Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

  • View
    37

  • Download
    0

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC) Module de formation Intégration du changement climatique dans la planification et le processus budgétaire Module 1 - Comprendre les fondements scientifiques du changement climatique - PowerPoint PPT Presentation

Text of Programme Intra-ACP de l’Alliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

Slide 1

Programme Intra-ACP de lAlliance Mondiale contre le changement climatique (AMCC)

Module de formationIntgration du changement climatique dans la planification et le processus budgtaire

Module 1 - Comprendre les fondements scientifiques du changement climatique

Mme Isabelle Mamaty - Experte SeniorClimate Support Facility

Une initiative du groupe des pays ACP finance par lUnion Europenne

1Comprendre les fondements scientifiques du CCObjectifs:Amliorer la comprhension des questions lies au changement climatique et ses effets potentiels Amliorer la comprhension des effets potentiels du changement climatique au niveau rgional et sectoriel Rsultats attendus:Amlioration des connaissances sur les causes du changement climatiqueAmlioration des connaissances sur leffet de serre et ses principales sources2Le climat est-il vraiment en train de changer?4me rapport dvaluation du GIEC:Le rchauffement du systme climatique est sans quivoque. On note dj, lchelle du globe, une hausse des tempratures moyennes de latmosphre et de locan, une fonte massive de la neige et de la glace et une lvation du niveau moyen de la mer.Tendances observes:Les annes rcentes sont les plus chaudes depuis que lon dispose dobservations systmatiques du climatLaugmentation des tempratures la surface de la terre et des ocans va en sacclrantLlvation du niveau de la mer va aussi en sacclrant

3Les relevs instrumentaux ont commenc en 1850. Les missions de gaz effet de serre ont augment de > 2 %/an depuis 2000 et on sattend ce quils continuent daugmenter encore dans les prochaines dcennies venir. Les manifestations physiques de changement climatique :* augmentation de la temprature moyenne de la surface du globe: +0.74C au cours du sicle pass (tendance lacclration) - plus dans les rgions haute latitude.* augmentation des tempratures moyennes des ocans * Fonte rpandue de neige et glace dans les glaciers de montagne et les rgions polaires/subpolaire.* Augmentation du niveau global moyen de la mer: +1.8 mm/an (1961-2003), +3.1 mm/an (1993-2003).* rgimes de prcipitation de plus en plus imprvisibles, des vnements mtorologiques extrmes plus frquents et graves, changements dans les saisons.Changements rsultant de systmes physiques :* Changements en neige et en couverture de glace.* Fonte du perglisol = > instabilit des sols.* Les changements dans des modles hydrologiques et des flux (ex. augmentation nombre/taille des de lacs glaciaires, des crues de printemps plus prcoces et plus importants dans des cours deau aliments par la fonte des glaciers et de la neige, des changements de la temprature de leau, la salinit, des niveaux d'oxygne)* Changements de processus ctiers (ex. circulation d'eau et modle d'rosion qui sy rapporte)Changements rsultants de systmes biologiques :* Les changements des cosystmes terrestres (ex. modifications de la gamme de certaines espces, changements dans la squence des vnements du cycle de vie, manque de synchronie dans les relations longtemps tablies entre prdateur et proie)* Les changements dans les cosystmes marins et d'eau douce (ex. des changements dans la gamme et l'abondance de plancton et de poisson, migration prcoce des poissons des rivires.* Beaucoup d'autres changements ont t documents, mais peuvent tre attribuables au moins en partie d'autres causes (ex. les pertes de marcages ctiers, des mangroves, des rcifs de corail; changements dans schmas de feu de fort)

3Tendances observes: temprature moyenne la surface de la terre

Source: GIEC (2007b) 4me Rapport dvaluation, WG I FAQ 3.1 Fig. 1 4FAQ 3.1, Figure 1. p 111 (Graphique suprieur) Moyenne annuelle mondiale des tempratures releves1 (points noirs) avec ajustements simples par rapport aux donnes. Laxe vertical de gauche indique les anomalies par rapport aux moyennes des annes 1961-1990, laxe vertical de droite indique la temprature relle estime (en C). Les ajustements des tendances linaires indiquent les 25 (en jaune), 50 (en orange), 100 (en violet) et 150 (en rouge) dernires annes, et correspondent aux priodes 1981-2005, 1956-2005, 1906-2005 et 1856-2005, respectivement. A` noter que pour des priodes rcentes plus courtes, la pente est plus raide, ce qui indique un rchauffement acclr. La courbe de couleur bleue reprsente de manire lisse les variations dcennales. Pour se rendre compte de limportance des fluctuations, les marges derreur dcennales allant de 5% a` 95% (en gris ple) suivent le contour de la courbe (de ce fait, les valeurs annuelles ne dpassent pas ces limites). Les rsultats des modlisations climatiques obtenues par les forages radiatifs estims pour le XXe sicle (chapitre 9) laissent penser quil y a eu peu de changements avant environ 1915, et quune grande partie des changements survenus au dbut du XXe sicle est due des causes naturelles, dont le changement du rayonnement solaire, le volcanisme et la variabilit naturelle. Entre environ 1940 et 1970, le dveloppement industriel croissant, conscutif la Seconde Guerre mondiale, a fait augmenter la pollution dans lhmisphre Nord, contribuant au refroidissement, tandis que laccroissement des concentrations de dioxyde de carbone et dautres gaz effet de serre ont t les facteurs dominants du rchauffement constat partirdu milieu des annes 1970. (Graphiques infrieurs) Structures des tendances linaires des tempratures lchelle plantaire entre 1979 et 2005 ; estimations obtenues par satellite pour la surface ( gauche) et pour la troposphre ( droite) depuis la surface de la Terre jusqu une altitude de 10 km. Les zones en gris indiquent que les donnes sont incompltes. A noter, un rchauffement plus uniforme dans lespace, daprs les relevs satellitaires troposphriques, tandis que les variations de la temprature en surface concernent plus clairement les terres et les ocans.

4Observations et projections: changement du niveau de la mer

Source: GIEC (2007b) 4me Rapport dvaluation, WG I FAQ 5.1 Fig. 1 Estimations relatives au passRelevs instrumentauxProjections relatives lavenirAnneVariation du niveau de la mer (mm)GIEC (2007b) 4me Rapport dvaluation, WG I FAQ 5.1 Fig. 1 p 119 Lgende:FAQ 5.1, Figure 1. Srie temporelle du niveau moyen mondial de la mer (cart par rapport la moyenne des annes 1980-1999) de par le pass et projections dans lavenir. Il nexiste pas de mesures mondiales du niveau de la mer pour la priode prcdant 1870. Les zones ombres en gris indiquent les incertitudes des estimations long-terme de lvolution du rythme dlvation du niveau de la mer (Section 6.4.3). La ligne rouge reprsente le niveau mondial moyen de la mer daprs les donnes margraphiques (Section 5.5.2.1), tandis que les zones ombres en rouge indiquent les intervalles de variations par rapport une courbe lisse. La ligne verte reprsente le niveau de la mer moyen mesur par altimtrie satellitaire. Les zones ombres en bleu indiquent la gamme des projections de modles du scnario A1B du RSSE pour le XXIe sicle par rapport la moyenne des annes 1980-1999, les calculs ayant t effectus indpendamment des observations. Au-del de lanne 2100, les projections dpendent de plus en plus du scnario dmissions (voir au chapitre 10 les projections de llvation du niveau de la mer selon dautres scnarios examins dans le prsent rapport). Au cours de centaines ou de milliers dannes lavenir, le niveau de la mer pourrait slever de quelques mtres (Section 10.7.4).

5Observations : intensit des cyclones

Pourcentage de cyclone par catgorieAnnes6Au niveau mondial: % age de cyclones de Cat. 1 (ligne bleue), Cat. 2 et 3 (ligne verte), Cat. 4 et 5 (ligne rouge) par priode de 5 ans. Les lignes en pointill reprsentent les moyennes pour chaque catgorie entre 1970 et 2004 (Source: Petit & Prudent 2008, p. 42, citant Webster et al 2005)6Quelles sont les causes du CC?La variation naturelle est un trait caractristique du climat

Mais les missions anthropogniques de gaz effet de serre longue dure de vie dans latmosphre sont une cause majeure des changements auxquels on assiste actuellement7Des missions significatives ont commenc avec la rvolution industrielle (l'utilisation de combustible fossile, au 18me sicle) mais elles ont considrablement acclr partir des annes 1970 (l'utilisation de combustible fossile, l'agriculture et le changement daffectation des terres). Les concentrations atmosphriques des principaux des gaz effet de serre excdent maintenant de loin la rpartition naturelle pendant les 650,000 ans passs.Ex. concentration atmosphrique de CO2 a augment de 280 ppm (le niveau prindustriel) 379 ppm (2005), avec une acclration dans le taux d'accumulationEx. concentration atmosphrique de CH4 a augment de 715 ppb (le niveau prindustriel) 1774 (2005), avec un ralentissement dans le taux d'accumulation pendant les quelques dcennies passesEx concentration atmosphrique de N2O a augment de 270 ppb (le niveau prindustriel) 319 ppb (2005).OCDE (2009a), la Section 2 : les causes naturelles de changement incluent ' les dynamiques chaotiques inhrentes au systme climatique aussi bien qu'aux changements de la radiation solaire, la circulation ocanique et la rflectance de la surface de la terre. ' Les changements naturels dans le systme climatique incluent ' des phnomnes aussi divers que la dernire priode glaciaire (...) Et les fluctuations causes par l'El Nino, Oscillation du Sud (...) '.Dervis et d'autres. (2009) : les missions de carbone ont augment par 145 fois l'chelle mondiale depuis la rvolution industrielle - et les estimations montrent une augmentation de 54% jusquen 2030.

7Leffet de serreSource: WWF/GIEC, http://wwf.panda.org/about_our_earth/aboutcc/how_cc_works/

Une partie du rayonnement infrarouge traverse latmosphre, mais la majeure partie est absorbe et rmise dans toutes les directions par les molcules de gaz effet de serre et les nuages. Ceci a pour effet de rchauffer la surface de la terre et les couches infrieures de la