SSElink P303202 BC 4992 Gent X P.B.· Au cours des dernières semaines et des derniers mois, la lutte

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of SSElink P303202 BC 4992 Gent X P.B.· Au cours des dernières semaines et des derniers mois, la...

  • | une dition de votre secrtariat social |

    | Priodique trimestriel Anne 12 - n 46 | juil-aug-sep 2012 |

    Belgi - BelgiqueP.B.

    Gent XBC 4992

    Bureau de dpt GentP303202SSElink

    1

    Prface .............................................................................................................1

    Attention aux rgles plus strictes sur le travail temps partiel ! .......................................1

    Crdit-temps : quelles sont les modifications en 2012 ? ......................................................2

    Allocations familiales pour les travailleurs dont la famille rside ltranger .........................3

    Faites analyser rgulirement votre portefeuille dassurances ! ...............................................3

    En bref ..............................................................................................................4

    Contenu

    Cher lecteur,

    Au cours des dernires semaines et des derniers mois, la lutte contre la fraude fiscale a fait la une dans les mdias. Une nouvelle tendance se dessine clairement : des rgles plus svres et des contrles plus stricts. Ce renforcement samorce aussi sur le plan social. La rglementation pour le travail temps partiel a notamment t modifie en ce sens depuis le 16 avril 2012 : en cas doccupation en dehors des horaires affichs, sans enregistrement de cette drogation, une prsomption (rfragable) de travail temps plein sera applique. Les cons-quences pour les employeurs sont importantes ! Lorsquune infraction sera constate, loccupation temps partiel pourra tre requalifie comme occupation temps plein, avec les frais allant de pair. Vous trouverez plus de dtails dans cette dition.Il est certes essentiel de sattaquer la fraude sys-tmatique, mais esprons quil reste suffisammentde place pour la flexibilit. Par ailleurs, nous com-menons petit petit rencontrer les mesures de crise dans notre paysage social. Aprs la rforme des pensions, des adaptations font galement leur apparition concernant le crdit-temps. Ici aussi, les possibilits seront plus limites. Nous terminerons enfin sur une note plus positive, et connue de longue date : les nouvelles rgles pour loccupation dtudiants. Les possibilits ont en effet t tendues. Nous constatons cependant, dans la pratique, que de nombreux employeurs (et tudiants) ne savent pas prcisment ce dont il retourne. Nous rcapitulerons donc encore une fois les nouveaux principes dans ce SSE Link. Nhsitez pas contacter votre gestionnaire de dossier. Son avis peut tre dterminant !Bonne lecture !

    Nikolaas DeloofDireCteur sse

    Attention aux rgles plus strictes sur le travail temps partiel !

    Selon lancienne rglementation, lorsque les dro-gations ntaient pas enregistres, le travailleur temps partiel tait suppos avoir travaill conform-ment lhoraire fictif temps partiel. Mme si cette prsomption tait rfragable selon la jurisprudence, il tait pratiquement impossible pour les services dinspection de reconstituer les prestations relles, justement en raison de labsence denregistrement des prestations drogeant lhoraire. Seules les prestations effectues en dehors de lhoraire au moment du contrle pouvaient tre rectifies.

    titre dillustration :

    Le lgislateur souhaite dsormais enrayer cette pratique. Il est donc intervenu par le biais de la loi-programme du 29 mars 2012 qui prvoit deux prsomptions rfragables.

    1. Sanction en cas dabsence denregistrement des drogations lhoraire temps partiel

    Dornavant, un travailleur temps partiel est pr-sum, sauf preuve du contraire, avoir effectu des prestations temps plein, lorsquun employeur loccupe dans le cadre dun horaire sans enregistrer les drogations cet horaire.

    En dautres termes, il nest donc plus possible dappliquer lhoraire temps partiel fictif qui a t communiqu. Le travailleur sera alors cens avoir travaill temps plein.

    2. Sanction en cas dabsence de publicit de lhoraire temps partiel

    Si lemployeur na pas publi lhoraire temps partiel (p. ex. par voie daffichage), il existe ds lors aussi une prsomption doccupation temps plein pour le(s) travailleurs(s) concern(s). Dans le pass, il existait une discussion sur le caractre rfragable ou non de cette prsomption.

    La loi-programme prcise dsormais que la prsomption doccupation temps plein en cas dabsence de publicit des horaires temps partiel est rfragable. Cela signifie que lemployeur a la possibilit de prouver que les travailleurs concerns nont pas travaill temps plein.

    En rsum

    Il existe dsormais une prsomption rfragable doccupation temps plein lorsque : lhoraire temps partiel na pas t publi ; les drogations lhoraire affich nont pas t

    enregistres.

    Veillez donc toujours, en temps quemployeur, bien respecter ces obligations ! Les services dinspection y prteront en effet une attention particulire.

    Stijn LoosveltJuriste

    lun mar mer jeu ven Total

    Horaire fictif 4h 4h 4h 4h / 16h 16 heures ont t dclares

    Prestations relles 8h 8h 8h 8h / 32h

    Les 16 heures complmentaires nont pas t enregistres, ni dclares. Il tait quasiimpossible linspection de le prouver.

    Les services dinspection sociale ont dcouvert ces dernires annes une nouvelle forme de fraude en matire de travail temps partiel. Le systme consistait ce que lemployeur affiche unhoraire de travail fictif et fasse prester en ralit plus dheures que prvues aux travail-leurs temps partiel, et ce, sans enregistrer ces drogations lhoraire. Lemployeur dclarait donc uniquement lhoraire fictif .

  • 2

    Le rgime de crdit-temps avait surtout t introduit lpoque pour donner la possibilit aux travailleurs de parvenir un meilleur qui-libre entre vie professionnelle et vie prive. Au cours de ces dernires annes, ce systme a toutefois t utilis toutes sortes de fins autres que celles pour lesquelles il avait t instaur lorigine. Nous pensons par exemple la prise dune anne sabbatique, la ralisation dun tour du monde, des amnagements de fin de carrire partir des 50 ans. Le Premier ministre Di Rupo et son gouvernement ont donc mis en place fin 2011 une srie de changements con-cernant le droit aux allocations dans le cadre du rgime existant de crdit-temps. Le droit au crdit-temps en tant que tel na pas t modi-fi. Les modifications portent uniquement sur le droit aux allocations de lONEM pendant la prise du crdit-temps. Il se peut donc quun travailleur remplisse toutes les conditions pour pouvoir prendre un crdit-temps, mais ne puisse pas recevoir dallocations dans ce cadre.

    1. Crdit-temps au sens strict

    1.1 Limitation du droit aux allocations dans le tempsDsormais, il convient de distinguer clairement le droit aux allocations pour le crdit-temps avec motif ou sans motif.1.1.1 Crdit-temps sans motifUn travailleur qui passe au systme de crdit- temps peut bnficier dune allocation dinter-ruption pendant une dure maximale de 12 mois de suspension temps plein. Ces 12 mois correspondent 24 mois si le travailleur rduit sa carrire un emploi mi-temps ou 60 mois sil diminue sa carrire de 1/5e. Le travailleur peut galement choisir de combiner plusieurs systmes, en se limitant toujours un quivalent temps plein de 12 mois. 1.1.2 Crdit-temps avec motifLa dure du crdit-temps avec motif dpend justement de ce motif : Octroi de soins un enfant jusqu lge de 8

    ans, octroi de soins palliatifs, assistance ou octroi de soins un membre du mnage ou de la famille gravement malade (jusquau 2e degr), formation reconnue : au maximum 36 mois ;

    Octroidesoinsunenfanthandicapjusqulge de 21 ans, assistance ou octroi de soins son enfant gravement malade ou un enfant gravement malade faisant partie du mnage : au maximum 48 mois.

    La priode de 36 ou 48 mois au maximum est exprime en mois civils et non en priode dquivalent temps plein. Si un travailleur opte par exemple pour un crdit-temps avec motif pour prendre soin de son enfant de moins de 8 ans sous la forme dun crdit-temps mi-temps, la dure maximale sera donc aussi de 36 mois.

    1.2 Modification des conditions de carrire et danciennet

    Pour pouvoir bnficier dallocations dinterruption dans le cadre du crdit-temps sans motif, lemployeur doit compter une anciennet dau moins 2 ans chez son employeur au moment de la notification crite de la demande. Il doit en outre justifier une carrire professionnelle dau moins 5 ans. Ces conditions ne sont toute-fois pas dapplication si un travailleur demande des allocations pour un crdit-temps sans motif immdiatement aprs avoir puis son droit au cong parental.En cas de prise dun crdit-temps avec motif, le travailleur ne doit pas justifier une carrire de 5 ans au moment de la demande crite ; une anciennet de 2 ans chez son employeur est toutefois requise.

    2. Crdit-temps de fin de carrire : limitation du droit aux allocations

    partir de 2012, les allocations dinterruption majores pour les travailleurs dans le rgime du crdit-temps de fin de carrire ne seront plus octroyes qu partir du moment o le travail-

    leur a 55 ans. Le travailleur doit en outre pouvoir justifier une carrire dau moins 25 ans comme salari. Il existe toutefois une exception pour les travailleurs qui exercent un mtier lourd si celui-ci figure sur la liste des professions en pnurie. Ces travailleurs peuvent prtendre des allocations majores partir de 50 ans.

    Les anciennes conditions pour le crdit-temps de fin de carrire restent toutefois dapplication pour les travailleurs dau moins 50 ans qui bnficiaient dj de ce systme et qui navaient pas fait de demande jusqu lge de la pension. titre de mesure transitoire, il est possible de prolonger le crdit-temps existant moyennant les anciennes rgles. Les travailleurs concerns pourront continuer en bnficier sils introduisent un nouveau formulaire de demande avec lge de pension comme date de fin.

    Vous pourrez trouver un aperu