Droit Des Assurances Partie 1

  • View
    288

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Droit Des Assurances Partie 1

  • 5/13/2018 Droit Des Assurances Partie 1

    1/41

    UNIVERsrrEPARIS OUESTNANTERRE LA DEFENSEUFR de Droit ct Science politiquc

    Annee 2010/2011

    Master ICours de droit des assurances

    (2c semestre)Enseignant : Gerard Defrance

    PLANINTRODUCTIONLes fondamentaux de I'operation dassurance (le contrat, la mutualisation, le

    risque, son appreciation et son transfert, la prime et son calcul, lcs tarifs, larepartition/la capitalisation)Les enjeux economiques et le role de lassurance dans la societe.Bref historiqueLes principales sources du droit des assurances: code des assurances, code de lamutualite, code de Ia securite sociale et les autres codes (civil, penal, procedurepcnale, commerce, consommation, construction, sante publique, marchespublics, monetaire et financier, route, cnvironnement, irnpots ... ).La portee de la jurisprudence.Les conventions entre assureurs.Les institutions de I'assurance: I'Autorite de controle prudcntiel.

    TITRE 1-LES ACTE1JRS DE LA PROFESSIONChapitre 1- Les porteurs de risques :Section I - Les entreprises relevant du code des assurances: les societes anonymes

    d' assurances et les societes mutuell es d' assurancesSection II .. Les institutions de prevoyance et la mutualite.Section III .- La coassuranceSection IV .. La reassurance.

    Chapitre II -..La distribution de l' assuranceSection J - . Les agentsSection II ....Les courtiersSection J JI- Les autres distributeurs

    TITRE II - LES BRANCHES D'ASSURANCESChapitre I _. Les risques de dommages aux biens et de responsabilites

    Section T - Les garantiesSection Il ....Regime juridiqueChapitre II - Lcs assurances de personnes

    Section 1Les differents contrats du marcheSection Il~- Le regime juridiqueChapitre III .- La couverture de risques financiers

    Section 1- L' assurance creditSection 11- La cautionChapitre IV .. Les prestations en nature

  • 5/13/2018 Droit Des Assurances Partie 1

    2/41

    Section I ...~L' assistanceSection ll- La protection juridique

    TITRE III - LE CONTRA'I D'ASSURANCESOUS-TITRE I ~ - LA FORMATION DU CONTRAT

    Chapitre I ~-.Les Mapes de la souscriptionSection 1-- L'information precontractuelle et Ie devoir de conseilSection U -- Les documents contractuelsSection III - Les declarations de l' assure

    Chapitre 11-- La rcncontre des volontesSection 1--Les conditions de fondSection II - Les conditions de formeSection III -- La preuve du contratSection IV - La souscription a distance

    Chapitre I I I -- L'objet du contratSecti 011 I ~-La notion de risq ue et d' aleaSection II - Les interdictions d ' assurerSection III - Les obligations d'assurancesSection IV - Les exclusions contractuelles : definitions ct qualification,regime juridique et validite

    SOUS-TITRE II-LA VIE DU CONTRAT D'ASSURANCEChapitrc I - Le paiement de Ia prime

    Section I - Les conditions du paiementSection II - Les sanctions du defaut de paiement

    Chapitre II- Le reglement du sinistreSection I - Les obligations de l' assureSection II - Les obligations de l' assureurSection III - Les procedures dindemnisation

    Chapitre HI ~-Les modifications du risqueSection 1- Les declarations de I' assure: modalitesSection II ~ Les effets et le s sanctions

    Chapitre IV ---Le contentieuxSection I~a competence des tribunauxSection II- La mediationSection III- La prescription

    SOUS-TITRE 111_.LA FIN DU CONTRATChapitre J . . _ - La duree du contrat

    Section I .~.Le fonctionnement de la tacite reconductionSection II -~La peri ode de garantie

    Chapitre H .--.La resiliationSection I ~ Les cas de resiliation du contratSection II -- Les modalites et les effets

  • 5/13/2018 Droit Des Assurances Partie 1

    3/41

    BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE

    Code des assurances, Dalloz, 2010Code des assurances, Litec, 2010Code des assurances, LegifranceTraite de droit des assurances, LGDJ SOLlS la direction de J. Bigot

    Tome 1: Les entreprises d' assurancesTome II : La distribution de l' assuranceTome III : Le contrat dassuranceTome IV : Les assurances de personnes

    Cl. J. Berr et H. Groutel, Droit des assurances, Memento Dalloz, 2008Traite du contrat d'assurance terrestrc sous la direction d'Hubcrt Groutel,Litec 2008J . Bonnard, Droit des assurances, Litec, 2009M. Chagny et L . Perdrix, Droit des assurances, LGDJ, 2009Y. Lambert-Faivre et Laurent Leveneur, Precis Dalloz de droit des assurances, 2005

  • 5/13/2018 Droit Des Assurances Partie 1

    4/41

    Droit des assurancesMaster 1

    INTIlODUCTIONLes fondamcntaux de I'assuranceLe contrat dassurance est une convention par laquelle, moyennant le paiem ent d 'une

    prime, une personne appelee souscripteur (et non pas assure), obticnt d'unc autre,a pp ele e a ssu rc ur. elle-merne lice par unc multitude contrats analogues, Ie paiement ,\soi-mcme ou ,\ un tie rs d 'u nc c er ta in e p re sta ti on , si se realise un cvenement prcvu aucontrat, appele risque.

    " L 'assurance est la compensation pecuniaire de certains effets du hasard par lamutualite organisee selon Ies lois de la statistique."

    Une caracteristique essentielle de loperation : la constitu tion d 'une mutualitc,cornposee de pcrsonnes qui cherchent it se garantir centre un meme risque, et entrelesquclles I' a ssureur pratiquera la compensation. Les assures centre I' i ncendie dont lamaison brule seront indemnises grace aux primes versees par eux et par tous les mitresassu re s c en tre l'incendie qui auront eu Ia chance de ne pas sub ir de sinistre . L ' assureurest le gerant de cette m utualite.

    D eux systernes de gestion : la repartition et la capitalisation.La souscription d 'un contrat dassurance es t done un acte de prevoyance. II sagit de

    se prernunir contre un coup elu sort: le deces, les consequences de sa responsabilite ; oumerne un evenement heureux : assurance en cas de vie (retraite), la natalite , l'evenementqui declenche le paiement de la prestation prom ise est la survie de I' assure it la dateprevue. L'assureur lu i pro met de disposer alors dun capital ou d 'une rente, grace a saprevoyance.

    Le Iegislateur intervicnt de plus en plus frequemment pour rendre la souscriptionel'une assurance, pratiquernent dune assurance de responsab ilite ob ligatoire. II visesurtout it permenre que les victimes aient en face delles un debiteur solvab le. II eviteau x responsab les d 'avoir c t indemniser leurs victimes de leurs deniers. II leur suffitd 'avoir verse des primes dassurance pour etre a l'abri de cette catastrophe financiere(voir liste des assurances ob ligatoires).

    L 'clem ent le plus caracteristique est le risque.Le risque = elem ent aleatoire dont 1 2 1 realisation ne depend de la volonte el'aucune

    des deux partics.L 'aI6a porte sur la survenance meme de levenement prevu au contra: :lincendie, le vol, le b ris de m achine: Oll simplement sur la date de realisation du risque.Le elects est un evenemcnr certain, mais sa date est irnprevisible. Le deces est assurab le.II s 'a git dune assurance ternporaire, lassureur doit verser sa prcstation, si le decessurvient durant la periode prevue au contrat :. au contrairc, it est liberc. L 'alea estevident S 'il sagit d'une assurance en cas de vie enticre. l'assureur doit au contrairepayer en tous cas. Le caractcre aleatoire ne disparait pourtant pas: un exemple, celui oule souscriptcur doit payer line prime chaque annee, il est en effet clair que l'assurcuraura percu un total de primes bcaucoup plus important scion que lassure mourn! jeune,ou contrairc fort age: I A e st la lc a.

  • 5/13/2018 Droit Des Assurances Partie 1

    5/41

    Lc contrat dassurancc '; contrat alcatoirc (article 1964 du Code civil). M ais silassureur calcule bien se s primes, il devrait en rcsulter un cquilibrc (voire merne unbenefice) entre les versernents des deux parties. II ne devrait pas y avoir un alea pourl'assurcur, si l'on tient compte de I'ensemble des contrats analogues qu' iI a sou sc ri ts .M ais une mauvaise appreciation des risques ou Ja volontc de baisser de manierecxcessi ve les primes pour acq uerir des parts de marche. M ai s I'autori t6 de tutelledispose de rnoyens pour eviter que de telles situations de sc perenniser.

    D eJJ ni lion de I' aleaLe caractere aleatoire demeure tant qu'il cxiste une incertitude meme tres re du ite

    quant ,\ la realisation du risque. Un risque ayant unc tres forte probab ilitc de se realiserest tout de merne assurab le (cass., Ire ch. civile, 30 janvier 1996, RGAT' 1996, p. 3(9).

    Particularisme de I'economie de lassurance : inversion du cycle de production: onne connait Ie prix de la prestation quune fois le sinistre survenu. Dans le sccteur delindustrie, le prix de revient est connu avant que ron determ ine Ie prix de vente.L'assureur vend d 'abord de la securite, so us form e de contrats dassurance moyennantun certain prix et ce n'cst qu'ulterieurernent, lorsquil aura regIe tous les sinistresre alise s p en da nt I'exercice, quil pourra reellement erablir son prix de revient.

    L'assureur, qui ne peut done connaitre (\ I'avance [e nornbre ct la valeur des sinistresqu'il devra couvrir, doit cependant en ten ter levaluation la plus exacte possib le. P ourcela il utilise les statistiques, et sur les donnees en frequcnce et en cout moyen desevenements passes, le calcul de s probabilites lui do nne les instrum ents d'une previsionrationnelle et d 'un caleul des primes pures aussi proche que possib le de la masse dessinistres qu'il devra garantir.

    L ' a ssureur ne peut effectuer ces calculs que sur la base de 1'0bscrvation desevenernents passes rassembles en statistiques. Elles doivent porter sur une multitude decas, puisquc sur 1 cs statistiqucs l'assureur do it effectuer un caleul de probabilites, celui-ei sera d 'autant plus exact que [a frequcnce relevec portera sur un nornbre dexperiencesplus grand et se rapprochera ainsi de la pro

Recommended

View more >