of 14/14
UE 8 NEUROLOGIE Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives (anat) 12/02/2013 de 13h30 à 15h30 Professeur VITTE Ronéotypeuse : Solveig Fauré Ronéolectrice : Camille Jallu

UE 8 NEUROLOGIE - Cours L3 Bichat 2012-2013coursl3bichat2012-2013.weebly.com/uploads/9/6/0/7/... · –Propriocepteurs de l’appareil locomoteur –Intérocepteurs des viscères

  • View
    212

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of UE 8 NEUROLOGIE - Cours L3 Bichat 2012-2013coursl3bichat2012-2013.weebly.com/uploads/9/6/0/7/... ·...

  • UE 8 NEUROLOGIE

    Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives (anat)

    12/02/2013 de 13h30 15h30 Professeur VITTE Ronotypeuse : Solveig Faur Ronolectrice : Camille Jallu

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 2/14

    SOMMAIRE :

    I. Les rcepteurs

    A) La classification des rcepteurs

    B) Mcanorcepteurs tactiles cutans

    C) Mcanorcepteurs proprioceptifs

    D) Thermorcepteurs et nocicepteurs

    II. Voies de la sensibilit

    A) Systme lemniscal ou extra lemniscal 1) Au niveau de la moelle allonge 2) Au niveau du pont 3) Au niveau du msencphale 4) Le thalamus

    B) Tractus ou voie lemniscale mdiale (tact picritique et proprioception) 1) Le premier neurone 2) Le deuxime neurone 3) Le troisime neurone

    C) Tractus ou voie spino-thalamique (systme antro-latral) (sensibilit thermo-algique, tact protopathique =grossier) :

    1) Le premier neurone 2) Le deuxime neurone 3) Le troisime neurone

    D) Tractus ou voie spino-rticulaire (sensibilit thermo-algique) 1) Le premier neurone 2) Le deuxime neurone 3) Le troisime neurone

    III. Contrle de la douleur

    A) Au niveau segmentaire de la corne dorsale de la moelle spinale (gate control)

    B) Au niveau supra-segmentaire

    IV. Sensibilit de la face

    A) Le premier neurone

    B) Le deuxime neurone

    C) Le troisime neurone

    V. Motricit volontaire

    A) Le tractus cortico-spinal direct B) Le tractus cortico-spinal crois C) Le tractus cortico-nuclaire

    VI. Rcapitulatif en images

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 3/14

    Introduction :

    Le systme sensoriel somatique ou sensibilit , ou encore somesthsie vhicule des informations sur ltat du corps, et sur lenvironnement par rapport au corps, suivant 4 modalits : - Le toucher que lon peut diviser en deux parties : le toucher grossier (ou protopathique) et le toucher extrmement fin (discriminatif ou picritique) qui permet de distinguer un point dun autre et de sentir les vibrations. - La proprioception : cest le sens de la position des articulations qui peut tre conscient (dcider dtendre le bras par exemple) ou parfaitement inconscient (les rflexes qui permettent de se retenir de tomber par exemple). Les voies sont diffrentes pour chaque forme. - La nociception (douleur) - Le sens thermique (distinguer le chaud du froid)

    La nociception et le sens thermique sont parfois regroups sous le terme de thermo-algsie.

    I. Les rcepteurs :

    Les rcepteurs sont le sige de la transduction et du codage du stimulus. Ils sont localiss au niveau de la peau pour le toucher, des muscles, des tendons, et des articulations pour la proprioception et de la paroi des viscres. Ils vont transmettre aux neurones sensitifs qui eux mme vont transmettre a une zone particulire du cerveau. Ce sont des dtecteurs de changements dans le milieu extrieur ou intrieur. Ils sont slectifs car ils ne ragissent qu un stimulus, et leurs terminaisons sont libres ou encapsules.

    A) Classification des rcepteurs :

    On peut les classer de 2 manires :

    Selon le type de stimulus : (pas dit loral, donc en italique) Mcanorcepteurs (toucher, vibrations, sensations de position et de pression) Thermorcepteurs Nocicepteurs

    Selon la situation anatomique : Extrocepteurs ou rcepteurs de surface (toucher) Propriocepteurs de lappareil locomoteur Introcepteurs des viscres

    B) Mcanorcepteurs tactiles cutans :

    Ces rcepteurs permettent la sensibilit extroceptive tactile picritique, qui est vhicule rapidement au cerveau grce des fibres mylinises de gros calibre (trs important !!!) A (pour les fibres proprioceptives) ou A (ex on se fait piquer par une bestiole, on frotte car on a limpression que a diminue la douleur, et cest vrai car quand on frotte, on active des fibres de gros calibres, on sature le cerveau de ces informations qui ne va donc pas intgrer linformation vhicule par les neurones de la douleur).

    Il existe 5 types de rcepteurs (pas connatre !!): Corpuscules de Meissner (mouvements lgers de surface) Disques de Merkel (discrimination de forme) Corpuscules de Vater-Pacini (discrimination de stimuli mobiles) Corpuscules de Ruffini (rpondent aux tirements) Terminaisons pileuses

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 4/14

    C) Mcanorcepteurs proprioceptifs :

    Cest la sensibilit proprioceptive consciente, vhicule par des fibres mylinises de gros diamtre conduction rapide A.

    3 Types existent (non voqus): Les fuseaux neuro-musculaires (rpondent ltirement des muscles) Les organes tendineux de Golgi (tension du muscle) Les rcepteurs articulaires (mouvements de larticulation)

    Ils permettent de donner la position des articulations.

    D) Thermorcepteurs et nocicepteurs :

    Ils permettent la sensibilit thermo-algique, par des fibres lentes car non mylinises ou de petit calibre A ou amyliniques C.

    2 types sont prsents (non voqus) Les thermorcepteurs (rpondent au chaud et au froid suivant certaines limites ensuite activation des nocicepteurs) Les nocicepteurs : terminaisons nerveuses libres (douleur)

    II. Voies de la sensibilit :

    A) systme lemniscal ou extra lemniscal

    (Le systme spino-crbelleux va vhiculer la sensibilit proprioceptive inconsciente quon verra la prochaine fois)

    Le systme lemniscal (les faisceaux des cordons postrieurs, de Goll et de Burdach, ou faisceaux Graciles et Cuniformes) permet :

    -Le tact picritique discriminatif -La sensibilit profonde proprioceptive

    Le systme antrolatral (spino-thalamique) permet : -La sensibilit thermo-algique -Tact protopathique

    Tous ces systmes sont organiss de la mme faon : il y a toujours 3 neurones, et 2 relais avec des neurones en T et avec : -un 1ier neurone toujours au mme endroit, son corps cellulaires se situe dans le ganglion spinal (ou rachidien) du nerf spinal (un immense axone qui vient du territoire corporel quil innerve arrive dans ce ganglion), mais le relais est variable. -un 2me neurone qui se termine toujours dans le thalamus. -un 3me neurone, thalamo-cortical (Cortex parital). Il y a toujours un relais thalamique et un relais au niveau de la moelle !! A retenir !!!! (susceptible de tomber lECN !)

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 5/14

    1) Au niveau de la moelle allonge : Partie basale tegmentum

    Le lemniscus mdial (LM) pour les voies sensitives est toujours au milieu sauf au niveau de lencphale a cause des noyaux rouges qui repoussent les LM. Si la vascularisation est atteinte a ce niveau, le nerf XII est touch, le LM est aussi touch et le faisceau cortico-spinal pour la motricit aussi, ce qui cause une atteinte sensitivo-motrice (proprioceptive) controlatrale la lsion mais sans atteinte de la sensibilit thermique ni douloureuse.

    2) Au niveau du pont : Le faisceau pyramidal Est dissoci par les noyaux du pont qui contrlent la motricit. Partie basale

    Tegmentum

    3) Au niveau du msencphale : Tractus cortico spinal Tractus cortico nuclaire faisceaux de la motricit

    Partie basale Tegmentum Tectum

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 6/14

    N. antrieur N. latral postrieur N. latral dorsal N. ventral antrieur N. ventral latral N. ventral postrieur latral Pulvinar (relai des voies sensitives en dehors de la face)

    N. ventral postrieur mdial Noyaux intralaminaires (relai des voies sensitives de la face)

    Les noyaux rouges ont cette couleur car on pense quils contiennent des dpts de cuivre. Ils repoussent le LM. Les noyaux noirs reprsentent le lacus niger, cest la rgion du tronc crbral qui va scrter la dopamine, elle est intresse dans la maladie de parkinson. En effet elle se dcolore car on a une dprivation en dopamine.

    Le bleu (gris fonc) reprsente les voies sensitives, et les rouges les voies motrices. L ou il ny a pas de noyau, le blanc (tout ce qui nest pas not), cest la formation rticulaire

    (car ressemble un reticulum en latin : choses qui senchevtrent), ces diffrents neurones sont aussi organiss en circuits, ils sont importants, ils reprsentent par exemple le systme adrnergique, et les voies cholinergiques.

    Le thalamus:

    4) Le thalamus :

    Il ne faut pas apprendre tous les noyaux du thalamus, mais il faut comprendre lorganisation cytoarchitectomique.

    Le thalamus est divis par une lame de substance blanche qui a une forme de X. En avant, en dedans, en dehors et en arrire des branches du X, il va y avoir des ponts nuclaires

    qui font tous des choses diffrentes. Dans le groupe latral on va diffrencier 2 noyaux retenir : le ventral-postrieur-latral

    (innerve le corps et les membres), et ventral-postrieur-mdial (innerve la face), ce sont les grands relais des voies sensitives. Avec les nouvelles IRM 3 Tesla, on peut voir les lames mdullaires, il faut donc savoir se reprer dans le thalamus.

    Cest de la formation rticulaire qui est prsente dans la lame de substances blanches . Situ la face latrale du 3me ventricule, le thalamus est un relais des voies sensitives pour les

    noyaux ventraux, pour la formation rticule par les noyaux intra-laminaires et pour le systme limbique. Il contrle des boucles qui auront un rle dans la motricit, cest un grand relais des voies auditives, et le circuit de la mmoire (circuit de Papez) sy projette (si lsion du circuit hypo-campo-thalamique : syndrome de Korsakoff possible chez les alcooliques chroniques par atrophie des corps laminaires)

    Groupe antrieur Groupe mdial Lame mdullaire Groupe postrieur

    Groupe latral

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 7/14

    Burdach ou Cuniforme (fibres thoraciques et cervicales)

    Goll ou Gracile

    (fibres sacrales

    et lombales)

    B) Tractus ou voie lemniscale mdiale (tact picritique et proprioception)= cordon postrieur

    Il vhicule par de grosses fibres mylinises A, A:

    -le tact picritique (tact fin, perception de 2 points proches) exemple : enfiler une aiguille -la sensibilit profonde proprioceptive consciente et la sensibilit vibratoire ou pallesthsie

    Cette voie est compose, comme les autres, de 3 neurones, et de 2 relais. Une lsion de la voie lemniscale mdiale aboutit au syndrome cordonal postrieur (=syphilis

    tertiaire au dbut du XXme, quon commence revoir qui touchait essentiellement les cordons postrieurs avec des troubles sensitifs majeurs).

    1) Le premier neurone Le premier neurone est de type pseudo-unipolaire (en T), il

    rentre par la partie dorsale de la moelle spinale, ne fait pas relais mais monte directement dans les cordons postrieurs ipsilatraux (du mme ct), envoie une collatrale activatrice dun inter-neurone inhibiteur situ dans la corne dorsale, et il fait relais au niveau de la moelle allonge juste au dessus des voies motrices au niveau de lolive.

    On a une somatotopie : les fibres sacres sont les plus mdianes et les plus superficielles sont les cervicales.

    Son corps cellulaire est dans le ganglion spinal, ses dendrites sont dans la racine dorsale.

    2) Le deuxime neurone Il a un corps cellulaire dans les noyaux Gracile et Cuniforme (Goll et Burdach) de la moelle

    allonge, sa dcussation (pour tout les nerfs sensitifs) se situe au dessus des fibres motrices (trs important !!) avec les fibres issues du noyau gracile en position ventrale. Le deuxime neurone monte dans le tegmentum des 3 tages du tronc crbral en position paramdiane, il est ensuite refoul latralement au niveau du msencphale par les noyaux rouges.

    Si on a une atteinte sensitive et motrice controlatrale la lsion, on peut donc faire un diagnostic de compression mdullaire : latteinte de la racine spinale nous donnent le niveau de la lsion (par exemple au niveau de C4 on regarde le n. phrnique, sil peut (sous C4) ou pas (au niveau de C4 ou au dessus) respirer dans Intouchable il est atteint au dessus de C4 car il a une tracho).

    Si on a une hmiplgie pure : la lsion est dans la capsule interne (si latteinte prdomine au niveau du membre suprieur : cest lartre sylvienne qui est lse, si elle prdomine au niveau du membre infrieur : cest une lsion de la crbrale antrieure).

    Si latteinte est sensitive et motrice, cest la moelle qui est atteinte. Si la lsion est entre les deux dcussation on aura une hmiplgie controlatrale et un problme de sensibilit homolatral.

    3) Le troisime neurone Il part du thalamus, et va se projeter sur le cortex parital, plus

    prcisment sur le gyrus post central SI (homonculus sensitif) qui a une somatotopie des fibres : la surface de rpartition corticale correspond la fonction, il est organis en colonnes.

    Le corps cellulaire se trouve dans la partie caudale du noyau ventral postrieur latral du thalamus (somatotopie avec les fibres du membre pelvien latrales et les fibres cervicales mdiales).

    Le troisime neurone se projette sur le SII, le cortex insulaire, lopercule temporal et sur le cortex parital postrieur jouant un rle dans la perception de limage du corps.

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 8/14

    Si on a une atteinte de la crbrale antrieure a donnera une hmianesthsie du membre infrieur. Pour une atteinte de la sylvienne on aboutira une hmianesthesie du membre suprieur. Les lsions de lhmisphre non dominant donnent, en plus, des ngligences de lhmicorps controlatral : le sujet renie sa lsion, cest l hmiasomathognosie .

    C) Tractus ou voie spino-thalamique (systme antro-latral) (sensibilit thermo-algique, tact protopathique =grossier) :

    Ce tractus vhicule :

    - le tact protopathique (tact grossier) = no-spinothalamique ou tractus spino-thalamique - la sensibilit la douleur (terminaisons libres) et la sensibilit thermique (thermorcepteurs) = palo-spinothalamique ou tractus spino-rticulaire

    Les fibres sont peu mylinises et non mylinises, de petit calibre. Ce tractus est constitu, comme chaque fois, de 3 neurones et de 2 relais.

    La diffrence trs importante avec le lemnisque mdial : le 1er neurone fait cette fois ci relais dans la corne dorsale!!!

    1) Le premier neurone Ce premier neurone est de type pseudo-unipolaire, son corps

    cellulaire est situ au niveau du ganglion spinal et les dendrites vont dans la racine dorsale. Son axone pntre dans la corne dorsale et fait relais dans le tractus de Lissauer de la corne dorsale de la moelle spinale.

    Noyau propre de la corne dorsale 2) Le deuxime neurone Son corps cellulaire se situe dans la corne dorsale de la moelle spinale, le deuxime neurone

    traverse la ligne mdiane au niveau de la commissure blanche, monte ensuite sois dans le cordon antrieur (faisceaux protopathique), sois dans le cordon latral (voie spino-thalamique du tact) de la moelle spinale en fonction de ce quil vhicule, avec une somatotopie moins nette (affrences sacrales sont les plus latrales), puis suit (grossirement) la voie lemniscale jusquau thalamus mais plus latralement (dans le noyau ventral postrieur latral aussi, mais projections diffrentes de la voie lemniscale).

    3) Le troisime neurone Le corps cellulaire du troisime neurone est dans le noyau ventral postrieur latral du thalamus,

    il se termine sur le gyrus post central (le plus important) de laire somesthsique primaire (homonculus sensitif), et se projette sur SII (laire somesthsique secondaire qui est paritale postrieure), sur le cortex insulaire antrieur, et sur le gyrus cingulaire antrieur (composante affective de la douleur).

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 9/14

    D) Tractus ou voie spino-rticulaire (sensibilit thermo-algique) :

    1) Le premier neurone Ce premier neurone est de type pseudo-unipolaire, son corps cellulaire est situ dans le ganglion

    spinal et ses dendrites dans la racine dorsale (terminaisons libres). Il pntre dans la corne dorsale et y fait relais plus en profondeur et plus distalement dans la corne que le tractus no spino-thalamique.

    2) Le deuxime neurone Le corps cellulaire du deuxime neurone se situe dans la corne dorsale, ses dendrites sont au

    contact dinterneurones inhibiteurs. Laxone du deuxime neurone traverse la ligne mdiane au niveau de la commissure blanche, monte dans le cordon latral de la moelle spinale, et suit latralement la voie lemniscale en donnant des collatrales sur formation rticulaire (diffusion de linformation), et sur noyaux intralaminaires et pulvinar, ce qui permet la diffusion de la douleur (si le thalamus est ls, cela donne une hyperpathie douloureuse).

    3) Le troisime neurone Le corps cellulaire est situ dans les noyaux intralaminaires du thalamus et pulvinar, les noyaux

    intralaminaires se projettent sur le cortex frontal, parital et le striatum, et le pulvinar se projette sur linsula et sur SII (laire somesthsique secondaire).

    III. Contrle de la douleur :

    A) Au niveau segmentaire de la corne dorsale de la moelle spinale (gate control)

    Le tractus spinothalamique et le lemnisque mdial interagissent. En

    effet, la voie lemniscale mdiale (grosses fibres mylinises A conduisant vite) donne une collatrale activatrice dun interneurone inhibiteur (enkphalinergique). Cet inter-neurone inhibe la voie spino-rticulaire de la douleur (fibres peu ou pas mylinises A et C qui conduisent lentement) librant de la substance P (par exemple lorsquon se frotte quand on sest piqu, cela active linter neurone qui inhibe le tractus spino-rticulaire et donc diminue la douleur, cest le mme principe que lacupuncture). Cest le premier contrle de la douleur, si a ne suffit pas on en a un 2me :

    B) Au niveau Supra-segmentaire

    A lorigine du contrle de la douleur, la formation rticulaire (Substance grise pri-aqueducale) se projette sur le systme srotoninergique (Noyaux du raph de la moelle allonge) qui inhibe le tractus Spino-rticulaire au niveau de la corne dorsale de la moelle spinale et excite les inter-neurones inhibiteurs.

    Les noyaux adrnergiques agissent comme les neurones srotoninergiques analgesiques.

    Les antidpresseurs tricycliques augmentent le taux de srotonine et dadrnaline intra-axiale.

    Des rcepteurs aux opiacs et aux canalinoides qui sont rcepteurs pour la morphine et pour le cannabis entourent cette formation rticulaire, ils ont donc une action analgsique en activant cette voie qui va inhiber la diffusion douloureuse.

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 10/14

    IV. Sensibilit de la face :

    Elle est vhicule par le nerf V (N. Trijumeau), cest un norme noyau (le bleu, si un jour on nous donne une coupe comme celle l, on est sur davoir le V), qui va de la moelle spinale jusquau msencphale.

    A) Le premier neurone: Son corps cellulaire se situe dans le ganglion trigminal (Gasser) la face antro-suprieur du rocher (c'est--dire la pointe du rocher), lextrmit postrieure du sinus caverneux, quand le bord libre de la tente du cervelet croise le bord adhrent.

    B) Le deuxime neurone:

    Son corps cellulaire est situ dans : -Le noyau principal au niveau du pont, cest lui qui va vhiculer le tact picritique. -Le noyau spinal au niveau de la moelle allonge, mme parfois au dbut de la moelle cervicale (exemple du coup du lapin : on peut avoir des troubles de la sensibilit de la face en plus, car quelque chose a touch le noyau du V) qui va vhiculer la sensibilit thermo-algique et le tact protopathique. -Le noyau msencphalique qui vhicule la sensibilit proprioceptive.

    Son faisceau quinto-thalamique se dirige vers le thalamus.

    C) Le troisime neurone:

    Le corps cellulaire du troisime neurone se situe dans le noyau ventral postrieur mdial du thalamus, ses fibres se terminent dans le Gyrus post central (mais au niveau de la partie infrieure)

    On peut avoir une atteinte de la face sans atteinte des membres. Il ny a pas de dcussation des nerfs de la face.

    V. La motricit volontaire : Motricit rflexe et motricit automatique (pas les mmes voies)

    La motricit volontaire est vhicule par : -Le grand tractus cortico-spinal ou faisceau pyramidal qui se termine sur les motoneurones spinaux (on pensait avant quil naissait seulement du gyrus pr central, avec des neurones en pyramide). -Le tractus cortico-nuclaire ou faisceau cortico-gnicul qui se termine sur les motoneurones des nerfs crniens. Son origine est une grande rgion, celle du pr moteur, du moteur et du sensitif : -Le gyrus pr-central -Le cortex prmoteur -Le cortex parital (gyrus post central) Mais il a aussi pour origine : -Laire motrice supplmentaire (face mdiale du cerveau) -Le gyrus cingulaire

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 11/14

    Les reprsentations de la langue, de la face et de la main sont trs importantes, ces parties du corps sont donc importantes dun point de vue fonctionnel, au contraire, le reste du corps est plus petit sur la surface corticale par rapport a sa taille relle. Somatotopie des fibres nette et claire, diffrente de celle des fibres sensitives. Attention : la surface corticale ne descend pas jusquen bas interne, en effet, cest le gyrus cingulaire.

    A partir du gyrus pr central les fibres vont converger vers le bras postrieur de la capsule interne, qui est vascularis le plus souvent totalement par lartre sylvienne (donc si lsion des branches profondes de cette a. : hmiplgie totale non proportionnelle et pure : pas datteinte sensitive associe, donc elle ne peut pas etre corticale, elle ne peut tre quau niveau de la capsule ! Le genou de la capsule interne peut tre vascularis par cette artre aussi, il y aura donc une atteinte de la face supplmentaire, mais il est vascularis par la choroidienne antrieur comme son habitude, la face est respecte). On peut avoir une atteinte de la face seulement si la lsion est situe dans le genou de la capsule interne.

    Le Tractus Cortico-spinal descend donc dans le bras postrieur de la capsule interne

    (somatotopie : davant en arrire M), puis en avant du locus niger dans le 1/3 moyen du pied du pdoncule crbral (somatotopie: M> mdial, T et M< latral), ensuite dans le pied du pont o il sera dissoci par les noyaux du pont (thalamo crbello corticale, boucle du systme extra pyramidal qui vont contrler cette motricit volontaire), et enfin dans la pyramide (cordon antrieur de la moelle spinale).

    Au niveau de la dcussation motrice qui se situe sous la dcussation sensitive : -80 90% croisent la ligne mdiane= voie croise dans le cordon latral (M> mdial et M> latral). -10% 20% restent du mme ct= voie directe dans le cordon ventral (antrieur).

    A) Le tractus cortico-spinal direct

    Il se termine sur les motoneurones de la corne ventrale de la moelle spinale (colonnes de motoneurones les plus internes: muscles axiaux), avec des projections bilatrales.

    Ce tractus contrle les muscles axiaux.

    B) Le tractus cortico-spinal crois

    Le tractus cortico-spinal crois se termine sur les motoneurones de la corne ventrale (partie latrale) de la moelle spinale (colonnes de motoneurones), les plus latrales pour les muscles distaux, et les plus mdiales pour les muscles extenseurs.

    Ce tractus contrle les muscles des membres.

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 12/14

    C) Le tractus cortico-nuclaire

    Il a pour origine la partie infrieure de la face latrale du gyrus pr-central (somatotopie: face)

    Il traverse le genou de la capsule interne, il chemine ensuite mdialement au Tractus Cortico-spinal, puis il se termine sur les noyaux des nerfs crniens : -Au niveau du msencphale (nerf II et IV) -Au niveau du pont (VII, VI et V : mastication). Le noyau du nerf VII est divis en 2 : sa partie suprieure reoit une innervation bilatrale et sa partie infrieure reoit une innervation controlatrale -Au niveau de la moelle allonge (IX, X, XI et XII)

    Une paralysie faciale centrale prdomine sur la partie infrieure de la face et une paralysie faciale priphrique touche toute la face.

    VI. Rcapitulatif en images Moelle : Partie basse de la moelle allonge (vue postrieure du TC) :

    Dcussation des fibres sensitives Dcussation des fibres motrices

    Faisceau pyramidal direct

    Voie lemniscale mdiale Voie spino-thalamique

    Commissure blanche

    Faisceau pyramidal crois (de lautre ct)

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 13/14

    Moelle allonge : Faisceau spino-thalamique Faisceau lemniscal mdial Faisceau pyramidal

    Syndrome de Wallenberg : un patient arrive avec un vertige ou trouble de lquilibre, mais il faut faire attention la dissociation des signes et des symptmes ! Si la lsion est au niveau de la circonfrentielle courte (prochain schma), on obtient une atteinte vestibulaire, trigminale (du nerf V), mais surtout des nerfs mixtes. Au dpart on a surtout les voies longues qui croisent qui souffrent. Si on ne fait rien, lindividu meurt de troubles de la dglutition. Pont : Faisceau spino-thalamique Faisceau lemniscal mdial Faisceau pyramidal dissoci par les noyaux du pont

    Lartre basilaire donne les collatrales : paramdiane, circonfrentielle courte, et crbelleuse, elles donnent des infarctus diffrents.

    Par exemple : un infarctus de la paramdiane donne une atteinte dun nerf crnien moteur (ipsilatral) et une atteinte sensitivo motrice controlatral, cest le syndrome alterne. Msencphale : Faisceau spino-thalamique Faisceau lemniscal mdial Noyaux rouges (mdiaux qui repoussent le faisceau sensitif) Faisceau pyramidal Pied dun pdoncule crbral

    Locus niger

    Olive

    Tubercules quadrijumeaux

    Artre basilaire

    Artre paramdiane a. circonfrentielle courte

    Artre crbelleuse

  • Rono 4 : UE 8 Cours 12 : Voies motrices, voies sensitives 14/14

    1er neurone : spinal 2me neurone : bulbo-thalamique homolatral car au dessus de la dcussation Zoom sur la moelle :

    Les anglo-saxons disent Time is brain , cest trs juste, surtout pour les infarctus ! Question pose loral pour les personnes qui veulent TOUT savoir :

    Comment fait-on la diffrence entre une lsion de la choroidienne et de la sylvienne ? Normalement, la choroidienne ne vascularise que le genou de la capsule interne et le tractus optique, donc le malade a une atteinte faciale centrale et une atteinte optique. Aprs, il y a pleins de variations, le genou peut tre compltement sylvien LAVC le plus courant est le sylvien. Le traitement diffre en fonction du thrombus, de lAVC, de lendroit, de la personne Question type : -Donner lorigine, le trajet et les territoires vasculariss par lartre crbrale antrieure ? (la rponse nest pas dans ce cours, vous dlirez pas ^^, e lle est dans le cours sur la vascularisation normalement) -Le 4me ventricule : situation, fonctions.

    Voie lemniscale mdiale Voie spino-thalamique/spino-rticulaire (vhiculent des infos douloureuses). Collatrale activatrice (A, ou A) de la voie LM. Inter-neurone inhibiteur qui relche de lenkphaline qui inhibe Le 2me neurone de la voie spino-thalamique/spino-rticulaire (qui scrte de la substance P)