Spirit of management n° 20

  • View
    217

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Une anne 2014 pour transformer lessai ? A l'occasion de la vingtime dition de SPIRIT of Management, je souhaite que lanne 2014 soit place sous le signe du mot transformation : Transformer notre territoire, accompagner les transitions en cours de nos modles conomiques et sociaux pour les acclrer et les rendre "soutenables". Entreprendre au sens fort du mot : cration dentreprises mais aussi repreneuriat et intrapreneuriat ; quand repreneurs et dirigeants se veulent dabord entrepreneurs et quils transforment de lintrieur. Ils repensent alors de manire crative les mtiers de leur entreprise, sa raison dtre. Ils inventent avec leurs quipes de nouveaux domaines dactivit, de nouvelles offres et de nouveaux "business models". Changer le monde et changer les organisations qui le faonnent. Innover au plan social, non technologique autant que technologique car la technologie ne prend son sens que dans la vie quotidienne des gens.

Transcript

  • Quadrimestriel | Fvrier 2014 | n20 | Spirit of Management | le magazine de HEC-ULg | 5 e

    BELGIQUE-BELGIE

    LIEGE X

    P.P.

    9/555

    R

    BELGIQUE-BELGIE

    LIEGE X

    P.P.

    9/555

    of

    R

    Chaire Accenture : la mobilit lectrique Lige

    Le Fonds HEC-ULg : dvelopper les ambitions

    AL-liance for Executive Education

    La nuit des Alumni

    CBC Banque et Assurance & lentrepreneuriat social

    Parcours dexpats

    Explort Field Experience

  • EDITOR

    Knowledge Partners

    Project Partners

    Donors & Partners

    Business Spirit Partners

    Directeur Gnral et Doyen HEC-ULg

    Twitter.com/FroehlicherT

    Thomas Froehlicher

    Une anne 2014 pour transformer lessai ?A l'occasion de la vingtime dition de SPIRIT of Management, je souhaite que lanne 2014 soit place sous le signe du mot transformation :

    Transformer notre territoire, accompagner les transitions en cours de nos modles conomiques et sociaux pour les acclrer et les rendre "soutenables".Entreprendre au sens fort du mot : cration dentreprises mais aussi repreneuriat et intrapreneuriat ; quand repreneurs et dirigeants se veulent dabord entrepreneurs et quils transforment de lintrieur. Ils repensent alors de manire crative les mtiers de leur entreprise, sa raison dtre. Ils inventent avec leurs quipes de nouveaux domaines dactivit, de nouvelles offres et de nouveaux "business models".Changer le monde et changer les organisations qui le faonnent. Innover au plan social, non technologique autant que technologique car la technologie ne prend son sens que dans la vie quotidienne des gens.

    En 2014, HEC-ULg souhaite poursuivre son engagement pour faire rayonner la mtropole ligeoise, sa rgion et la Belgique travers le monde. Plus que jamais, notre Management School universitaire invite aussi le monde en Wallonie, au cur des expriences quotidiennes partages par nos tudiants, nos quipes acadmiques, scientifiques et administratives, nos alumni et nos partenaires.

    A toutes et tous, une trs belle anne crative et entrepreneuriale !

  • FEMMES au volant :

    ou managementdanger au tournant

    PERFORMANT ?

    Les 100 questions qui empchent lentrepreneur familial de dormir

    NATHALIE MARLY

    FE

    MM

    ES

    AU

    VO

    LA

    NT

    :

    DA

    NG

    ER

    AU

    TO

    UR

    NA

    NT

    OU

    MA

    NA

    GE

    ME

    NT

    PE

    RF

    OR

    MA

    NT

    ?

    NAT

    HA

    LIE

    MA

    RLY

    20,00 www.dricot.beGraphisme : Florganize

    Ent

    repr

    ise

    fam

    ilial

    e

    Pho

    to: F

    rd

    ric

    Forl

    in

    Les femmes dirigeantes sont-elles une denre rare dans les entreprises familiales en Belgique francophone ? Les mentalits machistes dsutes se distillent-elles toujours dans le monde de lentrepreneuriat familial ? Une journaliste en proie au doute et aux interrogations se lance dans un road-movie la recherche de ses congnres la tte des socits cres par leur pre. Dans la foule, elle nous livre son ressenti et avoue ses obsessions tranges : traces de pas, pastilles Valda, poulet Briani ou croustillant de peaux de canard qui la dstabilisent. Lenqute se double dune nigme psychologique.

    Combien de filles de sont au pouvoir ? Quel a t leur chemin pour arriver au sommet ? Pilotent-elles mieux les socits que leur(s) frre(s) ? Quel est le profil de ces femmes au volant des entreprises familiales ?

    Sur base des rsultats dune tude scientifique, Nathalie Marly relate et commente ses rencontres avec des femmes chefs dentreprises et des spcialistes du domaine. Ses rflexions aux apparences loufoques nourrissent, lair de rien, la thmatique et nous empchent de fermer louvrage !

    Nathalie Marly a t durant dix annes journaliste La RTBF. Elle a notamment prsent lmission Appel Tmoins . Actuellement, elle gre une socit de communication. Elle publie des romans et des ouvrages conomiques aux allures de fiction.

    Un scnario trs intelligent ! Sous le couvert d'histoires pleines d'humour et de vie, la rigueur scientifique est bien prsente. Un ouvrage de rfrence sur un sujet fort intressant. Un style unique, propre lauteur, une structure particulire, pareille un jardin anglais avec toute la prcision dun jardin franais.

    Pierre GustinDirecteur Entreprises Wallonie ING

    Un rcit anim, des dialogues subtils, une trame fluide et accessible. Surtout, quelques bons conseils, pieds sur terre et dans lair du temps. dcouvrir et appliquer, avec humour, audace et bonheur !

    Bernadette Pques Administrateur de lassociation des Femmes Chefs dEntreprises de Belgique

    p.3 | Edito p.6 | RechercheLa finance d'entreprise en plein essor

    p.12 | FocusFemmes et entreprisesfamiliales

    p.16 | Executive Education

    Recherchep.8 | PartenairesLe Fonds HEC-ULg : dvelopperles ambitions

    p.10 |InternationalInternational Crossroads

    p.34 | AlumniLa nuit des Alumni

    p.28 | AlumniParcours d'expats

    facebook.com/HECLIEGE twitter.com/HEC_ULg

    s o m m a i r eFvrier 2014 - no 20

    p.38 | RencontreTeach for Belgium : une russite scolaire plus quitable

    p.47 | Dveloppement DurableLa mobilit lectrique Lige

    p.30 | InternationalExplort Field Experience

    p.36 | PartenairesCBC Banque & Assurance : l'entreprise sociale

    R

    SPIRIT of ManagementMagazine publi par HEC-Ecole de Gestion de lUniversit de Ligerue Louvrex 14, B - 4000 Lige

    www.hec.ulg.ac.be

    EDITEUR RESPONSABLE:Thomas Froehlicher, Directeur gnral HEC-ULgrue Louvrex 14, B - 4000 Lige

    REDACTRICE EN CHEF:Nathalie HosayResponsable des RelationsExtrieures et de la Communication T : + 32 4 232 72 30F : + 32 4 232 72 40nathalie.hosay@ulg.ac.be

    ONT PARTICIP LA RDACTION DE CE NUMRO :Nathalie Crutzen, Anne Gillet, David Kroemmer, Marie Lambert, Thomas Froehlicher, Nathalie Hosay, Sylvie-Anne Piette, Mathieu Pleyers, Julie Rijpens, Giseline Rondeaux, Aurore Tilkin, Virginie Xhauflair

    REALISATION GRAPHIQUE : www.annetruyers-design.be

    IMPRESSION :Imprimerie Snel

    PHOTO DE COUVERTURE : Dessin Anne Truyers

    PHOTOS INTRIEURES :Nathalie HosayMarianne SnakersULg-Photo : M.Houet 2013Simon Lambert et Tristan Lilet

    Membre de lUnion des Editeurs de la Presse Priodique

    DESSIN : Pierre Kroll

    Parat en octobre - fvrier - juinTirage : 8.000 exemplairesTous droits de traduction, dadaptation et de reproductions rservs pour tous pays.

    p.32 | EducationVirginie Xhauflair : reconnaissancesur le plan acadmique

    p.40 | Inside p.48 | RechercheInnovation et performance dans les TPE/PME

    p.50 | Entreprendre& innoverHEC-ULg Consulting Group

    p.42| Events&News

    of

  • N20 Spirit of Management | 6 - 7

    La confrence a aliment pas mal de discussion autour des thmes de lentrepreneuriat et du financement par capital risque, des fusions/acquisitions et rachat dentreprises, de la gestion financire des entreprises cotes en bourse, des marchs de lendettement pour les entreprises, de leur gouvernance et responsabilit socitale, de leur exposition au risque et la gestion de celui-ci. Le Professeur Theo Vermaelen (The Schroders Chaired Professor of International Finance and Asset Management, INSEAD), orateur vedette de cette dition 2013, a par ailleurs ralis un brillant expos sur les stratgies de rachats dactions au travers des diffrents marchs financiers. Comme le veut la tradition, la main a t passe une autre universit, franaise cette fois : le 12me Corporate Finance Day se tiendra lIESEG (France) en septembre 2014. Lors de cette dition 2013, une attention particulire a t porte sur les transmissions de petites et moyennes entreprises en Europe et sur des questions essentielles telles que la promotion de ces transmissions, crateurs dinnovation. Sest alors pose la problmatique de la valorisation de ces entreprises o des facteurs spcifiques tels que des facteurs motionnels, la qualit de linformation et des mthodes dvaluation entrent en jeu. La confrence sest clture par linauguration de la collaboration en termes de recherche entre HEC-ULg, Transeo (European Association for SME Transfer) et BNP Paribas Fortis.

    LANCEMENT DUNE CHAIRE EN ANALYSE FINANCIRE ET FINANCE DENTREPRISELtude confie au service danalyse financire et de finance dentreprise HEC-ULg, a pour objectif de produire des rgles

    en matire de valorisation de petites entreprises telles que dfinies par la Commission Europenne. En particulier, elle

    vise dmontrer les spcificits des petites entreprises non prises en compte par les modles classiques dvaluation et

    ainsi mettre en vidence lensemble des primes et dcotes de valeur qui entrent en considration dans la ngociation

    entre les cdants et les repreneurs daffaire. Ltude se fonde sur les pratiques utilises par les professionnels en transfert

    dentreprises dans divers pays europens (Allemagne, Belgique, France, Espagne, Finlande, Italie, Lettonie, Luxembourg,

    Pays-Bas et Pologne). Les premiers rsultats sont attendus en juin 2014 avec une publication en novembre 2014.

    Recherche

    La thorie financire est peut-tre le domaine des sciences de gestion qui a le plus progress ces cinquante dernires annes. Ce mouvement a t marqu par un double virage. Lapproche traditionnelle fonde sur le ju-gement et les gnralisations a fait place aux mthodes analytiques reposant sur les modles mathmatiques, tests conomtriques, techniques de recherche opra-tionnelle et autres outils de nature quantitative. Paral-llement ce virage mthodologique, la thorie finan-cire sest rapproche de la science conomique en se concentrant sur le fonctionnement des marchs finan-ciers plutt que sur les problmes spcifiques lentr