementaux et sociaux et lconomie du Canada. LACIA,de concert avec ses partenaires, prend de nombreuses mesures pour relever et rduire lesmenaces pesant sur les ressources animales et vgtales, qui vont des enqutes et descontrles des dplacements lradication et aux interventions durgence. Les multiplesvoies dentre au Canada de maladies animales et vgtales ainsi que les ventuellesrpercussions environnementales, et dans une certaine mesure, conomiques et socialesquauraient une grande pidmie dune m'aladie animale ou la propagation dunphytoravageur font de cette mission un grand dfi auquel lAgence doit continuer sattaquer activement.

    Faire en sorte quelACIA demeure prte intervenir en casdinfluenza aviaire (IA)ou dautres zoonoseset de maladies et deravageurs des plantes

    Plan dtaill : section 2.3a, 2.3b

    Prparation et intervention en cas durgence

    Un systme dintervention durgence efficace et la capacit de prvenir, de dtecter etdintervenir sont essentiels au maintien de la scurit publique au Canada face auxpressions accrues. LAgence doit cet gard prvoir des procdures dinterventiondurgence bien planifies pour protger les aliments, les animaux et les vgtaux contretout vnement accidentel ou intentionnel. LAgence doit aussi tre capable dagirrapidement et efficacement en cas durgence civile ou nationale. Elle reconnat quunecoopration troite avec les organisations de rglementation qui sont ses partenaires, ycompris dautres pays, est absolument indispensable au succs de ses mesures de scurit.

    Faire en sorte quelACIA demeure prte intervenir en casdinfluenza aviaire (IA)ou dautres zoonoseset de maladies et deravageurs des plantes

    Plan dtaill : section 2.4a, 2.4b

  • 14

    Agence canadienne dinspection des aliments

    LACIA reconnat que certains de ces risques, tels que les maladies dorigine alimentaire, les zoonoses et lapparitionet la propagation de maladies animales et vgtales, existeront sans doute toujours. Par consquent, elle se donne pourobjectif den rduire la probabilit et les consquences en renforant sa capacit de les grer. Quant aux risquesrestants, elle devrait pouvoir les grer entirement avec le temps grce une planification soigneuse et la mise enuvre des plans suivants. Tout au long du prsent document, les stratgies cls dattnuation des risques sontsignales par le symbole o .

    PRINCIPAUX PROBLMES ET RISQUES STRAGGIQUESPRIORITS EN 2007-2008

    Demande de services nouveaux et valeur ajoute

    La demande accrue de services nouveaux et valeur ajoute de la part des producteurs et desconsommateurs devrait exercer une pression supplmentaire sur les ressources. Par exemple,lAgence doit tre capable dabsorber le surplus de travail attribuable la croissance desindustries nationales, telles que louverture de nouvelles usines de traitement des viandes, et derpondre aux demandes plus nombreuses dinspection et de certification des produits. Elle doitgalement tre en mesure de rpondre aux proccupations et aux besoins grandissants desconsommateurs, par exemple des demandes de renseignements plus prcis sur la teneur enlments nutritifs et les mthodes de production (biologique, nourri au grain, etc.) des produitsalimentaires.

    Poursuivre la gestiondu programmedaction de lACIA

    Appuyer leprogramme dactionen faveur de laproductivit et de la comptitivit enmatire dinnovation

    Plan dtaill : section 2.2b, 2.5, 3.3

    Information sur le rendement

    Il faut amliorer linformation sur le rendement si lon veut faciliter la prise de dcisionsquotidiennes et stratgiques et tre en mesure de rendre compte des rsultats au publiccanadien. En outre, il faut se prmunir contre le risque de perte de donnes lectroniques sur lesquelles repose ltablissement de linformation sur le rendement.

    Poursuivre la gestiondu programmedaction de lACIA

    Plan dtaill : section 2.5

    Ressources financires et humaines

    LACIA est toujours aux prises avec la ncessit de grer les ressources pour mener ses activitscourantes, effectuer des investissements stratgiques dans le remaniement de programmes, et rpondre aux situations durgence touchant la sant des animaux et la protection desvgtaux. En ce qui concerne les ressources humaines, lAgence doit toujours disposerdemploys possdant les comptences, les connaissances et les capacits requises pour greret assumer pleinement ses obligations en matire de rglementation devant les nouveauxrisques et technologies, ce qui ncessite une formation, un recrutement et un maintien deleffectif appropris et efficaces.

    Poursuivre la gestiondu programmedaction de lACIA

    Plan dtaill : section 2.5

    Conception de programmes

    Les perces technologiques et les progrs scientifiques entranent la cration de produitsnouveaux pour lenvironnement canadien et les systmes agricoles. De plus, les progrs de lascience rendent souvent ncessaire ladoption de nouvelles mthodes de dtection, danalyse etde surveillance. LACIA est consciente de la ncessit de revoir en permanence la conceptiondes programmes la lumire des perces technologiques et scientifiques.

    Aller de lavant avecles grandesinitiatives derglementation

    Plan dtaill : section 2.2b, 3.3

  • 1.6 Priorits de lACIA en 2007-2008

    Amliorer la conformit aux rglementsLien avec les rsultats du gouvernement du Canada :

    Des Canadiens en sant

    Une croissance conomique forte

    LAgence sefforce de protger les Canadiens contre les risques vitables pour la sant lis aux alimentscomme ceux associs aux maladies animalestransmissibles aux humains. Les menaces pesant surlapprovisionnement alimentaire refltent plusieursfacteurs, comme les habitudes de consommation et lestendances dmographiques, lvolution des pratiquesindustrielles et de transformation des aliments ainsi que des pratiques agricoles. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux choisir des aliments plusvaris, et des aliments plus sains, comme des fruits et des lgumes. Laspect pratique demeure une grandepriorit pour les consommateurs mesure que desproduits comme les salades en sac deviennent de plus en plus populaires. Par ailleurs, une sensibilit accrueaux allergnes et le vieillissement de la populationcrent un environnement o les menaces se rapportantaux aliments augmentent.

    Les principaux moyens par lesquels lACIA, en tantquorgane de rglementation, sacquitte de son mandatconsistent valuer la conformit de lindustrie auxexigences des rglements canadiens se rapportant auxaliments, aux animaux et aux vgtaux. Le taux deconformit constitue une mesure de la conformit delindustrie aux normes et aux rglements ainsi quunindicateur de la mesure dans laquelle les activits deconception de programmes et dinspection de lACIA ont contribu amliorer la conformit de lindustrieaux lois et aux rglements. Cette anne, lACIA se

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    15

    concentrera sur les secteurs o une conformit plusbasse a t observe par le pass, ainsi que sur lemaintien du rendement des secteurs o la conformittait leve.

    Ltablissement de rapports en fonction dobjectifsparticuliers constituait une caractristique amliore du Rapport sur le rendement de 2005-2006 de lAgenceet reprsentait une transition par rapport aux approchesprcdentes lgard de ltablissement de rapports surle rendement. LAgence sefforce de promouvoir une plusgrande conformit de lindustrie dune anne lautre et a adopt une stratgie de conformit et dapplicationpour faire face de faon approprie aux cas de non-conformit. En 2006, lACIA a cr un plan daction afinde sattaquer lcart entre les objectifs et les rsultatsobtenus et prsents dans son Rapport sur le rendementde 2005-2006 ainsi que de faciliter la promotion duneplus grande conformit. Lagence est actuellement entrain dappliquer ce plan, qui se poursuivra en 2007.

    Linspection de la salubrit des aliments est unecomptence conjointe au Canada. Le secteur qui relveexclusivement de la Loi sur les aliments et drogues avec des dispositions qui sappliquent tous les alimentsvendus au Canada est souvent dsign comme tant le secteur non enregistr au fdral . Ce secteur, qui couvre un large ventail de produits (nationaux et imports), depuis le lait maternis, le pain et lesgrignotines jusquaux boissons alcoolises. Il reprsenteune partie importante des dpenses des consommateursconsacres aux aliments et la conformit y est tradi-tionnellement assez faible. Un bon nombre de rappelssont attribus ce secteur. Au nombre des rcentsincidents dinfections dorigine alimentaire attribuables des produits provenant de ce secteur, mentionnons le botulisme dans le jus de carotte amricain rfrigr(automne 2006), la bactrie E. coli dans les pinardsamricains (automne 2006) et la bactrie salmonellaenteriditis associe aux produits germs (hiver 2005).

  • 16

    LACIA reconnat les dfis associs la gestion de ce secteuret labore actuellement des stratgies pluriannuelles envue dadopter une approche plus gnrale et axe sur lerisque pour relever ces dfis. LACIA laborera uneapproche progressive en collaboration avec les partenairesfdraux, provinciaux et territoriaux afin daccrotre la couverture de linspection et la conformit dans cesecteur. Les premiers lments de cette approche sontles suivants :

    Augmenter la capacit de premire ligne (pour la scurit, les enqutes et les rappels concernant les aliments, linspection des importations, lesinstallations canadiennes risque lev);

    Entreprendre la cueillette de donnes de rfrences(sur les dangers, les types daliments, les typesdinstallations, les pays, etc.);

    Crer des outils (systme de suivi des importations,modle de voie dentre de risque);

    tablir des relations stratgiques avec les provinces,les territoires et des dirigeants de lindustrie et degroupes de consommateurs.

    Laccroissement des stratgies dinspection dans ce secteurde comptence conjointe tmoigne de lengagementproactif de lACIA lgard de la salubrit des alimentset de partenariats qui maintiendront la confiance duconsommateur tant au Canada qu ltranger.

    LACIA reconnat limportance dune excellentecommunication du risque et dune sensibilisation duconsommateur pour relever les dfis des infectionsdorigine alimentaire. LAgence accrotra la sensibilisationdu public en ce qui a trait au systme de salubrit des aliments du Canada afin de faire mieux connatre les rles et responsabilits des gouvernements, des dtaillants et des consommateurs en matire de salubrit des aliments.

    Agence canadienne dinspection des aliments

    Faire en sorte que lACIAdemeure prte intervenir encas dinfluenza aviaire ou dautreszoonoses et de maladies ou de ravageurs des plantesLien avec les rsultats du gouvernement du Canada :

    Des Canadiens en sant

    Une croissance conomique forte

    Un partenariat nord-amricain fort et mutuellement

    avantageux

    LACIA ne peut sacquitter de son mandat si elle nestpas prte faire face aux maladies animales susceptiblesde toucher les humains (comme linfluenza aviaire) etaux maladies vgtales (comme le virus de la sharka).LAgence sefforce damliorer continuellement etdaccrotre son degr de prparation et sa capacitdintervenir en cas de flambes et de problmes de sant animale et vgtale.

    Linfluenza aviaire reprsente une menace non seulementpour lindustrie mais peut-tre aussi pour la sant humaine.Compte tenu de la menace possible, le gouvernement duCanada a affect 195 millions de dollars la promotionde la stratgie de lACIA relative linfluenza aviairereposant sur cinq grands axes : la prvention, la prparation,lintervention, le rtablissement et la communication.

    LACIA continuera de mettre laccent la prparation de son intervention en cas dinfluenza aviaire en mettant en uvre la Stratgie globale de prparation etdintervention en cas dinfluenza aviaire. Cette stratgieprvoit une initiative de bioscurit la ferme, unesurveillance continue des populations doiseauxsauvages et commerciaux, une plus grande capacit demener des activits scientifiques, de laboratoire et derecherche cruciales et des plans dintervention amliorsqui continueront dtre mis en uvre au paysparalllement la cration dune rserve vtrinairenationale visant fournir une aide en cas durgence

  • zoosanitaire. Le travail se poursuivra avec les partenairesnationaux et internationaux afin damliorer lescommunications et notre tat de prparation collectif.

    LACIA poursuivra son travail visant amliorer et rviser les lments du programme sur lESB afin de rpondre aux attentes nationales et internationales. Elle poursuivra les tests de surveillance de lESB, sepenchera sur les risques dans les aliments du btail,accrotra la certification des importations et mettra enuvre les exigences rvises en matire dimportation.

    LACIA continuera de travailler avec ses partenaires afin de promouvoir ses objectifs lappui du Systmenational de traabilit. La traabilit repose sur les troislments de base que sont lidentification du produit oude lanimal, lidentification des lieux et les dplacementsdu produit ou de lanimal. Elle constitue un importantoutil dinformation lappui de la planification durgence,de lintervention et du rtablissement. Les ministresfdral, provinciaux et territoriaux de lagriculturereconnaissent la contribution importante qua faitelindustrie au systme national de traabilit. Ils se sontengags poursuivre les consultations avec lindustriedans le cadre de la mise en uvre du systme.

    Les ravageurs et les maladies des plantes sont susceptiblesde reprsenter une menace importante pour les valeursconomiques, environnementales et sociales du Canada.LACIA dirige le dveloppement dune stratgie nationalesur la sant des plantes, visant faire face aux pressionsaccrues exerces sur la situation phytosanitaire duCanada par les exigences phytosanitaires techniques etdes changes commerciaux qui augmentent rapidement.Cette stratgie repose sur une vision nationale pour lasant des plantes et assurera ladoption dune approcheconcerte en vue de protger les ressources et lenviron-nement du Canada contre les rpercussions de nouveauxphytoravageurs et de nouvelles espces envahissantes.

    Le gouvernement a affect 303 millions de dollars au cours des deux prochaines annes afin dassurer un passage sr et efficace de la frontire aux voyageursprsentant peu de risques. lchelle internationale,

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    17

    le Canada travaille avec les tats-Unis et le Mexique auxaspects rglementaires du Partenariat nord-amricainpour la sant et la prosprit (PSP) afin dliminer lesexigences redondantes en matire de dpistage et decertification lorsque cest bnfique pour le Canada.LACIA et Sant Canada dirigent conjointement laparticipation du Canada aux initiatives du PSP visant la rglementation et la protection de lagriculture et desaliments. Par lentremise du PSP, lACIA poursuit desapproches communes afin de mieux protger lAmriquedu Nord contre les risques trangers et canadiens pour la salubrit des aliments et la sant des animaux et desplantes. Dans le cadre du Programme de bioprotectiondu PSP, lACIA travaillera avec les tats-Unis et leMexique afin de partager linformation sur lvaluationde la menace et de la vulnrabilit et dlaborer uneapproche concerte en vue de recenser et de grer lesmenaces pour les animaux, les plantes et les humains.Le Canada rdige le chapitre portant sur la sant desanimaux du manuel de prparation linfluenza aviairedu PSP.

    Appuyer le programme dactionen faveur de la productivit etde la comptitivit en matiredinnovationLien avec les rsultats du gouvernement du Canada :

    Un march quitable et scuris

    Une croissance conomique forte

    Le gouvernement a pour priorit de travailler afindamliorer la vie des Canadiens. La prosprit longterme requiert une plus grande productivit et une plusgrande comptitivit, ce qui veut dire sassurer que lesCanadiens peuvent livrer concurrence dans lconomiemondiale en crant une union conomique plus forte, en rduisant la paperasserie et en veillant ce que lesfrontires restent ouvertes aux changes.

  • 18

    La Rforme de linspection des viandes de lACIA visera rformer le systme dinspection des viandes duCanada afin de responsabiliser davantage lindustrie aumoyen de HACCP et dobtenir des mesures de rendementplus objectives et plus scientifiques et des mthodesrvises de surveillance et dinspection. Les objectifs clsde la rforme sont les suivants : amliorer la scurit etla viabilit de la viande et des produits de la viande duCanada, soutenir la confiance des consommateurs etlaccs au march pour les producteurs (commerceintrieur et exportations), fournir une base rglementairesolide pour lindustrie et raliser les programmesdinspection de la viande de la faon la plus efficiente et la plus efficace possible.

    La mise en uvre de lentente Canada-Ontario quiinclut lentente sur un systme intgr dinspection des viandes Canada-Ontario constitue un volet de cetterforme. Aux termes de cette entente, les gouvernementsdu Canada et de lOntario collaborent pour explorer lapossibilit dune prestation conjointe de services publicsen ce qui concerne linspection des viandes. Lobjectif estdamliorer linspection et linfrastructure des abattoirsprovinciaux, dharmoniser les rgimes fdral etprovinciaux dinspection et de permettre lexpansion ducommerce interprovincial. Dans le cadre de cet effort,lACIA, de concert avec lOntario, est en train dlaborerune nouvelle norme canadienne dhygine de la viande.Cette norme fournira au gouvernement le cadre nces-saire pour vrifier de faon plus efficace la salubrit des produits base de viande, tout en permettant lindustrie de le faire dune faon plus flexible, plusefficiente et base sur les rsultats.

    La prservation de la sant des animaux aquatiques estimportante pour les conomies nationale et provinciale.Le Canada exporte plus de 75 p. 100 de son poisson et deses produits de la mer, ce qui reprsentait 4,3 milliardsde dollars en 2005. Le Programme national sur la santdes animaux aquatiques (PNSAA) est un programme derglementation reposant sur des donnes scientifiquespour les maladies animales aquatiques dclaration

    Agence canadienne dinspection des aliments

    obligatoire comme la septicmie hmorragique virale,maladie du poisson qui risque de nuire au commerce et la sant des stocks de poisson. Dirig conjointementpar lACIA et le ministre des Pches et des Ocans, le PNSAA prservera cette importante ressource etassurera le dveloppement conomique grce aumaintien et lexpansion des marchs dexportation ltranger.

    LACIA a amorc llaboration dune stratgie nationalepour la sant animale afin de ragir efficacement face aunouveau contexte et au contexte actuel de la menace.Les menaces dcoulent de la convergence de plusieursfacteurs, notamment la mondialisation, les mthodesdlevage et de production des animaux, ladaptationmicrobienne, le changement climatique, les change-ments dans les valeurs sociales et les changements dansla dmographie des populations humaines et animales.Laugmentation des mouvements transfrontaliers despersonnes et du commerce contribue aux urgences et la propagation des maladies dans le monde. Pour faireface aux risques mondiaux pour la sant des animaux, le Canada a besoin dun nouveau cadre qui intgrera etharmonisera les principes et les politiques et guidera lesdcisions du gouvernement et de lindustrie relatives auxactivits de gestion des risques la sant animale. Lastratgie vise optimiser la protection de la sant animaleet publique contre les risques vitables; maintenir laconfiance en lintgrit du systme dinspection du Canada; rduire les consquences conomiques et sociales de la dtection de la maladie; et offrir lindustrie uneplus grande scurit daccs au march, une plus grandeprvisibilit et une plus grande comptitivit. La stratgiesera axe sur des approches englobantes la gouvernance, la responsabilisation et linvestissement par lesintervenants des gouvernements fdral et provinciauxet du secteur priv. La protection des animaux, labioscurit et la traabilit constituent toutes des voletsde cette stratgie.

  • Aller de lavant avec les grandesinitiatives de rglementationLien avec le rsultat du gouvernement du Canada :

    Un march quitable et scuris

    La protection de lapprovisionnement alimentaire duCanada et des plantes et animaux dont dpendent lasalubrit et la qualit des aliments requiert une rgle-mentation claire, efficace et applicable qui est appliquede manire uniforme et juste. LACIA travaille amliorersans cesse la rglementation et, au niveau international, promouvoir les normes scientifiques pour le commercemondial des aliments, des animaux et des plantes.

    La rglementation constitue un outil importantpermettant de protger la sant et la scurit desCanadiens, de prserver lenvironnement et dassurer des conditions favorables une conomie novatrice etprospre. Une rglementation solide et efficace protgeles gens et accrot notre qualit de vie, tout en rduisantla rglementation qui est inutile ou qui dsavantagegrandement le Canada. lappui de lInitiative derglementation intelligente du gouvernement visant amliorer le rgime rglementaire du gouvernement duCanada, lACIA continue de travailler trois projetspilotes et rvise son propre processus dlaboration derglements afin de ne pas se laisser dpasser par lesralits et les besoins changeants daujourdhui.

    Le Rgime canadien des produits biologiques constitueune initiative de rglementation cl pour lACIA. Il faitsuite aux proccupations des consommateurs et delindustrie et aux exigences du commerce internationalvisant le commerce des produits biologiques, notammentaux ngociations avec lUnion europenne en ce quiconcerne lquivalence. LACIA travaille avec les inter-venants de lindustrie et ses partenaires provinciaux la mise en place dun rgime des produits biologiquesjuste et efficace, qui a pour principaux objectifs deprotger le consommateur et dtablir un cadrepermettant lindustrie de conqurir de nouveauxmarchs ainsi que des marchs crneaux.

    LACIA ira de lavant avec plusieurs initiatives derglementation cls lappui dorientations politiques

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    19

    cls. Mentionnons notamment des modifications la Loi sur la sant des animaux et son rglementdapplication, afin damliorer le transport sans cruautdes animaux, dappuyer le Programme de sant desanimaux aquatiques en incluant le poisson, et decontrler la fabrication daliments mdicamenteux; des modifications la Loi sur linspection des viandeset son rglement dapplication lappui du Systmenational dinspection des viandes; et plusieursmodifications la Loi sur les produits agricoles au Canada, au Rglement sur les semences et auRglement sur les engrais que lon peut trouver la section 3.3 du prsent rapport.

    Poursuivre la gestion duprogramme daction de lACIALien avec le rsultat du gouvernement du Canada

    Affaires gouvernementales et responsabilisation

    La responsabilit demeure une priorit importante pour le gouvernement. Le Cadre de responsabilisation de gestion (CRG) du Secrtariat du Conseil du Trsorcontinue dvoluer en tant quinstrument redditionnel et quoutil danalyse et offrira un appui continu auprogramme damlioration de la gestion du gouvernement.LACIA continuera de mettre laccent sur lamliorationde la gestion de son programme daction en prenant un engagement ferme lgard de la responsabilisation.Une gestion efficace, rentable et axe sur le risque estessentielle la prestation efficace des programmes et une administration bien gre. Au cours des 12 prochainsmois, les priorits de lACIA qui sont conformes au CRGdu gouvernement du Canada cibleront lamliorationdes rapports aux Canadiens et lappui des objectifs cls,comme lquit en matire demploi, les langues officielles,la gestion et la technologie de linformation, la prestationexterne des services, la vrification interne et un effectifdurable, notamment la planification de la relve et lagrance des ressources humaines et financires. Parailleurs, compte tenu que le Plan dentreprise de lACIA sera mis jour en 2008, lAgence amorcera desdiscussions avec les principaux intervenants sur dessujets se rapportant au plan.

  • Section II : Analyse dtailledes activits de programme

    La section II donne de linformation plus dtaille sur les activits et sous-activits de programme de lAgence.Cette information est organise par rsultat stratgique.Pour chaque rsultat stratgique, le prsent RPP renfermede linformation dtaille sur ce que lAgence fait etentend faire pour respecter ses priorits et obtenir sesrsultats stratgiques et, en bout de ligne, sacquitter de son mandat.

    Elle prsente le travail en cours de lAgence comme lesactivits dinspection, de surveillance, de mise enconformit et dapplication de la loi et plusieursinitiatives spciales, lesquelles seront gnralementmenes bien dans un dlai de un trois ans. Les progrsseront prsents dans le Rapport ministriel sur lerendement de 2007-2008.

    Information sur le rendementLes indicateurs de rendement et les objectifs noncsdans le RPP de lACIA tablissent les mesures derendement et devraient voluer au fil du temps, car on continuera de les peaufiner au cours des prochainesannes. Dans le rapport de cette anne, on a raffin lesmesures de rendement et labor de nouvelles mesures.Les modifications traduisent les rsultats du travailralis dans le cadre du plan daction de lACIA pourrgler le problme de lcart entre les objectifs viss etles rsultats obtenus selon le RMR de 2005-2006. Ontrouvera la section 4.1 de lAnnexe un rsum desmodifications.

    Agence canadienne dinspection des aliments

    20 Les mesures du rendement, comme les taux de conformit,sont des mesures de conformit de lindustrie auxnormes et rglements, ainsi que des indicateurs de lacontribution de la conception de programmes et desinspections de lACIA lamlioration de la conformitde lindustrie aux lois et rglements. Les objectifs sontfonds sur les moyennes historiques du rendement relou sur les rsultats anticips dun programme efficace (p. ex., les taux de conformit des industries aux normesrglementaires ou le contrle de lentre et de la propa-gation des maladies animales et vgtales). Les taux deconformit de lindustrie de moins de 100 p. 100 sontreprsentatifs de lapproche de lAgence, base sur lerisque, qui cible des secteurs risque lev et dont laconformit a t faible dans le pass. LAgence sefforcedobtenir une amlioration de la conformit de lindustriedune anne lautre, et sest dote dune stratgie deconformit et dapplication quelle applique tous lescas de non-conformit.

    Le tableau qui suit prsente une carte routire de la section II et reflte larchitecture des activits deprogramme (AAP) de lACIA. LAAP dfinit la relationentre les rsultats stratgiques de lACIA et les activitset sous-activits de programme qui en dcoulent.

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    21

    Sectiondu RPP

    Nos rsultatsstratgiques

    Activits deprogramme Sous-activits

    2.1 Protger les Canadienscontre les risques vitablespour la sant lis lasalubrit des aliments ou la transmission de maladiesanimales aux humains

    Salubrit desaliments et santpublique

    2.1a Grer les risques lis la salubrit des aliments

    2.1b Contrler la transmission de maladies animalesaux humains

    2.1c Recherche rglementaire salubrit desaliments, nutrition et sant publique

    2.2 Protger le consommateurau moyen dun rgime de rglementation juste et efficace pour les aliments,les animaux et les vgtaux, lappui des marchscomptitifs nationaux et internationaux

    Sciences etrglementation

    2.2a Faciliter la rglementation fonde sur la science

    2.2b Assurer un cadre rglementaire efficace

    2.2c Protger les consommateurs et le march contreles pratiques dloyales

    2.2d Certifier les exportations

    2.2e Recherche rglementaire exportation etpratique dloyales

    2.3 Assurer le maintien des ressources animales et vgtales

    Protection desressourcesanimales etvgtales

    2.3a Protger les cultures et les forts canadiennes

    2.3b Protger les animaux dlevage et les animauxaquatiques du Canada

    2.3c valuer les produits agricoles

    2.3d Recherche rglementaire protection desressources animales et vgtales

    2.4 Scurit contre les menacesdlibres envers lesrserves alimentaires et les ressources agricolescanadiennes

    Scurit publique 2.4a Se prparer aux situations durgence

    2.4b Renforcer la capacit de ragir en cas durgence

    2.4c Recherche rglementaire scurit publique(notamment les initiatives de lIRTC)

    2.5 Saine gestion de lAgence Gouvernance et gestion

    2.5a Gestion des risques; responsabilisation; rgie etorientation stratgique; rsultats et rendement

    2.5b Personnes; valeurs et apprentissage

    2.5c Politique et programmes; services axs sur les citoyens

    2.5d Grance

  • 22

    Le schma des rsultats prsente les rsultats prvus associs chacune de nos cinq activits de programme.

    Schma des rsultats

    Agence canadienne dinspection des aliments

    Activit deprogramme Rsultats prvus

    Salubrit desaliments et santpublique

    Les aliments qui quittent les tablissements enregistrs au fdral des fins de commerceinterprovincial ou dexportation ou qui sont imports au Canada sont salubres et propres lalimentation humaine.

    Les incidents lis la salubrit des aliments qui quittent les tablissements non enregistrs au fdralet qui sont produits par eux sont rgls.

    Les urgences et les incidents lis la salubrit des aliments sont matriss en temps voulu et comme il convient.

    Les maladies animales transmissibles aux humains sont sous contrle dans les populations animales. Pour prendre ses dcisions relatives la salubrit des aliments, la nutrition et la sant publique,

    lAgence effectue des recherches solides et suffisantes sur la rglementation en vigueur.

    Sciences etrglementation

    LAgence contribue llaboration et la mise en uvre de rgles, de normes et dententesinternationales au moyen de ngociations internationales.

    LAgence applique des principes scientifiques prouvs et actuels pour llaboration de normes, de procdures et de mthodes oprationnelles nationales.

    LAgence veille au maintien dun cadre de rglementation national transparent, fond sur desprincipes scientifiques prouvs et des rsultats.

    Elle dcourage ladoption de pratiques commerciales trompeuses et inquitables. Les exigences dautres gouvernements en matire dimportation sont respectes. Pour prendre ses dcisions concernant llaboration et lexamen de la rglementation, les mesures

    de dissuasion des pratiques dloyales et lexportation, lAgence effectue des recherches solides etsuffisantes sur la rglementation en vigueur.

    Protection desressourcesanimales etvgtales

    Lentre et la propagation au pays des maladies et des ravageurs des vgtaux rglements sontsous contrle.

    Lindustrie se conforme aux lois et la rglementation fdrales concernant les cultures et les fortsdu Canada.

    Lentre et la propagation au pays des maladies animales rglementes sont sous contrle. Lindustrie se conforme aux lois et la rglementation fdrale concernant llevage du btail. Les produits agricoles respectent les exigences des lois et de la rglementation fdrale. Pour prendre ses dcisions (y compris en matire de rglementation) concernant la sant animale et

    vgtale, lAgence effectue des recherches solides et suffisantes sur la rglementation en vigueur.

    Scurit publique LAgence est bien prpare intervenir efficacement et rapidement dans les situations durgence. LAgence a la capacit voulue pour intervenir dans les situations durgence. Pour prendre ses dcisions concernant la scurit publique, lAgence effectue des recherches solides

    et suffisantes sur la rglementation en vigueur.

    Gouvernance et gestion

    Rsultats attendus daprs les indicateurs et les mesures du Cadre de responsabilisation de gestion,tablis par le Secrtariat du Conseil du Trsor.

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    23

    Plans et priorits Dtails

    2.1 Protection des Canadienscontre les risquesvitables pour la sant

    LACIA accorde la priorit absolue la protection de lasant humaine. En tant que principal participant lapproche intgre du gouvernement visant la sant de lapopulation, lAgence, en partenariat avec dautres, protge

    les Canadiens contre les risques vitables pour la sant lis des aliments insalubres, comme des agents pathognes,des allergnes non dclars et des rsidus chimiques, ainsique contre les risques poss par les maladies animalessusceptibles dtre transmissibles aux humains, commelencphalopathie spongiforme bovine (ESB) et linfluenzaaviaire (IA). Par ailleurs, lAgence contribue la sant de la population en veillant ce que les consommateursdisposent de suffisamment dinformation pour pouvoirchoisir des aliments sains.

    RSULTAT STRATGIQUE

    2.1 Protger les Canadiens contre les risques vitables pour la sant lis la salubrit des alimentsou la transmission de maladies animales aux humains

    ACTIVIT DE PROGRAMME ET DESCRIPTION

    Salubrit des aliments et sant publiqueLACIA, en collaboration avec plusieurs organismes fdraux, provinciaux et municipaux, sefforce damliorer la sant globaledes Canadiens. LACIA sefforce essentiellement de veiller la salubrit des aliments et laccs des consommateurs linformation approprie afin quils puissent exercer des choix sains en matire dalimentation, et dempcher la transmission de maladies animales aux humains.

    SOUS-ACTIVITS DE PROGRAMME

    2.1a Grer les risques lis la salubrit des aliments2.1b Contrler la transmission de maladies animales aux humains2.1c Recherche rglementaire salubrit des aliments, nutrition et sant publique

    RSULTATS PRVUS

    Les aliments qui quittent les tablissements enregistrs au fdral des fins de commerce interprovincial ou dexportation ou qui sont imports au Canada sont salubres et propres lalimentation humaine.

    Les incidents lis la salubrit des aliments qui quittent les tablissements non enregistrs au fdral et qui sont produits par eux sont rgls.

    Les urgences et les incidents lis la salubrit des aliments sont matriss en temps voulu et comme il convient. Les maladies animales transmissibles aux humains sont sous contrle dans les populations animales. Pour prendre ses dcisions relatives la salubrit des aliments, la nutrition et la sant publique, lAgence effectue des

    recherches solides et suffisantes sur la rglementation en vigueur.

    AFFECTATION DES RESSOURCES

    Dpenses prvues

    2007-2008 2008-2009 2009-2010

    Dpenses prvues nettes (en millions de dollars) 352,4 307,3 290,6

    quivalents temps plein 3 616 3 425 3 335

  • 24

    2.1a Grer les risques lis lasalubrit des aliments

    Activits en coursLes risques relatifs la salubrit des aliments sont divers et complexes. Dimportants risques pour la santhumaine peuvent apparatre nimporte quel point de la filire alimentaire depuis la production jusqu latransformation et depuis le transport jusquaux pratiquesemployes par les consommateurs pour manipuler etprparer les aliments.

    La salubrit de lapprovisionnement alimentaire du Canada commence la ferme. La production deproduits agricoles salubres et leur protection contre lesrisques la ferme constituent le principal objectif desprogrammes de salubrit des aliments la ferme (SAF)labors par lindustrie. LACIA travaille avec lesprovinces et les territoires au Programme de recon-naissance de la salubrit des aliments la ferme, quireconnat officiellement les programmes labors par les organismes producteurs nationaux en matire desalubrit des aliments.

    De faon permanente, lACIA continue dlargir etdintgrer son approche danalyse des risques et dematrise des points critiques (HACCP). Ce systme vise aider les transformateurs respecter les normes enmatire de salubrit des aliments en mettant en uvredes contrles de la transformation tout au long de laproduction, ce qui empche ainsi tout risque pour lasalubrit des aliments.

    LACIA continue promouvoir auprs de lindustrielacceptation et la mise en uvre de pratiquesdimportation saines. LAgence semploiera galement laborer une stratgie et un plan dapplication bass surles projets pilotes de prsentation lectronique pour leddouanement et poursuivre la mise en uvre dusystme dextraction des importations.

    Agence canadienne dinspection des aliments

    LACIA a adopt une approche de gestion scientifique du risque pour tablir la politique et les priorits enmatire de salubrit des aliments et trouver les moyensles plus adquats de grer le risque li aux aliments. Les programmes dinspection et danalyse de lACIA, qui reposent sur cette approche, visent tenir compte delampleur du risque associ un secteur particulier et concentrer les ressources l o le risque est le plus lev.

    De faon permanente, lAgence mne des inspectionsafin de vrifier si les fabricants, les importateurs et lesdistributeurs daliments rglements respectent toutesles lois et la rglementation pertinentes. Elle encourage laconformit au moyen de la sensibilisation, de linspectionet dune application responsable de la loi. En cas de non-conformit, lAgence dispose de plusieurs optionsen matire dexcution des lois, notamment lessanctions administratives pcuniaires, les poursuites etla suspension ou lannulation de lenregistrement. Pourprserver les lments de preuve lorsque des poursuitespeuvent tre intentes, lACIA peut saisir et conserver

    LMENTS CLS DE LA GESTION DES RISQUES LIS AUX ALIMENTS

    Activits dinspection et de surveillance

    Activits de vrification de la conformit etdapplication de la loi

    Enregistrements et approbations

    Rappels daliments et intervention en cas durgence

    ducation et sensibilisation concernant la salubritdes aliments et la nutrition

    Mise en uvre du Programme de reconnaissancede la salubrit des aliments la ferme

    Conception et remaniement des programmes

  • tout produit ou objet quelle croit avoir t utilis pourcommettre une infraction, et, si la Cour prononce unverdict de culpabilit, elle peut imposer une amende ou,l o la Loi le permet, une peine de prison. Il nest pastoujours ncessaire dintenter des poursuites lorsque laconformit a t atteinte autrement.

    LACIA appliquera les recommandations dune tudercente du rgime de salubrit des aliments. Cette tude vise renforcer lharmonisation des collectivitscanadiennes de la mdecine et de la sant publique et des organismes de rglementation des alimentsamricaines, ainsi que dinformer le public des rles et des responsabilits des gouvernements, de lindustrieet des consommateurs en ce qui concerne la salubrit des aliments.

    LAgence labore et met en uvre des programmes et des services visant assurer une gestion efficace desurgences lies la salubrit des aliments. Les rappelsdaliments, lment important de lintervention durgencede lACIA en cas de dangers causs par les aliments,visent retirer de la vente et de la distribution lesaliments susceptibles de poser un risque inacceptablepour la sant des consommateurs 3.

    LAgence, par le biais de ses programmes de communi-cation et de sensibilisation, travaille avec ses partenairespour les aider promouvoir un mode de vie sain ensensibilisant davantage les consommateurs aux risqueslis la salubrit des aliments, la nutrition et leurrle dans la manipulation scuritaire des aliments.LAgence reconnat que de plus en plus de consommateursont recours ltiquette du produit alimentaire pourobtenir de linformation leur permettant de faire deschoix sains. LACIA continuera de travailler avec SantCanada llaboration de politiques et de rglementsrgissant les allgations nutritionnelles et autres sur les tiquettes.

    Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    25

    3 Pour obtenir de plus amples renseignements sur les rappels daliments et les alertes lallergie, veuillez visiter le sitewww.inspection.gc.ca/francais/corpaffr/recarapp/recaltocf.shtml

    Sant Canada et lAgence de sant publique du Canadasont les principaux partenaires fdraux de lACIA dansla gestion des risques lis la salubrit des aliments.Sant Canada est responsable des politiques et normesen matire de salubrit des aliments. LAgence de santpublique du Canada est le centre de coordination duleadership fdral et de la reddition de comptes en ce qui concerne les enqutes sur les maladies doriginealimentaire et la gestion des urgences en matire de sant publique. LACIA travaille aussi en troitecollaboration avec les administrations provinciales,territoriales, municipales et autochtones, lindustrie etles groupes de consommateurs afin de grer les risqueslis la salubrit des aliments.

    Initiatives spciales o Amliorer la couverture dinspection du secteur

    alimentaire non enregistr au fdral : Le secteuralimentaire non enregistr au fdral reprsenteun large ventail de produits, incluant les alimentspour bb, les boissons alcoolises, les produits deboulangerie, les encas et les friandises. Ces alimentspeuvent tre destins au commerce intraprovincial,interprovincial ou encore tre imports. La responsa-bilit de linspection des tablissements non enregistrsau fdral est partage entre lACIA et les gouvernementsprovinciaux et territoriaux. LACIA gre ce secteur laide dun modle de gestion fonde sur le risque, quidonne la priorit aux mesures de mise en applicationde la loi dans les domaines prsentant de grandsrisques, en prenant des mesures dapplication dans lesdomaines de faible conformit et en recueillant desrenseignements sur les contraventions. En 2007-2008,lACIA travaillera par lentremise du Comit fdral-provincial-territorial des affaires rglementaires dansle but dlaborer et de mettre en uvre des stratgiesrenforces dinspection pour ce secteur. (Principauxpartenaires Sant Canada, provinces et territoires)

    o Indique quil sagit dune stratgie cl dattnuation des risques

    http://www.inspection.gc.ca/francais/corpaffr/recarapp/recaltocf.shtml

  • 26

    Agence canadienne dinspection des aliments

    4 Pour obtenir plus de renseignements sur les objectifs, veuillez consulter la Section II : Information sur le rendement.

    Rsultats prvus Indicateurs Objectifs de rendement4

    Les aliments qui quittent lestablissements enregistrsau fdral des fins decommerce interprovincial oudexportation ou qui sontimports au Canada sontsalubres et propres lalimentation humaine.

    Mesure dans laquelle les tablissementsenregistrs au fdral qui font lobjet duneinspection se conforment aux exigencesfdrales en matire de salubrit des aliments.

    98 p. 100 de conformit

    Mesure dans laquelle les produitsalimentaires canadiens et imports sontconformes chaque critre nonc dans lesexigences fdrales en matire de rsiduschimiques.

    95 p. 100 de conformit

    Les rappels et les incidentslis la salubrit desaliments sont matriss entemps voulu et comme ilconvient.

    Temps quil faut pour diffuser des rappels de catgorie I.

    100 p. 100 sont diffuss dans les 24 heures suivant une dcision de rappel.

    Les incidents lis lasalubrit des aliments quiquittent les tablissementnon enregistrs au fdralet qui sont produits par euxsont rgls.

    Mesure dans laquelle des projets sontentrepris pour faire face aux grands risques sanitaires dtects par les comits scientifiques (risques chimiques,microbiologiques, allergniques etnutritionnels).

    Des stratgies dinspection sont en coursdlaboration pour traiter 100 p. 100 desrisques majeurs relevs par les comitsscientifiques.

    Tableau 2.1a Rsultats prvus et indicateurs connexes pour la gestion des risques lis la salubrit des aliments

    o Sensibilisation la salubrit alimentaire : Lacommunication des risques pour la salubrit desaliments est un dfi complexe de plus en plus grand.Les problmes de salubrit alimentaire continuentdvoluer et de prendre de lampleur, rendantindispensables une communication accrue et uneplus grande sensibilisation. ce titre, lAgence met

    au point de nouvelles activits de sensibilisation, qui reposent sur les programmes de communicationexistants. En 2007-2008, lACIA semploiera amliorer ses activits de sensibilisation portantnotamment sur les rappels daliments, les alertes lallergie et les avis sanitaires. (Principaux partenaires ASPC, AAC et Sant Canada)

    o Indique quil sagit dune stratgie cl dattnuation des risques

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    27

    dradication sont indispensables, lAgence sassure de la destruction sans cruaut et de llimination adquatedes animaux infects, veillant ainsi ce que dautresanimaux vulnrables ne soient pas exposs aux sourcespossibles dinfection. Elle pare galement la possibilitque des agents pathognes subsistent dans des fermesinfectes en ordonnant une dsinfection adquate deslieux contamins et llimination du matriel contamin.Travaillant en collaboration avec lindustrie et dautrespartenaires des politiques et pratiques visant amliorerla bioscurit la ferme, lACIA encourage une approchegnrale de gestion des zoonoses et autres maladies dclaration obligatoire.

    La conception des programmes de surveillance est fondesur le risque. Ces programmes refltent les normesscientifiques internationales. En ciblant les populationsanimales qui risquent le plus dtre affectes par unemaladie en particulier, les programmes de surveillancedu Canada permettent de dceler rapidement les nouvellesmaladies et de reconnatre promptement les changementsdans la progression dune maladie particulire (p. ex.,ESB et influenza aviaire). Les laboratoires de lACIAjouent un rle intgral dans la prestation de services de diagnostic et de soutien en recherche des activits de surveillance.

    2.1b Contrler la transmissionde maladies animales aux humains

    Activits en coursLe lien troit entre la sant animale et la sant humaine(p. ex., ESB, influenza aviaire) devient de plus en plusvident. Les tendances relatives aux maladies animalessemblent indiquer que de nouvelles maladies font leurapparition un rythme acclr et que des formes plusvirulentes de maladies existantes comme la tuberculosesont la hausse. La bioscurit la ferme a retenulattention des organismes de rglementation comptetenu des donnes de plus en plus probantes sur le lienentre les pratiques dlevage intensif et les zoonoses, etde la possibilit de rduire au minimum les consquencesconomiques de la dtection des maladies.

    Les programmes de lACIA sont conus et remanis de sorte faire face la menace de maladies animalestransfrontalires comme linfluenza aviaire (IA) et lESB. Les inspecteurs de lACIA, les spcialistes en santanimale et les intervenants de lindustrie forment lapremire ligne de dfense pour faire face aux zoonoses.Les programmes de lACIA sont axs sur la prventionprcoce, la dtection, lintervention rapide et la solidecoordination nationale et internationale. Par exemple,lACIA a mis en uvre et continue de mener desactivits particulires qui se rapportent la lutte contrelESB et sa gestion et visent assurer un accs continuau march. (Voir le plan dtaill la page qui suit.)

    LACIA entreprend des activits visant dceler lesmaladies animales dclaration obligatoire et luttercontre ces maladies, entre autres en intervenant en casdurgence et de foyers, en utilisant des procds reposantsur des principes scientifiques prouvs et en faisantrespecter les lois et la rglementation applicables. Quandune maladie dclaration obligatoire est confirme,lACIA rduit au maximum la propagation de linfectionen adoptant des mesures en matire de bioconfinementpropres cette maladie, entre autres la quarantaine et le contrle des dplacements. Lorsque des activits

    LMENTS CLS DE LA LUTTE CONTRE LATRANSMISSION DE MALADIES ANIMALESAUX HUMAINS

    Activits de surveillance des maladies

    Activits dinspection et de surveillance

    Activits de mise en conformit et dapplication de la loi

    Intervention durgence en cas dclosion demaladies

    Activits dradication

    Conception et remaniement de programmes

  • 28

    Agence canadienne dinspection des aliments

    Initiatives spciales o Contribuer une stratgie intgre de prparation

    face une pandmie de grippe et dinfluenza aviaire :LACIA, Sant Canada et lASPC travaillent deconcert une stratgie intgre de prparation face une pandmie de grippe et dinfluenza aviaire, ce quifait du Canada un chef de file mondial relativementaux questions de sant publique et animale. Lesinvestissements ciblent la conception dun modle desurveillance collective visant dtecter rapidementlinfluenza aviaire au moyen danalyses faites sur desoiseaux migrateurs et de prises dchantillons ciblssur la population domestique. (Principaux partenaires ASPC, Sant Canada, AAC, SPPCC) (Voir le plandtaill sur les pages qui suivent.)

    o Contribuer la mise en uvre de la Stratgienationale sur les maladies des espces sauvages : Lesmaladies provenant danimaux sauvages ou dont ilssont porteurs, comme linfluenza aviaire, la maladiedbilitante chronique, le syndrome respiratoire aigusvre (SRAS), la tuberculose et la maladie de Lyme,ont une incidence de plus en plus grave sur labiodiversit, la sant humaine, la production agricoleet les conomies dans le monde. LACIA continuerade contribuer une initiative multiministriellevisant llaboration dune stratgie nationale sur lesmaladies des espces sauvages. La stratgie tabliraun cadre national coordonn daction, dinterventionen cas dapparition de maladies et de gestion pourrduire les rpercussions des maladies animalesprovenant danimaux sauvages. (Principauxpartenaires Environnement Canada, y compris le SCF, les provinces et territoires).

    o Indique quil sagit dune stratgie cl dattnuation des risques

  • Rapport sur les plans et les priorits 2007-2008

    29

    PROGRAMMES AMLIORS