Click here to load reader

· PDF file... Le principe d'universalité budgétaire ... Le principe de spécialité budgétaire ... l'impôt et les finances publiques entre 1615 et 1789

  • View
    227

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of · PDF file... Le principe d'universalité budgétaire ... Le principe de...

  • _______________________________________

    _______________________________________

    Les principes budgtaires (cours)

  • FallaitPasFaireDuDroit.fr

    Les principes budgtaires (cours)

    2

    Table des matires

    Table des matires .................................................................................................................................. 2

    Introduction ............................................................................................................................................. 3

    I Le principe d'annualit ....................................................................................................................... 4

    La signification du principe .................................................................................................................. 4

    Les amnagements du principe .......................................................................................................... 5

    1 - La fonction de programmation de lEtat .................................................................................... 5

    2 Lobjectif de meilleure gouvernance des finances publiques .................................................. 6

    3 Dispositifs divers ........................................................................................................................ 7

    II Le principe d'unit ............................................................................................................................. 8

    La signification du principe .................................................................................................................. 8

    Les amnagements du principe ........................................................................................................ 10

    1 Les budgets annexes et les comptes spciaux ........................................................................ 10

    2 La dbudgtisation .................................................................................................................. 11

    3 - Les budgets autonomes ........................................................................................................... 11

    III - Le principe d'universalit budgtaire .............................................................................................. 12

    Le principe de non-compensation ..................................................................................................... 12

    Le principe de non-affectation .......................................................................................................... 13

    IV - Le principe de spcialit budgtaire ............................................................................................... 14

    La signification du principe ................................................................................................................ 14

    Les drogations au principe .............................................................................................................. 15

    V Le principe de sincrit budgtaire ................................................................................................. 16

    VI Les principes politico-conomiques ............................................................................................... 17

  • FallaitPasFaireDuDroit.fr

    Les principes budgtaires (cours)

    3

    Introduction

    Ladoption des lois de finances a progressivement t soumise au respect dun ensemble de principes budgtaires destins encadrer laction de lEtat en matire de finances publiques. A lorigine, ces principes, au nombre de quatre lannualit, lunit, luniversalit et la spcialit - avaient exclusivement pour but de permettre au Parlement de contrler les dpenses et les recettes publiques. Mais, les difficults financires persistantes depuis une quarantaine danne ont favoris lmergence de principes dinspiration conomique, tels que la bonne gestion financire et lquilibre budgtaire, qui, sils ne sont pas juridiquement contraignants, revtent un poids politique non ngligeable. L'ajout de ces principes rpond, alors, la double exigence qui s'impose l'action publique de nos jours : transparence et performance.

    Si les principes juridiques gardent toute leur autorit, il faut noter que chacun dentre eux a progressivement fait lobjet de divers amnagements ou drogations destins prendre en compte les diffrentes exigences qui simposent aux politiques publiques. Pour autant, le cur originel de ces principes reste valable. Ainsi, le principe dannualit (I) impose que lautorisation de limpt et de la dpense soit donne chaque anne par les reprsentants de la Nation afin de permettre un contrle rgulier des finances publiques par le Parlement. Quant au principe dunit (II), il implique que toutes les dpenses et toutes les recettes soient runies en un seul document soumis au vote des parlementaires. Le principe duniversalit (III) est lui plus complexe ; il recouvre, ainsi, deux principes : le principe de non-compensation implique de prsenter un budget brut et non net, ce qui interdit de prsenter simplement un solde ; quant au principe de non affectation, il commande qu'aucune recette ne soit affecte directement au financement dune dpense particulire. Dernier principe classique, le principe de spcialit budgtaire (IV) impose que la loi de finances spcifie lobjet de chaque dpense de manire ce que les parlementaires connaissent prcisment la destination des crdits budgtaires et votent en connaissance de cause. Notons, dores et dj, que la mise en uvre de ce principe a profondment t remanie par la LOLF qui a dlaiss une prsentation en fonction de la nature de la dpense, au profit dune structuration du budget en fonction de la finalit des dpenses. Rcemment, un autre principe juridique est apparu : il sagit du principe de sincrit budgtaire (V). Celui-ci implique lexhaustivit, la cohrence et lexactitude des informations budgtaires fournies par lEtat. Il faut, cependant, noter que son contenu normatif demeure largement rduit.

    A cot de ces principes juridiques, se sont dvelopps, du fait de la crise conomique et de limportance des dficits publics, des principes qui enrichissent le droit financier dune vision conomique : le principe de bonne gestion financire et le principe dquilibre budgtaire, le but tant que le budget ne grve pas la croissance conomique (VI). Si ces principes ne sont pas proprement parler contraignants juridiquement, mme si le second tend, sous linfluence du droit communautaire, se rapprocher de plus en plus du statut de vritable rgle droit, ils nen prsentent pas moins un poids politique et conomique important.

  • FallaitPasFaireDuDroit.fr

    Les principes budgtaires (cours)

    4

    I Le principe d'annualit

    Comme son nom lindique, le principe dannualit impose que le vote du budget de lEtat ait lieu annuellement. Pour autant, ce principe connait des amnagements.

    La signification du principe

    Ce principe est apparu la Rvolution franaise, car il n'y avait pas eu de consultation sur l'impt et les finances publiques entre 1615 et 1789. Fut donc pos le principe du vote parlementaire annuel de la loi de finances elle-mme applicable pour une anne dexercice budgtaire : en dautres termes, lautorisation de limpt et de la dpense doit tre donne chaque anne par les reprsentants de la Nation afin de permettre un contrle rgulier des finances publiques par le Parlement. La conscration de ce principe sest faite en deux temps : cest, dabord, la Constitution de 1791 qui imposa lannualit, mais uniquement en matire de leve de limpt ; pour les dpenses, il fallut attendre la loi du 26 mai 1817. Ce principe sera repris par lordonnance du 2 janvier 1959, et bien sur par la LOLF dans son article 6. Des rgles identiques existent en matire de budgets des collectivits locales et des tablissements administratifs. Plus prcisment, ce principe veut que le premier article des lois de finances autorise chaque anne la perception de l'impt, et que l'autorisation parlementaire des dpenses ne valle que pour un an. Cela suppose, donc, que le budget soit vot avant le dbut de l'exercice, rsultat obtenu par des rgles strictes en matire de dlais de dpt du projet de loi de finances, de vote et de promulgation. Au plan pratique, si en France, lexercice budgtaire concide avec lanne civile, dans dautres pays ce nest pas le cas : ainsi, aux Etats-Unis, lanne budgtaire commence le 1 Octobre, pour la Grande-Bretagne et le Japon cest le 1 Avril.

    Au plan comptable, la mise en uvre du principe dannualit suppose de savoir comment rattacher une opration un budget donn. En la matire, deux systmes existent. Le premier est le systme de la gestion, ou des comptes de caisse : ici, le critre de comptabilisation est le moment ou lopration est effectivement paye ou encaisse. Le second systme est celui de lexercice, ou des droits constats : ici, les oprations excutes sont rattaches lexercice budgtaire pour lequel elles ont t autorises, indpendamment de leur date de paiement ou dencaissement. Sous le rgime de lordonnance de 1959, ctait le systme des comptes de caisse qui tait retenu ; la LOLF abandonne ce systme au profit de celui des droits constats, celui-ci permettant dobtenir une image prcise de la situation patrimoniale de lEtat.

  • FallaitPasFaireDuDroit.fr

    Les principes budgtaires (cours)

    5

    Les amnagements du principe

    Si le principe dannualit a lavantage de permettre un contrle rgulier des finances publiques par le Parlement, il prsente linconvnient de conduire des politiques de court terme. Or, llaboration de projets cohrents, notamment en matire conomique et de maitrise des dpenses publiques, suppose davoir une vision moyen

Search related