Consid©rations ©thiques dans l'©laboration des mesures de sant©

  • View
    214

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Consid©rations ©thiques dans l'©laboration des mesures de sant©

  • Considrations thiques dans llaboration des mesures de sant publique face une pandmie de grippe

    WHO/CDS/EPR/GIP/2007.2

    ALERTE ET ACTION EN CAS DEPIDEMIE ET DE PANDEMIE ETHIQUE, EQUITE, COMMERCE ET DROITS DE LHOMME

  • Considrations thiques dans llaboration des mesures de sant

    publique face une pandmie de grippe

  • Les publications relatives lalerte et laction en cas dpidmie et de pandmie (EPR) sont disponibles ladresse suivante : www.who.int/csr/resources/publications/

    Le document original, en anglais, a t publi en 2007

    Organisation mondiale de la Sant, 2009

    Tous droits rservs. Il est possible de se procurer les publications de lOrganisation mondiale de la Sant auprs des Editions de lOMS, Organisation mondiale de la Sant, 20 Avenue Appia, 1211 Genve 27, Suisse (tl. : +41 22 791 3264 ; tlcopie : +41 22 791 4857 ; adresse lectronique : bookorders@who.int). Les demandes relatives la permission de reproduire ou de traduire des publications de lOMS que ce soit pour la vente ou une diffusion non commerciale doivent tre envoyes aux Editions de lOMS, ladresse ci-dessus (tlcopie : +41 22 791 4806 ; adresse lectronique : permissions@who.int).

    Les appellations employes dans la prsente publication et la prsentation des donnes qui y figurent nimpliquent de la part de lOr-ganisation mondiale de la Sant aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorits, ni quant au trac de leurs frontires ou limites. Les lignes en pointill sur les cartes reprsentent des frontires approximati-ves dont le trac peut ne pas avoir fait lobjet dun accord dfinitif.

    La mention de firmes et de produits commerciaux ne signifie pas que ces firmes et ces produits commerciaux sont agrs ou recom-mands par lOrganisation mondiale de la Sant, de prfrence dautres de nature analogue qui ne sont pas cits. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique quil sagit dun nom dpos.

    LOrganisation mondiale de la Sant a pris toutes les dispositions voulues pour vrifier les informations contenues dans la prsente pu-blication. Toutefois, le matriel publi est diffus sans aucune garantie, expresse ou implicite. La responsabilit de linterprtation et de lutilisation dudit matriel incombe au lecteur. En aucun cas, lOrganisation mondiale de la Sant ne saurait tre tenue responsable des prjudices subis du fait de son utilisation.

    Conception : minimum graphicsImprim en Suisse

  • iii

    Table des matires

    Remerciements iv

    Glossaire v

    Bibliographie du glossaire vii

    1. Introduction 1

    2. Considrations thiques dordre gnral 3

    Lquilibre des droits, des intrts et des valeurs 3

    Les donnes factuelles la base des mesures de sant publique 3

    Transparence, engagement public et mobilisation sociale 3

    Information, ducation et communication 4

    Ressources limites 4

    3. Dtermination des priorits et accs quitable aux mesures thrapeutiques et prophylactiques 5

    Considrations dordre gnral 5

    Critres utiliser lors de la dtermination des priorits 6

    Considrations complmentaires lies la priorit dans laccs aux vaccins 7

    Soins mdicaux et infirmiers 8

    4. Mesures disolement, de quarantaine, de contrle aux frontires et de rduction des contacts sociaux 11

    Les principales responsabilits des gouvernements 11

    Considrations relatives des stratgies spcifiques en matire de sant publique 12

    5. Le rle et les obligations du personnel soignant pendant une flambe de grippe pandmique 15

    tablir la nature et la porte des obligations du personnel soignant 16

    Obligations rciproques des gouvernements et des employeurs 16

    Encourager le respect de ses obligations par le personnel soignant 17

    6. Mise au point dune action multilatrale pour faire face une flambe de grippe pandmique 19

    Importance de la coopration internationale 19

    Partage des chantillons et promotion dun accs quitable aux interventions pharmaceutiques 20

    Assistance aux pays en ayant besoin 20

    Considrations concernant les pays recevant une assistance 21

    Prter attention aux besoins de toutes les populations, quel que soit leur statut juridique dans les pays 21

    Politiques de communication 21

    Bibliographie 23

    Annexe. Bibliographie complmentaire et liens 25

  • iv

    Remerciements

    Le prsent document a t labor par Carl Coleman et Andreas Reis du Dpartement Ethique, commer-ce, droits de lhomme et droits de la sant1 de lOMS et Alice Croisier du Programme mondial de lOMS concernant la grippe au sein du Dpartement Alerte et action en cas dpidmie et de pandmie. Nous souhaiterions remercier pour leurs contributions essentielles les participants la runion technique et la consultation mondiale sur les questions thiques dans la prparation une pandmie, les membres des quatre groupes de travail, et tout particulirement leurs Prsidents, savoir Robert Archer, Larry Gostin, Ross Upshur et Marcel Verweij.

    Ce travail a t ralis sous la coordination de Nico Drager du Dpartement Ethique, commerce, droits de lhomme et droits de la sant,1 de Keiji Fukuda du Dpartement Alerte et action en cas dpidmie et de pan-dmie et de Paul Gully, du Bureau du Sous-Directeur gnral charg du Groupe Maladies transmissibles.2

    En outre, nous voudrions faire part de notre reconnaissance au personnel de lOMS qui a apport son soutien au projet, et notamment Marie-Charlotte Bousseau, Alex Capron, Peter Carrasco, Katie Chan, Ana Estrela, Fernando Gonzalez, Gregory Hrtl, Frederick Hayden, Helge Hollmeyer, Aylin Jaspersen, Gillian Nycum, Helena Nygren-Krug, Kidong Park, Bruce Plotkin, John Rainford, Jeanne-Marie Scott, Chris-toph Steffen et Dick Thompson.

    Le document final a pu tre amlior grce aux observations crites et critiques formules propos des versions prcdentes par Carolina Alfieri, Juliette Anoko, Benjamin Berkman, Elaine Gadd, Marc Guerrier, Amy Haddad, Pengiran Hishamuddin, Christoph Rehmann-Sutter, Harald Schmidt et Michael Selgelid. La version franaise a bnfici des suggestions faites par Laurne Alard et Marc Guerrier.

    Le projet a t en partie financ par une subvention de lOffice fdral suisse de la Sant publique.

    1 Devenu le Dpartement Ethique, quit, commerce et droits de lhomme compter du 1er novembre 2007.2 Devenu le Groupe Scurit sanitaire et environnement (HSE) compter du 1er novembre 2007.

  • v

    Glossaire

    Argument relatif la dure de vie escompte ( Fair innings argument ) : cet argument refl-te lide selon laquelle chacun a droit un certain nombre dannes de vie considr comme nor-mal . Selon cet argument, les personnes les plus jeunes peuvent davantage prtendre des inter-ventions qui permettront de les sauver que les per-sonnes plus ges, du fait quelles ont eu moins de possibilits de profiter de la vie (5). Il en rsulte que gagner une anne de vie pour une personne jeune aura plus dimportance que gagner une an-ne de vie pour une personne plus ge.

    Confidentialit : obligation de tenir les informa-tions secrtes moins que leur rvlation ne soit dment autorise par la personne concerne ou, dans des circonstances extraordinaires, par les autorits comptentes.

    Contrles des voyages internationaux et contrles aux frontires : mesures conues pour limiter et/ou contrler la propagation dune infec-tion par lintermdiaire des points dentre (rou-tiers, ariens, maritimes, etc.) dans un pays. Il peut sagir notamment de conseils aux voyageurs ou de restrictions aux voyages, dun dpistage lentre ou la sortie, de notifications, davis dalertes sani-taires, de la collecte et de la diffusion des informa-tions relatives aux passagers, etc.

    Droits de lhomme : les droits de lhomme sont des garanties juridiques universelles qui protgent les individus et les groupes contre les actions en-travant les liberts fondamentales et la dignit humaine. Certaines des caractristiques majeures des droits de lhomme consistent dans le fait quils sont garantis par des normes internationales, juri-diquement protgs, axs sur la dignit de ltre humain ; quils obligent la fois les Etats et leurs reprsentants ; quon ne peut ni y renoncer ni les retirer (bien que la jouissance de certains droits de

    lhomme puisse tre limite dans des circonstances exceptionnelles) ; quils sont interdpendants et troitement lis les uns aux autres ; et quils sont universels (7).

    Epidmie/pandmie (1) : une pidmie est lap-parition dans une communaut ou une rgion de cas dune maladie, dune affection spcifique ou dautres vnements lis la sant en nombre clai-rement suprieur la normale. Une pandmie est une pidmie survenant lchelle mondiale ou dans une zone trs vaste stendant au-del des frontires internationales, et affectant un grand nombre de personnes. Le plan mondial OMS de prparation une pandmie de grippe (2) prvoit six phases sur une chelle de mesure de la pand-mie, rparties en trois priodes : la priode inter-pandmique, la priode dalerte la pandmie, et la priode de pandmie. (Ces phases sont dfinies afin de proposer un cadre pour les activits de pla-nification de la prparation la pandmie ; il est possible que les phases proposes ne puissent pas toutes tre dceles dans lordre.)

    Equit : rpartition quitable des avantages et des inconvnients. Dans certaines circonstances, une rpartition gale des avantages et des inconv-nients sera considre quitable. Dans dautres, la rpartition des avantages et des inconvnients en fonction des besoins des individus ou des groupes sera considre comme quitable. Par exemple, dans certaines circonstances, il peut tre quitable de donner la prfrence ceux qui sont les plus mal lotis, tels que les plus pauvres, les plus malades ou les plus vulnrables (3). Les iniquits sont les diff-rences en matire de sant qui sont inutiles, vita-bles