of 24/24
1

La Précarité Energétique en Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • View
    222

  • Download
    7

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Ce guide s’adresse à tous les professionnels qui s’inscrivent dans une dynamique de lutte contre la précarité énergétique, en particulier aux collectivités territoriales, institutions, associations, entreprises… qui souhaitent mettre en œuvre un plan d’action territorial.

Text of La Précarité Energétique en Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • 1

  • LE RSEAU RGIONAL NERGIE ET PRCARIT

    Le Rseau Rgional nergie et Prcarit, cr en 2008, a pour objectif lchange entre les acteurs et la mutualisation des retours dexprience afin de renforcer les connaissances et dvelopper les actions de lutte contre la prcarit nergtique.

    Retrouvez toutes les informations et les modalits de participation sur :www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    LE PROJET ELPE (tat des Lieux de la Prcarit nergtique)

    Ce guide a t labor dans le cadre du projet ELPE, tat des Lieux de la Prcarit nergtique et mobilisation des acteurs en Provence-Alpes-Cte dAzur, une action mene dans le cadre du RREP.Ce projet ralis en 2010 et 2011 a permis dengager un travail dchanges et de mutualisation des expriences avec les acteurs de la pauvret et de la prcarit nergtique en Provence-Alpes-Cte dAzur et de pointer les besoins des territoires sur cette problmatique.

    Un tat des lieux lchelle rgionale sur la prcarit nergtique et des diagnostics lchelle territoriale sur 4 territoires pilotes ont t raliss. Les rsultats du projet sont disponibles sur : www.precarite-energie.org/-etat-des-lieux-de-la-precarite

    * Le guide est en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    AnimAteurs du rseAu rgionAl nergie et PrcArit - Porteurs Projet elPe

    Avec le concours des collectivits territoriales : Parc naturel rgional du Verdon, CCMV, Communaut dagglomration du Pays dAix, Conseil gnral du Vaucluse et Conseil gnral des Alpes de Haute-Provence.

    Et la participation du Centre de recherche Norbert Elias et du CETE Mditerrane.

    PArtenAires finAnciers du Projet elPe

    PArtenAires du Projet elPe

  • 3PRSENTATION DU GUIDE, OBJECTIFS

    Ce guide sadresse tous les professionnels qui sinscrivent dans une dynamique de lutte contre la prcarit nergtique, en particulier aux collectivits territoriales, institutions, associations, entreprises qui souhaitent mettre en uvre un plan daction territorial. Une premire partie prsente de manire synthtique un tat des lieux de la prcarit nergtique en Provence-Alpes-Cte dAzur.Une seconde partie aborde les cls pour dvelopper une stratgie territoriale de lutte contre la prcarit nergtique.Enfin, une srie de fiches illustre en dtail les diffrentes actions mettre en uvre dans le cadre dun plan daction global.

    Ces fiches actions ont t labores partir de retours dexpriences locaux issus du projet ELPE, Etat des Lieux de la Prcarit nergtique et mobilisation des acteurs en Provence-Alpes-Cte dAzur. Les acteurs du territoire rgional pourront y trouver la fois une prsentation gnrale des actions ainsi que les professionnels qui peuvent apporter un retour dexprience.

    Il vient en complment dautres ouvrages pratiques et particulirement du Guide EPEE Agir contre la prcarit nergtique - Une bote outils pour les collectivits locales et territoriales. Tlchargeable sur :www.fuel-poverty.org/files/WP5_D16_FR.pdf

    SOMMAIRE

    La prcarit nergtique ...................................................................4

    Des acteurs rgionaux impliqus dans la lutte contre la prcarit nergtique .....................................6

    Des actions phares en Provence-Alpes-Cte dAzur ...........................7

    Des moyens financiers ddis la rduction de la prcarit nergtique : .............................................................8

    Dvelopper une stratgie daction territoriale pour lutter contre la prcarit nergtique .......................................9

    fiche n1 > Mieux connatre le phnomne localement : mener un diagnostic de territoire ..............................................................................10

    fiche n2 > Travailler en rseau pour rduire la prcarit nergtique ...............................................................................................................................13

    fiche n3 > Former les professionnels de laction sociale, du logement et de lnergie ...........................................................................................14

    fiche n4 > Reprer les situations de prcarit nergtique des dispositifs et des acteurs mobiliser .............................................................16

    fiche n5 > Informer et sensibiliser les mnages .....................................17

    fiche n6 > Rduire les consommations des mnages .........................18

    Les modes dintervention ................................................................................................18

    Quelques exemples daction ..........................................................................................19

    Glossaire ......................................................................................................................................21

    Bibliographie/Sitographie ..............................................................................................23

    * Le guide est en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 4moins

    de

    30 an

    s

    spa

    ratio

    n

    loca

    taire

    pa

    rc so

    cial

    fam

    ille

    mon

    opar

    enta

    le

    ense

    mble

    inac

    tif

    diffi

    cult

    s de

    paiem

    ent

    loca

    taire

    pa

    rc pr

    iv

    chm

    age

    Perte

    emplo

    i

    Source : Insee, enqute nationale Logement 2006

    0

    10

    20

    30

    40

    50

    les principales caractristiques des mnages qui se plaignent du froid en PAcA

    mnages du 1er quartile de niveau de viemnages sous la mdiane de niveau de vieensemble des mnages

    dfinitions

    En France, la prcarit nergtique a t dfinie rcemment et inscrite dans la loi du 12.07.2010 (Grenelle II). Ainsi, est en situation de prcarit nergtique, une personne qui prouve dans son logement des difficults particulires disposer de la fourniture dnergie ncessaire la satisfaction de ses besoins lmentaires en raison de linadaptation de ses ressources ou de ses conditions dhabitat. On distingue deux mthodes didentification des mnages en prcarit nergtique : la mthode dite objective, issue du Royaume-Uni, qui qualifie les mnages en situation de prcarit nergtique lorsquils consacrent plus de 10 % de leurs revenus leur consommation nergtique associe leur logement pour atteindre un confort standard (Taux dEffort Energtique - TEE). La mthode subjective, issue de lIrlande, sappuie, elle, sur les dclarations des mnages quant leur capacit chauffer leur logement de manire adquate ou payer pour une consommation nergtique suffisante : elle permet dapprocher la notion de froid et traduit linconfort thermique subi.

    La notion de prcarit nergtique est au carrefour de diffrentes problmatiques : la pauvret, le mal logement, les mauvaises performances nergtiques du logement Mais elle est surtout issue dun problme dadquation entre un mnage (sa composition, ses besoins, ses ressources, ses usages) et son logement (surface, tat du bti et des quipements, mode de chauffage, nergie utilise).Elle a des consquences graves sur le confort et la sant des occupants : consquences sanitaires (dveloppement de maladies, intoxications au monoxyde de carbone, inconfort permanent d au manque de chauffage), financires (endettement, emprunt, recours aux aides), consquences techniques (un logement mal chauff et mal ar sera humide, se dtriorera rapidement et dveloppera des moisissures), consquences sociales (rupture de liens sociaux, isolement, activits statiques difficiles), et enfin consquences environnementales (missions de gaz effet de serre).

    une situAtion PArAdoxAle : des mnAges qui souffrent du froid mAlgr un climAt relAtivement clment

    En Provence-Alpes-Cte dAzur, 697 000 mnages (14,1%)1 ont un taux deffort nergtique suprieur 10 %, cette proportion atteint 37,6 % chez les mnages les plus modestes (1er quartile), 24,4 % dans les communes rurales et 19,4% chez les mnages de plus de 65 ans, sans compter les mnages en auto-restriction qui font le choix de rduire leurs dpenses de chauffage plutt que dtre en situation dimpays.

    Dautre part, 890 000 mnages (18 %) dclarent souffrir du froid. Parmi les mnages les plus modestes, les chmeurs et les familles monoparentales sont particulirement concerns. La proportion atteint 30 % parmi les locataires.

    La prcarit nergtique

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Prcarit nergtique

    mauvaise performance nergtique

    cots levs de lnergie

    faibles revenus

    1 Insee/RREP, Extraction ENL 2006 PACA

  • 5Part des mnages dclarant avoir froid par rgion insee/cstB - 2011

    lA PrcArit nergtique, un symPtme : mnAges vulnrABles, logements mAl isols et exPlosion des cots de lnergie

    Les mnages de Provence-Alpes-Cte dAzur sont plus pauvres que la moyenne nationale avec des revenus plus faibles et un nombre plus important de mnages vivant sous le seuil de pauvret.

    On note une forte reprsentation des familles monoparentales (15,6 %) et des plus de 65 ans (19,3 % contre 16,7 % en France), populations particulirement touches par le phnomne de prcarit nergtique.Le parc de logements collectifs est surreprsent dans les zones urbaines. La plupart de ces logements ont t construits avant 1975 et prsentent de mauvaises performances nergtiques avec des systmes de chauffage inadapts, voire aucun systme de chauffage.

    cela sajoute des loyers levs et un taux de sur-occupation important sur les zones ctires et urbaines qui peuvent aggraver les situations de prcarit nergtique. La tension du march de limmobilier pousse particulirement les mnages les plus modestes vers des logements de mdiocre qualit.Dun point de vue nergtique, les chaleurs estivales engendrent un recours la climatisation ou dfaut, un inconfort thermique prononc dans les logements peu performants. De fait, les quipements de froid sont en sur consommation, ce qui impacte fortement les factures des mnages.Concernant leau, chez les mnages vulnrables, des consommations moyennes ont t releves autour de 100 l/j/hab (tudes GERES- Compagnons Btisseurs Provence et Ecopolenergie) avec des carts importants selon les mnages et des conomies possibles.

    les cArActristiques des mnAges en PrcArit nergtique vArient selon les territoires en Provence-AlPes-cte dAzur

    La rgion prsente en effet une grande diversit de territoires influant sur les situations de prcarit nergtique :> Des zones de montagne et des zones rurales avec des charges de

    chauffage plus importantes et des dplacements incontournables qui psent sur le budget des mnages. On y retrouvera plus souvent des mnages (ou personnes) isols, une population plus ge logeant dans de lhabitat ancien peu performant, et souvent peu adapt en taille la composition du mnage (grands logements pour des personnes seules ou en couple).

    > Des zones urbaines trs peuples, avec une part importante dhabitat collectif de mauvaise qualit (isolation faible ou nulle, infiltration dair). On trouvera ici des propritaires occupants mais galement une forte proportion de locataires pour lesquels une mdiation avec les bailleurs en vue de raliser des travaux est indispensable.

    Lensemble de ces donnes montre quil existe en Provence-Alpes-Cte dAzur un nombre important de mnages potentiellement en prcarit nergtique. La hausse inluctable des prix de lnergie dans les annes venir viendra aggraver le phnomne et le nombre de mnages concerns. La prise en compte de cette problmatique par les pouvoirs publics ncessite aussi den avoir une connaissance plus fine, en y intgrant particulirement les donnes des acteurs impliqus dans les secteurs de la sant, de la mobilit et des dplacements.

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    un nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvret suprieur la moyenne nationale (60 % des revenues disponibles)

    Source : Insee RDL 20070 % 5 % 10 % 15 % 20 %

    0 % 5 % 10 % 15 % 20 %

    hautes-Alpes

    Bouches-du-rhne

    Alpes-maritimes

    rgion PAcA

    var

    Alpes-de-haute-Provence

    vaucluse

    france

    Malgr un climat clment, la part des mnages de Provence-Alpes-Cte dAzur dclarent souffrir davantage du froid que dans le reste de la France.

    mode de chauffage principal et secondaire des mnages en Provence-Alpes-cte dAzur

    Lecture : 21,9 % des mnages utilisent une chaudire collective comme mode de chauffage prinicipal en PACA ; contre 17,6 % des mnages ayant dclar avoir eu froid.Champs : Rgion PACA Source : Insee, enqute nationale Logement 2006

    Pas de chauffage principalchaudire collectivechauffage lectriquechaudire indpendanteAppareils indpendantsAutres modes de chauffagetous modes de chauffage principal

    0,8 % 21,9 %31,1 %32 %8,8 %5,5 %100,0 %

    PART DES MNAGES UTILISANT CE MODE

    DE CHAUFFAGE

    PART DES MNAGES AyANT DCLAR AVOIR EU FROID

    21,0 % 17,2 %19,0 %14,6 %34,3 %9,8 %18,0 %

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    Basse-normandie

    lorraine

    Picardie

    centre

    corse

    ile-de-france

    Alsace

    Aquitaine

    limousin

    Pays de la loire

    champagne-Ardenne

    Provence-Alpes-cte dAzur

    Bourgogne

    nord-Pas-de-calais

    rhne-Alpes

    Bretagne

    france

    haute-normandie

    Poitou-charrentes

    languedoc-roussillon

    franche-comt

    midi-Pyrnes

    Auvergne

  • 6les acteurs de la prcarit nergtique

    La lutte contre la prcarit nergtique ncessite une pluralit dacteurs aux priorits distinctes : lutte contre les impays dnergie et deau, lutte contre le mal-logement, rponse sociale et actions de proximit face aux effets des ingalits daccs lnergie, lutte contre le drglement climatique. Llaboration dun rfrentiel de comptences partages devient un enjeu important tout comme la construction de partenariats largis pour rpondre au mieux aux situations des familles.

    Lexistence dun Rseau Rgional sur la Prcarit Energtique est une spcificit au territoire rgional (seuls 3 rseaux rgionaux et

    dpartementaux au-del du RREP sont actifs en France en Rhne-Alpes, Languedoc Roussillon, Gironde).Le schma ci-aprs propose de classer les principaux acteurs identifis selon leurs domaines de comptences, ce classement est trs subjectif dans la mesure o la plupart des acteurs uvrent de manire transversale mais il a lavantage de donner une vision synthtique du panorama des acteurs mobiliss ou mobiliser en Provence-Alpes-Cte dAzur. Pour faciliter le recensement nous avons choisi de ne citer que les acteurs fdrs en rseau, les membres de ces rseaux rpartis dans les territoires tant de fait associs.Lensemble des sigles est rfrenc dans le glossaire la fin de ce guide.

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Les acteurs rgionaux impliqus dans la lutte contre la prcarit nergtique

  • 7Des actions phares en Provence-Alpes-Cte dAzur

    Toute opration permettant un mnage de bnficier dans son logement dun meilleur confort thermique et dune meilleure capacit payer ses factures peut tre considre comme une action de lutte contre la prcarit nergtique. Elles prennent des formes trs diverses et peuvent tre classes selon 5 modes dintervention : 1 > amliorer la connaissance locale des phnomnes de prcarit

    nergtique ;2 > informer les publics ;3 > former les professionnels sur la prcarit nergtique ;4 > diminuer les consommations deau et dnergie des logements et

    des quipements ;5 > agir globalement dans les territoires.

    En Provence-Alpes-Cte dAzur, certains projets de lutte contre la prcarit nergtique ont t ou sont prcurseurs en France. Les partenaires institutionnels mnent des dmarches innovantes qui viennent appuyer et soutenir ces dynamiques locales : programme AGIR pour lnergie de la Rgion, appel projet FEDER-Ademe-Rgion pour les bailleurs sociaux (voir paragraphe sur les dispositifs). Lenjeu majeur rside dans leur gnralisation et leur prennisation.

    Quelques actions parmi toutes celles dveloppes en rgion sont listes ci-dessous ou font lobjet dune fiche plus dtaille dans la seconde partie de ce guide. Les autres actions figurent dans ltat des lieux rgional - ELPE.

    Amliorer lA connAissAnce locAle des phnomnes de prcArit nergtique

    Le Rseau Rgional Energie et Prcarit (RREP) cr en 2008, a pour objectifs le partage dexpriences, mais aussi lmergence dactions innovantes et la prennisation des bonnes pratiques. Pour cela, le RREP organise des rencontres rgionales de partage dexpriences, des journes thmatiques, dite une lettre dinformation, anime une liste de diffusion, propose des ressources en ligne (http://bit.ly/rxnjge) et (http://parene.net).Dans loptique dune meilleure caractrisation du phnomne, ltude sur la vulnrabilit nergtique des mnages et des territoires dans les Hautes Alpes ralise par la DDT 05 et le CETE Mditerrane propose une mthodologie intressante incluant une analyse prospective.

    informer les publics

    De nombreuses oprations de sensibilisation des mnages ont t dveloppes en rgion : diffusion doutils adapts aux mnages (films, guides et outils pratiques), sensibilisation dacteurs relais (bailleurs, associations).Parmi toutes, les appartements tmoins sur la matrise des consommations deau et dnergie (Ecopolenergie/GERES/Loubatas/Logirem, CLCV du Pays dArles) sont attractifs vis--vis des publics. Ils constituent un lieu privilgi pour sensibiliser individuellement ou en groupe et favorisent les dynamiques partenariales lchelle dun quartier. De mme, lorganisation dateliers techniques avec les publics des services sociaux (CCAS) permet de toucher de nombreuses personnes.

    former les professionnels sur lA prcArit nergtique

    Un enjeu majeur pour le dveloppement dactions de lutte contre la prcarit nergtique est la formation des professionnels (lus, travailleurs sociaux, bailleurs). Plusieurs structures proposent de la formation en Provence-Alpes-Cte dAzur (voir fiche action Formation).

    diminuer les consommAtions deAu et dnergie des logements et des quipements

    Bien que pertinentes, les actions dtailles ci-dessus ne trouvent leur sens que si elles sont assorties dactions concrtes visant diminuer les consommations dnergie dans le logement :

    1 > En amliorant lefficacit nergtique des quipements : La pose de kits conomes (accompagne dune sensibilisation) est teste sous diffrentes approches : la Croix Rouge implique ses aides domicile ; dans le cadre du projet ACHIEVE - GERES, des personnes en insertion sont formes pour loccasion. Les kits peuvent inclure des ampoules basse consommation ou LED, des prises coupe veille, des joints de fentre, des bas de porte, des quipements hydro-conomes Des petits travaux peuvent complter utilement la pose de kit : voir fiche 6. Concernant les gros quipements, lexprimentation dun fonds de remplacement des appareils lectromnagers par les Compagnons Btisseurs est en cours.

    2 > En amliorant ltat thermique des logements : Les dispositifs et oprations damlioration de lhabitat (OPAH, PIG) intgrent mieux lamlioration des performances thermiques des logements, voire un volet de lutte contre la prcarit nergtique, tout comme les chantiers dauto-rhabilitation. Le dploiement du programme Habiter Mieux (Anah) vient renforcer ce volet damlioration du bti sur les territoires.

    3 > En produisant des logements performants : les appels projet de lAdeme et de la Rgion incitent les bailleurs sociaux, notamment, produire des logements performants. Les collectivits territoriales ont galement un rle majeur jouer.

    Agir globAlement sur les territoires

    Lintroduction dun volet de lutte contre la prcarit nergtique dans les PDALPD, llaboration de PCET, dAgenda 21 par les collectivits, la mise en uvre des plans daction des collectivits laurates AGIR pour lnergie (appel projet de la Rgion) sont autant de leviers pour dvelopper des actions pertinentes lchelle des territoires.

    Le PIG de lutte contre la prcarit nergtique dvelopp par le Conseil Gnral du Var, coupl au Contrat Local dEngagement dans le cadre du programme Habiter Mieux, en est un exemple. De la sensibilisation la ralisation de travaux, il sappuie sur une forte dynamique partenariale (collectivits locales, oprateur logement, associations, fournisseurs dnergie).

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 8en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Des moyens financiers ddis la rduction de la prcarit nergtique

    Peu de dispositifs financiers existants sont spcifiquement ddis la lutte contre la prcarit nergtique. Mais avec la reconnaissance rcente du problme par les pouvoirs publics, les dispositifs sont renforcs, adapts

    On distingue essentiellement trois types de financement : > les aides la personne, soutenant les mnages soit lors de

    difficults de paiement des factures (sous condition), le plus souvent curatives, soit pour rduire le prix de lnergie (tarifs sociaux) ;

    > les aides aux quipements ou aux travaux considres en gnral comme prventives puisquelles favorisent lamlioration de la performance nergtique des logements et des quipements. Les mnages peuvent ainsi raliser des conomies sur leur consommation ou amliorer leur confort ;

    > les financements dactions transversales qui soutiennent la mise en uvre dactions innovantes mais peuvent galement financer des actions de formation, sensibilisation

    Le tableau ci-dessous propose une liste des dispositifs mobilisables en France et dans la rgion.

    De manire gnrale, les mnages modestes ont peu recours aux dispositifs existants. Un accompagnement des mnages autant que des professionnels est ncessaire pour mobiliser les diffrents dispositifs permettant de financer les projets. Une valuation des rsultats en matire de baisse des charges aprs rnovation savre trs utile galement. Ces actions peuvent tre conduites dans le cadre de Fonds Sociaux dAide aux Travaux de Matrise de lEnergie et de lEau.

    des disPositifs sPcifiques en Provence-AlPes-cte dAzur

    En rgion Provence-Alpes-Cte dAzur, il existe des financements qui viennent complter les dispositifs nationaux, parmi lesquels :> le micro-crdit social propos par la Fondation Abb Pierre : il permet

    aux mnages trs modestes dtaler le paiement du reste charge aprs dduction des aides. Une partie des mensualits est prise en charge par lAllocation Logement. Laccompagnement des mnages du montage du dossier au remboursement est assur par des structures de terrain ;

    > le dispositif AGIR et Rnover + lanc par la Rgion Provence-Alpes-Cte dAzur est un dispositif proposant daccompagner et de suivre la ralisation de 100 oprations de rnovation nergtique globales et ambitieuses de logements individuels et petites coproprits, par un appui spcifique aux porteurs de projet mais galement aux professionnels impliqus.

    Pour en savoir plus Ltat des lieux rgional dtaillant en annexe les dispositifs

    et les actions lists succinctement ici est en ligne sur www.precarite-energie.org/-etat-des-lieux-de-la-precarite

    Aides aux impays deau et dnergie (aide curative)> Du Fonds Solidarit logement (par dpartement)> Des communes / associations / organisations caritatives

    rduction des tarifs de lnergie (tarifs sociaux)> lectricit : Tarif de Premire Ncessit> Gaz : Tarif Spcial de Solidarit> Aide la cuve (aide nationale ponctuelle selon les

    annes)

    sur proposition de projet ou sur appel projet> Fonds Rgional pour lEnvironnement

    et lnergie - Ademe / Rgion > Agir+ : action globale innovante pour la Rgion> Collectivits territoriales> Fonds privs, fondations> Fournisseurs dnergie

    AIDES LA PERSONNE

    FINANCEMENTS DACTIONS TRANSVERSALES / GLOBALES / INNOVANTES

    AIDES AUx QUIPEMENTS / TRAVAUx

    Aides directes> Aides gnrales de l Anah> Programme Habiter Mieux : Anah > Crdit dimpt Dveloppement Durable> Certificats dconomie dnergie> Agir et Rnover+ : Rgion> Fonds sociaux daides aux travaux > Aides des collectivits territorialesAides la rnovation des logements sociaux> Appel projet FEDER / Ademe / Rgion> Programme REHA> co Prt logement social : Caisse des Dpts

    et ConsignationsPrts taux rduits> co Prt Taux Zro> Prt CAF / Caisses de retraite > Prt SACICAP> Micro crdit social

    > Fonds Sociaux dAides aux Travaux de Matrise de lnergie et de lEau

    > Programme Habiter Mieux

    PROGRAMME ASSURANT UNE ARTICULATION DES AIDES FINANCES

  • 9en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Dvelopper une stratgie daction territoriale pour lutter contre la prcarit nergtique

    La prcarit nergtique est un problme complexe au carrefour de problmes conomiques, sociaux et environnementaux, touchant des mnages aux profils trs varis. La rsolution des situations des mnages ncessite une action transversale impliquant les acteurs de diffrents secteurs. Llaboration de dmarches de dveloppement durable (Agenda 21, Plan Climat Energie Territorial), en cours dans de nombreux territoires, est entre autre une opportunit pour concevoir et dvelopper des actions de lutte contre la prcarit nergtique. Nous abordons ici le plan daction territorial de lutte contre la prcarit ner-gtique dvelopper en ladaptant localement (voir schma ci-dessous). La premire tape consiste mieux connatre le phnomne localement afin dlaborer le plan daction adapt la situation rencontre et dadopter une stratgie territoriale. Celle-ci fixe un cadre avec des objectifs, des moyens pour dvelopper les actions par la suite mais aussi pour les suivre, les valuer et les faire voluer. Dvelopper une telle action globale engendre des bnfices la fois sur les consommations dnergie, les missions de gaz effet de serre mais aussi une amlioration sur le plan social et sanitaire.Suite au diagnostic, la dynamique partenariale engager sur le territoire autour de la thmatique est un aspect essentiel de la russite des actions.Les formations appuient les acteurs pour la mise en uvre du dispositif.Lobjectif des actions proposes par la suite est, aprs un reprage, dadapter la rponse apporte en fonction des situations des mnages et

    ainsi pouvoir hirarchiser puis rpondre leurs besoins (comportement, quipement, rnovation). Lensemble des actions du plan daction fait lobjet de fiches dtailles dans les chapitres suivants prsentant pour la plupart, des retours dexprience identifis sur le territoire rgional.

    Pour en savoir plus

    Des actions territoriales de lutte contre la prcarit ont t dveloppes selon cette approche globale.

    les fonds sociaux dAide aux travaux de matrise de lnergie et de leau (fsAtmee) :

    Comment mettre en place un Fonds Social dAide aux Travaux de Matrise de lEnergie, Ademe Editions, Collection Habitat,

    Solidarit, Matrise de lnergie, 200p, mars 2008.

    le projet slime - service local dintervention pour la matrise de lnergie :

    Analyse sociotechnique compare des dispositifs de rduction des situations de prcarit nergtique et construction de stratgies dintervention cibles, Christophe Beslay, Romain Gournet, Marie-Christine Zlem,

    Marie-Hlne Huz, Ren Cyssau, Programme PREBAT, Ademe-PUCA.www.prebat.net/?2010-analyse-sociotechnique

    reprer les situationsEn partenariat - Grilles de reprage - Information

    informer et sensibiliser les mnagesInformation des mnages

    rduire les consommations des mnages visite et intervention domicile

    former les acteursTravailleurs sociaux - Oprateurs

    Conseillers info>nergie Agents bailleurs sociaux

    travailler en rseauMobilisation des acteurs - Dveloppement de partenaires

    mener un diagnostic de territoireMeilleure connaissance : des situations, des publics touchs, des acteurs. Dfinition de laction globale. Base de lvaluation : objectifs, indicateurs.

    intervention trs lgreDiagnostic simple

    Petits quipements

    intervention plus mportante

    Diagnostic socio-technique Gros travaux

    intervention de moyenne importanceDiagnostic socio-technique - Petits

    travaux et/ou gros quipements

    Suivi - valuation

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 10

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Mieux connatre le phnomne localement :mener un diagnostic de territoire

    Mener un diagnostic territorial sur la prcarit nergtique vise mieux connatre et analyser la situation actuelle de ce phnomne pour ensuite proposer un plan dactions adapt afin de rduire durablement les situations de prcarit nergtique sur le territoire.Il a pour objectif de :> recenser et mobiliser les acteurs cls du territoire ; > recueillir les caractristiques du territoire en matire dhabitat,

    dnergie et de situations conomiques et sociales ;> dresser un inventaire des actions et dispositifs existants ; > dfinir les actions dvelopper sur le territoire.

    Le diagnostic est dautant plus pertinent que le porteur se saisit de la problmatique et souhaite rellement dvelopper une dmarche de rduction des situations de prcarit nergtique. Une collectivit, par exemple, peut faire appel un accompagnement extrieur, mais doit conserver un rle actif dans la dmarche (mobiliser les acteurs, faciliter laccs aux donnes ).Recueillir des informations quantitatives mais aussi qualitatives via des entretiens avec les acteurs et des publics touchs permet de mieux qualifier les situations de prcarit nergtique en labsence dindicateurs spcifiques.

    Les difficults rencontres sont, entre autres, le manque de donnes spcifiques la prcarit nergtique, le temps limit consacrer au diagnostic, la confidentialit de certaines donnes... Un cueil serait de dresser une vision partielle de la problmatique par manque de donnes mais dun autre ct, un surplus dinformations peut galement conduire une difficult danalyse.

    RALISER ET PRSENTER UN DIAGNOSTIC TERRITORIALSUR LA PRCARIT NERGTIqUE

    moBiliser les Acteurs cls

    Pour construire un diagnostic partag et aboutir un plan daction raliste mais ambitieux, il est essentiel dimpliquer les acteurs lors du recueil dinformations pralables puis de llaboration et de la validation des scnarios dactions proposs. On sappuiera sur le schma des acteurs prsent la page 6 pour identifier les acteurs cls du territoire dans les diffrents domaines. Les lus doivent tre informs et sensibiliss car leur dcision est indispensable pour toute massification des actions entreprises sur leur territoire. Cela peut ventuellement faire lobjet dune runion spcifique.La mobilisation peut prendre diffrentes formes : runion de prsentation de la dmarche avec recueil des besoins, journe de sensibilisation sur la prcarit nergtique, visite de site (appartement tmoin, oprations de rnovation performante avec une dmarche dimplication des habitants)

    recueillir les informAtions - rAPPorts - stAtistiques

    En raison du manque dindicateurs spcifiques, les informations disponibles couvrent gnralement une seule thmatique. Des croisements de donnes savrent ncessaires mais souvent dlicats (compatibilit entre les donnes, comptences pour le traitement statistique). La mise en place progressive de lObservatoire National de la Prcarit Energtique (lanc officiellement en 2011) pourra moyen terme faciliter laccs des informations cibles et des indicateurs ddis.Les sources de donnes sont listes ci-aprs de faon non exhaustive.

    recueillir les informAtions - entretiens

    Des entretiens individuels ou un questionnaire transmettre aux acteurs du territoire permettront de recueillir des donnes notamment qualitatives qui viendront nuancer, complter ou illustrer les donnes recueillies par ailleurs. Quelques suggestions de points aborder : quels sont les publics rencontrs, quels sont les plus vulnrables vis--vis de la prcarit nergtique (profil des mnages, statut doccupation), quelles difficults font-ils face (impays dnergie, restriction de chauffage, inconfort thermique, lectromnager et quipements peu performants) ?, les actions mises en uvre (aide financire, accompagnement) et les freins rencontrs (financiers, organisationnels), les manques reprs dans les dispositifs existants

    AnAlyser et Prsenter les donnes

    Les paramtres retenus pour les croisements de donnes du Recensement Gnral de la Population - INSEE effectus dans le cadre du projet ELPE sont les suivants : > rsidences principales ; > type de logement (maison individuelle ou immeuble collectif) ;> date de construction (avant ou aprs 1975, date de la premire

    rglementation thermique en France) ;> statut doccupation (propritaire ou locataire) ;> catgorie socioprofessionnelle (parce que les niveaux de revenus ne

    sont pas accessibles) ;> nergie pour le chauffage (lectricit, fioul, gaz de ville, autre ) ; > structure du mnage (personne seule, famille monoparentale).Llaboration dhypothses de travail est ncessaire pour reprsenter les informations les plus pertinentes.

    F I C h E N 1

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 11

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precariteF I C h E N 1

    insee - rgPwww.insee.fr/fr/bases-de-donnees

    insee - dgienqute nationale revenus fiscaux et sociaux (erfs) et revenus fiscaux localiss (rfl)

    insee - enl

    fichier filocom - dgi

    PPPi Parc PrivPotentiellement indigne

    donnes fonds solidarit logement (fsl) des conseils gnraux

    donnes des fournisseurs dnergie

    documents dorientations etde planification des collectivits

    les observatoires (rgional de lnergie, rgional pauvret et prcarit, de lhabitat indigne, de la qualit de lair, tableau de bord de la construction durable - cerc), et rseaux (lhi, rreP, Arhlm)

    tudes et rapports des partenaires sociaux, acteurs de la sant - Ars

    Population : ge, catgories socioprofessionnelles, type dactivitfamilles : composition et structure familiale, statut doccupationlogements : catgorie de logements,date dachvement, logement individuel ou collectif, surface, anne demmnagement dans le logement. nergie : chauffage, type de combustible,mode de transport principal

    revenus : niveau de vie, revenu disponible et pauvret.

    taux deffort nergtique :dclaration avoir souffert du froid et pour quelle raison. Il sagit de 2 donnes diffrentes : le TEE et le taux de dclaration des mnages ayant souffert du froid ainsi que les raisons de cet inconfort thermique

    revenus :informations sur le logement (date de construction) et sur les mnages (ge personne de rfrence).

    Identifie les zones potentielles daction de lutte contre lhabitat indigne.

    Nombre de mnages aids pour des impays dnergie / nombre de sollicitations. Montant moyen daide octroy.Inventaire des actions prventives.

    Nombre de mnages bnficiaires des tarifs sociaux de lnergie. Service Minimum dlectricit. TPN (Tarif de Premire Ncessit - lectricit) TSS (Tarif Social Spcial de solidarit - gaz)

    PCET / SRCAE - PLH, PDALPD, SCOT / PLU, Agenda 21donnes : > sur lnergie et les missions de gaz effet de

    serre dans le secteur rsidentiel, et vulnrabilit vis--vis des nergies fossiles ;

    > sur lhabitat et le logement ; > sur les dplacements

    donnes sur le parc de logements :typologie du parc / rnov / rnover / scnariode rnovation : tude nergie Demain CERC PACA.donnes sur les consommations / productions : usages dnergie en Provence-Alpes-Cte dAzur (Observatoire Rgionale de lnergie).Sur la sant et la mobilit

    Chiffres sur les aides volontaires aux mnages (impays dnergie).Informations qualitatives sur les situations des mnages.

    Description gnrale du territoire sous formede fiches en ligne lchelle de la communedu regroupement de communes, de lIRIS pourles communes de plus de 5 000 habitants(www.insee.fr/fr/bases-de-donnees).Il est possible de :> rcuprer les donnes brutes gratuitement ;> commander des tudes avec croisement

    de donnes.

    2006 : enqute nationale, sur-chantillonage rgional en Provence-Alpes-Cte dAzur. en 2013, les informations dclaratives pour lENL sur le logement seront compltes par un DPE.

    LAnah a ralis un traitement spcifique de ces donnes dans le cadre du Programme Habiter Mieux www.anah.fr/habitermieux.html

    Les donnes du PPPI sont issues dun travail sur les donnes FILOCOM, INSEE, consolides avec des retours de terrain.

    Possibilit de comparer le nombre de mnages ligibles et les mnages bnficiaires (avant lentre en vigueur de lautomaticit des tarifs).

    Les tudes pralables ncessaires leur laboration sont des sources dinformation intressantes.Un des intrts est laspect territorial de ces tudes.

    Sert comparer les donnes, et les prcisersi une cible est identifie.

    INDICATEURS REMARQUESSOURCES DINFORMATION ET LOCALISATION

  • 12ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    F i C h E n 1

    Par exemple, dans le cadre du projet ELPE, les analyses quantitatives se sont bases sur le graphe ci-dessous.La connaissance des spcificits dun territoire permet daffiner les hypothses et de mieux cibler les donnes croiser mais attention elle peut galement faire passer ct de certaines ciblesCartographier les rsultats permet de mieux visualiser les zones dintervention prioritaire mais il faut prendre en compte les limites que cette reprsentation comporte : lchelle de reprsentation peut toujours masquer une zone plus petite mais tout autant prioritaire. Pour les territoires peu peupls, une analyse quantitative nest pas toujours envisageable afin de prserver la confidentialit des informations.Afin de complter lanalyse de ltat actuel, il est trs pertinent de raliser des tudes prospectives en prenant en compte des scnarios sur lvolution des prix de lnergie. Les diagnostics territoriaux mens dans le cadre du projet ELPE peuvent servir dexemple pour le choix des indicateurs et des reprsentations graphiques.

    laborer des propositions dactionet partager les rsultats du diagnostic

    Le plan daction dcoulant du diagnostic propose la fois des amliorations de lexistant et un panel dactions qui peuvent sinspirer de lensemble des fiches prsentes par la suite dans ce guide. Les actions seront prioriser en fonction des situations repres dans ltat des lieux.Partager les rsultats du diagnostic et les pistes daction avec les diffrents acteurs est une tape cl pour sassurer de la comprhension, faisabilit et diffusion des propositions.Le diagnostic territorial apporte une base pour dvelopper des partenariats et des actions adaptes la situation du territoire, il na pas vocation reprer prcisment les mnages en situation de prcarit nergtique. Ceci fera lobjet dune action part entire (voir fiche n4).

    valuer la dmarche de diagnostic

    Les indicateurs lis au diagnostic peuvent tre entre autres :> la participation des acteurs du territoire au recueil des informations

    et donnes ; le partage dune culture commune sur la thmatique est dj en soi une premire tape ;

    > leur implication dans llaboration puis dans la mise en uvre dun plan daction suite au diagnostic.

    Zoom sur le diagnostic men sur la communaut dagglomration du pays daix

    Le diagnostic a montr la diversit des situations potentielles de prcarit nergtique sur le territoire : des retraits occupant des maisons anciennes pour une part chauffes au fioul, des locataires en immeubles collectifs anciens chauffs llectricit, des tudiants disposant de peu de ressources et logs dans des logements privs de faible performance nergtique

    Afin de rpondre efficacement aux diffrentes situations, il a t propos une action globale de lutte contre la prcarit nergtique, base sur le schma dintervention p9. Laction sappuie sur le dveloppement dune forte dynamique partenariale sur le territoire afin dutiliser au mieux le panel de dispositifs existant ainsi que les comptences des acteurs mobiliss. La cl de vote de laction repose sur son animation pour assurer le lien entre les diffrents services de la collectivit, avec lensemble des partenaires institutionnels, associatifs mais galement pour coordonner, dune part, le reprage des mnages et, dautre part, le choix des actions mettre en uvre (information, visites domicile, intervention de premier niveau, orientation vers des travaux plus lourds). Lanimation serait assure par une association nergie en troite collaboration avec la collectivit (services nergie et Habitat) et les oprateurs de terrain.

    pour en savoir plus ELPE :

    diagnostic rgional et diagnostics territoriauxwww.precarite-energie.org/-etat-des-lieux-de-la-precarite

    La Vulnrabilit nergtique des mnages Le cas des Hautes-Alpes DDT 05 - Janvier 2012:

    http://bit.ly/SzdbRC

    Mieux connatre le phnomnelocalement : mener un diagnostic

    de territoire

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    en maison individuelle

    en logement collectif

    locataire locataire

    mnages chauffant au fioul, gaz propane ou llectricit

    mnages succeptibles davoir des retenus faibles

    (csp retraits, ouvriers, employs, autres inactifs)

    le logement date davant 1975

    nombre total de mnage dans les rsidences principales

    propritaire occupant

    propritaire occupant

    dont

    dont

    dont

    dont

    dont dont

  • 13ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    F I C h E N 2 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Travailler en rseau pour rduire la prcarit nergtique

    LA LUTTE CONTRE LA PRCARIT NERGTIqUE REGROUPE UNE MULTITUDE DACTEURS

    Afin de rpondre aux problmatiques trs varies que recouvre la prcarit nergtique, une multitude dacteurs entrent en jeu, quils travaillent sur la thmatique du logement, de lnergie ou du social. Ces acteurs appartiennent des sphres professionnelles diffrentes et ont rarement loccasion de travailler ensemble.

    LA MISE EN RSEAU, qUEL INTRT POUR UN TERRITOIRE ?

    Par la mutualisation des comptences et le dveloppement dune culture commune, la mise en rseau permet une mobilisation et une concertation des acteurs afin de rpondre de manire adapte et plus efficace aux besoins des personnes en situation de prcarit nergtique.La mise en rseau peut tre initie par les collectivits territoriales ou par des associations. Il est possible : > soit de rassembler les acteurs spcifiquement sur la prcarit

    nergtique ; > soit de participer des rseaux dj en place et de traiter rgulirement

    du problme de la prcarit nergtique.

    Une (ou plusieurs) structure doit assurer lanimation du rseau pour entretenir et structurer les changes entre acteurs.

    LES ThMATIqUES PRINCIPALES

    Comment reprer les mnages en prcarit nergtique, quels acteurs peuvent y participer ?Quelles actions dvelopper ou quelles amliorations apporter celles en place sur le territoire ?

    LES OUTILS

    Les outils mettre en uvre pour y aboutir sont multiples et souvent commun lanimation de rseau en gnral : > envoi de questionnaires aux professionnels des diffrents secteurs ; > organisation de temps dchanges rguliers (la forme, la frquence et

    la dure seront adapter lchelle du territoire) ; > organisation de journes thmatiques ; > mise en place et animation doutils dchange dinformations : liste de

    discussion, newsletter ; > prsentation de retours dexprience (sous forme de fiche, ) ;> co-construction doutils pour les particuliers et les professionnels.

    LES PRINCIPAUx RSEAUx EN PROvENCE-ALPES-CTE DAzUR

    Une prsentation des rseaux dacteurs susceptibles dintervenir dans la rsolution du problme de la prcarit nergtique figure prcdemment dans ce guide (p 6). Quelques-uns des rseaux actifs pouvant tre sollicits sont rappels ci-dessous :

    logement

    > Rseau LHI Provence-Alpes-Cte dAzur, Languedoc Roussillon et Corse : rseau dacteurs, publics et privs, de la lutte contre lhabitat indigne, anim et coordonn par le CETE Mditerrane ;

    > ARHLM PACA : rseau des acteurs de lHabitat social de la rgion.

    sociAl

    > URIOPSS : fdration dacteurs sanitaires et sociaux.

    nergie

    > Rseau des Espaces Info>nergie en Provence-Alpes-Cte dAzur ;> Rseau des Economes de Flux et Conseillers en Energie Partags ;> Rseau PACA Climat (ouvert aux collectivits ralisant un PCET).

    PrcArit nergtique

    > RREP : Rseau Rgional nergie et Prcarit. Rseau des acteurs du logement, de laction sociale et de lnergie engags dans la lutte contre la prcarit nergtique en Provence-Alpes-Cte dAzur ;

    > RAPPEL : Rseau national des Acteurs de la Pauvret et de la Prcarit nergtique dans le Logement.

    sAnt - quAlit de lAir

    > Qualit de lAir Intrieur Groupe Expert.

  • 14ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precariteF I C h E N 3

    Former les professionnels de laction sociale, du logement et de lnergie

    La formation des professionnels est un enjeu majeur pour le dveloppement dactions de lutte contre la prcarit nergtique. Elle favorise, par une meilleure connaissance de la problmatique et des moyens daction, un travail partenarial entre professionnels de lnergie, du logement et de laction sociale, souvent cloisonns dans leurs champs de comptences. Les publics former en priorit sont les professionnels de laction sociale, les structures de mdiation sociale, les quipes des bailleurs dont les gardiens dimmeuble en contact direct avec les familles. La formation des acteurs de lnergie et du logement, amens prendre part sur le territoire aux actions de lutte contre la prcarit nergtique est envisager dans un second temps, en fonction des comptences dj dveloppes.Il apparat galement important de mettre en place, en parallle, des journes dinformation en direction des cadres de laction sociale, des chargs de mission des collectivits et des lus afin quils puissent dvelopper et suivre au mieux les actions menes sur les territoires.

    Un plan de formation des acteurs doit tre envisag lchelle du territoire pour sassurer que lensemble des intervenants acquirent les connaissances ncessaires au bon droulement des actions. Les formations sorganisent gnralement de manire verticale, spcifiques chaque type dacteurs, cibles en fonction de leurs connaissances initiales, de leur cur de mtier et des besoins identifis au pralable. La formation peut aussi simaginer transversale, en regroupant lensemble des acteurs amens intervenir sur un mme territoire, senrichissant naturellement de la connaissance et de la comptence de chaque professionnel, permettant aussi une comprhension mutuelle des mtiers et des responsabilits des diffrents acteurs, et llaboration de modes dintervention adapts par lchange et la mise en lumire des facteurs freins ventuels. Cette seconde approche favorise le dcloisonnement des acteurs utiles dans la mise en uvre du plan daction.

    Le plan de formation peut sappuyer sur des formations dveloppes au niveau national et rgional : depuis une quinzaine dannes, lAdeme a initi une dynamique nationale de formation sur la prcarit nergtique, notamment en direction des travailleurs sociaux. Un rseau de formateurs relais a t mis en place (notamment en Provence-Alpes-Cte dAzur), ainsi quun module spcifique de sensibilisation la prcarit nergtique pour les conseillers info nergie. Des sessions sont rgulirement organises.

    Des journes de sensibilisation ainsi quun module spcifique en direction des travailleurs sociaux des collectivits territoriales et dautres organismes tels les CAF, MSA sont proposes dans le cadre dun partenariat CNFPT-Ademe. Celui-ci a t engag pour dvelopper un dispositif dinformation et de formation grande chelle en direction des encadrants et travailleurs sociaux afin de leur permettre de mieux lutter contre la prcarit nergtique en apprhendant notamment les problmes lis la matrise de lnergie.

    En Provence-Alpes-Cte dAzur, les formations proposes restent souvent ponctuelles et gagnent tre structures. Il est galement ncessaire de travailler lintgration dans les formations initiales du travail social, dun module concernant la prcarit nergtique et les actions de matrise de lnergie.Le tableau page suivante prsente des exemples dobjectifs et de contenus de formation selon les publics cibles.

    contacts utiles :www.ademe.fr/formation

    www.paca.cnfpt.fr/site/fr/formationwww.precarite-energie.org/-formations

  • 15ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precariteF I C h E N 3

    > Comprendre le contexte et les enjeux de la lutte contre la prcarit nergtique.

    > Savoir identifier tous les facteurs qui influent sur la facture nergtique dun mnage.

    > Connatre les diffrents acteurs, leur rle et moyens dintervention sur la prcarit nergtique.

    > Identifier le rle et le pouvoir dinfluence du travailleur social dans la problmatique de la prcarit nergtique.

    > Savoir utiliser des outils pour passer rapidement laction.

    > Comprendre le contexte et les enjeux de la lutte contre la prcarit nergtique.

    > Savoir reprer les situations de prcarit nergtique.

    > Connatre les diffrents acteurs, leurs rles et moyens dintervention sur la prcarit nergtique.

    > Connatre les dispositifs lis laction sociale.

    > Savoir conseiller les familles.

    > Comprendre le contexte et les enjeux de la lutte contre la prcarit nergtique.

    > Savoir reprer les situations de prcarit nergtique.

    > Savoir conseiller les familles.

    > Comprendre les enjeux lis la prcarit nergtique dun point de vue socio-conomique et environnemental.

    > Favoriser la mobilisation sur la prcarit nergtique.

    > Sapproprier le cadre institutionnel et juridique.

    > Permettre aux acteurs de reprer leurs obligations et les opportunits.

    > Etudier des pistes de rflexions et dactions possibles.

    > Organismes de formation des travailleurs sociaux.

    > Collectivits locales ou territoriales (conseils gnraux, conseils rgionaux).

    > CAF, CCAS.> CNFPT.> Ademe.> URIOPSS.> Associations spcialises

    dans la matrise de lnergie.

    > Organismes de formation des bailleurs sociaux.

    > ARHLM.> ADIL.> CLCV, CSF, CNL.> Rseau LHI.> Syndics de copropritaires.> Anah.> Associations spcialises

    dans la matrise de lnergie.

    > Rseau des rgies de quartier (CNRLQ).

    > Unis Cits (Programme Mdiaterre).

    > PIMMS, PSP.> Ple service la personne.

    > CNFPT.> Collectivits locales

    et territoriales.

    > Grille de reprage des mnages.> Lecture et analyse de factures.> Notions de base sur la matrise

    de lnergie et reprage des dysfonctionnements lis aux comportements, aux quipements et au bti.

    > La palette des dispositifs (tarifs sociaux, aides lamlioration de lhabitat).

    > Notions de base sur la matrise de lnergie et reprage des dysfonctionnements lis aux comportements, aux quipements et au bti.

    > La palette des dispositifs (tarifs sociaux, aides lamlioration de lhabitat).

    > Notions de base sur la matrise de lnergie et reprage des dysfonctionnements lis aux comportements, aux quipements et au bti.

    > Grille de diagnostic nergie simplifie.

    > Mthodes de sensibilisation des familles.

    > Le rle des collectivits locales dans la lutte contre la prcarit nergtique.

    > Les acteurs et les dispositifs mobilisables.

    > Prsentation de projets raliss par des acteurs locaux.

    > Privilgier les mthodes actives : tudes de cas, mises en situation, analyse de pratiques.

    > Prsenter des outils concrets utilisables avec les familles (cache-facture, mallette de matrise des charges, guides pdagogiques, jeu de cartes).

    Voir exemples doutils sur : www.precarite-energie.org

    > Privilgier les mthodes actives : tudes de cas, mises en situation, analyse de pratiques.

    > Manipuler du matriel de mesure et des quipements conomes (rducteurs de dbit).

    > Prsenter des actions exemplaires de sensibilisation des locataires en habitat social (guide du logement, pose de kits conomes).

    > Privilgier les mthodes actives : tudes de cas, mises en situation, analyse de pratiques.

    > Manipuler du matriel de mesure et des quipements conomes.

    > Prsenter des outils concrets utilisables avec les familles (cache-facture, mallette de matrise des charges, guides pdagogiques, jeu de cartes).

    > Journe courte en plnire ;> Favoriser les changes entre

    participants.Voir droul dune journe type sur : www.evenements.cnfpt.fr/energetique

    CONTENUS SPCIFIQUES DMARCHE PDAGOGIQUE ACTEURS CLS EN PACAOBJECTIFS PDAGOGIQUESProfessionnels de lAction sociale : assistants de services sociaux, conseillers en conomie sociale et familiale, ducateurs spcialiss

    Professionnels du logement : Associations spcialises, responsables de parcs de logements sociaux, gardiens, associations de locataires, oprateurs, syndics de coproprits

    Professionnels de linsertion : Entreprises dinsertion par lconomie, rgies de quartier, structures de mdiation sociale

    elus, chargs de mission des collectivits, cadres de laction sociale

  • 16

    F I C h E N 4 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Reprer les situations de prcarit nergtique Des dispositifs et des acteurs mobiliser

    Afin de cibler et de dployer au mieux des actions de lutte contre la prcarit nergtique sur un territoire, il faut tre en mesure didentifier, de contacter et de mobiliser les mnages vulnrables.Lidentification gnrale des grandes caractristiques des mnages et des zones gographiques les plus touches est ralise dans le cadre du diagnostic de territoire. Il sagit donc ensuite de reprer plus prcisment les mnages en travaillant en partenariat avec les acteurs en lien direct avec eux. le reprage est souvent difficile en raison de la diversit des publics, des situations, certains dispositifs ont chou faute de toucher les bnficiaires.

    Les acteurs relais pouvant tre associs dpendent du territoire (urbain, rural). Un panel large peut tre mobilis : associations, centres sociaux, Centres Communaux dAction Sociale, structures daide la personne, travailleurs sociaux des diffrentes institutions et collectivits, services des Conseils gnraux (service en charge du FSL, Maisons de la Solidarit ou Centres Mdico-Sociaux), professionnels de la sant (mdecins, infirmires domicile), acteurs des services publics (facteurs), commerants, fournisseurs dnergie

    Le reprage des situations de prcarit nergtique doit sappuyer sur une dynamique partenariale forte qui ncessite :> davoir une structure ou un service en charge de la coordination du

    reprage (voire de laction globale) ou bien de dvelopper en amont un canevas trs didactique permettant chacun de qualifier les situations, et de renvoyer vers les bons relais pour la mise en uvre de solutions ;

    > lentretien de liens entre les acteurs et la transmission dinformation vers les structures en charge des actions en instaurant des rencontres rgulires, des fiches de liaison pour signaler des situations risque (sollicitation rcurrente dune aide pour impay dnergie, temprature des pices vivre trs basse), en dveloppant des grilles de reprage pour qualifier les situations (ex : EDF, GDF SUEZ, CCAS, EIE,).

    Le reprage peut tre ralis par le dploiement de visites domicile effectues :> soit en amont sur un groupe jug vulnrable : il sagit alors dune

    action de sensibilisation qui permet de dtecter dventuelles situations problmatiques ;

    > soit aprs signalement en lien avec les acteurs relais pour caractriser prcisment le problme dtect et bien cibler laction mener.

    exemple de ciblage pour reprer des mnages en situation de prcarit nergtique : travailler en coopration avec le service FSL dun Conseil Gnral sur les situations des mnages sollicitant de manire rcurrente une aide pour impays dnergie. Une analyse dtaille des factures et une visite domicile couple une action de sensibilisation permettront de bien orienter le mnage (aide aux petits travaux, aux quipements, appui social, ).

    Un des enjeux est de mobiliser les financements ncessaires cette phase. Au-del dune volont politique en interne, diffrents dispositifs coexistent en lien avec le logement et peuvent tre mobiliss pour faciliter le reprage, tape incontournable dans la russite des actions de lutte contre la prcarit nergtique.

    la matrise duvre urbaine et sociale (MOUS), action du PDALPD, est un dispositif financ en partie par ltat et par une (ou plusieurs) collectivit territoriale pour dvelopper une action en lien avec le logement des personnes dfavorises. Une collectivit peut sen saisir dans le cadre de la dtection de logements insalubres avec un largissement possible au reprage des situations de prcarit nergtique. Ses atouts principaux sont la souplesse du dispositif qui facilite la prise en compte dune situation locale, la dynamique partenariale ncessaire sa bonne mise en uvre, un diagnostic socio-technique domicile utile la qualification de la situation et des dcisions partenariales sur les dmarches engager.

    dautres dispositifs partenariaux facilitent le reprage des situations de prcarit nergtique : les fonds Sociaux dAide aux Travaux de Matrise de lnergie et de lEau (voir exemple en dehors du territoire rgional), les Programmes dIntrt Gnral (PIG), et plus rcemment les Contrats Locaux dEngagement du Programme Habiter Mieux (venant complter des dispositifs existants type PIG le cas chant) dveloppent des procdures dalerte pour reprer les mnages les plus vulnrables.

    zOOM SUR LE REPRAGE DANS LE CADRE DE LACTION MENE EN PROvENCE vERTE

    PAR LES COMPAGNONS BTISSEURS PROvENCE

    Une action globale alliant information sur les pratiques de consommation, amlioration des quipements et du bti est mene sur le territoire de la Provence Verte par les Compagnons Btisseurs. La mthodologie de reprage des mnages est base dune part sur des animations collectives ralises dans les communes crant une dynamique de groupe qui facilite ladhsion des mnages au projet ; dynamique renforce par la formation de familles ambassadrices. Dautre part, les acteurs du territoire - associations, travailleurs sociaux, institutionnels, lus - sont informs puis orientent des familles vers laction. Un lien troit est entretenu avec lanimation du PIG de lutte contre la prcarit nergtique sur le Var.

    Pour en savoir plus MOUS insalubrit - PACT des Alpes-de-Haute-Provence

    PIG dpartemental de lutte contre la prcarit nergtique : Conseil gnral du Var

    Anah - pour les dispositifs dappui la rnovation du parc privCompagnons Btisseurs Provence - Christine Valette - Chef de projet

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 17ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    F I C h E N 5 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Informer et sensibiliser les mnages

    INFORMER LE GRAND PUBLIC RESTE INDISPENSABLE DANS TOUTE ACTION DE MATRISE DE LNERGIE

    Dans le triptyque amlioration du bti, efficacit nergtique des appareils et sobrit des comportements, lhumain doit garder une place centrale. En matire dhabitat, mme les technologies les plus perfectionnes ne fonctionnent pas si lon na pas, au pralable, sensibilis et inform les publics pour quils prennent part activement la dmarche. Informer et sensibiliser les mnages rduire leurs consommations dnergie et deau peut prendre diffrentes formes : actions collectives, visites domicile, expositions interactives, films, jeux, pices de thtre La combinaison de plusieurs donnent gnralement des rsultats plus intressants. La mobilisation de relais et les dmarches partenariales facilitent le dploiement des actions.

    MODE DINTERvENTION

    Le projet peut se drouler en plusieurs phases rpondant chacune des objectifs spcifiques :

    sensiBiliser le Personnel de terrAin du BAilleur et/ou loccuPAnt du logement

    Cette action pralable, mene sous forme dateliers vise impliquer les agents de terrain dans la dmarche, permettre lacquisition dune culture commune sur lutilisation de leau et lnergie et en faire des relais dinformations pour accompagner les locataires sur lutilisation rationnelle des flux.

    rAliser un diAgnostic des usAges sociAux de leAu et de lnergie des occuPAnts

    laide dun questionnaire, un chantillon reprsentatif doccupants est enqut. Cette phase permet de reprer les acteurs et relais locaux, de vulgariser le projet de rhabilitation, et dadapter les outils de sensibilisation mis en place.

    lABorer un mode demPloi du logement

    Ce document est ajust au plus prs des spcificits du site, des quipements installs mais aussi des proccupations des occupants. Il explique lutilit, le fonctionnement et les utilisations optimales de chaque quipement ainsi que les co-gestes raliser.

    AccomPAgner et conseiller les occuPAnts

    Sur le site mme de la rhabilitation, un appartement tmoin et une exposition interactive sur les conomies deau et dnergie sont installs. Des permanences de conseils, des ateliers dinformations thmatiques peuvent tre organiss. Ce travail est men en partenariat avec les acteurs locaux (centre social, association de personnes ges, travailleurs sociaux, associations de locataires, rgie de quartier) pour en faire des relais locaux dinformation.

    vAluer lvolution des consommAtions deAu et dnergie

    Un suivi des consommations individuelles est ralis sur un chantillon reprsentatif des locataires via une visite domicile, accompagn dun suivi des consommations du site via le relev des compteurs gnraux et des parties communes.

    Assurer lA communicAtion et lA Promotion

    Cela se fait 2 niveaux distincts : spcifiquement au site et en direction des locataires (lettres dinformation, affichage du suivi des consommations dans les parties communes) et plus globalement en tant quopration exemplaire (visites de site en direction dautres bailleurs, fiches de cas). Pour capitaliser ce travail et dans un souci de reproductibilit, la dmarche et les outils crs sont diffuss en direction des collaborateurs du bailleur.

    zoom sur une Action destinAtion de locAtAires en hABitAt sociAl mArseille - coPolenergie

    Le bailleur social Logirem a engag des travaux de rnovation sur un parc de 102 logements Marseille, permettant datteindre un niveau nergtique de classe A (label Btiment Basse Consommation). Rhabilitation thermique de lenveloppe, remplacement des quipements de chauffage et de ventilation, systmes conomes sur les robinetteries. Conjointement, une action importante dinformation et de sensibilisation des mnages la prise en main des nouveaux quipements a t mise en place. Cette action vise mettre en adquation les aspects techniques de la rnovation et les aspects comportementaux des locataires.

    LES PRINCIPAUx RSULTATS

    Laccompagnement des locataires dans le cadre de rhabilitation nergtique est un rel levier pour assurer latteinte des objectifs en termes de rduction des consommations. En renforant limplication des locataires dans ces oprations, lenjeu est aussi de leur permettre une appropriation tant de leur logement que de lensemble de la rsidence. Les actions menes permettent de diffuser une culture commune lintrieur des organismes HLM et de dcloisonner les diffrents services des bailleurs sociaux.La mobilisation et la formation de relais dinformation (acteurs locaux) sont primordiales dans la russite dun tel projet. Elles doivent tre commences en amont, de manire organiser collectivement laccompagnement des locataires.

    LES PARTENAIRES FINANCIERS POUR CETTE OPRATION

    Accord Cadre tat-Rgion-Ademe, Socit LOGIREM, Fondation LOGIREM, Fondation de France, Entreprises Sociales pour lHabitat.

    Pour en savoir plusEcopolenergie. www.ecopolenergie.com

  • 18ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    F I C h E N 6 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Rduire les consommations des mnages

    LES MODES DINTERvENTION

    La rduction des consommations dnergie des mnages ncessite une amlioration des performances nergtiques des quipements et / ou du bti. Diverses actions peuvent tre engages pour cela.

    AmliorAtion des quiPements

    La diffusion dquipements conomes en eau et nergie permet une rduction des consommations sans diminution du confort des mnages. Elle peut tre effectue par des acteurs intervenant auprs des mnages modestes (travailleurs sociaux, associations, bailleurs sociaux). Les kits conomes peuvent tre soit standards soit adapts la situation des mnages, solution ncessitant une visite domicile. Il est pertinent daccompagner la famille pour linstallation, lutilisation et si besoin lentretien de ces appareils. Des partenariats avec les fournisseurs dnergie et la valorisation de certificats dconomie dnergie sont possibles pour financer une partie des interventions.Au-del des petits quipements, lentretien des quipements en place (robinetterie, rgulation du chauffage) ainsi que laide au remplacement dappareils lectromnagers peuvent savrer utiles pour rduire les consommations nergtiques des mnages.

    lAuto-rhABilitAtion AccomPAgne

    Lamlioration des performances nergtiques des logements ncessite des travaux domicile. Lauto-rhabilitation accompagne est une des actions possibles pour agir sur le logement. Base sur la participation des personnes, les chantiers sont encadrs par des animateurs techniques qualifis. Les objectifs de lintervention vont au-del de lamlioration du logement en favorisant galement linsertion sociale et le dveloppement de liens sociaux notamment par linsertion dans son quartier, son environnement, lentraide et lexpression de projets communs. Plusieurs associations spcialises peuvent intervenir sur lensemble du territoire rgional. Limplication des mnages dans la dmarche est un facteur de succs pour une meilleure appropriation du logement et la rsolution dune situation de prcarit nergtique.Une fiche didentification, remplie par un travailleur social, permet de prdfinir les actions possibles selon les besoins du mnage et dorienter celui-ci vers lassociation. Ensuite, une visite domicile avec le rfrent social et lanimateur technique permet de dterminer les travaux raliser et dfinir ainsi les modes dinterventions les plus appropris selon lampleur des travaux :

    > accompagnement des propritaires occupants dans la rnovation de leur logement : rfection toiture, isolation, mise aux normes du systme lectrique, rparation de la plomberie, installation de sanitaires, cration de pices et dans le montage de leur dossier de financement des travaux ;

    > amlioration du cadre de vie via les ateliers de quartier qui impliquent une dynamique partenariale entre les acteurs de laction sociale et de la requalification des logements (bailleurs publics, Anah, PACT). Rparations locatives, mises en propret, amnagements intrieurs, rnovation dune pice ou du logement. Ces chantiers sont galement loccasion de renouer la relation avec le bailleur, de prendre conscience des droits et devoirs, de reprendre confiance dans la apacit agir ;

    > des animations collectives sur des thmatiques lies au logement et au cadre de vie sont organises par exemple par les Compagnons Btisseurs et leurs partenaires de terrain. Ces temps collectifs se droulent souvent dans des lieux ressources o sorganisent des ateliers de bricolage et le prt doutils.

    lA rhABilitAtion comPlte

    La rhabilitation du bti ancien est une des priorits de la lutte contre la prcarit nergtique. Le parc public sest vu fixer des objectifs de rnovation par ltat et bnficie de dispositifs incitatifs pour engager des travaux rduisant les charges nergtiques des locataires. Le parc priv, comptant des logements dgrads souvent occups par des mnages modestes, est galement vis par des dispositifs incitatifs et coercitifs de rnovation incluant lamlioration des performances nergtiques. Les collectivits ont la possibilit pour cela de mobiliser les dispositifs proposs par lAnah : au-del des aides apportes dans le diffus, les Oprations Programmes dAmlioration de lHabitat et les Programmes dIntrt Gnral intgrent dsormais des volets de lutte contre la prcarit nergtique avec un renforcement des exigences en matire de performance nergtique aprs travaux. Ces oprations se dclinent sous forme de programmes soit avec une entre par territoire par exemple les OPAH de Revitalisation Rurale ou de Rnovation Urbaine, soit par type de public, par exemple les OPAH visant les coproprits.Jusque peu, les aides de lAnah taient destination des propritaires bailleurs comme des propritaires occupants, mais aujourdhui la priorit est principalement mise sur les propritaires occupants. Cest le cas pour le programme Habiter Mieux de lutte contre la prcarit nergtique, qui complte les aides du rgime gnral avec une Aide de Solidarit Ecologique pour les propritaires occupants mettant en uvre des travaux amliorant dau moins 25 % la performance nergtique de leur logement.

  • 19ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    F I C h E N 6 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    qUELqUES ExEMPLES DACTION

    zoom sur une Action dAccomPAgnement domicile sur le hAut vAucluse - ceder

    Laction du CEDER a t lance suite un constat issu des rapports annuels du Fonds Dpartemental Unique de Solidarit Logement (FDUSL) : les habitants du Haut Vaucluse reprsentaient la plus grande proportion des demandeurs daide aux impays dnergie sur le dpartement. Elle est mene par le CEDER en partenariat avec lUnit Territoriale du Haut Vaucluse (UTHV), le Service Solidarit Logement du Conseil Gnral 84 et les 4 centres mdico-sociaux du territoire.Cette action prventive vise rduire la consommation nergtique et/ou amliorer le confort via une action concrte et adapte la situation du mnage. Un fonds a t cr pour le financement dune intervention de premier niveau. Ainsi, une enveloppe de 500 par famille est alloue cet effet par le FDUSL lachat de petits matriels conomes (ampoules basse consommation, rducteurs de dbit, mcanismes de chasse deau double flux ) ou lintervention de professionnels (rparation de fuites deau, entretien chaudire, pose de contacteurs heures creuses pour le chauffe-eau).

    laccompagnement des mnages participant se droule au cours de 3 visites

    les PrinciPAux rsultAts

    21 familles sur 30 vises ont particip au dispositif, en priorit des bnficiaires du Revenu de Solidarit Active (RSA) socle ou major et des bnficiaires de minima sociaux frquentant les centres mdico-sociaux du Haut Vaucluse. La slection a lieu aprs une analyse des montants des factures dnergie.Aprs un an les familles impliques dans le dispositif ont ralis des conomies jusqu 540 (eau + nergie) pour une enveloppe moyenne dpense de 137 par mnage. Les conomies totales sur un an pour les 21 familles sont :

    les PArtenAires finAnciers

    Unit Territoriale du Haut Vaucluse, Service Solidarit Logement du Conseil Gnral 84, Ademe, Rgion Provence-Alpes-Cte dAzur et la Fdration Caisse dEpargne PACA Corse.

    vAluAtion de lAction

    Deux valuations ont t menes : une quantitative et une qualitative la fin de chaque accompagnement. Il en ressort un rel besoin des familles dtre accompagnes leur domicile afin de sapproprier les conseils proposs. La priode hivernale parat tre la plus propice ce type daction. Une plus-value sociale pour les participants est ressortie, les familles tant actrices du projet et de leur changement de comportement. Les points positifs relevs : ressenti valorisant davoir t orients vers ce projet, volont de sortir de leur situation (envoi aux propritaires des rsultats du diagnostic), rappropriation du logement.Lappui dune chercheuse en communication engageante et mthodologie du changement de comportement a permis de renforcer le passage lacte et une modification des comportements ( valider quantitativement sur le long terme).

    les difficults rencontres

    Le suivi des consommations est difficile en raison du peu de factures conserves, les espaces privs en ligne des fournisseurs dnergie apportent une solution. La prsence du travailleur social sest avre tre aussi bien un atout quune contrainte. Dans la majeure partie des cas, les familles se livraient plus facilement si le travailleur social ntait pas prsent. Cependant, lorsque lintervention sest droule chez des personnes cumulant plusieurs difficults, la prsence du travailleur social permettait de centrer le discours de la famille sur le thme de la visite.

    Pour en savoir plus tat des lieux territorial du Vaucluse - ELPE

    CEDER - Latitia PELLEREy Responsable de projet prcarit nergtique

    et matrise de lnergie www.ceder-provence.fr

    Rduire les consommationsdes mnages

    Prise de contactdiagnostic logement et comportementPrconisation de petits travaux

    remise du matriel conome la famille sengage appliquer les gestes conomes

    Bilan de laction avec la famille

    1re VISITE 3e VISITE2e VISITE

    1 Sur la base dun m3 2,302 Sur la base dun kWh TTC (abonnement inclus) 0,12

    economies potentielles

    economies relles

    859 m

    378 m

    2 180 1

    953

    18 400 kWh

    35 561 kWh

    2 300 2

    4 261 2

    1,7 t

    3,2 t

    ECONOMIES ELECTRICIT CO2EAU

  • 20

    F I C h E N 6 en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    zoom sur une Action dAuto-rhABilitAtion AccomPAgne sur Aix-en-Provence

    les comPAgnons Btisseurs

    Il sagit dun projet destin amliorer les performances nergtiques de logements de locataires ou propritaires occupants ayant des faibles revenus et des problmes lis au logement et / ou linsertion sociale, tant bnficiaires du RSA, de laction sociale CAF, ou relevant du PDALPD. Toutes les actions peuvent tre conues et ralises par les mnages, avec lappui dun animateur technique.

    les PrinciPAux rsultAts sur lA communAut du PAys dAix

    Les Compagnons Btisseurs ont accompagn 21 familles en 2011. Le reprage des mnages est ralis en troite collaboration avec les Ples dinsertion, les Maisons Dpartementales de la Solidarit, les CCAS, les CAF, les Points Accueil RSA, les structures de quartiers, les associations

    difficults rencontres

    > Malgr un partenariat large, le reprage des familles reste difficile.> Besoin dinformer rgulirement les travailleurs sociaux du territoire

    en raison des changements dans les quipes.

    AmliorAtions

    mergence dun collectif de bnficiaires et danciens bnficiaires des Ateliers de Quartier afin de passer du statut daid celui daidant et de valoriser ainsi les comptences acquises.

    Pour en savoir plus www.compagnonsbatisseurs.org.

    Chefs de projets : Catherine PETIT / Nathalie CASTAN / Christine VALETTE.www.padesautoproduction.net. Le PADES est un centre de

    ressources et de formation sur lauto-rhabilitation accompagne.collectifs hbergement varois, bas Toulon organise des chantiers

    dAuto-rhabilitation. Directrice Florence ROUSSEAU.

    zoom sur loPrAtion ProgrAmme dAmliorAtion de lhABitAt de revitAlisAtion rurAle (oPAh rr) de lA

    communAut de communes du moyen verdon (ccmv)

    Suite une tude pr-oprationnelle conduite en 2006-2007, les constats suivants sont ressortis : > une demande en logement locatif non satisfaite et une offre globalement

    insuffisante ; > des logements locatifs au confort moyen, notamment en raison de

    lanciennet du bti ; > une forte problmatique thermique ; > un parc important de logements vacants et une forte prdominance

    du parc de rsidences secondaires.

    La communaut de communes a donc lanc une OPAH RR sur son territoire pour amliorer laccueil des nouveaux arrivants et favoriser le maintien des personnes habitant sur le territoire.

    Depuis 2011 avec la signature du protocole dengagement dans le cadre du programme Habiter Mieux, un nouvel objectif a t ajout : lamlioration de la performance nergtique des logements des propritaires occupants pour rduire les situations de prcarit nergtique.

    Les interventions prvues pour amliorer la situation sont varies et intressantes du fait quelles intgrent la fois un travail sur loffre et sur la demande. Elles incluent des actions de matrise de lnergie et une mobilisation des acteurs du territoire (lus, services communaux, artisans) et visent en priorit, depuis 2011, la rnovation des logements des propritaires occupants : 1 > reprage et accompagnement des propritaires dans le montage de leur

    dossier de financements pour les travaux damlioration nergtique, maintien domicile et handicap ;

    2 > accompagnement des communes dans la rhabilitation de locaux communaux, de logements publics et despaces publics ;

    3 > formation des artisans ; 4 > permanence dlocalise de lEspace Info>nergie du PACT 04 ; 5 > ateliers de sensibilisation aux co-gestes et dlivrance de kits conomes.

    les PrinciPAux rsultAts

    ce jour, 43 logements de propritaires occupants et 21 logements locatifs ont t rnovs. Les travaux raliss portent, pour les propritaires occupants, > en grande partie sur la rfection des toitures avec pose disolant (40 %) ; > le changement des menuiseries et lisolation intrieure (17 %) ; > lamlioration du chauffage (4 %).Chez les propritaires bailleurs, les travaux concernent pour 29 % le changement des menuiseries et lisolation des cloisons.Au del de cela, une dynamique a t cre au sein des artisans qui ont notamment assist des formations dlivres par le Gabion, centre de formation lco-construction et au bti ancien.

    PArtenAriAt

    Cette action runit un partenariat large aussi bien sur le plan technique que financier pour permettre le financement de lopration, faciliter le reprage des mnages qui reste un point difficile et la mise en uvre des solutions (implication des artisans).

    La Communaut de Communes du Moyen Verdon porte lOPAH en partenariat avec ltat (Anah), la rgion Provence-Alpes-Cte dAzur, le Conseil gnral des Alpes de Haute-Provence, le PNR du Verdon, le Pays A3V, la CCMV, la Communaut de communes du Teillon, la SACICAP, le PACT des Alpes de Haute-Provence et lEspace Info>nergie anim par le PACT, la Fondation Abb Pierre, la CAPEB 04, la FFB04, la STAP, le Syndicat des Villages et Cits de Caractre, les communes de la CCMV et les communes de Demandolx, Peyroules et Soleilhas.

    Pour en savoir plus communaut de communes du moyen verdon (ccmv)

    claudine tognini, charge de mission habitat www.lesopah.fr

    www.anah.fr/habitermieux.html

    Rduire les consommationsdes mnages

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • 21ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    Ademe Agence De lEnvironnement et de la Matrise de lEnergie

    Adil Agence Dpartementale dInformation sur le Logement

    Agir Action Globale Innovante pour la Rgion

    Aics Agence Immobilire Caractre Sociale

    Aivs Agence Immobilire Vocation Sociale

    AnAh Agence Nationale de lHabitat

    Arhlm Association Rgionale des Organismes HLM

    Ars Agence Rgionale de Sant

    Bdm Btiments Durables Mditerranens

    cAf Caisse dAllocations Familiales

    cAPeB Confdration de lArtisanat et des Petites Entreprises du Btiment

    ccAs Centre Communal dAction Sociale

    ccmv Communaut de Communes du Moyen Verdon

    ceder Centre pour lEnvironnement et le Dveloppement des nergies Renouvelables

    cee Certificats dconomie dnergie

    cerc Cellule conomique Rgionale de la Construction

    cerfise Centre tude Recherche Formation Institutionnelle Sud Est

    cete Centre dtudes Techniques de lquipement

    cg Conseil Gnral

    clcv Consommation Logement et Cadre de Vie

    cle Contrat Local dEngagement

    cmA Chambre des Mtiers et de lArtisanat

    cnAB Confdration Nationale des Administrateurs de Biens

    cnfPt Centre National de la Fonction Publique Territoriale

    cnl Confdration Nationale des Locataires

    cnlrq Comit National de Liaison des Rgies de Quartier

    cPA Communaut du Pays dAix

    csf Confdration Syndicale des Familles

    cstB Centre Scientifique et Technique du Btiment

    ddt Direction Dpartementale des Territoires

    dgi Direction Gnrale des Impts

    dPe Diagnostic de Performance Energtique

    dreAl Direction Rgionale de lEnvironnement, de lAmnagement et du Logement

    edf lectricit De France

    eie Espace Info>nergie

    enl Enqute Nationale Logement

    elPe tat des Lieux de la Prcarit Energtique et mobilisation des acteurs en Provence-Alpes-Cte dAzur

    ePee tude de la Prcarit Energtique en Europe

    erfs Enqute nationale revenus fiscaux et sociaux revenus fiscaux localiss (RFL)

    ePtz co Prt Taux Zro

    fArt Fonds dAide la Rnovation Thermique (Programme Habiter Mieux)

    fdusl Fonds Dpartemental Unifi Solidarit Logement

    feder Fonds Europen de Dveloppement Rgional

    ffB Fdration Franaise du Btiment

    filocom Fichier du Logement Communal

    fnAim Fdration Nationale des Agences Immobilires

    fnArs Fdration Nationale des Associations dAccueil et de Rinsertion Sociale

    fsAtmee Fonds Social dAide aux Travaux de Matrise de lnergie et de leau

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Glossaire

  • 22ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

    fsl Fonds Solidarit Logement

    gdf-suez Gaz De France - Suez

    geres Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarits

    hlm Habitation Loyer Modr

    htc Habitat et Territoires Conseil

    insee Institut National de la Statistique et des tudes conomiques

    lhi Rseau de Lutte contre lHabitat Indigne

    mde(e) Matrise De lnergie (et de lEau)

    mous Matrise duvre Urbaine et Sociale

    msA Mutualit Sociale Agricole

    oPAh Opration Programme dAmlioration de lHabitat

    oPAh ru ou rr OPAH de revitalisation rurale ou urbaine

    PAct Rseau associatif au service de lhabitat

    PAdes Programme autoproduction et dveloppement social

    Pcet Plan Climat Energie Territoire

    PdAlPd Plan Dpartemental dAction pour le Logement des Personnes Dfavorises

    Pig Programme dIntrt Gnral

    Pimms Point Information Mdiation Multi-Services

    Plh Plan Local de lHabitat

    Plu Plan Local dUrbanisme

    Pnr Parc Naturel Rgional

    PPPi Parc Priv Potentiellement Indigne

    PreBAt Plate-forme de Recherche et dexprimentation sur lEnergie dans le Btiment

    PsP Point Services aux Particuliers

    PucA Plan, Urbanisme, Construction et Architecture

    rAPPel Rseau des Acteurs de la Pauvret et de la Prcarit nergtique dans le Logement

    rdl Revenus Disponibles Localiss

    rgP Recensement Gnral de la Population

    rreP Rseau Rgional nergie & Prcarit

    rsA Revenu de Solidarit Active

    sAcicAP Socits Anonymes Coopratives dIntrt Collectif pour lAccession la Proprit

    scot Schma de Cohrence Territorial

    srcAe Schma Rgional Climat Air nergie

    stAP Services territorial de larchitecture et du patrimoine

    syndec Association pour la dfense des droits immobiliers des propritaires et copropritaires

    tee Taux dEffort nergtique

    tPn Tarif de Premire Ncessit

    tss Tarif Spcial de Solidarit

    urAf Union Rgionale des Associations Familiales

    unis Union des Syndicats de lImmobilier

    urioPss Union Rgionale Interfdrale des uvres et Organismes Privs Sanitaires et Sociaux

    uthv Unit Territoriale du Haut Vaucluse

    en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Glossaire

  • 23

    une bote outils pour les collectivits locales et territorialesCollection Habitat, Solidarit, Matrise de lnergie (n 6634). Ademe EPEE. (2009, Septembre).

    comment mettre en place un fonds social daide aux travaux de matrise de lnergie en faveur des mnages dfavoriss Ademe dition n 4833 - 200 p., 2008/03

    habitat vocation sociale : sortir de la prcarit nergtique. un guide pour les bailleurs, collectivits et associations.FinSH (2010, mai) collection Habitat, Solidarit, Matrise de lnergie, Ademe, IEE, Fondation Abb Pierre - GERES.

    rapport final rseau rgional energie et Prcarit (rreP) (2010). Appel projet PREBAT (PUCA-Ademe-ANAH)

    matrise de lnergie et Prcarit nergtique en oprations programmes - Anah - Collection guide mthodologique Habitat Durable, 35 p., 2009/05

    ministre du dveloppement durable : www.developpement-durable.gouv.fr

    rseau des Acteurs de la Pauvret et de la Prcarit nergtique dans le logement - rAPPelwww.precarite-energie.org

    rseau rgional nergie et Prcarit (rreP)www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    ressources sur la prcarit nergtique www2.ademe.fr/servlet/KBaseShow?sort=1&cid=96&m=3&catid=20197www.anah.fr

    les financeurs de ltudewww.paca.developpement-durable.gouv.fr www.regionpaca.frwww.ademe.frwww.eaurmc.frwww.edf.frwww.fondationdefrance.org

    Bibliographie / Sitographie

    * Le guide est en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Les contacts

    [email protected]

    Animateurs du RREP et porteurs projet ELPE

    marie-maud gerArd - geres Tl. : 04 42 18 55 88

    olivier BeAl - Association cPifP le loubatas Tl. : 04 42 67 06 70

    claire BAlly & virginie vieri Association ecoPolenergie Tl. : 04 42 51 24 09

    Partenaires projet ELPE

    latitia Pellerey - ceder Tl. : 04 75 26 22 53

    Pascale mArtel - Pact 04 Tl. : 04 92 36 11 35

    ELPE / Prcarit nergtique en rgion PACA / Avril 2012

  • Participez au Rseau Rgional nergie et Prcarit afin de :

    Rencontrer les acteurs rgionaux Partager des retours dexprience

    Bnficier de ressources documentairesEtre rgulirement inform

    Participer la capitalisation sur la thmatique

    Retrouvez toutes les informations, ressources et contacts sur :www.precarite-energie.org/reseau-regional-energie-precarite

    [email protected]

    * Le guide est en ligne sur > www.precarite-energie.org/-reseau-regional-energie-precarite

    Cra

    tion :

    www

    .agen

    cem

    ars.co

    m - I

    mpr

    essio

    n sur

    papie

    r 100

    % re

    cycl

    - 201

    2

    CouverturePage 2Page 3 : sommairePage 4Page 5Page 6Page 7Page 8Page 9Page 10 : fiche 1Page 11Page 12Page 13 : fiche 2Page 14 : fiche 3Page 15Page 16 : fiche 4Page 17 : fiche 5Page 18 : fiche 6Page 19Page 20Page 21: glossairePage 22Page 23Dos