Click here to load reader

La ou les mémoire(s) et les troubles d’apprentissage Une approche neuropsychologique

  • View
    46

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

La ou les mémoire(s) et les troubles d’apprentissage Une approche neuropsychologique. M. Habib & B. Joly-Pottuz CHU de Marseille. Le striatum (ganglions de la base) Mémoire « procédurale ». L’amygdala : La « rencontre des souvenirs et du désir ». L’hippocampe: Former des souvenirs - PowerPoint PPT Presentation

Text of La ou les mémoire(s) et les troubles d’apprentissage Une approche neuropsychologique

  • La ou les mmoire(s) et les troubles dapprentissageUne approche neuropsychologiqueM. Habib & B. Joly-PottuzCHU de Marseille

  • Lhippocampe:Former des souvenirs (et les consolider)Lamygdala :La rencontre des souvenirs et du dsirLe striatum (ganglions de la base)Mmoire procduraleLe cervelet : automatisation et apprentissage

  • Noyau amygdalienFormationhippocampiquefornixNoyaux septauxBasal forebrainCavits ventriculairesTuberculemamillaireAnatomie de la mmoire Le systme central : circuit de Papez et amygdala

  • La mmoire des vnementsMmoire pisodique

  • Lhippocampe sactive lorsquon demande une personne de se rappeler des souvenirs pisodiques personnelsIl sactive seulement du ct droit lorsque la personne doit se rappeler un parcours ou voquer un chemin familier

  • Habib & Sirigu, 1987Pure topographical disorientation

  • Aguirre et al., 1998 :Imagerie fonctionnelle du cerveau lors de lapprentissage dun espace virtuel

  • Prsentation des 24 figures gomtriques

  • 1. Robert a une grande famille, une femme et quatre enfants.2. La femme de Robert souhaite changer de voiture3. Robert est heureux ; ctait son rve depuis longtemps4. Avoir une voiture rouge, avec un grand coffre5. Un matin Robert se lve tt, pour aller chez un garagiste6. Un garagiste qui est aussi un ami denfance7. Robert doit attendre un peu, car il y a beaucoup de clients8. Le garagiste est bavard et aujourdhui malheureux.9. En effet il na plus de voiture a vendre.10. Mais Robert remarque dans un coin une voiture rouge 11. Le garagiste lui explique quil a oubli cette voiture.12. Tout simplement parce quelle tombe toujours en panne

  • Prsentation de la figure gomtrique complexe

  • Apprentissage de la liste de 12 mots Drapeau /jardin /glise /carnet /sirop /peinture /ampoule /farine /mouche/volcan /rasoir /boutonRappel 1 : score /12Rappel 2 : score /12Rappel 3 : score /12Note : moyenne des 2 meilleurs essais (le plus souvent R2 + R3/2)RAPPELS DIFFERES .RECONNAISSANCE

  • La ou les mmoire(s) : modle dAtkinson et Shiffrin (1968)Mmoire sensorielle(qques millisecondes) Mmoire court terme(quelques secondes)Mmoire long terme(depuis qques secondes jusqu toute la vie)

  • Apprentissage dune liste : effet de rcence et de primaut

  • Mmoires : des modules sparablesMmoire sensorielle(iconique, choqueMmoire court terme(verbale, non verbale)Mmoire long termedclarativeNon dclarativepisodiquesmantiqueimpliciteCondition-nementprocdurale

  • Conceptions plus rcente : La Mmoire de TravailTravailler avec sa mmoireModle de Baddeley (1986, 1992) systme de capacit limite destin au maintien temporaire et la manipulation de linformation pendant la ralisation de tches cognitives diverses (comprhension, raisonnement, rsolution de problmes) comprend un administrateur central amodal, de capacit limite aid de systmes esclaves responsables du maintien temporaire de linformation : - la boucle phonologique- le registre visuo-spatial

  • La ou les mmoire(s) : Modle de Baddeley (1986, 1992)La Mmoire de Travail Travailler avec sa mmoire

  • Systme Mnsique Visuel Auditif Administrateur CentralBoucle phonologiqueCalepin visuo-spatialMLTMDTStockage sensorielMmoire pisodiqueMmoire smantiqueMmoire procdurale (schmas, routines)

  • La mmoire du pass immdiatMmoire court terme

  • La mmoire de travail et ses 3 composantesMmoire croquis visuo-spatialeBoucle articulatoireProcesseur central

  • Le systme phonologiquedans le cerveau lobe parital infrieur : mmoire phonologique court termecortex temporal postrieur:discrimination phontique Aire de Broca: - programmation articulatoire - traitement syntaxique - rcapitulation phonologique

  • MFCHDFLMEMORYMFCHBRhymes with D?LRHYMEPaulesu et al., 1996delaynodelay

  • Etude des composantes de la mmoire de travail phonologique (Paulesu et al., 1996)RHYMEMEMORYCONTROLSDYSLEXICS

  • Mmoire court terme non verbale (d'aprs Ungerleider, 1996)Zones plus fortement actives dans la condition spatialeZones plus fortement actives dans la condition didentification

  • La boucle phonologique stockage temporaire de linformation verbale contient : Un stock phonologique : rception directe de linformation verbale, stocke sous forme phonologique; maintien de brve dure (1.5 2 sec) Un processus de rcapitulation articulatoire (rintroduction de linformation dans le stock phonologique) : systme dautorptition mentale permettant de retenir, rafrachir linformation

  • Le systme de la boucle phonologique

  • Effet de similarit phonologique Lempan (rappel sriel immdiat) de mots ou lettres qui se ressemblent au plan phonologique est moins bon que le rappel de mots ou lettres qui diffrent phonologiquement. le stock phonologique se fonde essentiellement sur un code phonologique plus la similarit entre items est grande, plus il est difficile de les distinguer et de les rcuprer

    Leffet de similarit phonologique est un indice du fonctionnement normal du stock phonologique

  • Effet de longueur le rappel sriel immdiat de mots est inversement reli leur dure de prononciation effet sous la dpendance du processus de rcapitulation articulatoire les mots longs prennent plus de temps pour tre rcapituls que les mots courts ce qui permet la trace mnsique des mots prcdents de seffacer avant que ces mots puissent tre rintroduits dans le stock phonologique (via la rcapitulation articulatoire)Lexistence dun effet de longueur atteste du bon fonctionnement de la rcapitulation articulatoire

  • Effet de suppression articulatoire la rptition itrative dun son non pertinentbla-bla-bla-bla-bla-bla.durant une tche de rappel sriel immdiat altre la performanceLe registre visuo-spatial responsable du stockage court terme de linformation visuo-spatiale manipulation des images mentales comprend une composante spatiale et une composante visuelle (Logie, 1986)L Administrateur Central systme attentionnel de contrle slection des stratgies cognitives coordination des informations de sources diffrentesPlanification et contrle (procdures de gestion)

  • Existence de sous-systmes, indpendance fonctionnelle

    Modle de Tulving (1972, 1983) : 3 systmes

    mmoire pisodique (incluant la mmoire autobiographique) : rtention des vnements rcents ou plus anciens en les reliant aux vnements passs, expriences personnelles du sujet (de nature subjective et contextuelle)

    La mmoire long terme

  • Mmoire smantique

    - rpertoire des connaissances acquises de nature langagire, un niveau tant phonologique que lexical ou conceptuel - contenu abstrait et rationnel- le rappel seffectue partir des codes lexical et grammatico-syntaxique de la langue- vocation des caractristiques associatives et fonctionnelles des mots

  • Mmoire procdurale- requise quand le sujet doit excuter un geste complexe lors dune activit qui fait appel des habilets perceptivo-motrices et cognitives (faire du vlo, nager)Lencodage, la consolidation et la rcupration sont galement valus comme des fonctions indpendantes : Encodage : processus actif qui transforme les lments dinformation en traces mnsiques selon leurs caractristiques (apprentissage incidentel et intentionnel)Consolidation : processus par lequel une trace mnsique est maintenue et passe de la MCT la MLTRcupration : processus par lequel linformation contenue en MLT retourne en MCT pour devenir directement accessible

  • Le dveloppement de la mmoire chez lenfant Piaget & Inhelder (1973)

    Dveloppement des habilets motrices et perceptives prcdant la fonction mnsiqueApparition de la mmoire au dbut du stade propratoire, aprs 2 ans // capacit du jeune enfant nommer un objet en son absence cette acquisition nouvelle rsulterait du passage de la mmoire procdurale la mmoire smantique (pense symbolique)

  • Olson et Strauss (1984)Il existe des formes de catgorisation ds lge de 6 mois Gathercole (1998)MDT : systme phonologique prsent ds 2-3 ans (unit de stockage)Boucle articulatoire : stratgie utilise pas avant 7 ans

    Effacement rapide de linformation auditiveSensibilit aux effets de familiarit & de longueur entre les motsBananeTlphoneBalanoire-Chat, Clef+

  • Enfants prsentant des troubles du langageEfficience du systme phonologique < capacits de comprhension & niveau dintelligence non verbale tests sur leur capacit de rptition phonologique de non mots, des enfants de 8 ans prsentent un retard de 4 ans. Excellent marqueur de la dysphasie ds 7 ans, mise en place progressive de la boucle articulatoire, qui servira de + en + encoder du matriel non entendu ce matriel profite dun double encodage : phono + visuo-spatial Maximisation de lempan

  • Maturation des fonctions pr-frontales dautorgulation(prado et adolescence)

    Utilisation maximale de ladministrateur central Apprentissage grer le double traitement phonologique et visuo-spatial Enfant capable de : contrler ses actions planifier ses comportements en fonction du but vis utiliser bon escient toutes les stratgies de mmorisation pour mener bien la tche

  • La trace mnsique Comment sont stocks et organiss les souvenirs

  • Diverses modifications synaptiques lies lapprentissage

  • Laplysie : animal vedette de la mmoireTmoinhabituation sensibilisation long terme long terme

  • Fibres perforantes mdialesFibres perforantes latralesGyrus dentatusCellules hippocampiquesPotentialisation long terme (PLT) dans lhippocampe : un train de stimulations rapproches(ttanisation) entrane une modification durable de lactivit lectrique dans le circuit30 60

Search related