of 19/19
Prof. Isy Pelc - CHU Brugmann - U.L.B. Les assuétudes : état des lieux Bruxelles, le 27 novembre 2003 L’Orée : 20 ans. Pelc – Orée - 2003

Prof. Isy Pelc - CHU Brugmann - U.L.B

  • View
    67

  • Download
    5

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Bruxelles, le 27 novembre 2003 L’Orée : 20 ans. Les assuétudes : état des lieux. Prof. Isy Pelc - CHU Brugmann - U.L.B. Pelc – Orée - 2003. Approche bio-psycho-sociale des assuétudes. Individu. Substances. Environnement. Pelc – Orée - 2003. FACTEURS DE DANGEROSITÉ DES "DROGUES". - PowerPoint PPT Presentation

Text of Prof. Isy Pelc - CHU Brugmann - U.L.B

  • Prof. Isy Pelc - CHU Brugmann - U.L.B.Les assutudes : tat des lieuxBruxelles, le 27 novembre 2003LOre : 20 ans.Pelc Ore - 2003

  • Approche bio-psycho-sociale des assutudesSubstancesIndividuEnvironnementPelc Ore - 2003

  • FACTEURS DE DANGEROSIT DES "DROGUES"

    a. Pas de toxicit pour la mthadone et la morphine en usage thrapeutiqueb. Sauf conduite automobile et utilisation dans des recherches de "soumission" ou d' "auto-soumission", o la dangerosit devient alors trs forte.Source : B. Roques, La dangerosit des drogues, Odile Jacob, 1999, p. 298

    Pelc Ore - 2003

    Hrone (opiodes)CocaneMDMA ("ecstasy")Psycho-stimulantsAlcoolBenzodia-zpinesCannabi-nodesTabacDpendance physiquetrs fortefaibletrs faiblefaibletrs fortemoyennefaibleforteDpendance psychiquetrs forteforte mais intermit-tente?moyennetrs fortefortefaibletrs forteNeurotoxicitfaiblefortetrs forteforteforte000Toxicit gnraleforte aforteventuellement trs fortefortefortetrs faibletrs faibletrs forte (cancer)Dangerosit socialetrs fortetrs fortefaible (?)faible(exceptions poss.)fortefaible bfaible0

  • Une cohrence pour des problmes de drogues qui sont, eux, peu cohrents.Ncessit de passer du niveau de connaissance un niveau de savoirLe patient au cur des soins. Cohrence.(sapere)Avoir de la saveur, tre sens, savant, sapidit, sagesse

    (cognoscere)Avoir une notion quelconque dune chose, en avoir connaissance, en tre inform

    Elaborer un Savoir, cest donner un SENS des ConnaissancesPelc Ore - 2003

  • IndividuSocitAideContrleThrapeutiqueScuritaireEducatifSanitaireMettre en cohrence diffrencier et intgrerPelc Ore - 2003

  • Les assutudesles enjeux actuelsPelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels1. Prvention naturelle et programme2. Linformation des comportements de sant risquePelc Ore - 2003

  • Pourquoi la communication propos du risque choue ?valuation experts du risqueprobabilit scientifique du risque acceptableconnaissance en volution du risque comparvaluation publique et intuitive du risque oui / nonscurit oui / nonconsquence personnellePelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels1. Prvention naturelle et programme2. Linformation des comportements de sant risque3. La pratique en sant des assutudes en premire ligne4. Prise en charge versus succs thrapeutiquesPelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels5. Projets pilotes : rseaux et circuits de soins / case manager / unit de crise6. NeurobiologiePelc Ore - 2003

  • Pelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels5. Projets pilotes : rseaux et circuits de soins / case manager / unit de crise6. Neurobiologie7. La mdecine base sur lvidence et lvidence base sur la pratiquePelc Ore - 2003

  • Evidence Based Medecine+Practice Based Evidencepour tenir compte de...compliancemotivation au changementtat des fonctions cognitives suprieurestat des fonctions motionnelles...Pelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels5. Projets pilotes : rseaux et circuits de soins / case manager / unit de crise6. Neurobiologie7. La mdecine base sur lvidence et lvidence base sur la pratique8. Cannabis et aide au refoulement du traumatisme.Pelc Ore - 2003

  • Cannabis : drogue du refoulement (1)Linformation de la peur conditionne se projette sur lamygdale (Ledoux, 2000)

    Outpout du contrle comportemental ??? ractions neurovgtatives et endocrines

    Peur conditionne soumise mcanisme dapprentissage et de mmorisation (Tangetal, 2003)Pelc Ore - 2003

  • Cannabis : drogue du refoulement (2)Modulation du renforcement du systme de rcompense des opiodes via la dopamine, rcepteurs ... et aussi des cannabinodes, de la personnalit, de lenvironnement

    Intervention des cannabinodes endognes dans processus dextinction de la mmorisation de stimuli aversifs (Marsicano et al., 2002)Idem pour cannabis exogne ?Pelc Ore - 2003

  • les enjeux actuels5. Projets pilotes : rseaux et circuits de soins / case manager / unit de crise6. Neurobiologie7. La mdecine base sur lvidence et lvidence base sur la pratique8. Cannabis et aide au refoulement du traumatisme.9. Le monde / soi-mme / la spiritualit Pelc Ore - 2003

  • in Science et Avenir, septembre 2003Pelc Ore - 2003

  • in Science et Avenir, septembre 2003Pelc Ore - 2003