Intelligence collective dans les environnements num©riques : pourquoi et comment ?

  • View
    442

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of Intelligence collective dans les environnements num©riques : pourquoi et comment ?

  • Intelligence collective,

    dans les environnements numriques

    pourquoi et comment ?

    Isabelle GUYOT, Dcembre 2014

  • Dfinir et organiser un projet

  • Intelligence ?

    alors, des dentifrices intelligents !

    Et pourquoi pas du PQ intelligent ,

    hein ?

    Christian FAUR,

    Les objets intelligents, 11/11/2014.

  • Elles sont brutes. Elles sont transmises par une machine ou prsentes sur un document.

    Sciences de lInformation

    Donnes

    4

  • Elles sont brutes. Elles sont transmises par une machine ou prsentes sur un document.

    Les donnes ne deviennent de lInformation quaprs des oprations de : - Cryptage (par exemple le recours un alphabet),

    - Codage (lutilisation dune langue), - Cadrage (langle de vue que lon donne ce qui est transmis). LInformation est donc un ensemble de donnes traites.

    Sciences de lInformation

    Information

    Donnes

    + contexte

    5

  • Elles sont brutes. Elles sont transmises par une machine ou prsentes sur un document.

    Les donnes ne deviennent de lInformation quaprs des oprations de : - Cryptage (par exemple le recours un alphabet),

    - Codage (lutilisation dune langue), - Cadrage (langle de vue que lon donne ce qui est transmis). LInformation est donc un ensemble de donnes traites.

    Une notion de vrit doit tre ajoute lInformation pour pouvoir parler de Connaissance. LInformation est une Connaissance si elle est incorpore au corpus dinformations que lon possde dj.

    Sciences de lInformation

    Information

    Donnes

    + contexte

    Connaissance

    + Rapport la

    vrit

    6

  • Elles sont brutes. Elles sont transmises par une machine ou prsentes sur un document.

    Les donnes ne deviennent de lInformation quaprs des oprations de : - Cryptage (par exemple le recours un alphabet),

    - Codage (lutilisation dune langue), - Cadrage (langle de vue que lon donne ce qui est transmis). LInformation est donc un ensemble de donnes traites.

    Une notion de vrit doit tre ajoute lInformation pour pouvoir parler de Connaissance. LInformation est une Connaissance si elle est incorpore au corpus dinformations que lon possde dj.

    Le Savoir est un su thorique, un acquis qui indique une prennit et une appropriation de

    certaines connaissances. Le savoir-faire est pratique.

    Sciences de lInformation

    Information

    Donnes

    + contexte

    Connaissance

    + Rapport la

    vrit

    Savoir

    + prennit

    7

  • Donnes

    Information

    Connaissance

    (dont Savoir et savoir-faire)

    Comptence

    Intelligence

    La comptence est la somme des connaissances, ajoute une valuation (une

    applicabilit).

    LIntelligence reprsente la capacit mettre en uvre des comptences. Cest ladaptabilit de lindividu en situation par des actions de hirarchie de limportant et du secondaire, de slection, de combinaison, de simplification ou de dveloppement.

    Sciences de lInformation

    Modle de Jean-Yves PRAX

    8

  • Que permet

    le collectif ?

    9

  • 10

    Partage, Animation, Action,

    Raction, Mouvement

    Ainsi, grce laction collective, on peut faire de lintelligence partir du PQ.

  • Les

    connaissances

  • Nature des contenus porteurs de connaissances

    Fichiers (texte, feuille de calcul, prsentation, pdf, image), Lien, Mail, Ide, Contact

    12

  • Production de connaissances en interne

    Apport de connaissances brutes

    Veille cosystme

    Veille scientifique et technique

    (acadmique)

    Veille co., pol., juridique

    Etudes, fiches,

    synthses,

    benchmarks

    Production de connaissances

    pour lextrieur

    Rapports

    dtonnement Supports de formation

    Documents de

    fonctionnement dune structure, procdures

    Bilan annuel,

    communication aux actionnaires

    Gestion documentaire et record management

    Knowledge management

    Conf., colloq., salons

    Gestion collaborative de projets

    GED/Serveur de fichiers

    Print : plaquettes, affiches,

    catalogue, documentation

    produits/services

    Prsentations

    internes, sminaires

    Notes techniques,

    rapports danalyse

    Prsentations intervenants ext.

    GED/Serveur de fichiers

    Site internet, rseaux sociaux,

    salons, vnements

    Retours dexprience projets et terrain

    Usages et mouvements de connaissances (exemple)

    13

  • Interactions autour des contenus porteurs de connaissances

    Tags, Commentaires, Messages, Approbations, Recherches, Liaisons,

    Alertes, Slections

    14

  • Objectifs de

    lintelligence collective : Crer de la valeur ajoute

    partir des connaissances

  • Rassembler avec une conomie de temps et de moyens, une masse de connaissances parses 16

  • Capitaliser et rassembler des connaissances partages par diffrents utilisateurs 17

  • Crer des connaissances 18

  • Marchandiser des connaissances (avec la rmunration des participants) 19

  • Exploiter des connaissances (sans le consentement et sans la rmunration des participants)

    20

  • Surveiller un groupe de personnes 21

  • Favoriser la gnration dexternalits positives 22

  • 3 types

    dinfrastructures

    pour un projet

  • Infrastructure physique : des cbles sous-marins aux terminaux de consultation 24

  • 25

    Infrastructure logique : logiciels, mdias qui relient, grent et scurisent les actions des participants

  • Infrastructure politique : contexte du projet 26

  • Organiser

    les connaissances

    et lintelligence

  • La lgende ne deviendra-t-

    elle pas llment essentiel du clich ? Walter BENJAMIN,

    Petite Histoire de la

    photographie, 1931

    Penser aux mtadonnes : pas uniquement aux arborescences

    28

  • Lapproche smantique est de plus en plus fondamentale dans les environnements numriques

    29

  • Multiplier les mots-cls : mme si certains ne sont utiliss quune seule fois

    30

    Cataloguer, cest sapproprier une collection , Patrick PECCATTE

    Mots-cls de la longue traine

    Mots-cls prcis Mots-cls gnriques

    Faib

    le c

    on

    cu

    rren

    ce

    F

    ort

    e c

    on

    cu

    rren

    ce

  • Prvoir une diversification des accs aux connaissances :

    pour viter que 80% des recherches donnent accs seulement 20% des rsultats possibles

    31

  • Citer les auteurs et les sources, respecter les licences

    32

  • Garder lesprit que lenvironnement va (et doit) rester mouvant 33

  • Utilisateurs

  • 35

    Ouvrir le projet un maximum de personnes

  • Tout le monde nintervient pas au mme moment

    36

  • Tout le monde na pas le mme rle : sponsors, animateurs et/ou participants

    37

  • Mettre en uvre un projet

  • Prcision et

    Prennit de

    laccs aux contenus

  • Codage - Support d'expression : texte, photographie, musique, vido, expression corporelle...

  • Codage - Couleurs, typographie, mise en page/scne, circuit de lecture... 41

  • Codage - Langue, registre de langue, codes rhtoriques...

    42

  • Codage - Un dtail peut tout changer

    43

  • 1885 1985-1992

    2008

    2012

    Cadrage - Temporel, Socio-culturel 44

    1910

    1930

    1950

    1970

    2000

  • Cadrage - Gographique, Socio-culturel 45

  • Profils des

    utilisateurs

  • Ne pas oublier les spcificits individuelles 47

  • Communication

    Appropriation

    Penser global, agir local

    Cest qui Franois ? - Cest le responsable de la

    LOB SVM dans la BU DIM .

    - .

  • Ce qui est simple ou vident pour vous ne lest pas forcment pour tous Ce qui est simple ou vident pour vous ne lest pas forcment pour tous 49

  • Ce qui ne vous atteint pas peut blesser profondment dautres personnes 50

  • Penser quil ny a pas que la vision de chef de projet technique (qualit, cots, dlais)

    51

  • Dployer et valuer un projet

  • Actions correctives

    loge de la btise individuelle

    (et collective)

  • Sur les contenus : tre attentif aux diffrentes formes de dsinformation

    54

  • Encourager lexpression des diffrents points de vue et lesprit critique 55

  • Dsamorcer des conflits : un projet et/ou un outil sont des rvlateurs et des

    catalyseurs de conflits existants et peuvent en dclencher de nouveaux

    56

  • Canaliser les trolls et les saboteurs et penser destruction cratrice . 57

  • Les difficults relationnelles et de communication sont souvent plus importantes

    que des difficults techniques.

    58

  • valuer

  • Prendre de la hauteur sur les effets de masse

    60

  • Professionnel vs amateur - Quantit vs qualit

    61

  • Les contenus les plus recherchs sont ceux qui servent le plus souven