Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

  • View
    51

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module de formation Financement du changement climatique Introduction Générale Mme Isabelle Mamaty Experte Senior Climate Support Facility. Qu’est-ce que l’AMCC? Deux piliers complémentaires. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

Slide 1

Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

Module de formationFinancement du changement climatique

Introduction Gnrale

Mme Isabelle MamatyExperte SeniorClimate Support Facility

Une initiative du groupe des pays ACP finance par lUnion Europenne

1Quest-ce que lAMCC?Deux piliers complmentaires 2Une plateforme pour le dialogue et la cooprationAssistance technique et financire LAMCC favorise le dialogue et lchange entre UE et les PED sur la politique du climat et les approches pratiques pour intgrer le changement climatique dans les politiques de dveloppement et les budgets.

Les rsultats viennent nourrir les discussions sur lAccord climat post 2012 dans le cadre de la CCNUCC et informer la coopration technique et financire finance par lAMCC. Le dialogue se droule aux niveaux mondial, rgional et national.LAMCC fournit un soutien technique et financier cibl vers les PED pour intgrer le changement climatique dans leurs politiques de dveloppement et leurs budgets et mettre en uvre des action dadaptation et dattnuation

Le soutien technique et financier son tour informe le dialogue et lchange dexpriences aux niveaux rgional et global entre lUE et les pays partenaires. LAlliance mondiale contre le changement climatique (AMCC) a t lance en 2007 par la commission europenne pour renforcer le dialogue et la coopration sur le changement climatique entre lUnion europenne et les pays en dveloppement les plus vulnrables au changement climatique, en particulier les pays les moins avancs ((PMA) et les petits tats insulaires en dveloppement (PEID) qui font le plus tre touchs par les effets adverses du changement climatique.

Les critres utiliss pour la prioritisation des pays sont les suivants: PMA et/ou PIED beneficiaires de laide (sur la base de la listes officiel de lOCDE/CADE et des Nations Unies accessibles : http://www.oecd.org/dataoecd/32/40/43540882.pdf and http://www.un.org/special-rep/ohrlls/sid/list.htm)Vulnrabilit au changement climatiqueCapacit adaptativeEngagement politiqueLes fonds sont allous aux pays ayant les rangs les plus levs, bass sur les chiffres de population et sur la disponibilit des ressources.

2Un meilleur dialogue avec les PEDsur le Changement Climatique (Pilier 1)Promotion de la convergence des visions entre lUE et les pays partenaires sur le rgime climatique post-2012

Confrences rgionales, dialogue politique et dclarations conjointesAsie, mai 2010 Afrique, octobre 2010Pacifique, mars 2011 (y compris dialogue sur les financements lis au climat et lefficacit de laide)Carabes, mars 2011

Evnements au cours de la Confrences des Parties Appui au dialogue national (voir 2me pilier)

3LAlliance mondiale contre le changement climatique (AMCC) a t lance en 2007 par la commission europenne pour renforcer le dialogue et la coopration sur le changement climatique entre lUnion europenne et les pays en dveloppement les plus vulnrables au changement climatique, en particulier les pays les moins avancs ((PMA) et les petits tats insulaires en dveloppement (PEID) qui font le plus tre touchs par les effets adverses du changement climatique.

Les critres utiliss pour la prioritisation des pays sont les suivants: PMA et/ou PIED beneficiaires de laide (sur la base de la listes officiel de lOCDE/CADE et des Nations Unies accessibles : http://www.oecd.org/dataoecd/32/40/43540882.pdf and http://www.un.org/special-rep/ohrlls/sid/list.htm)Vulnrabilit au changement climatiqueCapacit adaptativeEngagement politiqueLes fonds sont allous aux pays ayant les rangs les plus levs, bass sur les chiffres de population et sur la disponibilit des ressources.

Un appui accru pour faire faceau changement climatiqueSecond pilier de lAMCC 206 million (2008-2011) 83 million (2012-2013)Promotion des approches dintgration du CC dans la planification et la budgtisation du dveloppementFocus sur lintgration du CC dans les efforts de rduction de la pauvret, ladaptation dans le secteur de leau et lagriculture, REDD, le MDP et la RRCProgrammes et ateliers consacrs lintgrationAppui la mise en uvre des PANALappui budgtaire est la modalit prfre4REDD: rduction des missions en provenance de la dforestation et de la dgradation des forts MDP: Mcanisme de Dveloppement Propre RRC: la Rduction des risques lis au catastrophes

4Assistance technique et financire (Pilier 2) Quelles sont les priorits?lintgration du CC dans les efforts de rduction de la pauvret

rduction des missions en provenance de la dforestation et de la dgradation des forts (REDD)

ladaptation dans le secteur de leau et lagriculture

le Mcanisme de Dveloppement Propre (MDP)

la Rduction des risques lis au catastrophes (RRC)

5LAlliance mondiale contre le changement climatique (AMCC) a t lance en 2007 par la commission europenne pour renforcer le dialogue et la coopration sur le changement climatique entre lUnion europenne et les pays en dveloppement les plus vulnrables au changement climatique, en particulier les pays les moins avancs ((PMA) et les petits tats insulaires en dveloppement (PEID) qui font le plus tre touchs par les effets adverses du changement climatique.

Les critres utiliss pour la prioritisation des pays sont les suivants: PMA et/ou PIED beneficiaires de laide (sur la base de la listes officiel de lOCDE/CADE et des Nations Unies accessibles : http://www.oecd.org/dataoecd/32/40/43540882.pdf and http://www.un.org/special-rep/ohrlls/sid/list.htm)Vulnrabilit au changement climatiqueCapacit adaptativeEngagement politiqueLes fonds sont allous aux pays ayant les rangs les plus levs, bass sur les chiffres de population et sur la disponibilit des ressources.

5Assistance Technique et financire (Pilier 2) Sur quoi travaillons nous ?292212107Diagramme 2: Distribution des domaines prioritaires de la GCCA en 2012 (nbr. interventions)Diagramme 3: Distribution des secteurs dintervention de la GCCA en 2012 (nb. interventions)25

241816

1173AdaptationIntgration du Changement Climatique REDDMDPRduction risque li aux catastrophes (RRC)Agriculture, gestion des terres, scurit alimentaire, pcheStratgie globale de dvpt et de rduction de la pauvret Forts et ressources naturellesEau et assainissement, dechets, infrastructure, tourisme et santEnergieGestion des zones ctires Education, recherche et dvpt. Technique Les sminaires rgionaux de lAMCC sur lintgration du changement climatique dans la planification et la budgtisation du dveloppement national: entre fvrier 2011 et Avril 2012, lAMCC a organise une srie dateliers techniques qui ont rassembls des experts changement climatique et des dcideurs de la planification nationale de dveloppement et de la budgtisation dans les pays bnficiaires. La plupart des participants taient des responsables seniors travaillant dans les ministres de lenvironnement en charge du changement climatique. Un certain nombre de leaders politiques et des cadres seniors dautres ministres en lien avec le changement climatique ainsi que des reprsentants des organisations rgionales et de lUE ont galement particip ces ateliers. Les ateliers avaient pour but de sensibiliser le besoin dintgrer ladaptation au et lattnuation du changement climatique dans les politiques, les plans et les budgets nationaux de dveloppement. Ils ont permis aux participants de prendre connaissance du cadre et des instruments disponibles pour lintgration et une aide pratique. Ils ont t encourags utiliser ce quils ont appris au sujet de lintgration dans leurs pays respectifs. En outre, les ateliers ont t une occasion pour discuter et changer, permettant ainsi aux participants de partager leurs expriences et connaissances. Ils ont galement permis aux experts sur le changement climatique dexposer leurs vues et leurs expriences aux dcideurs qui sont dans les positions cl pour mettre lintgration au cur des plans nationaux de dveloppement. Plus de 200 cadres seniors des ministres de finance, de planification et de lenvironnement et des organisations rgionales ont particip ces ateliers, crant ainsi des contacts et des changes de connaissance qui entrainera des changements dan leurs pays et rgions. Les ateliers ont t adapts pour rpondre aux besoins de chaque rgion aussi bien au niveau de leur structure, des sujets traits et de la documentation du sminaire.Le retour dinformation de participants des sminaires a t positif et un certain nombre de participants ont planifis de rpliquer ces ateliers dans leurs pays respectifs. Rplication des ateliers au niveau national: Lutilisation du matriel de formation dvelopp pour les ateliers rgionaux en support dautres vnements organiss au niveau national est vivement encourage. Laide technique limite (ex. Sous la forme dune aide distance pour les formateurs) peut tre demand pour lorganisation dateliers nationaux dintgration auprs de info@gcca.eu. En outre, pour les pays ACP spcifiquement, matriel de formation et formateur peuvent tre ont disponibles sur demande pour des sessions de formations dans le pays et des ateliers sur le changement climatique et dautres thmes. Les demandes doivent tre faites sur on-line application toolLes photos des ateliersCliquez ici pour voir les photos des ateliers rgionaux

6Rpartition des modalits daide utilises par lAMCC jusquen 20127Critres daccs aux fonds de lAMCCLes critres utiliss pour la prioritisation des pays sont les suivants: PMA et/ou PIED beneficiaires de laide (sur la base de la listes officiel de lOCDE/CADE et des Nations Unies accessibles : http://www.oecd.org/dataoecd/32/40/43540882.pdf et http://www.un.org/special-rep/ohrlls/sid/list.htm)Vulnrabilit au changement climatiqueCapacit adaptativeEngagement politiqueLes fonds sont allous aux pays ayant les rangs les plus levs, bass sur les chiffres de population et sur la disponibilit des ressources.

8O sommes-nous acti