Entraînement en conscience phonologique et nom des ?· I. Problématique et présentation de notre…

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Transcript

  • Entranement en conscience phonologique et

    nom des lettres chez des lves de cycle 3 en

    difficult de lecture

    Briquet-Duhaz Sophie, MCF HDR, ESPE de lAcadmie de Rouen, CIRNEF

    Journe dtude FETE, MRSH Caen 22 mars 2017

  • I. Problmatique et prsentation de notre recherchelongitudinale sur la conscience phonologique et le nomdes lettres (2007-2014)

    Notre recherche longitudinale sur la consciencephonologique et le nom des lettres vise la transposition deces prdicteurs (fin de maternelle) en remdiateurs auprsdlves de cycle 3 en difficult de lecture (CE2-CM1-CM2). La phase 0 (2007-2009) a consist vrifier cettepossible transposition. La phase 1 (2011-2014) a consist conforter les rsultats obtenus en phase 0.

  • Phase 0 : 445 lves de CE2-CM1-CM2, rpartis au sein de 21 classes majoritairement en

    ducation prioritaire.

    valuation initiale en sept 2007 :

    Item 1 : notion de mot ; Items 2 et 3: notion de rime ; Items 4, 5 et 6 : notion de syllabe ; Items

    7 et 8 : notion de phonme.

    valuation finale en juin 2009. Nom des lettres : 4 classes.

    Phase 1 : 300 lves de CE2 majoritairement en ducation prioritaire.

    valuation initiale en septembre-octobre 2011 :

    Groupe tmoin : 65

    Groupe exprimental : 235

    -110 font un entranement en conscience phonologique et nom des lettres.

    -125 font seulement lentranement en conscience phonologique

    valuation intermdiaire de 42 lves en grande difficult de lecture au CM1 en janvier 2013.

    valuation finale : mai-juin 2014 au CM2.

  • A. La conscience phonologique, prdicteur de la russite en lecture

    - Dfinition : connaissance consciente que les mots du langage oral sont

    composs dunits plus petites : syllabes, rimes, phonmes.

    - Si cela est bien compris aujourdhui, efficacit pas toujours atteinte dans la

    mise en uvre.

    - Syllabes : scansion mais peu de fusion (dcodage-encodage ; lecture-

    production dcrits).

    - Rimes : lapprentissage de comptines, de chansons ne suffit pas comprendre

    ce quest une rime.

    - Phonmes : tableau de frquences et oprations difficiles mais ncessaires :

    reprage dans le mot (dbut-milieu-fin) ter, ajouter, permuter

  • - [a] [r] [l] [e] [s] Ces 5 phonmes sur les 35 de la langue franaise

    reprsentent 34 % du dcodage des mots lcrit dans nimporte quel texte.

    - Les 10 premiers ; 60% du dcodage.

    - Cela favorise lacquisition de la combinatoire car il y a des sons voyelles et

    consonnes. Souvent en maternelle, tendance tudier les sons voyelles

    uniquement ce qui donne lillusion lenfant que le son et le nom de la lettre

    sont les mmes (la lettre a fait le son a ; la lettre i fait le son i) et

    incomprhension au CP lorsqu un phonme correspond plusieurs graphmes

    avec une ou plusieurs lettres.

  • Lentranement de ces comptences mtaphonologiques a un effet

    significatif sur la russite en lecture, en augmentant

    particulirement les comptences en dcodage, en orthographe et

    en criture (production dcrit). Les comptences en

    comprhension samliorent galement du fait que celle-ci

    dpend, en partie, du dcodage rapide et juste des mots.

  • B. La connaissance des lettres en fin de maternelle est un prdicteur de

    lapprentissage russi de la lecture.

    Elle repose sur trois units : le nom, le son, la graphie dune lettre en isol

    (Hilairet de Boisfron, Col, Gentaz, 2010). Nomination des lettres dans un

    ordre alatoire, non rcitation de la comptine alphabtique qui ne garantit pas

    une bonne matrise de la lecture.

    Foulin (2007) : synthse des travaux dans diffrentes langues ; Les lves qui

    dbutent lapprentissage de la lecture avec une bonne connaissance des lettres

    apprennent lire plus vite et mieux que les autres lves (Foulin, Pacton,

    2006).

  • Connaissance du nom des lettres pourrait contribuer

    lacquisition premire de la lecture (Treiman, 2006).

    Le nom des lettres donnerait lenfant une premire identit

    phonologique (Foulin, 2007).

    Plusieurs recherches dmontrent une corrlation entre la

    connaissance des lettres chez des prlecteurs et leur niveau en

    lecture un ou deux ans aprs (Badian, 1995).

    La dnomination des lettres est galement un bon prdicteur en

    comprhension de textes (Schatschneider et al., 2004) et en

    orthographe lexicale (Caravolas et al., 2001).

  • Les connaissances prcoces sur les lettres contribuent lmergence des premires

    productions orthographiques (Biot-chevrier, Ecalle, Magnan, 2008 ; Foulin, 2007 ;

    Pacton, Foulin, 2006) car :

    Le nom des voyelles est gal la valeur phonmique : a-e-i-o-u ;

    La plupart des 19 consonnes a un nom qui contient le son :

    - en position initiale pour 9 consonnes, cest la structure CV :

    b-d-j-k-p-q-t-v-z ;

    - en position finale pour 6 consonnes, cest la structure VC :

    f-l-m-n-r-s ;

    - la relation nom-son existe aussi mais est moins transparente pour : c-g-w-x.

    - h, y. Le h na pas de son, le y a un nom complexe et plusieurs sons.

    Les lettres structure CV (dont le nom est au dbut) sont plus faciles apprendre

    (Ecalle, 2004).

    CV : structure Consonne/Voyelle ; VC : structure Voyelle/Consonne

  • Evans et al (2006) montrent que la dnomination du nom des

    lettres 5 ans en maternelle prdit 51% de laugmentation de

    lidentification de mots en isols au CP.

    La connaissance du nom des lettres induit la connaissance du

    son (Treiman (2006) ; Hilairet de Boisfron, Col, Gentaz, 2010).

    Les lettres du prnom sont 1,5 fois mieux connues que celles qui

    ny figurent pas (La et Charles-Edouard).

  • Les autres prdicteurs connus de la lecture :

    2008, rapport du Comit National dalphabtisation prcoce (NELP : National

    Early Literacy Panel)

    Ce comit, prsid par T. Shanahan est une mta-analyse dbute en 2002,

    consistant mettre au jour, parmi les 8000 articles publis dans des revues

    comit de lecture, les recherches montrant une corrlation entre

    alphabtisation prcoce et rsultats ultrieurs en littracie.

    Ce comit, tait charg de dterminer les pratiques pdagogiques permettant le

    dveloppement de comptences en littracie prcoce. La mthodologie a

    consist slectionner une partie de ces recherches au regard des critres

    scientifiques (500 retenues) et de les coder afin de permettre leur comparaison

    et lanalyse statistique.

  • - Les principaux rsultats portant le dcodage, la fluence, la comprhension,

    lorthographe et lcriture.

    - Les 6 variables les plus fortement corrles la russite future en lecture-criture

    dans ces domaines sont : la conscience phonologique, la dnomination rapide de lettres

    ou de chiffres, la dnomination rapide dobjets et de couleurs, la mmoire de travail

    phonologique, la connaissance de lalphabet (nom et son des lettres), lcriture de lettres

    isoles, lcriture de son prnom en dicte.

    - Interventions pdagogiques les plus efficaces: lapprentissage systmatique des

    correspondances lettres-sons ; impact significatif (modr fort) sur le dcodage, la

    fluence, la comprhension, lorthographe et lcriture (par petits groupes, lecture de mots

    impliquant lapprentissage de lalphabet et la manipulation phonmique).-

  • C. Mthodologie de la recherche et rsultats: phase 0

    valuation initiale en septembre 2007 des 445 lves de CE2-CM1-CM2 :

    21 classes.

    Enregistrement avec ma voix.

    Item 1 : notion de mot (phrases de moins de 6 mots).

    Items 2 et 3 : notion de rime (association mot/rime).

    Items 4-5-6 : notion de syllabe (dnombrement, fusion et suppression).

    Items 7 et 8 : notion de phonme (identification et suppression).

  • Niveaux en conscience phonologique :

    Elves en

    difficult

    Elves

    moyens

    Bons

    lves

    Echec

    5-6-7-8 items

    Echec

    3-4 items

    Echec

    1 item ou

    russite totale

  • Entranement (2 sances de 20 mn par semaine).

    Nov-dc 2007 : 5 semaines soit 10 sances : syllabes et rimes.

    Janv- avril 2008 : 12 semaines soit 24 sances : phonmes

    selon le tableau de frquence.

    Fiches de jeux donnes sous forme de fiches de prparation et

    entranement avec les professeurs des coles. coles

    volontaires (rsultats faibles) et animations pdagogiques

    avant.

  • Deuxime anne : idem pour 2 coles ; 3 ont arrt.

    Juin 2009 : valuation des 267 lves ayant particip

    lvaluation initiale (soustraction faite des dmnagements et

    dparts en 6me).

  • Rsultats lvaluation initiale

  • Les lves en grande difficult ne matrisent pas la notion de mot.

    Ils ont peu de conscience rimique (confusion avec mot de la

    mme famille).

    Le dnombrement de syllabes est russi mais la fusion gnre des

    non-rponses.

    La conscience phonmique gnre des erreurs mais un peu moins

    que les rimes.

    Des confusions entre phonmes et syllabes lors de la suppression

    du dernier phonme.

  • Rsultats aux deux valuations

    Total circonscription

    Total

    2007-2008 36

    13,48 %

    145

    54,31 %

    86

    32,21 %

    267

    100 %

    2008-2009 25

    9,36 %

    144

    53,93 %

    98

    36,7 %

    267

    100 %

    -11

    - 4,12 %

    -1

    - 0,38 %

    + 12

    + 4, 49 %

  • lves en difficult : progrs en syllabes et rimes ; pas en phonmes.

    lves ayant valid 2 ou 3 items sur 8 : meilleure russite ou

    russite identique avec dplacements des items ou baisse