Synthèse des résultats du Baromètre Trust Edelman 2010

Embed Size (px)

DESCRIPTION

 

Text of Synthèse des résultats du Baromètre Trust Edelman 2010

  • 1. Edelman Trust Barometer 2010
    Rsultats cls
  • 2. Edelman Trust Barometer : en quelques mots
    Pour la 11me anne conscutive, Edelman prsente les rsultats de son baromtre international sur la confiance, le Edelman Trust Barometer.
    Le baromtre Trust Edelman analyse les perceptions des leaders dopinion et value leur confiance envers le monde politique, les ONG, les mdias et les entreprises. Lopportunit de faire le point sur la cote de confiance accorde ces acteurs, les facteurs de la dfiance et les leviers de reconstruction, les sources dinformation privilgies, la lgitimit des partenariats public-priv et ONG-entreprises
    • Assiste-t-on un retour de la confiance lchelle internationale ?
    • 3. Aprs le discrdit sur les entreprises en 2008, est-ce le tour des gouvernants ?
    • 4. Quelles entreprises ont gagn ou perdu la confiance des Franais en 2009 ?
    Cette dition 2010 du baromtre a t ralise auprs de 4 875 leaders dopinion travers 22 pays.
    Pour la 3me anne conscutive, Edelman France et StrategyOne ont paralllement tendu leurs investigations afin de mettre en perspective ltat de la confiance lchelle de la population franaise.


  • 5. Selon la 11me dition du baromtre Trust Edelman StrategyOne :
    54% des lites dopinion internationales ont confiance dans les entreprises, 47% des lites dopinion internationales ont confiance dans leur gouvernement; sur ces deux indicateurs majeurs de la confiance, les rsultats sapprcient de 4 points par rapport 2009.
    Le monde de lentreprise retrouve la confiance des lites, mais cette confiance se fait sous conditions et avec une certaine apprhension. La plaie ouverte par la crise nest pas encore panse et la dfiance guette toujours, tout particulirement en France commente Isabelle Rah-Journet, PDG dEdelman France
    Le baromtre Trust Edelman 2010 met en vidence un ensemble de tendances dont les plus marquantes sont le retour de la confiance, mme si celle-ci reste fragile, et lespoir dun changement plus profond.
  • 6. La confiance semble de retour
    Les indicateurs lis la confiance des lites dopinion sont en progrs cette anne, sur le plan de la confiance, tant celle accorde aux entreprises (54% des 4875 lites dopinion interroges), quaux gouvernements (47% des interrogs).
  • 7. Confiance dans les institutions Globalement
  • 8. La France ne connat pas une telle embellie sur le plan de la confiance envers les entreprises puisque celle-ci reste stable un niveau particulirement bas (37% contre 36% lanne dernire). En revanche, la cote de confiance envers le pouvoir politique marque une nette amlioration, en passant de 34% 43%.
  • 9. Nicolas Bouvier Directeur - Affaires Publiques
    En priode de sortie de crise, alors que la dfiance envers les entreprises a atteint des sommets, les gouvernants ont relativement bien tir leur pingle du jeupuisque on remarque un retour de la confiance envers les politiques qui semble tre une valeur refuge.
    Cette tendance ne renverse toutefois pas une dfiance structurellement trs forte en France qui traduit, en creux, pour les entreprises, une attente trs forte de dialogue et dengagement, et pour les politiques, une attente toujours croissance de concertation et de prise en compte des attentes sociales.
    En effet, le fait que les leaders dopinion estiment que les gouvernants parviendront difficilement rguler la sphre financire est bien la preuve quen terme de confiance, tout est toujours construire. Restaurer le lien de confiance sera donc certainement au cur des prochaines campagnes rgionales et prsidentielles.
  • 10. Confiance dans les institutions
  • 11. Antoine HararyDirecteur - StrategyOne
    La France a subi les effets de la crise un peu plus tard que les Etats-Unis ou les autres pays europens. Alors que lon parlait dj de reprise aux Etats-Unis, les Franais dcouvraient au quotidien limpact rel de la crise financire. Ce dcalage se ressent dans nos chiffres: les Franais continuent dtre dfiants vis--vis des entreprises et transfrent dune certaine manire une partie de leur confiance dans le politique.
  • 12. Uneconfiance qui reste fragile
    La dfiance des lites dopinion lendroit des institutions financires et bancaires reste trs proccupante.

    En trois ans, la cote de confiance des banques a recul de 39 points aux Etats Unis (passant de 68% en 2007 29% en 2010) et de 16 points sur la mme priode en France (de 41% en 2007 21% en 2010). Par ailleurs, le secteur des banques et celui des assurances sont en France, comme dans la plupart des 22 pays de lenqute, parmi les secteurs suscitant le plus de dfiance.
  • 13. Confiance dans les banques Top 10 pays par PIBPublics informs, gs de 35-64 ans
    - 16
    - 17
    - 39
    - 20
  • 14. Isabelle Rah-Journet, Prsident Directeur Gnral
    Les lites ne pardonnent pas au secteur bancaire sa responsabilit dans la crise. Au-del de limpact conomique, cest bien le manque de transparence qui est sanctionn assez largement. En France, la Socit Gnrale a malheureusement incarn plusieurs reprises la distance que les banques ont creus avec le grand public.
  • 15. A contrario, le secteur de la technologie caracole toujours en tte au niveau de la confiance (prs de 80% de confiants au niveau global, 70% en France), et les industries du divertissement atteignent des niveaux de confiance particulirement levs en France (75%, contre 56% au niveau mondial).
  • 16.
  • 17. Sandrine CormaryDirectrice - Communication grand public
    Malgr parfois certaines rticences ou retards, les Franais sont technophiles et sont dautant plus convaincus par les innovations quils en font un usage quotidien. La technologie apparait comme un facteur de progrs, de service et de libert. Le dveloppement de la tlphonie mobile, de lInternet haut dbit ou encore lengouement suscit par les nouvelles applications sur portable sont ainsi, en autres exemples, soutenus par une vritable adhsion.
  • 18. Fabrice PrauDirecteur - Sant
    Il est intressant de noter que notre systme de sant, malgr la priode de mutation difficile quil traverse, semble garder toute la confiance des lites avec un score (77%) qui est significativement suprieur la note europenne (60%).En revanche, la confiance dans secteur des entreprises pharmaceutiques reste faible, ce qui constitue un signal ngatif pour un secteur dj en proie dimportantes restructurations. Limportance du critre transparencedans les affaires dans la confiance accorde par les lites plaide sans aucun doute pour une acclration de leffort de communication et de transparence dans lequel tous les industriels doivent sengager.
  • 19. Les lites dopinion craignent que les entreprises reviennent tout simplement leur vieilles habitudes sans tirer les leons de la crise.

    68% des 4875 interrogs sattendent ce que les entreprises reviennent au business as usual aprs la crise. Ce chiffre est encore plus fort en France (74%) et indique un certain pessimisme quant aux leons qui auront t tires de la crise.
  • 20. % dlites dopinion tablant sur un retour aux habitudes davant la crise
  • 21. Lespoir dun changement plus profond
    Tant sur la manire dont se construit la rputation dune entreprise que dans la bienveillance accorde aux entreprises engages aux cts dONG,